Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil
  • BIENVENUE AU CLUB HISTOIRE - PLUS DE 500 REFERENCES

    Découvrez toute l’Actualité de l’Histoire

Le livre du mois de la revue 201
 Plus d'infos

La Méditerranée au Moyen Âge
Christophe Picard - Michel Balard

« Quelle folie que de se confier à la mer ! » En faisant tenir ces propos à l'un de ses personnages, Erasme ne fait qu'exprimer l'universelle peur de la mer ressentie par les hommes du Moyen Âge et de la Renaissance : tempêtes, pirates, incertitudes de la route maritime, autant de motifs de se défier...


Je gagne 1 Point-Cadeau
Prix Club 25 €
 
Identifiez-vous pour donner votre réponse sur le livre du mois.

Nom de code T4


Dans l’immense plan d’élimination de ses ennemis, le nazisme avait réservé une place particulière à ceux qu’il appelait les anormaux. La réaction de la société allemande à cette monstruosité a été toute relative. Peu nombreux sont ceux, dans le personnel politique, spirituel ou médical qui se sont opposés à de tels assassinats. Il en fut de même pour les familles.

-5%
Les Anormaux de Götz Aly
Prix : 20,9 €
Prix Public: 22 €
ajouter Les Anormaux de Götz Aly au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Anormaux
Götz Aly

320 pages
Résumé
A l'automne 1939, Hitler signe une autorisation pour protéger les médecins et le personnel médical qui participent au programme d'euthanasie des handicapés physiques et mentaux. Cette opération secrète reçoit le nom de code « T4 » en référence à l'adresse berlinoise du bureau de coordination du programme (Tiergartenstrasse 4). A partir de 1940, sur une idée de Heydrich, s'y ajoutent les délinquants placés en institution et les inaptes au travail. Dans la foulée, les installations de gazage sont mises en place. Des objectifs chiffrés sont fixés, l'ordre du millième de la population doit être éliminé... Deux cent mille victimes ont été dénombrées à ce jour, mais tous les dossiers n'ont pas été ouverts. Au-delà des instigateurs directs de ce programme monstrueux et de la question de l'eugénisme que pose en creux le livre, Götz Aly montre combien l'effacement des valeurs morales dans le monde médical et dans la société allemande a aidé les autorités à mener à bien leur entreprise. Pour l'auteur, cet assentiment quasi général a encouragé le régime nazi à transposer ce processus d'extermination aux Juifs...

Lire la suite

Bombardeurs et bombardés


Le bombardement des villes, avec ses milliers et ses milliers de victimes civiles, aussi bien de la part de l’Allemagne hitlérienne que des Alliés était-il nécessaire ? Quels en furent les raisons et les résultats ? Car, s’il s’était agi de miner le moral des civils, l’objectif n’a pas vraiment été atteint, provoquant au contraire un raidissement des civils et pour certains leur radicalisation contre un ennemi réputé lâche.

-5%
Sous les bombes de Richard Overy
Prix : 33,25 €
Prix Public: 35 €
ajouter Sous les bombes de Richard Overy au panier
Je gagne 3 Points-Cadeaux
Description
Sous les bombes
Richard Overy

1188 pages
Résumé
Des milliers de bombes furent déversées sur l'Europe pendant la guerre, faisant plus de six cent mille morts et un million de blessés, sans oublier les villes dévastées comme Caen, Le Havre, Brest, ou harcelées comme Londres, Moscou, Leningrad. En France, où l'on dénombre le plus fort tonnage de bombes larguées, succèdent aux raids de la Luftwaffe les bombardements alliés soumis à une technologie encore imprécise. Soixante-dix ans plus tard, l'historien Richard Overy pose la question : fallait-il bombarder l'Europe, que l'on soit allié ou nazi ? L'histoire, rappelle-t-il, a été écrite par les vainqueurs pour justifier leurs stratégies. Mais la réalité est plus subtile. Preuve à l'appui, il montre que les bombardements n'ont jamais eu les effets escomptés. Overy répond aux interrogations encore en suspens : pourquoi les démocraties ont-elles accepté ces bombardements ? Comment ont-ils été légitimés ? Il nous apprend notamment que les quartiers ouvriers étaient vidés, bien plus que les industries, et que la pression sur les aviateurs était énorme. Un ouvrage constructif et bouleversant.

Lire la suite

Tous les visages de la guerre


La Grande Guerre qui fut totale, a revêtu tous les aspects et s’est exprimée dans tous les domaines. En se penchant sur les Gueules cassées, Martin Monestier nous entraine dans un univers des plus atroces.

-5%
Les Gueules cassées de Martin Monestier
Prix : 28,41 €
Prix Public: 29,9 €
ajouter Les Gueules cassées de Martin Monestier au panier
 
Description
Les Gueules cassées
Martin Monestier

288 pages
Résumé
La Première Guerre mondiale a vu plus de soixante-dix millions d'hommes de dix-neuf nations s'entretuer sur plusieurs fronts pendant plus de quatre ans. Un conflit qui s'est soldé par près de dix millions de morts et vingt millions de blessés. Parmi ces derniers, des dizaines de milliers étaient administrativement qualifiés de « faciaux » et trivialement dénommés « baveux » ou « gueules cassées ». Leurs blessures de la face sont les plus dévastatrices, cruelles et hideuses qui soient. Ces hommes s'inscrivent aujourd'hui dans l'inconscient collectif comme un symbole des désastres humains nés d'une guerre tragique. Les « gueules cassées » restent souvent méconnaissables à leur sortie de l'hôpital. Leurs blessures ont aussi un effet psychique ravageur. Le visage est lié à la personnalité, à l'identité intime ; il devient le reflet de leur propre dévastation psychique. « J'appartiens pour toujours à un groupe d'hommes stigmatisés, à la face ravagée et qui n'a plus rien d'humain. Nous sommes une chose sans nom. Un amas monstrueux de chairs déchiquetées, de pansements, de pus, de fièvres empaquetées, le tout teinté par l'ombre des canons. » Cet ouvrage, qui réunit des témoignages poignants, est aussi un hommage aux chirurgiens militaires de ce conflit, qui sont les fondateurs de la chirurgie maxillo-faciale réparatrice moderne. Chirurgiens appelés par les blessés « mécaniciens de génie », « artistes de l'impossible », ou encore « Notre Père à tous », écrira l'un d'eux.

Lire la suite

Drame sur la Canebière, il y a 80 ans

 9 octobre 1934 : ambiance festive à Marseille. La foule se presse sur le port pour la visite officielle du roi de Yougoslavie, Alexandre 1er. Marseille n’est qu’une étape du voyage car le jour même, le souverain doit partir pour Paris, où il rencontrera le Président du Conseil, Gaston Doumergue et le président de la République, Albert Lebrun.
Vers 16h, Alexandre 1er arrive en bateau. Louis Barthou, ministre des Affaires étrangères et François Pietri, ministre de la marine, l’accueillent chaleureusement. Commence un périple qui comporte entre autres, le dépôt d’une gerbe au monument aux morts d’Orient. Mais à peine, la voiture à moitié décapotée remonte-t-elle la Canebière, qu’un homme armé sort de la foule, se jette sur les passagers et fait feu. Le général Georges, qui a tenté de s'interposer est touché, mais survit. Le roi, porté à la Préfecture, succombe à ses blessures. Louis Barthou, grièvement atteint, meurt quelques heures plus tard à l’hôpital. Quatre autres personnes touchées par des balles perdues décèdent des suites de leurs blessures. Quant à l’assassin, Velitcho Kerim, 37 ans, blessé, il est achevé sur place à coups de sabre.
Le drame révèle la détermination des terroristes oustachis en faveur de l’indépendance de la Croatie. Surtout, il remet en cause la politique de Louis Barthou, qui travaillait à l’alliance de la France avec de « petits pays » contre le régime nazi. Enfin, il soulève une émotion considérable partout dans le monde car pour la première fois, des caméramans filment en direct, un attentat meurtrier. Lien : http://youtu.be/sTcPN4jY3Aw pour l’attentat en direct.
-40%
A l'épreuve du temps de Jacques Benoist-Méchin
Prix : 19,5 €
Prix Public: 32,5 €
ajouter A l'épreuve du temps de Jacques Benoist-Méchin au panier
 
Description
A l'épreuve du temps
Jacques Benoist-Méchin

872 pages
Résumé
Salué comme un document d'une grande qualité littéraire et d'un intérêt historique exceptionnel, ce livre retrace l'itinéraire singulier de Jacques Benoist-Méchin (1901-1983). L'auteur s'y raconte sans fard, notes personnelles et documents inédits à l'appui, et nous aide ainsi à mieux cerner les véritables motifs de son action. D'abord jeune écrivain, ivre de musique, admirateur de Marcel Proust et, surtout, hanté par un frère mort-né, il cède au vertige de son époque. En 1936, les jeux Olympiques de Berlin marqueront le début de sa fascination pour le national-socialisme, au point que, cinq ans plus tard, il prendra part au gouvernement de Vichy en tant que secrétaire d'Etat chargé des rapports franco-allemands. Il relate ensuite sa véritable descente aux enfers durant les années 1943-1947, au terme desquelles il sera condamné à mort par la Haute Cour de justice. Gracié et libéré en 1954, il ne cessera, dès lors, de parcourir le monde arabe, dont le premier il devina l'éveil.

