Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil
  • BIENVENUE AU CLUB HISTOIRE - PLUS DE 500 REFERENCES

    Découvrez toute l’Actualité de l’Histoire

  • POUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE - LIVRAISON À 0,01€ !

    Offre réservée aux non adhérents.

  • COMITÉ D'HISTORIENS

    Parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l'Histoire

Le livre du mois de la revue 235
 Plus d'infos

Ils ont refait le monde - 1919-1920
Jacques-Alain de Sédouy

La conférence de la paix tenue à Paris et les traités signés à Versailles passent souvent encore aujourd'hui pour être la cause de la Seconde Guerre mondiale. Cette affirmation de l'extrême droite allemande, reprise par Hitler, semble à beaucoup une vérité. Pourtant, ces traités n'humiliaient pas l'Allemagne...


Je gagne 2 Points-Cadeaux
Prix Club 28,5 €
 
Identifiez-vous pour donner votre réponse sur le livre du mois.

Violences et religion


Ce que l’on appelle « l’Occident chrétien » s’est signalé durant des siècles comme un lieu de controverses religieuses rapidement changé en théâtre de conflits d’une extrême violence et pas uniquement théologique. Les « hérétiques », ou bien ceux que l’on considérait comme tels, ont été au centre de ces conflits qui mirent à mal la société médiévale.
Condamnation des hérétiques au concile de Lombers en 1165. Gravure tirée de l’Histoire générale de Languedoc de Joseph Vaissète, Paris, 1737. © Selva/Leemage.
Luther de Matthieu Arnold
Prix : 25 €
ajouter Luther de Matthieu Arnold au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Luther
Matthieu Arnold

692 pages
Résumé
Le combat de Martin Luther (1483-1546) contre les dérives de l'Eglise de son temps a été à l'origine d'un renouveau de la piété, mais aussi de la fracture de la chrétienté occidentale qui perdure jusqu'à aujourd'hui. Grâce à cette biographie, Matthieu Arnold suit le Réformateur à travers l'ensemble de sa vie et de son oeuvre : ses grands traités, sa correspondance, ses catéchismes, ses cantiques, ses prédications ou encore ses propos de table. Il nous fait découvrir un personnage plus riche et plus complexe que le pourfendeur de la papauté ou l'adversaire d'Erasme : porte-parole d'un message réconfortant et génial inventeur de la langue allemande, mari facétieux, promoteur de l'instruction des femmes, homme d'une intense sensibilité religieuse mais qui fut appelé aussi à s'exprimer dans le domaine de l'éducation, de l'économie et de la politique. Grâce à l'étude des écrits de ses contemporains, Matthieu Arnold resitue Luther dans son époque pour mieux mesurer son influence dans tous les milieux sociaux.

Lire la suite

Un bien commode responsable


La défaite de 1940 fut plus qu’un grand traumatisme guerrier, puisqu’elle aboutit à la mise à bas de la République et à l’instauration de l’État français de Pétain avec, à la clef, la collaboration. Pour expliquer cette déroute, il fallait un bouc émissaire… Parmi les hauts responsables militaires, les français n’avaient que l’embarras du choix. Ils choisirent un général quand tant d’autres auraient du répondre de leurs erreurs.
Corap en 1940. © D.R.
Guderian de Heinz Guderian
Prix : 23,5 €
 Article épuisé
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Guderian
Heinz Guderian

560 pages
Résumé
« L'âme et le génie de la Blitzkrieg » : c'est en ces termes que le baron Hasso-Eccard von Manteuffel, l'un de ses anciens subordonnés, fera l'éloge de Heinz Guderian après-guerre. Il est vrai que Guderian est à l'origine de nombre d'innovations doctrinales, tactiques et techniques qui offriront à la Wehrmacht ses premiers succès. Théoricien inspiré et travailleur acharné, il a aussi démontré toute sa fougue et son talent au fil de ses campagnes : ses Panzers n'ont-ils pas conquis la Pologne à la vitesse de l'éclair, mis à genoux l'armée française à Sedan et ravagé les terres soviétiques ? Mais il s'agit d'une image chevaleresque construite de toutes pièces par l'intéressé à travers ses Mémoires publiés en 1954, en pleine guerre froide. S'ils sont une lecture indispensable pour l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, la réalité est bien différente : en témoigne sa nomination comme chef d'état-major adjoint de l'armée de terre, au lendemain de l'attentat manqué contre Hitler, en juillet 1944. Un poste qui, dans un tel contexte, ne pouvait revenir qu'à un fidèle du régime, un nazi exemplaire, ambitieux et dénué de scrupules. Ce qu'était assurément Heinz Guderian qui, en dépit de sa disgrâce en 1945, sut donner le change et échapper à toute condamnation.

Lire la suite

Une activité quasi constante


La guerre est sans doute l’une des activités les plus constantes de l’homme. La France, dans ce domaine, s’est particulièrement illustrée. La période qui commence en 1870 et se poursuit aujourd’hui en est une démonstration parfaite. C’est état de fait est aussi l’occasion pour scruter le corps social français au prisme de ces situation particulièrement dramatiques.
Guerre de 1870 : Le Rêve. Les armées françaises en bivouac rêvent des grandes victoires de l’armée de Napoléon Ier au moment des défaites contre les Prussiens. Peinture d’Edouard Detaille. Paris, musée d’Orsay. © Leemage
Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.

Lire la suite

Il y a 300 ans, le 8 juillet 1717, le Régent s’imposait

  

Dans les dernières années de son règne, Louis XIV vieillissant s’inquiète de sa succession. Le roi, en effet, est père de 6 enfants légitimes, dont 3 garçons, sauf qu’en moins de deux ans, il enterre un à un presque tous ses héritiers. En 1711, son seul fils parvenu à l’âge adulte, Le Grand Dauphin, meurt de la petite vérole à 49 ans ; quant à ses 3 enfants, les petits-fils du roi, 2 disparaissent aussi de maladie, le duc de Bourgogne et le duc de Berry, tandis que le troisième, le duc d’Anjou, monte sur le trône d’Espagne. Louis XIV n’a plus qu’un héritier : le deuxième fils des Bourgogne, son arrière-petit-fils, né le 15 février 1710. Cette série tragique conduit le souverain à songer à ses enfants naturels et notamment aux 2 garçons qu’il a eus avec Me de Montespan : le duc du Maine et le comte de Toulouse. Ainsi, par le fameux édit du 2 juillet 1714, complété le 23 mai 1715, le souverain décide qu'il n'y aura plus de différence entre princes du sang et légitimés. Cela revient à mettre en compétition pour la couronne ses deux « bâtards », avec les Orléans, les Condé et les Conti. Une situation inédite qui indigne Philippe d'Orléans, qui s’attachera à casser ce testament en mettant à l’écart le duc du Maine à la mort du roi et en obtenant en juillet 1717, qu’un nouvel édit lui assure la succession. Celui qui proclame « On naît prince de sang, on ne le devient pas » peut ainsi exercer pleinement sa régence en attendant que l’arrière-petit-fils légitime monte sur le trône sous le nom de Louis XV.
L'Etiquette à la cour de Versailles de Daria Galateria
Prix : 24,9 €
ajouter L'Etiquette à la cour de Versailles de Daria Galateria au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
L'Etiquette à la cour de Versailles
Daria Galateria