-5%
Louis XIV - L'Univers du Roi-Soleil de Alexandre Maral - Thierry Sarmant
Prix : 30,31 €
Prix Public: 31,9 €
ajouter Louis XIV - L'Univers du Roi-Soleil de Alexandre Maral - Thierry Sarmant au panier
 
Description
Louis XIV - L'Univers du Roi-Soleil
Alexandre Maral - Thierry Sarmant

224 pages
Résumé
Après que Henri IV et Richelieu eurent fait de la France un Etat moderne et puissant et avant que, de 1715 à 1789, la monarchie glisse peu à peu vers sa chute, Louis XIV le Grand donna à sa fonction une dimension « plus auguste, plus inviolable et plus sainte » qu'aucun de ses prédécesseurs, et à l'espace royal une splendeur et un prestige inégalés. Il a quinze ans lorsque, au sortir de la Fronde, le 23 février 1653, il apparaît vêtu en soleil dans un spectacle de cour intitulé Le Ballet de la nuit pour annoncer « la plus belle et la plus grande journée du monde ». Conquérant - sa volonté d'hégémonie européenne -, bâtisseur ambitieux, législateur hors pair, l'« astre des rois » n'aura de cesse jusqu'à la fin de son règne de soixante-douze ans d'accroître sa renommée et l'éclat de l'Etat. De très nombreuses oeuvres - peintures, sculptures, gravures - éclosent, signées de tous les grands artistes dont il est le contemporain, qui façonnent superbement l'image du souverain pour la postérité. Qu'on se souvienne du tableau de Philippe de Champaigne Louis XIV remettant l'ordre du Saint-Esprit à Monsieur (1654) où l'adolescent, au visage à la fois grave et sensuel, prend de toute évidence la mesure de son « métier de roi », ou de celui de Rigaud, qui met en scène, avec toute la pompe requise, un Louis XIV vieillissant et impérieux qui semble défier les commentaires futurs de l'histoire. Pour la première fois, un album est ainsi dédié à la profusion des images illustrant la vie du maître de Versailles.
-5%
La Mode à la cour de Marie-Antoinette de Juliette Trey
Prix : 23,75 €
Prix Public: 25 €
ajouter La Mode à la cour de Marie-Antoinette de Juliette Trey au panier
 
Description
La Mode à la cour de Marie-Antoinette
Juliette Trey

128 pages
Résumé
Quelques années avant que la Cour ne soit emportée par l'ouragan révolutionnaire, la mode est au coeur des préoccupations de Versailles. Car chaque courtisan, du plus brillant au plus petit, doit la suivre, et elle change beaucoup. Si Marie-Antoinette impose une certaine modestie teintée d'anglomanie, il n'en demeure pas moins que le costume et la parure se conforment à l'importance des cérémonies et des rites. Selon madame de Genlis, il ne faut pas moins de vingt ou vingt-deux aunes d'étoffe pour faire un grand habit sans garniture... Le roi et la reine sont évidemment obligés de revêtir plusieurs tenues chaque jour. Le grand-maître de la Garde-Robe règne donc sur un personnel impressionnant, qui va du trésorier et du gardien des effets aux lavandières du linge de corps et à la femme chargée de l'entretien des dentelles. La grande innovation est que Marie-Antoinette accorde ses faveurs à de nouveaux fournisseurs, telle Rose Bertin, couturière picarde établie à Paris comme « marchande de mode » et qui ne fait qu'orner les robes... Historienne de l'art, ancienne conservatrice du château de Versailles, Juliette Trey, s'appuyant sur une très riche iconographie, dresse un inventaire complet des costumes et de leur langage entre 1774 et 1789.
-5%
Ceux du Nord de Patrick CHAUVEL
Prix : 28,41 €
Prix Public: 29,9 €
ajouter Ceux du Nord de Patrick CHAUVEL au panier
 
Description
Ceux du Nord
Patrick CHAUVEL

160 pages
Résumé
La guerre du Viêtnam a duré vingt et un ans et a opposé le Sud-Viêtnam, appuyé de façon massive, à partir de 1962, par les Etats-Unis, au Nord-Viêtnam, que soutenaient la Chine populaire et l'U.R.S.S. Ce fut sans conteste l'âge d'or du journalisme de guerre : tous les combats furent « couverts » par des photoreporters du monde entier, qui contribuèrent à susciter l'indignation et la contestation sans précédent d'un conflit. Pourtant, nul n'avait jamais vu les oeuvres des photographes du Nord, qui travaillèrent sous des tapis de bombes des B52 américains, au beau milieu de combats intenses le long de la fameuse piste Ho-Chi-Minh, et lors de terribles assauts, à Hué et Khe Sanh notamment. Ces centaines d'hommes étaient engagés dans la propagande au sein de l'Agence vietnamienne d'information (A.V.I.) et faisaient, sans le savoir, de l'art. Chu Chi Thanh était connu comme « le roi du champ de bataille ». Il y eut aussi, entre autres, Doan Cong Tinh, Luong Nghia Dung, Hua Kiem, Vu Ba... Pour la première fois, cent cinquante photographies-témoignages sont réunies dans ce livre autour de l'exposition du festival Visa pour l'image.
-5%
La Grande Guerre de Joe Sacco
Prix : 23,75 €
Prix Public: 25 €
ajouter La Grande Guerre de Joe Sacco au panier
 
Description
La Grande Guerre
Joe Sacco

50 pages
Résumé
La bataille de la Somme fut une grande offensive franco-britannique destinée à soulager le front de Verdun. L'attaque concentrait tant d'effectifs et d'armement lourd sur un si petit espace que la défense allemande devait être pulvérisée « telle une digue sous l'effet d'une rivière en crue ». Ce ne fut pas le cas : après une désastreuse première journée, le 1er juillet 1916, l'armée alliée assena quelques coups sanglants à l'ennemi des mois durant. La victoire de l'offensive intervint finalement en novembre. Joe Sacco, auteur de bandes dessinées, a eu l'idée de reconstituer, heure par heure, en s'inspirant de la Tapisserie de Bayeux, cette journée dramatique, du point de vue britannique : il s'agissait pour lui de montrer ce qui s'était passé ce jour-là depuis la prière du général Douglas Haig jusqu'aux tombes des soldats. Cette fresque dessinée ne comporte aucun dialogue mais Sacco a été fidèle aux détails : cuisines de campagne, équipements des soldats, ambulances tirées par des chevaux... Ses sources sont les archives de l'Imperial War Museum de Londres. « La Première Guerre, écrit Sacco, ternissait encore l'image que je me faisais de l'humanité ; et l'illustrer me donnerait probablement l'occasion de passer plusieurs mois à méditer sur son sens profond, si tant est qu'il existe. »
-5%
Le Triomphe de la République (1871-1914) de Arnaud-Dominique Houte
Prix : 23,75 €
Prix Public: 25 €
ajouter Le Triomphe de la République (1871-1914) de Arnaud-Dominique Houte au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Le Triomphe de la République (1871-1914)
Arnaud-Dominique Houte

480 pages
Résumé
L'originalité de cette synthèse très accessible repose sur un triple choix : traiter à parts égales Paris, province et colonies ; accorder toute leur place aux destins individuels des hommes et des femmes ; articuler l'histoire sociale et culturelle au récit politique. Loin de la nostalgie pour une prétendue « Belle Epoque » ou pour un « modèle républicain » bien difficile à définir, il s'agit de rendre leur éclat et leur jeunesse aux débats et aux choix d'une République adolescente. Ce livre, où l'on croisera des élus et des institutrices, des ouvrières et des vagabonds, parle donc d'une société hantée par le spectre de la division et d'un régime qui se vit comme fragile. Des ruines de 1871 à l'Union sacrée de 1914, il raconte « le triomphe de la République », sans en occulter les difficultés.
-5%
   
Zénobie de Annie Sartre - Maurice Sartre
Prix : 22,33 €
Prix Public: 23,5 €
ajouter Zénobie de Annie Sartre - Maurice Sartre au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Zénobie
Annie Sartre - Maurice Sartre

360 pages
Résumé
Au même titre que Cléopâtre, la reine Zénobie est cette souveraine de l'Antiquité dont le mythe a assuré la célébrité. Qu'importe que le royaume de Palmyre, cité romaine, n'ait jamais existé, et qu'on sache peu de choses de la vie de sa reine supposée. Reste que, pendant les quelques années du IIe siècle apr. J.C. où elle domina une partie de l'Orient, jusqu'à s'attribuer le titre d'impératrice, cette femme politique qui ne s'encombra d'aucun homme joua un rôle considérable au moment où la Syrie était prise entre l'ébranlement du pouvoir à Rome et la pression militaire des Perses sassanides. Entourée d'une cour brillante où s'exerçaient les influences multiples, elle fit de Palmyre, pour un temps, l'un des centres du pouvoir et de l'intelligence. Enfin, elle fut aussitôt, après la ruine de Palmyre en 273, emportée par la légende, à la fois dans la tradition littéraire et artistique occidentale et dans l'historiographie arabe. Ce sont ces différents aspects de la figure de Zénobie, de l'environnement politique et culturel dans lequel elle évolua et qu'elle contribua à façonner, mais aussi de l'exploitation millénaire de son mythe sous des formes multiples qu'exposent les auteurs, dans une démarche originale conduite au plus près de la documentation qu'ils ont eux-mêmes travaillé à produire.
-5%
Grand atlas de l'Antiquité romaine de Christophe Badel - Hervé Inglebert
Prix : 27,55 €
Prix Public: 29 €
ajouter Grand atlas de l'Antiquité romaine de Christophe Badel - Hervé Inglebert au panier
 
Description
Grand atlas de l'Antiquité romaine
Christophe Badel - Hervé Inglebert

192 pages
Résumé
Cet ouvrage est découpé en deux grandes parties, l'une consacrée à la période de construction et d'apogée de l'Empire romain (300 av. J.-C. - 200 apr. J.-C.), l'autre aux processus qui ont mené à la fin de l'Empire romain d'Occident (IIIe-VIe siècle de notre ère). Valorisant les apports les plus récents de l'historiographie, cet ouvrage s'attache dans un premier temps à montrer comment, dans la période centrale de l'histoire romaine, les Romains ont réussi à constituer un empire aussi vaste au tournant de notre ère, et surtout par quelles politiques administratives et territoriales ils sont parvenus à le gérer durant plusieurs siècles, jusqu'au début du lent processus qui a mené à sa chute. En effet, longtemps perçue comme une rupture et la conséquence d'une période de décadence, la chute de Rome face aux barbares à la fin du Ve siècle est en fait un long processus militaire, politique et social, original et complexe, loin de l'effondrement subit. La conjonction des migrations des peuples germaniques, liées à l'arrivée des Huns en 370, et de la menace du puissant ennemi perse en Orient contraint le pouvoir romain à déployer une énergie toujours plus grande et plus coûteuse pour défendre son territoire. En Occident, au Ve siècle, la puissance déclinante de Rome ne peut plus espérer détruire les groupes barbares (Wisigoths, Vandales, Ostrogoths) dont les chefs deviennent de véritables acteurs du jeu politique romain. L'essor du christianisme permet également un rapprochement culturel entre Germains et Romains ainsi que la création de royaumes romano-barbares qui, après 460, scellent définitivement le sort de l'empire d'Occident. Le présent volume reprend l'Atlas de l'Empire romain, paru en 2012, et l'Atlas de Rome et des barbares, paru en 2009.
-5%
Tympans et portails romans de Michel Pastoureau
Prix : 42,75 €
Prix Public: 45 €
ajouter Tympans et portails romans de Michel Pastoureau au panier
 
Description
Tympans et portails romans
Michel Pastoureau

216 pages
Résumé
L'art roman, qui tend avant tout à l'expression du sacré, se signale par une remarquable amplification des programmes iconographiques sculptés et leur localisation en des points privilégiés des édifices, comme les tympans et les ébrasements des portails. Ces véritables « bibles de pierre », que l'on découvre sur les façades des abbatiales Saint-Pierre de Moissac et Sainte-Foy de Conques, des cathédrales Saint-Lazare d'Autun et Saint-Trophime d'Arles, de la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay, entre autres, montrent que ce décor richement travaillé joue un rôle théologique et moral qu'il est possible de relier aux rituels liturgiques se déroulant à l'extérieur des églises. C'est vers le XIIe siècle que les ateliers romans de sculpture atteignent leur perfection. Michel Pastoureau, historien médiéviste, et Vincent Cunillère, photographe, nous donnent accès aux splendeurs de cette architecture religieuse.
-5%
Agenda perpétuel Moyen Age de Collectif Collectif
Prix : 14,16 €
Prix Public: 14,9 €
ajouter Agenda perpétuel Moyen Age de Collectif Collectif au panier
 
Description
Agenda perpétuel Moyen Age
Collectif Collectif

144 pages
Résumé
Banquet de noces en janvier, bouffon de carnaval en février, ange de l'Annonciation en mars, flore d'avril, emblèmes de bestiaire médiéval... Grâce à de superbes enluminures à découvrir semaine après semaine dans cet agenda perpétuel, plongez au coeur d'un Moyen Age à la fois merveilleux et plein de charme. Un volume singulier puisqu'il constitue également un carnet d'adresses : un système d'onglets très pratique vous permettra en effet de noter les coordonnées de vos proches, parents et amis. Contempler tout au long de l'année une iconographie provenant des musées de France et d'Angleterre est un ravissement.
-5%
Madame de Pompadour de Robert Muchembled
Prix : 24,7 €
Prix Public: 26 €
ajouter Madame de Pompadour de Robert Muchembled au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Madame de Pompadour
Robert Muchembled

600 pages
Résumé
Jeanne-Antoinette Poisson, marquise puis duchesse de Pompadour, est une incomparable icône féminine. Son nom fait rêver. Il évoque la beauté, la sienne, intimement entrelacée à celle que diffusent les arts et le décor de la vie aristocratique de son époque, ainsi que la sensualité raffinée et libérée du temps de Louis XV, dont elle fut la maîtresse et la favorite officielle durant près de deux décennies - de 1745 à sa mort en 1764. Si bien que la légende s'est emparée de sa personne dès le moment où elle est devenue le point de mire scandaleux de ses contemporains en commettant avec le Roi Très-Chrétien un double adultère, car elle était officiellement mariée, puis en étant intronisée - au grand dam des censeurs - comme sa concubine déclarée, et en vivant non loin de la reine, qu'elle servit même à titre de dame d'honneur. Sa vie a été contée de son vivant par des pamphlétaires, sur un mode très insultant, origine d'une image noire qui n'a cessé de se développer par la suite. Il est vrai que l'intéressée avait du répondant. Ses détracteurs, ou ceux qui la menaçaient, étaient pourchassés, embastillés par lettre de cachet, tel le célèbre Latude.
-5%
Bonaparte et la République française d'Egypte de Juan Cole
Prix : 20,9 €
Prix Public: 22 €
ajouter Bonaparte et la République française d'Egypte de Juan Cole au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Bonaparte et la République française d'Egypte
Juan Cole

344 pages
Résumé
Le 1er juillet 1798, plus de cinquante mille Français débarquent près d'Alexandrie sous le commandement du général Bonaparte, alors âgé de vingt-huit ans. C'est le point de départ d'une expédition militaire et scientifique qui conduira la France du Directoire à occuper le pays des pharaons trois ans durant. La campagne d'Egypte a souvent été présentée comme un épisode glorieux du roman national, mais on sait moins le choc culturel qu'elle a été pour ces hommes, et encore moins la manière dont les Egyptiens l'ont vécue. Juan Cole raconte l'histoire de la « République française d'Egypte » en s'appuyant sur les témoignages des Français, mais aussi sur ceux des Egyptiens et des Ottomans. Il livre par là même un ambitieux récit d'histoire symétrique. Mais comment concilier les idéaux démocratiques des Lumières, de la Révolution, et un régime d'occupation militaire qui ne recule devant aucune violence pour parvenir à ses fins ? Bonaparte chasse beys et mamelouks, tente d'obtenir le soutien des chefs religieux, crée des institutions sur le modèle du Directoire, tout en écrasant la population sous la répression et les impôts. Confrontée aux révoltes permanentes, à la peste qui ravage les troupes, la France devra finalement, humiliation suprême, faire appel à la marine anglaise pour rapatrier ses soldats et mettre fin à une aventure coloniale qui en annonce d'autres...
-5%
Atlas de Paris au temps de Napoléon de Chantal Prévot - Irène DELAGE
Prix : 42,75 €
Prix Public: 45 €
ajouter Atlas de Paris au temps de Napoléon de Chantal Prévot - Irène DELAGE au panier
 
Description
Atlas de Paris au temps de Napoléon
Chantal Prévot - Irène DELAGE

224 pages
Résumé
S'affichant en héritier de Charlemagne, Napoléon voulut bâtir un empire dépassant celui des Carolingiens. Et de Paris, il entendit en faire la capitale. Il en fut donc le premier urbaniste, s'employant à moderniser et à embellir la ville. En améliorant l'éclairage public, en creusant des égouts, en élevant des marchés et des halles, en alimentant de nombreuses fontaines, l'Empereur changea le quotidien des Parisiens. Mais il rêvait aussi de faste : il aménagea de splendides promenades, fit construire des palais et des monuments, en restaura d'autres. Dans le même temps, le clan Bonaparte investissait les palais de la royauté, tandis que les généraux de la Grande Armée s'établissaient dans les hôtels de la vieille aristocratie : c'est dans l'opulence et le luxe que devait être célébrée la légende napoléonienne.
-5%
   