384 pages
Résumé
A Versailles, l'étiquette avait un double objectif : organiser les relations entre les personnes et récompenser ou honorer les courtisans par des faveurs particulières. Un ouvrage, Le Cérémonial, en détaillait les usages pour tous ceux qui souhaitaient s'approcher du roi. Dans les faits, l'étiquette divisait plus qu'elle ne facilitait les relations et les comportements... Les mémorialistes, à l'instar d'un Saint-Simon, racontent avec force détails les déconvenues, commérages, rumeurs et autres cancans que l'étiquette suscitait parmi les courtisans. A travers des exemples concrets - l'usage du tabouret auprès du roi, les entretiens sur la chaise percée, le port autorisé ou pas du bonnet selon son rang, les invités au grand coucher ou au petit lever... -, Daria Galateria donne ici un mode d'emploi inédit de Versailles. Déroulées comme un inventaire à la Prévert, les cent soixante entrées de ce recueil sont truffées d'anecdotes rocambolesques et souvent truculentes et des rites auxquels se prêtaient les courtisans du roi pour rester en grâce. Et donnent à méditer sur l'art (trivial) de gouverner des Bourbons...
 picto focus vidéo
Louis XIV intime de Hélène Delalex
Prix : 29 €
ajouter Louis XIV intime de Hélène Delalex au panier
 
Description
Louis XIV intime
Hélène Delalex

192 pages
Résumé
Louis le Quatorzième fut un bel adolescent à la sensualité prometteuse, que le luth ennuyait et qui demanda qu'on lui apprît la guitare. Est-ce en jouant de cet instrument qu'il séduisit Marie Mancini, son grand amour de jeunesse ? A vingt ans, un traitement contre la typhoïde lui fit perdre ses cheveux : désormais, il portera perruque et toute l'Europe l'imitera. On peut toutefois supposer qu'il l'enlevait en privé pour lutiner la belle marquise de Montespan, la plus célèbre favorite du règne... Timide dans l'intimité - il rougissait beaucoup -, il ne l'était guère dans son métier de roi : « Je suffirais sans doute à gouverner d'autres empires, comme le soleil à éclairer d'autres mondes. » Amateur éclairé de peinture, collectionneur avisé, il aima passionnément les jardins et surtout ses orangers. A la mort de Marie-Thérèse, il contracta un mariage secret et morganatique avec Françoise d'Aubigné, veuve du poète Scarron. Sa fin fut, selon les témoins, exemplaire. Il confessa avoir trop aimé les guerres et les bâtiments. Qui lui reprocherait aujourd'hui d'avoir fait ériger Versailles ?
-64%
 
Les Derniers Jours de Louis XIV de Alexandre Maral
Prix : 8 €
Prix Public: 22,5 €
 Article épuisé
 
Description
Les Derniers Jours de Louis XIV
Alexandre Maral

328 pages
Résumé
1715-2015 : depuis trois siècles, la mort de Louis XIV n'a cessé de fasciner et d'émouvoir. Avant de quitter ce monde, le Roi-Soleil a organisé lui-même la mise en scène de son dernier crépuscule : une mort chrétienne, parfaitement maîtrisée et conçue comme le spectacle par excellence de l'absolutisme - « Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours ». La mort du roi est venue interrompre le règlement d'importantes affaires, notamment en politique extérieure et dans le domaine de la religion. Pour mieux comprendre ces enjeux, le récit commence au 1er janvier 1715 et suit le roi dans ses dernières préoccupations. Rédigé sur les lieux mêmes qui ont été témoins de la mort de Louis XIV en 1715, le livre d'Alexandre Maral est fondé sur l'analyse des sources les plus fiables, notamment Dangeau et les frères Anthoine. Seul cet examen attentif permet de reconstituer au plus près le déroulement des événements : les derniers divertissements du roi, les progrès de la maladie, l'impuissance des médecins, les intrigues de cour, l'abandon du roi à la Providence.
Dictionnaire Louis XIV de Lucien Bély
Prix : 22,4 €
Prix Public: 0 €
ajouter Dictionnaire Louis XIV de Lucien Bély au panier
 
Description
Dictionnaire Louis XIV
Lucien Bély

992 pages
Résumé
Ce dictionnaire obéit à une démarche rigoureuse évitant tout parti-pris historique qui ne verrait en Louis XIV que Louis le Grand ou le Roi-Soleil. Au contraire il vise à le dégager d'une gangue de jugements traditionnels, tantôt louanges outrées tantôt critiques acerbes. Refusant de juger ou de célébrer cet homme d'Etat, il propose des mises au point précises et détaillées, à la lumière des recherches les plus récentes, et une approche simple et claire des faits historiques. Pour donner une image cohérente d'un homme dans son temps, il met en valeur toutes les réalisations originales de son règne, comme ses échecs et les persécutions dont il fut responsable. L'ouvrage part aussi de la personnalité du roi pour comprendre l'Etat et la société française de son temps. Il offre, entre autres, une promenade à travers les provinces que Louis XIV a parcourues pour tenter de savoir quelle connaissance il avait de son pays. Il aborde également les grandes entreprises du règne : réformes, politique économique, guerres, diplomatie. Il brosse enfin un tableau riche et original de la société qui gravite autour de lui.




La Mort lente de Torcello de Elisabeth CROUZET-PAVAN
Prix : 15,9 €
ajouter La Mort lente de Torcello de Elisabeth CROUZET-PAVAN au panier
 
Description
La Mort lente de Torcello
Elisabeth CROUZET-PAVAN

496 pages
Résumé
A quelques kilomètres du centre de Venise se trouve une île désolée, longtemps déconsidérée et méconnue, du nom de Torcello. Il s'agit pourtant de la première civilisation de la lagune vénitienne qui a joué un rôle de premier plan au sein de l'Empire d'Orient, alors qu'elle était l'une des villes commerçantes les plus prospères de l'Adriatique. A partir du XIIe siècle, la tendance s'inverse : la lagune s'envase, la malaria progresse et les habitants rejoignent peu à peu des îles plus salubres. Progressivement dépeuplée, engloutie, Torcello décline au fil des ans alors même que Venise impose à travers la chrétienté son image providentielle de beauté et de gloire. Prenant le contre-pied d'une lecture institutionnelle, qui donne du développement de la République vénitienne la vision flatteuse d'une success-story exceptionnelle, Elisabeth Crouzet-Pavan a trouvé dans les sources de l'histoire mélancolique de Torcello les bases d'une analyse de la violence politique et sociale qui assure à la cité ducale une domination sans limite sur ses environs.
Les Poilus de Harlem de Thomas Saintourens
Prix : 19,9 €
ajouter Les Poilus de Harlem de Thomas Saintourens au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Poilus de Harlem
Thomas Saintourens

288 pages
Résumé
Ils sont porteurs de valises, manutentionnaires, boxeurs, mais aussi avocats ou musiciens de jazz. Tous Noirs américains. Le 15e régiment d'infanterie de la garde nationale de New York, créé en 1916 à Harlem, est une équipée de choc, composée de deux mille soldats et de quelques officiers noirs, menés par une poignée de hauts gradés blancs idéalistes. Par leur engagement dans la guerre mondiale, ils entendent briser la logique de ségrégation. Le 1er janvier 1918, ils débarquent à Brest en entonnant une Marseillaise jazz, prêts à se battre. D'abord relégué aux travaux manuels, ce régiment atypique combattra à une seule condition : sous commandement français, intégré aux poilus, évitant ainsi à l'US Army le mélange des couleurs dans ses rangs. Surnommés « Hellfighters » par les Allemands, ils multiplieront les faits d'armes dans les tranchées de la Marne. La Grande Guerre sera-t-elle le tremplin espéré vers leur reconnaissance ? Thomas Saintourens raconte la formidable épopée de ces oubliés de l'histoire. James Europe, le grand chef d'orchestre, fait vibrer la France au rythme du jazz, le peintre Horace Pippin croque dans ses carnets de bord la vie dans les tranchées, et Henry Johnson, le modeste porteur de valises d'Albany, gagne le surnom de « Black Death » après une bataille héroïque...
Une histoire du monde depuis 1945 de Charles Zorgbibe
Prix : 24 €
ajouter Une histoire du monde depuis 1945 de Charles Zorgbibe au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Une histoire du monde depuis 1945
Charles Zorgbibe

432 pages
Résumé
A la fin du XIXe siècle, lord Curzon évoquait « l'échiquier sur lequel se joue le grand jeu pour la domination du monde ». Dans cette Histoire du monde depuis 1945, Charles Zorgbibe décrit et analyse le grand jeu international, les coalitions, crises et conflits qui rythment la marche du monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et l'apparition de l'arme nucléaire. Un panorama très actuel de la politique mondiale, développé dans un style clair : il ne s'agit pas d'un ouvrage technique, alourdi par le jargon des spécialistes, mais d'un « manuel diplomatique » pour le grand public. L'auteur distingue trois étapes dans la politique mondiale des soixante-quinze dernières années. 1945 : le début de la guerre froide. Le second conflit mondial a été un conflit total. Après qu'il eut pris fin, la responsabilité de l'organisation de la paix revient essentiellement à deux puissances : les Etats-Unis d'Amérique et la Russie soviétique... 1989-1991 : l'Union soviétique reconnaît son échec. Depuis les années 1970, elle s'enlisait économiquement et socialement ; le fossé s'accroissait avec les démocraties occidentales ; alors que l'U.R.S.S. de l'ère Brejnev jetait toutes ses forces dans la course à la puissance militaire et spatiale, se multipliaient les signaux d'alarmes sur la dégradation du système sanitaire et social... L'attaque du 11 septembre 2001 : vers une guerre civile mondiale ? Le massacre des « 3 000 » du 11 Septembre fait écho au double assassinat de Sarajevo, le 28 juin 1914. Ouvre-t-il, à son tour, un siècle sanglant ? Comme en 1914, un ultimatum est lancé à un Etat pour retrouver des terroristes : à la Serbie, en 1914 ; à l'Afghanistan, à l'automne 2001. Un volume à la fois savant et accessible.
Odessa de Charles King
Prix : 24 €
ajouter Odessa de Charles King au panier
 
Description
Odessa
Charles King

341 pages
Résumé
Odessa raconte l'histoire épique de l'apogée, du déclin et du renouveau du plus fabuleux port de Russie, perle de la mer Noire et patrie ancestrale de dizaines de milliers d'Américains, d'Israéliens et de tant d'autres peuples. Charles King redonne vie aux histoires singulières des conquérants et colons, Russes, Juifs, Turcs, Grecs, Italiens, Allemands et Roumains, qui devinrent l'âme d'une ville par essence cosmopolite. Loin des capitales russe, roumaine et ukrainienne mais au carrefour de l'Europe, de l'Asie et des pays méditerranéens, Odessa a toujours été à la fois un port de commerce ouvert et progressif, mais aussi un bastion sans foi ni loi qui connut des périodes de violence, de révolution et de dépression économique. Son histoire est à son image : chaotique et fascinante. Obscur village tatar, il fut sorti de l'oubli à la fin du XVIIIe siècle par un mercenaire hispano-irlandais à la solde de l'Empire russe, qui vanta sa position stratégique à la grande Catherine II. Désormais pourvue d'un nouveau nom, en référence à L'Odyssée d'Homère, la ville fut gouvernée de main de maître par son amant Potemkine, entièrement redessinée sur l'ordre du tsar Alexandre Ier par un descendant du cardinal de Richelieu expatrié (Armand-Emmanuel de Richelieu), modernisée par un comte éduqué à Cambridge avant de sombrer dans les pogroms et les soubresauts de la guerre de Crimée et des révolutions russes... Ce livre dense et captivant se veut aussi une élégie vibrante du passé multiculturaliste de la ville et une célébration de la survie des rêves d'Odessa dans une diaspora présente partout dans le monde.
Comment sont-ils devenus résistants ? de Robert Gildea
Prix : 27 €
ajouter Comment sont-ils devenus résistants ? de Robert Gildea au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Comment sont-ils devenus résistants ?
Robert Gildea

560 pages
Résumé
Pour De Gaulle, la Résistance est militaire et masculine, et s'appuie sur le peuple de France, unanime, qui se libère. Pour les communistes, c'est le peuple en armes acharné à lutter coûte que coûte contre les Allemands. Ce livre montre la réalité des résistants que l'histoire a rendus invisibles, leurs motivations, leurs premiers regroupements par cercles de connaissances, leurs luttes internes entre mouvements et réseaux. Femmes, catholiques, protestants, juifs, communistes, gaullistes, pétainistes anti-allemands, Français, Espagnols, Polonais, Italiens, Allemands anti-nazis, agents britanniques et américains : voilà la longue liste des combattants de l'ombre.
Histoire du Liban de Xavier Baron
Prix : 24,9 €
ajouter Histoire du Liban de Xavier Baron au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire du Liban
Xavier Baron

592 pages
Résumé
Xavier Baron retrace l'histoire du Liban jusqu'à nos jours, en expliquant comment il s'est formé et pourquoi son histoire est si complexe. Ce livre part des origines fondatrices (montagne-refuge de communautés persécutées), essentielles pour comprendre le pays et son mode de fonctionnement. Il balaie les différentes phases historiques qui l'ont façonné, et va jusqu'à la période actuelle. Il explique au passage toute l'ambiguïté des relations avec la Syrie. Il s'agit du seul ouvrage disponible couvrant la globalité de l'histoire libanaise. Le Liban est au coeur de l'actualité et a des liens particuliers avec la France.
L'Enigme grecque de Josiah Ober
Prix : 27 €
ajouter L'Enigme grecque de Josiah Ober au panier
 
Description
L'Enigme grecque
Josiah Ober

450 pages
Résumé
Pourquoi refaire l'histoire de la Grèce classique, du VIe siècle av. J.-C. à Alexandre le Grand ? D'abord, parce que l'on dispose d'une masse d'informations nouvelles sur les mille trente-cinq cités-Etats qui s'étendaient de l'Espagne à la mer Noire, des données exploitées ici pour la première fois de manière systématique. Ensuite, parce que, contrairement à ce que les historiens ont longtemps cru, le monde grec a connu une croissance économique qui restera sans équivalent jusqu'à la Renaissance, rendue possible par l'invention de la démocratie et des droits civiques, sur fond d'innovations institutionnelles, techniques et culturelles permanentes (théâtre, philosophie, mathématiques, etc.). Enfin, parce que les Grecs ont expérimenté toutes les ressources de la démocratie : élection, limitation des mandats, tirage au sort, etc. Ils ont réfléchi aux relations entre citoyens et dirigeants, au rôle des experts, aux moyens de réduire le pouvoir de nuisance des démagogues, à la place de la religion. Autant de questions qui sont à l'origine de l'« efflorescence grecque » et au coeur du débat démocratique actuel. Pour Josiah Ober, il est important de savoir comment les Grecs eux-mêmes pensaient leur système politique, leur économie : Aristote ou Thucydide sont non seulement des informateurs précieux, mais aussi des partenaires de pensée. Sans négliger l'histoire événementielle : le lecteur est plongé dans les guerres avec le redoutable Grand Roi perse, assiste aux péripéties de la guerre du Péloponnèse qui oppose Sparte à Athènes. On comprendra mieux comment Philippe II de Macédoine puis son fils Alexandre le Grand ont pu, grâce à l'héritage des cités grecques, construire un gigantesque empire qui s'étendra jusqu'aux rives de l'Indus.
Les Borgia de Jean-Yves Boriaud
Prix : 24,5 €
ajouter Les Borgia de Jean-Yves Boriaud au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Borgia
Jean-Yves Boriaud