La Grande Guerre oubliée de Alexandre Sumpf
Prix : 23,75 €
Prix Public: 25 €
ajouter La Grande Guerre oubliée de Alexandre Sumpf au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Grande Guerre oubliée
Alexandre Sumpf

536 pages
Résumé
La Marne, Verdun, Le chemin des Dames... on connaît tout ou presque de la Grande Guerre qui s'est écoulée en France. Mais sait-on qu'au même moment quinze millions de soldats du tsar affrontaient seuls trois empires ? Sait-on ce qu'ils ont expérimenté, pensé, subi, comment s'est organisé l'effort de guerre, à quel point la population a souffert des disparitions, des déportations et des occupations ? Il faut aussi imaginer une société civile s'imposer au pouvoir qui la méprise par son engagement patriotique, économique et philanthropique ; un empire où les peuples aspirent à se libérer de la domination russe ; une capitale où les partis politiques trament la fin de l'autocratie. Cette guerre « catalyse l'histoire », nous dit Lénine, et débouche sur deux révolutions - février et octobre 1917 - qui donnent naissance à la citoyenneté, créent un nouvel équilibre agraire et scellent le refus de combattre sur le front. La Grande Guerre prend fin ici aussi en (mars) 1918, mais ce n'est que le début d'une myriade de luttes politiques et sociales, réunies sous le nom de « guerre civile ». Si, en France, nous avons oublié ce conflit ou n'en avons presque jamais rien su, c'est parce que sa mémoire, pourtant vivace au départ, a été désactivée sous le régime communiste, jusqu'à aujourd'hui. Il s'agit pourtant du front le plus meurtrier de la Première Guerre mondiale.
-5%
Rideau de fer de Anne Applebaum
Prix : 26,6 €
Prix Public: 28 €
ajouter Rideau de fer de Anne Applebaum au panier
Je gagne 3 Points-Cadeaux
Description
Rideau de fer
Anne Applebaum

632 pages
Résumé
Dans cet essai magistral, Anne Applebaum se focalise sur ce qu'elle appelle le « Haut stalinisme », c'est-à-dire les années 1944-1956, qui virent la chute du Lebensraum nazi et la « soviétisation » de l'Europe de l'Est. Elle propose une lecture de l'histoire européenne récente, celle du « tournant géographique » qui n'est plus l'Est raconté par l'Ouest, ni l'Est vu par l'Est dans l'histoire de l'Europe communiste. L'auteure se concentre sur trois pays emblématiques - l'Allemagne, la Tchécoslovaquie et la Hongrie - qui avaient tous trois une identité et une histoire bien définies avant la soviétisation. Plutôt que de se pencher sur les seules politiques de cette période, Anne Applebaum s'intéresse au capital humain et, braquant le projecteur sur des points forts qui aident à comprendre les contraintes auxquelles obéirent les populations, elle nous montre l'incidence de ces politiques sur la vie des gens, à une époque où l'Etat, plus qu'à n'importe quel autre moment de l'histoire, influait sur la destinée des individus.
-5%
Louis XIV - L'Univers du Roi-Soleil de Alexandre Maral - Thierry Sarmant
Prix : 30,31 €
Prix Public: 31,9 €
ajouter Louis XIV - L'Univers du Roi-Soleil de Alexandre Maral - Thierry Sarmant au panier
 
Description
Louis XIV - L'Univers du Roi-Soleil
Alexandre Maral - Thierry Sarmant

224 pages
Résumé
Après que Henri IV et Richelieu eurent fait de la France un Etat moderne et puissant et avant que, de 1715 à 1789, la monarchie glisse peu à peu vers sa chute, Louis XIV le Grand donna à sa fonction une dimension « plus auguste, plus inviolable et plus sainte » qu'aucun de ses prédécesseurs, et à l'espace royal une splendeur et un prestige inégalés. Il a quinze ans lorsque, au sortir de la Fronde, le 23 février 1653, il apparaît vêtu en soleil dans un spectacle de cour intitulé Le Ballet de la nuit pour annoncer « la plus belle et la plus grande journée du monde ». Conquérant - sa volonté d'hégémonie européenne -, bâtisseur ambitieux, législateur hors pair, l'« astre des rois » n'aura de cesse jusqu'à la fin de son règne de soixante-douze ans d'accroître sa renommée et l'éclat de l'Etat. De très nombreuses oeuvres - peintures, sculptures, gravures - éclosent, signées de tous les grands artistes dont il est le contemporain, qui façonnent superbement l'image du souverain pour la postérité. Qu'on se souvienne du tableau de Philippe de Champaigne Louis XIV remettant l'ordre du Saint-Esprit à Monsieur (1654) où l'adolescent, au visage à la fois grave et sensuel, prend de toute évidence la mesure de son « métier de roi », ou de celui de Rigaud, qui met en scène, avec toute la pompe requise, un Louis XIV vieillissant et impérieux qui semble défier les commentaires futurs de l'histoire. Pour la première fois, un album est ainsi dédié à la profusion des images illustrant la vie du maître de Versailles.
-5%
La Mode à la cour de Marie-Antoinette de Juliette Trey
Prix : 23,75 €
Prix Public: 25 €
ajouter La Mode à la cour de Marie-Antoinette de Juliette Trey au panier
 
Description
La Mode à la cour de Marie-Antoinette
Juliette Trey

128 pages
Résumé
Quelques années avant que la Cour ne soit emportée par l'ouragan révolutionnaire, la mode est au coeur des préoccupations de Versailles. Car chaque courtisan, du plus brillant au plus petit, doit la suivre, et elle change beaucoup. Si Marie-Antoinette impose une certaine modestie teintée d'anglomanie, il n'en demeure pas moins que le costume et la parure se conforment à l'importance des cérémonies et des rites. Selon madame de Genlis, il ne faut pas moins de vingt ou vingt-deux aunes d'étoffe pour faire un grand habit sans garniture... Le roi et la reine sont évidemment obligés de revêtir plusieurs tenues chaque jour. Le grand-maître de la Garde-Robe règne donc sur un personnel impressionnant, qui va du trésorier et du gardien des effets aux lavandières du linge de corps et à la femme chargée de l'entretien des dentelles. La grande innovation est que Marie-Antoinette accorde ses faveurs à de nouveaux fournisseurs, telle Rose Bertin, couturière picarde établie à Paris comme « marchande de mode » et qui ne fait qu'orner les robes... Historienne de l'art, ancienne conservatrice du château de Versailles, Juliette Trey, s'appuyant sur une très riche iconographie, dresse un inventaire complet des costumes et de leur langage entre 1774 et 1789.
Voir toutes les nouveautés
-30%
Le Moyen Age expliqué en images de Jacques Le Goff
Prix : 17,5 €
Prix Public: 25 €
ajouter Le Moyen Age expliqué en images de Jacques Le Goff au panier
 
Description
Le Moyen Age expliqué en images
Jacques Le Goff

160 pages
Résumé
« Le Moyen Age aime décrire un monde où s'opposent les bons et les mauvais, où se déroule un combat entre les anges et les démons. » Ce fut certes un âge des ténèbres où régnaient l'intolérance, une grande violence et une extrême pauvreté. Ce fut aussi une ère de lumière comme en témoigne celle qui tombe, immatérielle, des hauts vitraux et baigne de couleurs irisées la nef de pierre de nos cathédrales. Ce fut l'époque des fées, des troubadours qui chantent l'amour courtois, et des chevaliers qui entrent dans le cercle du sacré et du religieux : le chevalier s'engage, lors de son adoubement, devant Dieu, Jésus-Christ, Notre-Dame et les saints. Il pratique la vertu, défend les pauvres, les faibles, les clercs. Il y eut des exceptions à ce tableau idyllique : Ganelon, le traître de La Chanson de Roland, ou Morholt, le monstre de Tristan et Iseult... Le Moyen Age vit aussi les débuts de la peinture profane, ceux de l'Europe et de l'unité de sa culture - arts et lettres, savoir, enseignement, fête - dans la diversité de ses pays et de ses langues.
-5%
   
Les Voyages des empereurs dans l'Orient romain de Antony Hostein - Sophie Lalanne
Prix : 34,2 €
Prix Public: 36 €
ajouter Les Voyages des empereurs dans l'Orient romain de Antony Hostein - Sophie Lalanne au panier
 
Description
Les Voyages des empereurs dans l'Orient romain
Antony Hostein - Sophie Lalanne

350 pages
Résumé
Durant les trois premiers siècles de notre ère, les empereurs romains dirigèrent un immense territoire, dont la pleine maîtrise constituait un enjeu essentiel. Si Rome demeura longtemps la ville à partir de laquelle le destin du monde se jouait, la mobilité des princes dans les provinces devint, dès Auguste, l'un des aspects décisifs du « métier d'empereur ». Les grands voyageurs, aux personnalités pourtant très différentes, qu'étaient Hadrien, Marc Aurèle, Septime Sévère, Caracalla ou Elagabal comprirent parfaitement que voyager était une autre manière de gouverner. Ce livre étudie la mise en scène du pouvoir impérial, l'entourage des empereurs en voyage (composé notamment de sophistes), la mise à contribution des provinciaux dans les déplacements princiers (dont le caractère coûteux et perturbateur apparaît nettement). Enfin, sont évoqués les avantages variés que pouvaient attendre d'un empereur les cités grecques de l'empire.
-40%
La Chute du Mur de Aycard Mathilde - Pierre VALLAUD
Prix : 11,94 €
Prix Public: 19,9 €
ajouter La Chute du Mur de Aycard Mathilde - Pierre VALLAUD au panier
 