408 pages
Résumé
Pour avoir su, mieux que d'autres, se frayer un chemin dans l'imbroglio politico-historique généré par l'exil de la papauté en Avignon, Alonso, premier évêque de la famille Borja, réussit, avec l'appui d'une couronne espagnole qu'il avait intelligemment servie, à en devenir également le premier pape, sous le nom de Calixte III. Soldat dans l'âme, obsédé par la montée du péril turc, il est surtout passé à la postérité pour s'être efforcé de lancer les souverains d'Europe dans la croisade attendue par l'Occident. Deux générations plus tard, apparurent ensuite « les Borgia », hydre à trois têtes (Alexandre, César et Lucrèce) que la légende eut tôt fait de réunir dans l'opprobre. Savamment montée, cette légende noire a terni leur place dans l'histoire : pour Alexandre, celle d'un grand pape de la Renaissance soucieux de donner à la papauté ses assises temporelles mais empêtré dans de dommageables intrigues amoureuses ; pour César, celle d'un hidalgo égaré dans l'Eglise devenu le bras armé du césaropapisme paternel ; et pour Lucrèce, mariée au gré des ambitions familiales, celle d'une des grandes dames qui furent l'orgueil de l'époque. Cette lignée, avant de se perdre dans les sables, sous la forme d'un redoutable mythe littéraire, fut enfin couronnée par l'accession à la sainteté, à la génération suivante, de Francesco Borgia, jésuite tourmenté sa vie durant par le désir inassouvi de racheter les fautes prêtées à sa parentèle.
L'Etiquette à la cour de Versailles de Daria Galateria
Prix : 24,9 €
ajouter L'Etiquette à la cour de Versailles de Daria Galateria au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
L'Etiquette à la cour de Versailles
Daria Galateria

384 pages
Résumé
A Versailles, l'étiquette avait un double objectif : organiser les relations entre les personnes et récompenser ou honorer les courtisans par des faveurs particulières. Un ouvrage, Le Cérémonial, en détaillait les usages pour tous ceux qui souhaitaient s'approcher du roi. Dans les faits, l'étiquette divisait plus qu'elle ne facilitait les relations et les comportements... Les mémorialistes, à l'instar d'un Saint-Simon, racontent avec force détails les déconvenues, commérages, rumeurs et autres cancans que l'étiquette suscitait parmi les courtisans. A travers des exemples concrets - l'usage du tabouret auprès du roi, les entretiens sur la chaise percée, le port autorisé ou pas du bonnet selon son rang, les invités au grand coucher ou au petit lever... -, Daria Galateria donne ici un mode d'emploi inédit de Versailles. Déroulées comme un inventaire à la Prévert, les cent soixante entrées de ce recueil sont truffées d'anecdotes rocambolesques et souvent truculentes et des rites auxquels se prêtaient les courtisans du roi pour rester en grâce. Et donnent à méditer sur l'art (trivial) de gouverner des Bourbons...
L'Ascension de Volker Ullrich
Prix : 59 €
ajouter L'Ascension de Volker Ullrich au panier
 
Description
L'Ascension
Volker Ullrich

1232 pages
Résumé
Démagogue de premier ordre, comédien tout à fait doué qui préparait minutieusement ses prestations, pratiquant à merveille l'art de la dissimulation, qui lui permit constamment de tromper partisans comme adversaires sur ses intentions, doué d'une capacité d'appréhender et d'exploiter en un éclair les situations favorables, Hitler se montra bien supérieur à tous les concurrents de son propre parti, mais aussi à tous les hommes politiques oeuvrant dans les partis bourgeois. Son style d'exercice de pouvoir, singulièrement improvisé et personnalisé, qui provoqua des conflits de compétence durables et une anarchie des services et des attributions, était une méthode, maniée avec raffinement, visant à rendre de fait inattaquable sa propre position de pouvoir. Mêlant de manière inhabituelle l'univers intime et l'univers politique, il se mit en scène comme un politicien qui avait renoncé à tous les plaisirs personnels pour se placer entièrement au service du « peuple et du Reich ». Dans cette biographie de référence et qui fera date, Volker Ullrich reformule en termes nouveaux la question essentielle du pouvoir charismatique.
Sur les chemins de terre brune de Frédéric Sallée
Prix : 25 €
ajouter Sur les chemins de terre brune de Frédéric Sallée au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Sur les chemins de terre brune
Frédéric Sallée

512 pages
Résumé
De 1933 à 1939, des touristes venus des quatre coins du globe ont sillonné l'Allemagne, flânant de Brême à Heidelberg, mais parcourant également benoîtement les lieux de pèlerinage du nazisme en action, Munich-Nuremberg-Berchtesgaden. Qu'a donné à voir au monde cette Allemagne nazifiée ? Tantôt parodie de voyages-Potemkine autour de mises en scène de « territoires-témoin », tantôt fenêtre entr'ouverte sur l'autoritarisme, elle a su attirer de façon magnétique des sphères aussi variées que les cercles mondains, les anciens combattants, les écrivains, les journalistes, le monde des arts, les grands dirigeants économiques ou les simples anonymes. Des préparatifs jusqu'au retour, les différents temps du voyage révèlent une chronologie propre aux méthodes de séduction mises en place par le IIIe Reich à l'égard de l'étranger. En s'appuyant sur une riche documentation le plus souvent inédite, Frédéric Sallée dresse un tableau riche et nuancé des relations internationales de l'Allemagne nazie. De l'approbation aveugle au rejet inconditionnel d'un séjour en « Hitlérie », la gamme variée des réactions des voyageurs révèle comment l'Allemagne nazie façonna son image aux yeux du monde.
Lettres à la marquise de Alfred Dreyfus - Philippe Oriol
Prix : 23 €
ajouter Lettres à la marquise de Alfred Dreyfus - Philippe Oriol au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Lettres à la marquise
Alfred Dreyfus - Philippe Oriol

586 pages
Résumé
Affaire d'Etat, l'affaire Dreyfus est aussi l'affaire d'un homme qui n'a cessé de chercher à restaurer son honneur. Un homme qui demeure finalement bien peu connu, mais qui se dévoile dans son intimité au fil de cette correspondance inédite avec la marquise Arconati Visconti. De 1899 à 1923, ces quatre cent cinquante-huit lettres - la plupart étant de lui - révèlent non seulement Dreyfus après l'Affaire, mais aussi des points essentiels de l'histoire de France. Marie-Louise Arconati Visconti (1840-1923), fille du journaliste et homme politique Alphonse Peyrat, était une femme influente dans les salons parisiens en même temps qu'une républicaine laïque. Lettre après lettre, nous voyons défiler les vingt premières années du siècle : la fin de l'Affaire, le vote de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, les premières années de la S.F.I.O., le ministère Clemenceau et les grèves, le transfert des cendres de Zola au Panthéon, la Grande Guerre. Nous rencontrons des figures essentielles de l'histoire française : Emile Combes, Jean Jaurès, Clemenceau, Aristide Briand... L'édition est établie et préfacée par Philippe Oriol, qui travaille depuis plus de vingt-cinq ans sur l'Affaire Dreyfus.
La Religion industrielle de Pierre Musso
Prix : 28 €
ajouter La Religion industrielle de Pierre Musso au panier
Je gagne 3 Points-Cadeaux
Description
La Religion industrielle
Pierre Musso

800 pages
Résumé
Le XIXe siècle a spectaculairement explicité qu'il était, en Europe, le produit d'une « révolution » dite industrielle, qui avait opéré un basculement dans toutes les sociétés soumises alors au même mouvement de fond : celui de la sécularisation. Ce mouvement historique arriverait à son échéance, inéluctable, en ce début de XXIe. L'industrie, avec les corollaires qui lui sont associés (technique, rationalité, progrès) serait donc victorieuse de la religion (chrétienne, sa matrice). Pourtant, la question industrielle est aujourd'hui au centre des débats publics ; on s'interroge sur ses formes actuelles, son rapport à l'homme, à la nature, devant un double phénomène : désindustrialisation/technoscience, dans son efflorescence numérique. A rebours de la thèse commune qui soutient que le mouvement historique industriel et post-industriel a été celui du « désenchantement » du monde et de la sortie du religieux, l'auteur démontre que l'Occident est porteur depuis son origine de la « religion industrielle » et que le XIXe siècle a été travaillé par elle sous une forme nouvelle, schismatique. Philosophe, docteur en sciences politiques, Pierre Musso enseigne dans les universités de Rennes et Lyon.
Histoire des chemins de fer en France, tome 1 de François Caron
Prix : 36 €
ajouter Histoire des chemins de fer en France, tome 1 de François Caron au panier
 
Description
Histoire des chemins de fer en France, tome 1
François Caron

706 pages
Résumé
L'histoire du chemin de fer, premier réseau technique capable d'influencer l'ensemble des comportements humains, doit être replacée dans son contexte tout à la fois économique, institutionnel, culturel et social. Depuis plus d'un siècle et demi, il se trouve au coeur du débat politique, du débat sur la modernité, du débat sur le choix de société. Avec lui, l'homme est entré dans la civilisation des macrosystèmes qui l'enserrent aujourd'hui de toutes parts. Le chemin de fer a été un lieu privilégié de l'innovation et n'a jamais cessé de se transformer. Depuis l'origine, ses ingénieurs et ses agents ont, jour après jour, recherché les moyens techniques et humains d'améliorer la sécurité et la rentabilité des compagnies tout en répondant toujours mieux aux besoins de la clientèle: proliférante, la technologie ferroviaire est marquée par une permanente confrontation entre des solutions d'une infinie diversité. Issu du double héritage de la culture routière et canaliste du XVIIIe siècle et de la révolution industrielle, ce mode de locomotion fut adopté par les Français dans les années 1840. Institutionnellement affermi dans les années 1850, il se consolide dans les premières années de la IIIe République, et son organisation constitue une expérience originale d'économie mixte largement imitée en Europe. Ainsi les six grandes compagnies créées dans les années 1850 durent-elles, particulièrement à partir de 1883, subir la part de l'Etat une tutelle de plus en plus pesante, et de véritables « cultures de réseau » prirent naissance, qui ne disparurent que bien après la création de la S.N.C.F. François Caron, professeur d'histoire économique et des techniques à l'université de Paris-IV (Paris-Sorbonne), a consacré sa thèse de doctorat d'Etat à l'histoire de la Compagnie du chemin de fer du Nord. Il est secrétaire général de l'Association pour l'histoire du chemin de fer en France (A.H.I.C.F.).
Histoire des chemins de fer en France, tome 2 de François Caron
Prix : 41 €
ajouter Histoire des chemins de fer en France, tome 2 de François Caron au panier
 
Description
Histoire des chemins de fer en France, tome 2
François Caron

1048 pages
Résumé
La période 1883-1937, couverte par ce volume, passe pour avoir été l'âge d'or des chemins de fer en France. Entré dans les moeurs pour les hommes comme pour les marchandises, ce mode de transport connaît en effet un accroissement sans précédent. Les réseaux se dotent de milliers de kilomètres supplémentaires, des connexions sont aménagées, les lignes secondaires sont ouvertes, le matériel s'améliore sans cesse, les ouvrages d'art se multiplient, la vitesse est à l'honneur, le monde des cheminots se structure et cultive un état d'esprit particulièrement typé. De la Bête humaine à la Madone des sleepings, le train pénètre dans l'imaginaire des artistes, des écrivains, et des cinéastes. Les chemins de fer, enfin, ont joué un rôle majeur dans le déroulement de la Première Guerre mondiale en assurant, en toutes circonstances, l'acheminement des hommes, du matériel et du ravitaillement. Pourtant les effets de la grande dépression des années 1880 furent longs à se résorber. Les conventions passées par l'Etat en 1883 avec les six grandes compagnies furent interprétées comme la preuve d'une collusion entre le monde politique et le capitalisme, et certaines grèves -par exemple celles de 1910 et de 1920 -furent très dures et demeurent dans tous les esprits. La situation financière des compagnies se dégrada dès les années 1906-1913, en raison, surtout de la hausse des salaires et des prix et du refus opposé par l'Etat à toute augmentation de tarif. Les conventions de 1921, qui préparent l'unification du réseau en maintenant le système des concessions, échouèrent principalement en raison de la crise des années 1930 et de la concurrence de l'automobile. En 1936, le déficit des compagnies était devenu insupportable. D'où l'idée, mise en ¿uvre par le Front populaire et les gouvernements suivants, d'unifier et de nationaliser les réseaux, tout en prenant en compte les droits des actionnaires. C'est la naissance de la S.N.C.F., appelée à un long et glorieux avenir.
Histoire des chemins de fer en France, tome 3 de François Caron
Prix : 34 €
ajouter Histoire des chemins de fer en France, tome 3 de François Caron au panier
 
Description
Histoire des chemins de fer en France, tome 3
François Caron

616 pages
Résumé
« Les soixante ans d'histoire de la S.N.C.F., depuis 1937 jusqu'à l'adoption de la réforme radicale en 1997, reposent sur un modèle d'organisation et une culture d'entreprise dotés d'une forte cohérence, malgré l'importance des changements techniques, organisationnels et sociaux que l'entreprise a connus. » C'est sur cette hypothèse que François Caron construit le troisième tome de l'Histoire des chemins de fer en France, qui vient clore cette magistrale entreprise retraçant deux siècles et demi d'histoire économique, sociale et culturelle de la France vue du train. Car le monde ferroviaire est d'abord un lieu et une source d'innovation, tant technique qu'organisationnelle ou humaine. Entre 1937 et 1997, la S.N.C.F. a fait ainsi l'expérience d'un changement ininterrompu, sans jamais abandonner un ensemble de traits originaux hérités de son histoire : c'est ce dialogue, sinon cette dualité, que François Caron nous invite à lire et à mettre en regard du présent et de l'avenir du monde ferroviaire contemporain.
Voir toutes les nouveautés
-30%
Devenir humains de Yves Coppens
Prix : 13,3 €
Prix Public: 19 €
 Article épuisé
 
Description
Devenir humains
Yves Coppens

144 pages
Résumé
Etre humain, c'est une aventure. Une énigme, un défi qui nous concerne tous. S'appuyant sur son expérience de paléontologue de génie, Yves Coppens s'interroge à voix haute : que partageons-nous avec les autres êtres vivants de notre planète ? Comment imaginer cet « homme augmenté » déjà à l'oeuvre aujourd'hui ? Est-ce que s'interroger sur l'humain ne nous conduit pas à penser la diversité, la pluralité et la richesse infinie de notre humanité ? Et le célèbre paléontologue d'affirmer sans ambages : « Travailler sur l'Homme est un engagement quotidien qui demande une participation vigilante au débat de société. » Jouant du talent de conteur qu'on lui connaît, il nous offre ici un texte inédit, enlevé et fort sur la dynamique de l'évolution. En outre, il a souhaité donner la parole à dix personnalités reconnues dans leurs domaines respectifs (la philosophe Sylviane Agacinski, la biologiste Evelyne Heyer, la préhistorienne Marylène Patou-Mathis, le démographe Hervé Le Bras, le footballer Lilian Thuram, engagé dans la lutte contre le racisme...). Chacun de ses invités livre le récit de ses expériences et recherches, offrant une vision singulière et lumineuse de l'humain.
-50%
La Guerre de Cent Ans de JEAN FAVIER
Prix : 15,25 €
Prix Public: 30,5 €
ajouter La Guerre de Cent Ans de JEAN FAVIER au panier
 
Description
La Guerre de Cent Ans
JEAN FAVIER

698 pages
Résumé
Ce conflit, qui opposa la France à l'Angleterre de 1337 à 1453, faisait suite aux luttes entre les Capétiens et les Plantagenêts, autrement connues comme " la première guerre de Cent Ans " . Plus que le récit d'une guerre, Jean Favier nous offre ici la relation d'une période fondatrice de notre histoire : étape décisive de la formation nationale de deux grands pays, la guerre de Cent Ans a vu la différence des peuples prendre le pas sur la communauté de culture, de mentalité ou d'organisation féodale qui prévalait jusque-là. Affrontements entrecoupés de trêves ou successions de conflits, l'historien nous propose, avec le talent qui le caractérise, l'étude détaillée d'une ère de grands bouleversements. Un livre fascinant et édifiant.
-30%
Louis XIII et Richelieu de simone Bertière
Prix : 15,4 €
Prix Public: 22 €
ajouter Louis XIII et Richelieu de simone Bertière au panier
 