Description
La Chute du Mur
Aycard Mathilde - Pierre VALLAUD

144 pages
Résumé
La baie des Cochons à Cuba aurait pu être le théâtre du déclenchement de la Troisième Guerre mondiale. Le cataclysme passa très près... Les deux grandes puissances s'accordent alors pour calmer le jeu. Nixon, récemment élu, et Brejnev incarnent une nouvelle ère, celle de la détente. Cependant, en coulisses, la guerre fait rage : celle de l'ombre jalonnée de victimes, de nombreux scandales et d'agents doubles ; la guerre chaude aussi, car les grandes puissances n'ont de cesse de s'affronter par pays interposés. Le sang coule, du Nicaragua au Laos, du Yémen à l'Afghanistan... Survient alors l'inimaginable : en 1989, le mur de Berlin tombe, et l'U.R.S.S. n'existe plus ! Si cet « effondrement » est synonyme d'espoir et donne l'illusion d'une victoire américaine et donc de la démocratie, force est de constater que, vingt ans plus tard, il n'en est rien. Cet ouvrage apporte un éclairage particulièrement intéressant sur une période finalement mal connue, et souvent mal interprétée.
-5%
Paris au XVIIIe siècle de Nicolas Courtin
Prix : 37,05 €
Prix Public: 39 €
ajouter Paris au XVIIIe siècle de Nicolas Courtin au panier
 
Description
Paris au XVIIIe siècle
Nicolas Courtin

192 pages
Résumé
Paris, au XVIIIe siècle, a cessé d'être la plus grande ville d'Europe : elle est devancée par Londres. Mais la population parisienne s'accroît à un rythme soutenu : avec la disparition de la vieille enceinte militaire remplacée par d'aristocratiques boulevards, les faubourgs se développent grâce au commerce exempté de l'octroi. La nouvelle enceinte, dite des Fermiers généraux, consacrera l'intégration de ces faubourgs à la ville. A ce mur de vingt-quatre kilomètres de long, il faut des portes : ce seront les « propylées de Paris », dont il reste, entre autres vestiges, la rotonde de La Villette. Elles sont édifiées sous la double influence antique et moderne par l'architecte Ledoux. L'expansion de la ville soulève la question de la salubrité, véritable enjeu social. Pour maîtriser l'eau, on bâtit des fontaines, et pour améliorer la circulation de l'air, on détruit les maisons sur les ponts. Les architectes n'érigent plus que des bâtiments publics - hôtel de la Monnaie, Ecole militaire, théâtres... - ainsi que des immeubles et hôtels particuliers : ce n'est plus le temps des palais royaux. Portrait d'une cité foisonnante à la veille de la Révolution.
-30%
Auguste de PIERRE COSME
Prix : 14,8 €
Prix Public: 21,2 €
ajouter Auguste de PIERRE COSME au panier
 
Description
Auguste
PIERRE COSME

348 pages
Résumé
Adopté par César en 45 avant J.-C., Octave, le futur Auguste, ne faisait pas partie de ces hommes dont Salluste disait qu'ils se « passaient le consulat de main en main ». Au contraire, il appartenait à une famille qui pour ne pas être sans importance, ne jouait aucun rôle politique central. C'est donc d'abord à son sens politique qu'il dut son succès et sa longévité. Celui qui mit un terme à la République romaine et institua le principat permit ainsi d'ouvrir la voie à la période impériale qui devait durer quatre cents ans. De là, découla le rayonnement et l'emprise de Rome sur tout le monde connu et, par contrecoup, la pax romana. Pierre Cosme qui se fonde sur les sources latines et grecques, et aussi sur les travaux les plus savants fait ainsi découvrir un destin hors du commun et un homme à la stature impressionnante qui n'hésita pas à affronter les plus puissants personnages de son temps.
-20%
   
L'Année des quatre empereurs de Pierre COSME
Prix : 16 €
Prix Public: 20 €
ajouter L'Année des quatre empereurs de Pierre COSME au panier
 
Description
L'Année des quatre empereurs
Pierre COSME

376 pages
Résumé
La guerre civile couve déjà quand Néron se suicide en juin 68 de notre ère. Sa disparition déclenche une vague de violence. Galba assassiné, Othon suicidé, Vitellius lapidé et Vespasien victorieux : en à peine plus d'un an, quatre hommes se succèdent au sommet de l'Empire romain. « L'année des quatre empereurs » se termine avec l'avènement d'une nouvelle dynastie ; le triomphe de son fondateur, Vespasien, par le fer et par le sang, ramène durablement la stabilité à partir de décembre 69. Au cours de ces mois d'incertitude, le régime impérial connaît sa première épreuve. La Gaule se révolte, les armées de Germanie, d'Espagne et d'Orient se déchirent, les gardes prétoriens intriguent. Finalement, les légions d'Orient, engagées dans la guerre des Juifs et alliées à celles du Danube, l'emportent et rétablissent la paix. Elles devront composer avec les anciens pouvoirs et juguler l'ultime soulèvement de Civilis, un combattant hors pair qui fédère les peuples de Gaule Belgique. Reprenant les auteurs anciens et modernes, scrutant les inscriptions récemment découvertes et intégrant les apports de l'archéologie, Pierre Cosme reconstitue la mutation impériale de cette année charnière. Violence, compromis, rumeurs et propagande sont au rendez-vous. Car la guerre civile est aussi une lutte pour convaincre les citoyens. En cela, elle a marqué durablement l'histoire de l'Occident.
-5%
L'Art romain - Des conquêtes aux guerres civiles de Gilles Sauron
Prix : 85,5 €
Prix Public: 90 €
ajouter L'Art romain - Des conquêtes aux guerres civiles de Gilles Sauron au panier
 
Description
L'Art romain - Des conquêtes aux guerres civiles
Gilles Sauron

312 pages
Résumé
A partir des victoires sur la Macédoine et sur les Séleucides, Rome est maîtresse de la Méditerranée orientale. L'art grec arrive à Rome par la Sicile, l'Italie méridionale, les Etrusques. Les Romains apprennent les formes orientalisantes de la nature mais, en les imitant, ils les soumettent à leurs propres conceptions esthétiques. Ainsi, à la différence des Grecs qui insistaient sur la décoration plastique, les Romains conçoivent le temple comme un jeu de volumes et de surfaces. Le grand art romain s'exprime de plus en plus par l'architecture - palais où l'art du bâtiment se combine avec celui des jardins, forums qui frappent par leur monumentalité et leurs compositions d'ensemble. Contrairement à l'idéalisation et à l'héroïsation de l'art grec, les Romains affectionnent les bustes d'après nature. L'exécution des portraits rituels des ancêtres s'affine. Peu à peu, le bas-relief historique succède aux peintures. Quant aux peintures murales, leurs thèmes sont souvent inspirés par la tradition grecque et elles utilisent les motifs de l'art alexandrin. Un livre magistral sur l'invention d'un langage artistique et architectural universel.
-30%
Bestiaire imaginaire de Julie Delfour
Prix : 20,93 €
Prix Public: 29,9 €
ajouter Bestiaire imaginaire de Julie Delfour au panier
 
Description
Bestiaire imaginaire
Julie Delfour

160 pages
Résumé
Des créatures fantastiques, entre homme, animal et monstre, ont été inventées depuis le Moyen Age et n'ont cessé de hanter les rêves d'un Blake, d'un Hugo, d'un Odilon Redon, d'un Delacroix, de faire naître l'effroi, l'admiration, la convoitise. Julie Delfour a réalisé un inventaire complet et scientifique de quatre-vingts créatures imaginaires à la manière d'un guide naturaliste qui associerait le culturel au naturel. Au hasard, dans ce fabuleux bestiaire, voici le sîmorgh - cousin persan du phénix et du homa, « aussi grand que trente oiseaux » -, l'unicorne - décrit par Ctésias puis par Pline et Isidore de Séville comme « un cheval blanc au front percé d'une corne vrillée » -, le basilic - « coq à queue de dragon ou serpent à ailes de coq » -, la chimère - « monstre cracheur de feu, lion par-devant, serpent par-derrière, chèvre au milieu » (Homère) -, le poisson-évêque - créature hybride dont les nageoires tombantes évoquent en effet la chape d'un prélat...
-20%
Les Lumières de l'an mille de Pierre Riché
Prix : 17,6 €
Prix Public: 22 €
ajouter Les Lumières de l'an mille de Pierre Riché au panier
 