Description
Louis XIII et Richelieu
simone Bertière

464 pages
Résumé
Louis XIII régnait, Richelieu gouvernait. Au sortir d'un demi-siècle de guerres de religion et après deux régicides, la France du début du XVIIe siècle, encore à demi-féodale, avait besoin d'une remise en ordre. Ils entreprirent, non sans rencontrer de violentes résistances, d'en faire un grand pays moderne à vocation européenne, gouverné par un monarque dit "absolu". Bien qu'ils fussent d'accord sur les objectifs, leur collaboration, mal commencée, resta grevée de défiance. Ils ne se sont jamais aimés, ils ont fini par se haïr. Politiquement complémentaires, le roi et son génial serviteur ne pouvaient se passer l'un de l'autre. Mais ils supportaient mal cette dépendance, chacun s'efforçant de dominer l'autre - jusqu'au heurt frontal, tragique, autour d'un jeune ambitieux à qui il coûta la vie. Ce livre est une enquête sur la manière dont ils ont vécu concrètement cette relation tumultueuse. Elle épouse leur parcours au jour le jour, quand ils ne savaient pas ce que leur réservait le lendemain. Elle restitue à leur existence, riche en péripéties, épaisseur et ambiguïté. Des portraits croisés, ne privilégiant ni l'un ni l'autre, invitent à les comprendre, plutôt qu'à les juger selon nos critères actuels. Comme toute enquête, celle-ci pose des questions, propose des hypothèses, conclut quand elle le peut - pas toujours. Dépaysement garanti, dans une époque qui a ses valeurs propres, bien loin des nôtres. Mais c'est tout de même elle qui a mis en place la centralisation dont nous avons hérité. Le récit, solidement documenté, n'est pas un roman. Rien n'y est inventé. Mais la présence de Simone Bertière y est sensible parce qu'elle y tient le rôle d'enquêteur. On s'y associe avec d'autant plus de plaisir qu'elle n'a rien perdu de son talent de conteuse et son humour.
-30%
Histoire de l'armée française de Philippe Masson
Prix : 17,15 €
Prix Public: 24,5 €
ajouter Histoire de l'armée française de Philippe Masson au panier
 
Description
Histoire de l'armée française
Philippe Masson

516 pages
Résumé
Le 11 novembre 1918, l'armée française peut être fière d'elle : elle a livré et gagné une bataille gigantesque après des pertes énormes et est devenue un splendide instrument de combat, en intégrant des armes nouvelles, artillerie lourde, chars, aviation. Un peu plus de vingt ans plus tard , à la surprise générale, elle s'effondre en quelques semaines... A la Libération, le doute n'est plus permis : la France seule ne peut remettre sur pied une grande armée, l'intégration dans le pacte atlantique se révèle nécessaire. Mais le redressement est encore entravé par les guerres de décolonisation. De retour aux affaires, le général de Gaulle impose une révision totale de la structure de l'armée, en mettant au point une force de dissuasion nucléaire au détriment des forces conventionnelles. Pas à pas, va ainsi s'imposer l'idée d'une armée professionnelle. Quelle définition donner désormais à l'armée de la Nation ? Une synthèse extrêmement riche par un spécialiste des questions militaires.
-40%
La Seconde Naissance de l'Homme de Jean Guilaine
Prix : 14,9 €
Prix Public: 24,9 €
ajouter La Seconde Naissance de l'Homme de Jean Guilaine au panier
 
Description
La Seconde Naissance de l'Homme
Jean Guilaine

208 pages
Résumé
L'Homme est véritablement né à l'âge néolithique, vers 12 000 ans avant J.-C. C'est en effet, comme en témoignent toutes les sources dont nous disposons, à cette période qu'il impose sa domination sur son environnement. Ainsi, il invente peu à peu l'agriculture et l'élevage. La transformation sans retour qui fait de lui le maître unique de la nature lui confère un pouvoir qui transforme radicalement sa condition et son rapport au monde. Mais Jean Guilaine n'en reste pas à la description de ces bouleversements ; il s'attache aussi aux comportements et aux règles de vie des hommes de cette époque. Aussi met-il, au coeur de sa réflexion, la question de la violence. Ainsi, par exemple, avec le désormais célèbre squelette d'Ötzi, nous disposons de la trace fossile du premier assassinat de l'histoire de l'humanité, qui nous invite à nous interroger sur les rapports qui existent alors entre les humains, mais aussi l'attitude qu'ils adoptent face à la mort. Les temps néolithiques ont posé les bases de nos sociétés : la socialisation de l'homme, au sens où il entretient des relations ordonnées et plus ou moins codifiées avec ses semblables, est en cours. L'histoire, de ce fait, peut commencer. Cet ouvrage pose la question passionnante de nos origines : comment l'homme est-il devenu un homme, un être social et un créateur de culture ? Jean Guilaine restitue ici ce que pourrait être l'univers mental et la vie de l'homme néolithique : une entreprise fascinante. Le « symbolique » revêt alors une grande importance, tout comme le monde mystérieux des croyances et celui des comportements, notamment de la violence, qui rapproche l'homme de cette époque à ceux qui lui succèderont.
-30%
Pépy Ier et la VIe dynastie de Yannis Gourdon
Prix : 18,8 €
Prix Public: 26,9 €
ajouter Pépy Ier et la VIe dynastie de Yannis Gourdon au panier
 
Description
Pépy Ier et la VIe dynastie
Yannis Gourdon

420 pages
Résumé
Avec la VIe dynastie s'achève la première grande époque faste de l'Egypte pharaonique, l'Ancien Empire, dont le règne de Pépy Ier marque l'apogée. La tradition égyptologique a longtemps considéré que cette lignée était à l'origine de l'effondrement de l'Etat égyptien. Toutefois, depuis quelques années, cette idée est remise en question. Les nombreuses réalisations de Pépy Ier et de la VIe dynastie témoignent, en effet, de la prospérité de cette période, et ce malgré des difficultés politiques réelles et croissantes. Parmi celles-ci, deux questions demeurent centrales : quels furent la nature et l'impact des problèmes successoraux qui secouèrent la famille royale et quel rôle joua la montée en puissance des gouverneurs provinciaux dans la déliquescence du pouvoir central. S'appuyant sur les recherches les plus récentes et sur une analyse critique de la riche documentation textuelle, iconographique et archéologique issue de la fouille des sites urbains et funéraires tels que Saqqara, Eléphantine ou Balat, cet ouvrage passe au crible le règne de Pépy Ier et montre combien l'histoire de la VIe dynastie est indissociable de ce roi. A travers l'examen de la figure emblématique du souverain, la VIe dynastie retrouve ainsi la véritable place qu'elle a occupée au sein de l'Ancien Empire, et les raisons qui ont présidé à la chute de ce système étatique, vieux d'un demi-millénaire, s'en trouvent éclairées.
-20%
Les Mythes grecs de ROBERT GRAVES
Prix : 28,4 €
Prix Public: 35,5 €
 Article épuisé
 
Description
Les Mythes grecs
ROBERT GRAVES

716 pages
Résumé
Un grand classique, publié pour la première fois en Angleterre, en 1958, et toujours très recherché. Voici présentés près de deux cents mythes qui vont de la création de l'Olympe jusqu'aux aventures relatées par l'Iliade et l'Odyssée. L'art de leur mise en forme, les différentes variantes qu'ils ont suscitées sont analysées d'une manière très claire, à la lumière des plus récentes découvertes archéologiques. Les dieux et les déesses ouvrent le cortège avec leurs caractéristiques et leurs attributions. Puis vient l'énorme cohorte des héros, dont vous saurez désormais tout. Citons pêle-mêle Hercule, Omphale, Médée, Pâris, Hélène, Oreste, Thésée, Persée, Arion, Narcisse, Dédale, Phèdre, Alceste, Midas, etc. Un fabuleux univers, rempli de rêves, d'histoires magiques et de prolongements moraux avec une très importante bibliographie et un index détaillé. On retrouve, outre l'interprète à la fois érudit et anticonformiste de plusieurs mythologies, le critique exigeant qu'est l'auteur, mais aussi le romancier historique à succès (Moi, Claude, empereur et dieu), et parfois même le poète. Autant qu'aux chercheurs, ce livre s'adresse à tout lecteur désireux d'en apprendre plus sur les bases de la culture occidentale.
-30%
Les Gaulois contre les Romains de JOËL SCHMIDT
Prix : 16,1 €
Prix Public: 23 €
ajouter Les Gaulois contre les Romains de JOËL SCHMIDT au panier
 