Description
Les Lumières de l'an mille
Pierre Riché

240 pages
Résumé
Depuis l'époque romantique, l'imaginaire collectif associe volontiers l'an mille à une ère de violence et de superstition, avec son cortège de guerres, de famines et d'épidémies. Des fléaux que les mentalités médiévales auraient interprétés comme autant de signes annonciateurs de la fin du monde. Comme le démontre avec force Pierre Riché, cette vision cauchemardesque d'une époque hantée par la catastrophe n'a qu'un très lointain rapport avec la réalité. Car l'an mille fut, d'abord et surtout, l'âge d'une renaissance. Renaissance des arts et de la culture, portée par un clergé dynamique qui multiplie les échanges intellectuels et fonde écoles, universités, bibliothèques. Renaissance de l'architecture, avec l'érection de la basilique Saint-Rémi à Reims, ou celle de l'abbaye Saint-Bénigne, à Dijon. Renaissance de l'économie, enfin, marquée par la création de nouvelles routes terrestres et maritimes. Deux personnalités dominent cette époque charnière : le tout jeune empereur Otton III et le pape Sylvestre II, sans doute le plus grand savant de son temps. Empereur et pape s'entendent, fait exceptionnel au Moyen Âge, pour faire de Rome leur capitale... Un essai brillant, par l'un des plus grands médiévistes français.
-20%
La Passion du livre au Moyen Âge de SOPHIE CASSAGNES-BROUQUET
Prix : 14,8 €
Prix Public: 18,5 €
ajouter La Passion du livre au Moyen Âge de SOPHIE CASSAGNES-BROUQUET au panier
 
Description
La Passion du livre au Moyen Âge
SOPHIE CASSAGNES-BROUQUET

128 pages
Résumé
Après avoir expliqué les différentes étapes de la fabrication d'un livre au Moyen Âge, cet ouvrage passionnant présente les différents types de manuscrits auxquels pouvait être confronté le lecteur médiéval, ouvrages religieux ou profanes, ainsi que le lien entre le texte et l'illustration et la part de liberté des illustrateurs. Une fabuleuse iconographie issue des bibliothèques de toute la France : pages d'écritures, enluminures... Où l'on découvre que l'humour et une certaine modernité étaient déjà présents. A lire comme un roman.
-30%
Le Crépuscule des rois de Evelyne Lever
Prix : 20,3 €
Prix Public: 29 €
ajouter Le Crépuscule des rois de Evelyne Lever au panier
 
Description
Le Crépuscule des rois
Evelyne Lever

496 pages
Résumé
Le 5 janvier 1757, Louis XV échappe à un attentat : il n'est plus le « Bien-Aimé » des Français. Le 6 octobre 1789, Louis XVI et Marie-Antoinette sont contraints par une sanglante émeute de quitter Versailles et de s'installer à Paris. Entre ces deux dates, une myriade d'événements se succèdent, excitant une opinion publique prompte à critiquer un pouvoir qui se pense encore comme absolu. Dans cette chronique foisonnante - accompagnée pour le Club d'un entretien sur DVD que l'auteure a accordé à Mathilde Aycard -, Evelyne Lever nous plonge au coeur d'une des plus captivantes périodes de l'histoire. Elle entraîne son lecteur du monde de Versailles à celui de Paris. Elle fait revivre les querelles politiques, littéraires et philosophiques en évoquant leurs protagonistes. Elle met en scène aussi bien les transformations de Paris que les découvertes scientifiques, telles que les premiers voyages aériens avec l'invention de la montgolfière, l'éradication de la variole avec l'inoculation, et montre une société pleine d'une formidable énergie, animée par un esprit d'une grande modernité : construction du Palais-Royal, guerre d'Amérique, expédition de La Pérouse... Louis XVI apparaît comme un monarque de bonne volonté, écrasé par un rôle au-dessus de ses forces ; Marie-Antoinette en jeune femme frivole, qui devient une mère de famille préoccupée par le sort de la monarchie. Derrière le couple royal se profile un symbole, centre de toutes les critiques : la prison de la Bastille.
-5%
L'Ancienne Bourgeoisie en France de Xavier de Montclos
Prix : 29,45 €
Prix Public: 31 €
ajouter L'Ancienne Bourgeoisie en France de Xavier de Montclos au panier
 
Description
L'Ancienne Bourgeoisie en France
Xavier de Montclos

136 pages
Résumé
L'ancienne bourgeoisie apparaît en France dans la seconde moitié du XVe et au cours du XVIe siècle. C'est le temps où l'Etat royal se consolide et cherche à s'appuyer sur les forces montantes. Les bourgeois, qui occupent des charges municipales et s'adonnent au négoce et à l'industrie, se mettent au service de la monarchie. Ils acquièrent des offices royaux, administratifs et judiciaires, dont certains leur permettent d'accéder à la noblesse. Comme la noblesse, l'ancienne bourgeoisie est touchée de plein fouet par le bouleversement des années 1789. Les points de vue contre-révolutionnaires qui sont alors les siens, dans les domaines politiques, sociaux et religieux, se maintiennent durablement au long des XIXe et XXe siècles. La question se pose aujourd'hui de savoir comment ce groupe social, qui a gardé une assez grande cohésion jusqu'à nos jours, affronte la modernité à la charnière du XXe et du XXIe siècle. Plusieurs monographies familiales (Amaudric du Chaffaut, Arminjon, Biosse-Duplan, du Boys, Jocteur, Jordan, Jullien de Pommerol, Montgolfier, Pérouse de Montclos, de Sèze...) sont ici étudiées.
-20%
La France des Lumières de Daniel ROCHE
Prix : 24,4 €
Prix Public: 30,5 €
ajouter La France des Lumières de Daniel ROCHE au panier
 
Description
La France des Lumières
Daniel ROCHE

660 pages
Résumé
C'est une France en train de basculer dans une nouvelle époque que décrit dans cet ouvrage Daniel Roche, professeur au Collège de France. Une France qui au XVIIe siècle pensait comme Bossuet et qui un siècle plus tard pense comme Voltaire. Mais pour que s'opère un tel bouleversement, il a fallu que la société, la ville, la politique, les moeurs évoluent assez pour que naisse un nouveau monde. Les philosophes auxquels on doit tant et surtout l'Encyclopédie, ne sont que la partie la plus cernable du bouleversement. C'est dans l'intimité de la vie de la société française que l'on découvre ce nouvel état des choses qui va déboucher sur un bouleversement encore plus grand : la Révolution. En attendant, les savants, les peintres, les écrivains donnent le la à la nouvelle France dans les salons ou les cafés. Le petit peuple aspire quant à lui à moins d'injustice, à plus de sécurité et à un mieux être, si bien que désormais, la personne du Roi et la Cour sont l'objet de vives critiques.
-40%
Les Espions des Lumières de Stéphane Genêt
Prix : 15,6 €
Prix Public: 26 €
ajouter Les Espions des Lumières de Stéphane Genêt au panier
 
Description
Les Espions des Lumières
Stéphane Genêt

516 pages
Résumé
Objet de fantasmes, l'espion d'armée prend de l'importance sous le règne de Louis XV, marqué par de nombreux conflits. Marginal, méconnu et mal considéré, cet espion n'est pourtant pas uniquement porté par l'appât du gain : le goût de l'aventure, la reconnaissance sociale ou encore un patriotisme naissant lors de la guerre de Sept Ans sont autant de motivations. De la guerre de succession de Pologne (1733) à la disgrâce de Choiseul (1770), cet ouvrage étudie le renseignement militaire français à travers ses multiples facettes (recrutement des agents, réseaux, hiérarchie, sources, modes d'action, risques encourus...), tout en esquissant à grands traits les enjeux stratégiques de cette période. Grâce à un travail fouillé sur les archives et les écrits de l'époque, Stéphane Genêt nous éclaire sur ces acteurs en marge de la société civile et de la sphère militaire : les espions des Lumières.
-20%
Bonaparte de Patrice GUENIFFEY
Prix : 24 €
Prix Public: 30 €
ajouter Bonaparte de Patrice GUENIFFEY au panier
 
Description
Bonaparte
Patrice GUENIFFEY

864 pages
Résumé
A la fois héros ancien et bourgeois moderne, personnage qu'on dirait sorti à la fois des pages des Vies parallèles de Plutarque et celles d'un roman bourgeois du XIXe siècle, Napoléon occupe une place unique dans l'histoire universelle. D'Ajaccio à Milan et au Caire, du palais des Tuileries à Austerlitz, Iéna et Madrid, de la steppe russe aux plaines de Champagne, de l'île d'Elbe à Sainte-Hélène, son histoire ne court pas : elle vole. Un quart de siècle seulement sépare son entrée sur la scène de l'histoire et sa disparition. Histoire si brève et si riche qu'elle ne peut être traversée trop vite. L'historien ne peut marcher au pas des armées de l'Empereur. Patrice Gueniffey retrace l'histoire du jeune Napoléon, de la Corse aux Tuileries, des années obscures de l'enfance jusqu'à la proclamation du Consulat à vie en 1802 où, sans encore porter le titre d'Empereur, il rétablit à son profit la monarchie héréditaire. S'il est dans la vie de chaque homme, comme dit Jorge Luis Borges, un moment où il sait « à jamais qui il est », ce livre s'attache à le découvrir pour comprendre comment cet homme est devenu Napoléon.
-20%
De la guerre de Bruno Colson - Napoléon Bonaparte
Prix : 21,2 €
Prix Public: 26,5 €
ajouter De la guerre de Bruno Colson - Napoléon Bonaparte au panier
 
Description
De la guerre
Bruno Colson - Napoléon Bonaparte

544 pages
Résumé
Isolé à Sainte-Hélène, Napoléon envisagea de rédiger le grand traité stratégique dans lequel il aurait levé le voile sur les secrets de son génie. Mais il renonça, laissant à la postérité des bribes éparses. Bruno Colson a relevé le gant, d'abord en rassemblant tous les propos existants de l'Aigle : lettres nombreuses, confessions orales notées par les mémorialistes, sans compter des inédits puisés aux archives. Ensuite, il a ordonné cette riche matière en suivant le plan choisi par Clausewitz dans son fameux traité, De la guerre, de bout en bout inspiré par l'épopée impériale. Le résultat dévoile comme jamais la pensée et l'action de celui que Clausewitz qualifiait de « dieu de la guerre ». Vitesse, concentration, perspicacité, manoeuvres, capacité à exploiter l'instant charnière de la bataille, art de la poursuite, etc., sont autant d'inventions matricielles de la guerre de masse, révélées dans un style limpide et percutant. Le dialogue au sommet établi avec Clausewitz, dont les idées maîtresses sont exposées en ouverture de chaque partie, achève de hisser cet ouvrage sans précédent au rang de futur classique pour quiconque aspire à comprendre la guerre moderne.
-5%
Les Celtes de Jean-Louis BRUNAUX
Prix : 21,85 €
Prix Public: 23 €
ajouter Les Celtes de Jean-Louis BRUNAUX au panier
 
Description
Les Celtes
Jean-Louis BRUNAUX

354 pages
Résumé
Qui sont les Celtes ? D'où vient leur nom ? Qu'est-ce que la « culture celtique » ? C'est à ces questions que l'auteur apporte des réponses, en proposant une vaste enquête couvrant vingt-six siècles, depuis l'apparition du terme « celte » vers 530 avant J.-C. Dès lors, les Celtes n'ont cessé de faire l'objet de constructions mythiques, que celles-ci viennent de leurs voisins ou d'eux-mêmes. Il est donc de première importance de revenir aux sources purement historiques. Les Celtes désignent des peuples du sud de la Gaule, regroupés selon des intérêts économiques puis politiques, qui vont par la suite coloniser l'Italie, l'Europe centrale, la Grèce et la Gaule toute entière. Le terme de « Celte » réapparaît pour assigner une origine biblique aux nations française, allemande ou anglaise. Puis il fut utilisé à des fins racistes, par l'idéologie indo-européenne, pour ensuite influencer le nazisme.
Richelieu de Arnaud TEYSSIER
Prix : 29,5 €
ajouter Richelieu de Arnaud TEYSSIER au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Richelieu
Arnaud TEYSSIER

532 pages
Résumé
De Richelieu demeure trop souvent l'image d'un politique froid et déterminé, animé depuis son plus jeune âge par une ambition sans limites et conduit par les seuls impératifs de la raison d'Etat. S'il est désormais admis qu'il fut à ses débuts un évêque appliqué, « l'homme rouge » est décrit surtout comme un politicien sinueux et un maître de l'intrigue, perçu à l'aune de nos critères d'aujourd'hui. En réexaminant ses années de jeunesse, en relisant avec une attention nouvelle ses abondants écrits politiques et religieux, en réinterprétant l'imposante production de ses documents d'Etat, l'auteur propose un Richelieu étonnant, qui tranche sur la tradition : un grand politique, certes, mais habité par une vision constamment religieuse du monde. Il redessine ainsi une aventure d'homme d'Etat qui reste sans équivalent dans l'histoire de la France et de l'Europe : celle d'un ministre qui, en des temps tragiques, raisonne constamment en prêtre et lutte pied à pied contre la faiblesse des hommes - celle du roi, celle des Grands, celle des corps constitués. Tel est le vrai secret de « cette puissance morale qui a fait de lui un des hommes les plus extraordinaires qui aient existé ». Dans l'entretien filmé qui accompagne le livre, Arnaud Teyssier, haut fonctionnaire et spécialiste des biographies, nous raconte pourquoi il a été fasciné par Richelieu après s'être intéressé à Charles Péguy, Lyautey et Louis-Philippe. Revenant sur l'ascension prodigieuse du Cardinal dans une France déchirée par la guerre civile, il nous aide à percer le « mystère Richelieu », celui d'un homme partagé entre vocation religieuse et politique, d'un diplomate entre silence et transparence, d'un dirigeant à la fois fasciné par la guerre et obsédé par la paix.
-5%
Les Gueules cassées de Martin Monestier
Prix : 28,41 €
Prix Public: 29,9 €
ajouter Les Gueules cassées de Martin Monestier au panier
 
Description
Les Gueules cassées
Martin Monestier

288 pages
Résumé
La Première Guerre mondiale a vu plus de soixante-dix millions d'hommes de dix-neuf nations s'entretuer sur plusieurs fronts pendant plus de quatre ans. Un conflit qui s'est soldé par près de dix millions de morts et vingt millions de blessés. Parmi ces derniers, des dizaines de milliers étaient administrativement qualifiés de « faciaux » et trivialement dénommés « baveux » ou « gueules cassées ». Leurs blessures de la face sont les plus dévastatrices, cruelles et hideuses qui soient. Ces hommes s'inscrivent aujourd'hui dans l'inconscient collectif comme un symbole des désastres humains nés d'une guerre tragique. Les « gueules cassées » restent souvent méconnaissables à leur sortie de l'hôpital. Leurs blessures ont aussi un effet psychique ravageur. Le visage est lié à la personnalité, à l'identité intime ; il devient le reflet de leur propre dévastation psychique. « J'appartiens pour toujours à un groupe d'hommes stigmatisés, à la face ravagée et qui n'a plus rien d'humain. Nous sommes une chose sans nom. Un amas monstrueux de chairs déchiquetées, de pansements, de pus, de fièvres empaquetées, le tout teinté par l'ombre des canons. » Cet ouvrage, qui réunit des témoignages poignants, est aussi un hommage aux chirurgiens militaires de ce conflit, qui sont les fondateurs de la chirurgie maxillo-faciale réparatrice moderne. Chirurgiens appelés par les blessés « mécaniciens de génie », « artistes de l'impossible », ou encore « Notre Père à tous », écrira l'un d'eux.
-5%
Les Furies de Hitler de Wendy Lower
Prix : 19,86 €
Prix Public: 20,9 €
ajouter Les Furies de Hitler de Wendy Lower au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Furies de Hitler
Wendy Lower

352 pages
Résumé
Wendy Lower renouvelle l'étude du fonctionnement du régime nazi en choisissant une approche nouvelle : celle de la place des femmes allemandes qui furent envoyées, par centaines de milliers, dans les territoires annexés de l'est de l'Europe, et le rôle qu'elles jouèrent dans l'entreprise génocidaire nazie. Infirmières, elles appliquaient à la lettre les directives secrètes du programme d'euthanasie ; enseignantes, elles opéraient une sélection fondée sur la race et les aptitudes physiques et mentales des enfants ; secrétaires, elles étaient des rouages essentiels pour faire marcher, au quotidien, la machine de guerre. Il y eut aussi toutes celles qui accompagnèrent leurs conjoints, hauts gradés S.S., dans l'escalade de la violence. Qui étaient ces femmes ? De quels milieux étaient-elles issues ? Au terme de quel itinéraire se retrouvaient-elles affectées à ces postes ? Quelle fut leur part de responsabilité dans le génocide ? Furent-elles poursuivies, jugées et condamnées ? Autant de questions auxquelles ce livre tente de répondre en faisant revivre quelques femmes étonnamment ordinaires.
-5%
Une vie au goulag de Dimitri Vitkovski
Prix : 14,25 €
Prix Public: 15 €
 Article épuisé
 
Description
Une vie au goulag
Dimitri Vitkovski

162 pages
Résumé
Bien que cité par Alexandre Soljenitsyne en ouverture de L'Archipel du goulag, ce récit autobiographique exceptionnel n'avait jamais été publié en France. Ecrit dans les années soixante, il offre une plongée dans l'univers concentrationnaire de la Russie soviétique. Il décrit, sur près de trente ans, une vie de captivité entrecoupée de très courts répits de liberté. Dimitri Vitkovski est arrêté en 1926. Il a alors vingt-cinq ans. Il ne sera autorisé à rejoindre les siens à Moscou qu'en 1954. Déportation dans les profondeurs des forêts sibériennes, travail de bagnard dans les îles Solovki, torture, interrogatoires, peur et survie... l'auteur décrit le monde des persécuteurs et des prisonniers, les vagues de terreur, l'univers isolé d'un camp perdu au bout du monde dans une nature à la fois majestueuse et hostile. Un document incontournable, un texte poignant.
-5%
Grand atlas de l'Antiquité romaine de Christophe Badel - Hervé Inglebert
Prix : 27,55 €
Prix Public: 29 €
ajouter Grand atlas de l'Antiquité romaine de Christophe Badel - Hervé Inglebert au panier
 