Description
Les Gaulois contre les Romains
JOËL SCHMIDT

384 pages
Résumé
Voici retracée l'histoire d'un grand conflit qui ne s'achèvera qu'à la toute fin de l'Empire romain. On peut affirmer que Rome et les Gaulois n'ont jamais cessé, directement ou indirectement, de s'opposer, de tenter de se piéger et de se combattre, y compris en recourant à la diplomatie ou au chantage. Au cours de toutes leurs conquêtes, qu'ils soient en guerre contre les Etrusques, les peuples d'Italie, les Carthaginois ou les Grecs, les Romains trouvent sur leur route soit les Celtes, soit ceux qui en sont directement issus, les Gaulois. Que dire d'un tel acharnement, si ce n'est qu'il relève d'une hostilité réellement atavique ? C'est d'ailleurs la conclusion à laquelle les historiens contemporains de la Rome antique sont bel et bien arrivés. On peut donc bien parler, comme le fait ici l'auteur, d''ennemis héréditaires', lorsqu'on voit se défier, pendant près de mille ans, deux puissances, l'une celtique, l'autre romaine.
-20%
Flavius Josèphe de MIREILLE HADAS-LEBEL
Prix : 16,2 €
Prix Public: 20,3 €
ajouter Flavius Josèphe de MIREILLE HADAS-LEBEL au panier
 
Description
Flavius Josèphe
MIREILLE HADAS-LEBEL

300 pages
Résumé
Prêtre né à Jérusalem il y a près de deux mille ans, Josèphe fut au centre de l'affrontement entre le monde juif et le monde romain. Après avoir été l'un des chefs de la révolte des Juifs contre Rome en 66, cet homme au destin exceptionnel prédit l'empire à Vespasien, se retrouva trois ans plus tard aux côtés de Titus sous les remparts de sa ville natale assiégée et finit ses jours à Rome auprès de ses protecteurs impériaux, qui lui donnèrent un nouveau nom : Flavius. Traître ? Sage ? Quoi qu'il en soit, Flavius fut un des meilleurs témoins de ce temps qui vit naître le christianisme, un historien sans lequel certaines pages les plus dramatiques de l'histoire, comme l'incendie du temple de Jérusalem ou la chute de Massada, seraient restées dans l'ombre.
-20%
Spartacus, chef de guerre de Yann Le Bohec
Prix : 14,3 €
Prix Public: 17,9 €
ajouter Spartacus, chef de guerre de Yann Le Bohec au panier
 
Description
Spartacus, chef de guerre
Yann Le Bohec

224 pages
Résumé
Spartacus est un des personnages les plus connus de l'Empire romain, popularisé par le cinéma, la télévision et les cours d'histoire. Il illustre des valeurs, comme la liberté, la solidarité, la lutte contre les oppressions. Il est incontestablement devenu un mythe. Le vrai Spartacus était différent. Il sut créer une véritable armée, dont il fut un vrai général ; il mit la péninsule à feu et à sang ; il réussit à vaincre de grands généraux et des consuls. Yann Le Bohec a cherché à débarrasser le portrait classique de toutes les idéologies et de tous les sentimentalismes qui l'ont indûment idéalisé. Et il a essayé de reprendre le fil des événements, négligés par le passé. Entre autres nouveautés, il montre que Spartacus ne luttait pas pour abolir l'esclavage et la gladiature, et qu'il se moquait complètement de la liberté et des valeurs qui lui sont associées.
-30%
Vercingétorix de Paul MARTIN - Paul M. MARTIN
Prix : 15,05 €
Prix Public: 21,5 €
ajouter Vercingétorix de Paul MARTIN - Paul M. MARTIN au panier
 
Description
Vercingétorix
Paul MARTIN - Paul M. MARTIN

276 pages
Résumé
Le grand soulèvement de 52 av. J.-C. contre les Romains ainsi que la confrontation entre César et Vercingétorix sont au centre de ce livre. Le chef gaulois, que le général romain ne réussit pas à prendre de vitesse, se trouve alors face à un stratège de premier plan. La lutte sera sans pitié et, des deux côtés, on emploiera tous les moyens pour vaincre. Tactique de la terre brûlée contre les troupes ennemies et destruction des récoltes ne suffiront pas à venir à bout de l'occupant. Les hauts lieux de cette guerre - Avaricum, Gergovie, Alésia - et le choc des cavaleries n'effacent pas, cependant, la triste fin du héros. Le triomphe de César à Rome, la captivité de Vercingétorix, puis sa sinistre exécution... Paul M. Martin retrace l'histoire du « grand roi des guerriers ».
-30%
Corps et âmes de Jérôme BASCHET
Prix : 18,2 €
Prix Public: 26 €
ajouter Corps et âmes de Jérôme BASCHET au panier
 
Description
Corps et âmes
Jérôme BASCHET

416 pages
Résumé
Les lieux communs ont la vie dure. Ainsi cette idée que l'Eglise du Moyen Âge aurait inventé la division entre le corps et l'âme : d'un côté, un corps coupable et source du péché, de l'autre, une âme pure tournée vers Dieu. Refusant cet axiome, Jérôme Baschet en entreprend ici la déconstruction et montre, très subtilement, que les clercs médiévaux ont pensé l'âme et le corps comme une union heureuse... Cette dualité positive a permis de penser non seulement l'être humain mais aussi l'ordre social et l'ordre du monde. Reconnu pour l'originalité de ses travaux historiques, Jérôme Baschet examine dans son entier les conceptions de la personne humaine. Chemin faisant, il évoque le genre - distinction du masculin et du féminin -, les représentations de l'âme - qui prend forme humaine au paradis ou en enfer - et celles de l'au-delà. Enfin, l'auteur s'attache à montrer comment la personne humaine est perçue dans d'autres cultures du monde à la même époque.
-20%
 
Les Premiers Bâtisseurs de l'Eglise de Marie-Françoise BASLEZ
Prix : 16,7 €
Prix Public: 20,9 €
ajouter Les Premiers Bâtisseurs de l'Eglise de Marie-Françoise BASLEZ au panier
 
Description
Les Premiers Bâtisseurs de l'Eglise
Marie-Françoise BASLEZ

304 pages
Résumé
Que sait-on des chefs et pasteurs de l'Eglise des premiers siècles ? Si certains de ces évêques sont devenus des figures emblématiques de la tradition de l'Eglise, la réalité sociologique de ces premiers bâtisseurs reste peu connue. C'est à partir de leurs échanges épistolaires que Marie-Françoise Baslez retrace leur histoire : parmi les lettres étudiées, celles de Cyprien, évêque de Carthage, qui dirigea l'Eglise d'Afrique depuis sa cachette durant les persécutions, et dont les lettres retracent notamment les disputes qu'il eut avec le pape Etienne à propos d'évêques apostats ; d'Eusèbe de Césarée, conseiller de l'Empereur Constantin au IVe siècle ; ou encore de Denys, évêque d'Alexandrie, témoin de la révolution à Alexandrie. L'étude minutieuse des écrits de ces « pères de l'Eglise » permet d'appréhender la complexité des événements de cette période obscure d'une Eglise en construction, foisonnante et éclatée. Ces quelques hommes, par leurs écrits et par leurs actes, ont structuré les premières communautés chrétiennes et élaboré la doctrine de l'Eglise ; ces écrits témoignent des débats, des affrontements et des ruptures qui agitaient les premières communautés chrétiennes. En écrivant, les premiers évêques ont posé les fondations d'un gigantesque édifice. Ce livre nous fait découvrir les actes et les problèmes de ces hommes sur leur terrain, au sein de communautés qui n'ont cessé de se développer au cours des premiers siècles : il aborde sous un angle sociologique les figures fascinantes des bâtisseurs de l'Eglise.
-30%
 picto focus vidéo
L'Enigme Fersen de Françoise WAGENER
Prix : 14 €
Prix Public: 20 €
ajouter L'Enigme Fersen de Françoise WAGENER au panier
 