Description
Grand atlas de l'Antiquité romaine
Christophe Badel - Hervé Inglebert

192 pages
Résumé
Cet ouvrage est découpé en deux grandes parties, l'une consacrée à la période de construction et d'apogée de l'Empire romain (300 av. J.-C. - 200 apr. J.-C.), l'autre aux processus qui ont mené à la fin de l'Empire romain d'Occident (IIIe-VIe siècle de notre ère). Valorisant les apports les plus récents de l'historiographie, cet ouvrage s'attache dans un premier temps à montrer comment, dans la période centrale de l'histoire romaine, les Romains ont réussi à constituer un empire aussi vaste au tournant de notre ère, et surtout par quelles politiques administratives et territoriales ils sont parvenus à le gérer durant plusieurs siècles, jusqu'au début du lent processus qui a mené à sa chute. En effet, longtemps perçue comme une rupture et la conséquence d'une période de décadence, la chute de Rome face aux barbares à la fin du Ve siècle est en fait un long processus militaire, politique et social, original et complexe, loin de l'effondrement subit. La conjonction des migrations des peuples germaniques, liées à l'arrivée des Huns en 370, et de la menace du puissant ennemi perse en Orient contraint le pouvoir romain à déployer une énergie toujours plus grande et plus coûteuse pour défendre son territoire. En Occident, au Ve siècle, la puissance déclinante de Rome ne peut plus espérer détruire les groupes barbares (Wisigoths, Vandales, Ostrogoths) dont les chefs deviennent de véritables acteurs du jeu politique romain. L'essor du christianisme permet également un rapprochement culturel entre Germains et Romains ainsi que la création de royaumes romano-barbares qui, après 460, scellent définitivement le sort de l'empire d'Occident. Le présent volume reprend l'Atlas de l'Empire romain, paru en 2012, et l'Atlas de Rome et des barbares, paru en 2009.
-5%
Le Front d'Orient de Max Schiavon
Prix : 21,76 €
Prix Public: 22,9 €
ajouter Le Front d'Orient de Max Schiavon au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Le Front d'Orient
Max Schiavon

384 pages
Résumé
Les combats dans l'Empire ottoman sont d'une importance capitale pour l'issue de la Grande Guerre. Pendant deux ans, les tensions entre les Alliés, le manque de troupes et l'inadaptation du général Sarrail se conjuguent et aboutissent à une quasi neutralisation de ce front. Il faut attendre fin 1917 pour que Clemenceau parvienne à limoger Sarrail et à nommer le général Guillaumat à la tête des armées en Orient. En six mois, ce dernier redresse la situation dans tous les domaines : instruction, organisation, moral... Son successeur, le général Franchet d'Esperey, grâce à ses talents de stratège, conduira les armées d'Orient à la victoire.
-20%
Les Borgia de IVAN CLOULAS
Prix : 21,6 €
Prix Public: 27 €
ajouter Les Borgia de IVAN CLOULAS au panier
 
Description
Les Borgia
IVAN CLOULAS

542 pages
Résumé
Exaltés par Machiavel mais stigmatisés par des générations d'écrivains, les Borgia incarnent par excellence l'époque brillante de la Renaissance. Issus du royaume de Valence, peuplé de Maures et de Juifs à demi convertis, ils trouvent leur chance dans les cours luxueuses des plus grands souverains. Le pape Alexandre VI peuple le Vatican de cardinaux immoraux, de courtisanes et d'enfants naturels - l'inquiétant César et la belle Lucrèce. De l'évêque Alonso, vainqueur du Grand Schisme, à saint François, petit-fils du pape scandaleux, nombreuses sont les personnalités qui défrayent la chronique. L'intérêt de l'histoire des Borgia tient au fait que leur destin se confond avec celui du monde ; à travers eux, nous assistons à la révolution des moeurs et des mentalités, qui donnera naissance aux temps modernes.
-5%
Lettres de la Wehrmacht de Marie Moutier
Prix : 20,9 €
Prix Public: 22 €
ajouter Lettres de la Wehrmacht de Marie Moutier au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Lettres de la Wehrmacht
Marie Moutier

348 pages
Résumé
Pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, les soldats de la Wehrmacht, plus de cent cinquante millions d'hommes, n'ont cessé d'écrire à leurs familles. Ces lettres font partie des rares documents qui proposent une vision de l'intérieur de la guerre. Elles sont traduites pour la première fois en français, renouvelant ainsi considérablement ce que nous savions de la mentalité et de l'action des soldats du IIIe Reich. C'est une guerre du quotidien sur tous les fronts qui est décrite, de l'invasion de la Pologne à la chute de Berlin. Si nombre de lettres de la campagne de France de 1940 ou du début de l'opération Barbarossa sont porteuses d'un espoir de participer à l'échafaudage d'un renouveau de la Grande Allemagne, les correspondances qui suivent la défaite de Stalingrad sont détonantes. Au fil des pages, le lecteur assiste aux désillusions des soldats, à leur détresse face aux conditions physiques et matérielles, à la victoire qui s'échappe face à l'ennemi russe ou américain, à la lassitude du combat, au désire de rentrer au foyer, mais aussi à l'exaltation de la foi envers l'Allemagne et Hitler. Car les soldats de la Wehrmacht n'étaient pas des soldats ordinaires, contrairement à l'image dépassée mais encore vivante d'une armée propre, obéissante mais finalement éloignée du nazisme. Ce que montrent ces lettres, c'est que ces hommes étaient, pour beaucoup, porteurs de l'idéologie hitlérienne à travers l'Europe, et furent le fer de lance du nazisme en guerre.
-5%
Le Petit Livre des grandes dates de l'histoire de Marie-Hélène Chaplain
Prix : 14,2 €
Prix Public: 14,95 €
ajouter Le Petit Livre des grandes dates de l'histoire de Marie-Hélène Chaplain au panier
 
Description
Le Petit Livre des grandes dates de l'histoire
Marie-Hélène Chaplain

176 pages
Résumé
Pourquoi Clovis se convertit-il au christianisme ? Par qui Roland fut-il attaqué à Roncevaux ? Comment Charlemagne devint-il empereur ? Pourquoi la bataille de Bouvines fut-elle la première victoire nationale ? Les bourgeois de Calais ont-ils vraiment existé ? Que permit la prise d'Orléans par Jeanne d'Arc ? Qui décida du massacre de la Saint-Barthélemy ? Pourquoi parle-t-on du soleil d'Austerlitz ? En quelle année l'édification de Notre-Dame de Paris a-t-elle commencé ? Qui opposa la bataille de Bouvines ? En quelle année Pantagruel a-t-il été édité ? Quelles furent les conséquences de l'assassinat du duc de Guise ? Connaissez-vous les dates des batailles d'Azincourt, de Poitiers, de Marignan ? Et celles des sièges de Calais, de Beauvais, de La Rochelle ?... De la préhistoire à la fin de la Première Guerre mondiale, ce fort charmant petit volume, illustré de chromolithographies anciennes, raconte pas moins de quatre-vingts événements qui ont marqué l'histoire de l'Hexagone.
L'éditorial
de Pierre Vallaud
L'éditorial

Le livre de Götz Aly sur l’élimination des «anormaux », autrement dit, tous ceux qui, aux yeux des nazis, ne méritaient pas de vivre parce qu’ils étaient une « charge » pour la société et leur « tare » une menace pour la santé de la race, a cela d’exceptionnel qu’il donne un nom aux victimes de cette barbarie. Jusqu’alors, et c’est le cas en général pour les massacres de masse, il est fait référence à un ensemble anonyme d’où ne se distingue aucun individu en particulier. Or en procédant de la sorte et en décrivant le sort particulier réservé à chaque victime, l’auteur leur restitue une part de leur humanité à laquelle il nous confronte. L’émotion que l’on ressent immanquablement en prenant connaissance de ce travail original, permet aussi de prendre réellement la mesure de la sauvagerie d’un système politique qui s‘était arrogé le droit de décider de la vie et de la mort de tous ceux qu’il tenait sous sa coupe. Pour cette raison supplémentaire, il faut lire absolument cet ouvrage qui, dans un domaine où les publications sont légions et se répètent souvent, est tout à fait exceptionnel.
Lire la suite
Présentation du club
Seul club de livres spécialisé, le Club Histoire met à votre disposition chaque mois une large sélection d’ouvrages historiques, dont la qualité et l’impartialité du choix sont garantis par un comité d’Historiens, de quoi satisfaire votre curiosité quelle que soit votre époque de prédilection.
Les 4 avantages du Club
1
Un Comité d’Historiens parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l’Histoire
2
Un Magazine Gratuit chaque mois
3
Des Réductions de 20% à 50% dès votre Entrée au Club
4
Des Points-Cadeaux pour bénéficier de Livres Gratuits
Votre engagement
Feuilletez la revue du mois
Inscrivez-vous à la newsletter
Inscription