Description
L'Enigme Fersen
Françoise WAGENER

320 pages
Résumé
Chevaleresque, amoureux, favori d'une reine au destin tragique, le comte Axel de Fersen s'inscrit au panthéon des amants légendaires. Pas une évocation sans qu'aussitôt jaillisse l'éternelle, l'obsédante interrogation : a-t-il été, ou non, l'amant de Marie-Antoinette ? La question est réductrice et demeure sans réponse formelle. Posons-la autrement. Pourquoi et comment l'héritier de la première famille de Suède a-t-il choisi de vouer sa carrière et sa vie à la cour de France, et devenir, avec la Révolution, le plus antirévolutionnaire qui soit ? Quand a-t-il été séduit par Versailles et quand la reine est-elle tombée sous son charme ? Quelle a été exactement sa relation à Louis XVI ? A Gustave III ? Comment cet officier de haut vol est-il devenu un diplomate acharné à faire avancer « LA » cause aux heures les plus tumultueuses et dangereuses de la Révolution ? Après le « désastre », comment a-t-il vécu en Suède ? Enfin, pourquoi a-t-il connu une fin abominable, une sanglante et barbare agonie ? Pour cerner Fersen, pour démêler ses mobiles et ses sentiments, il suffit, et c'est le parti pris de ce livre, d'écouter sa voix.
-30%
Juger la reine de Emmanuel de Waresquiel
Prix : 18,8 €
Prix Public: 26,9 €
ajouter Juger la reine de Emmanuel de Waresquiel au panier
 
Description
Juger la reine
Emmanuel de Waresquiel

368 pages
Résumé
Le procès de Marie-Antoinette demeure l'une des énigmes les plus opaques de la Révolution. Avait-elle eu autrefois à prendre des décisions politiques dont le peuple français aurait eu à se plaindre ? En quoi, une fois la République proclamée (21 septembre 1792) et le roi exécuté (21 janvier 1793), menaçait-elle, du fond de sa prison du Temple puis de la Conciergerie, l'ordre nouveau ? Son procès fut-il exigé par une intense mobilisation populaire ? Cherchait-on à la faire évader ? Rien de tout cela. En examinant attentivement les minutes du procès éclair qui lui a été intenté par le Tribunal révolutionnaire les 14, 15 et 16 octobre 1793, en scrutant - ce qui n'avait jamais été fait - la biographie des jurés, en restituant le climat politique et la lutte de factions, Emmanuel de Waresquiel raconte trois journées pathétiques. Il révèle les questions humiliantes posées à l'accusée, rapporte les réponses dignes apportées à d'infâmes calomnies, montre l'absence de véritables droits de la défense d'une femme condamnée d'avance. Marie-Antoinette n'a été que la victime expiatoire de conflits politiques qui régnaient entre la Convention, la Commune de Paris et les Jacobins. L'auteur multiplie les révélations et donne son sens au moindre des propos tenus. Ne s'interdisant pas de dévoiler au lecteur les réflexions qu'éveille chez l'historien des XVIIIe et XIXe siècles ce moment paroxystique du basculement révolutionnaire, Emmanuel de Waresquiel donne là le livre le plus dense, le plus littéraire et le plus personnel de sa carrière.
-30%
Une singulière famille de JEAN-DENIS BREDIN
Prix : 16,35 €
Prix Public: 23,4 €
ajouter Une singulière famille de JEAN-DENIS BREDIN au panier
 
Description
Une singulière famille
JEAN-DENIS BREDIN

474 pages
Résumé
Extraordinaire trio que la famille Necker ! Jacques, banquier genevois protestant, dirigea les finances de Louis XVI, poussa à la réunion des états généraux et fut, parmi d'autres, à l'origine de la Révolution de 1789. Suzanne, sa tendre épouse, réunit Grimm, Diderot et beaucoup d'autres phares des Lumières dans son illustre salon parisien, avant de fonder l'hôpital Necker. Quant à Germaine, leur enfant prodige, elle épousa le baron de Staël, mena une liaison passionnée avec Benjamin Constant, s'opposa vigoureusement à Napoléon, et traita d'égal à égal avec Goethe et Chateaubriand. Jean-Denis Bredin nous raconte avec son talent habituel l'épopée d'un père, d'une mère et d'une fille, originaires des rives du lac Léman, et qui donnèrent un tour nouveau à l'Histoire de France.
Dunkerque - 1940 de Jacques Duquesne
Prix : 26,9 €
ajouter Dunkerque - 1940 de Jacques Duquesne au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Dunkerque - 1940
Jacques Duquesne

320 pages
Résumé
Que s'est-il passé à Dunkerque du 21 mai au 4 juin 1940 ? Cette question lancinante hante les mémoires françaises, a fortiori celle des « Nordistes » : la ville réduite en cendres, onze mille morts, une défaite humiliante... La bataille de France s'y achève sur les plages du Nord avec la retraite précipitée des Britanniques, qui sonne le glas de la résistance des Alliés à l'offensive allemande et entraîne de fait l'armistice signé le 22 juin 1940 à Rethondes. Plus de soixante-dix ans après, le grand journaliste questionne l'histoire, qui croise aussi la sienne à travers le destin de son père, un simple flic livré à lui-même dans la débâcle. L'enfant qu'il était perdit alors à jamais toute illusion sur le monde. Jacques Duquesne raconte avec précision ces quinze jours qui ont changé l'histoire de France, et fait le point sur les polémiques qui ont marqué cet affrontement : les Allemands ont-ils voulu signer une paix séparée avec les Anglais ? Ces derniers nous ont-ils lâchés ou ont-ils seulement voulu, comme ils l'ont toujours prétendu, partir pour mieux revenir ?
Guderian de Heinz Guderian
Prix : 23,5 €
 Article épuisé
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Guderian
Heinz Guderian

560 pages
Résumé
« L'âme et le génie de la Blitzkrieg » : c'est en ces termes que le baron Hasso-Eccard von Manteuffel, l'un de ses anciens subordonnés, fera l'éloge de Heinz Guderian après-guerre. Il est vrai que Guderian est à l'origine de nombre d'innovations doctrinales, tactiques et techniques qui offriront à la Wehrmacht ses premiers succès. Théoricien inspiré et travailleur acharné, il a aussi démontré toute sa fougue et son talent au fil de ses campagnes : ses Panzers n'ont-ils pas conquis la Pologne à la vitesse de l'éclair, mis à genoux l'armée française à Sedan et ravagé les terres soviétiques ? Mais il s'agit d'une image chevaleresque construite de toutes pièces par l'intéressé à travers ses Mémoires publiés en 1954, en pleine guerre froide. S'ils sont une lecture indispensable pour l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, la réalité est bien différente : en témoigne sa nomination comme chef d'état-major adjoint de l'armée de terre, au lendemain de l'attentat manqué contre Hitler, en juillet 1944. Un poste qui, dans un tel contexte, ne pouvait revenir qu'à un fidèle du régime, un nazi exemplaire, ambitieux et dénué de scrupules. Ce qu'était assurément Heinz Guderian qui, en dépit de sa disgrâce en 1945, sut donner le change et échapper à toute condamnation.
L'Enigme grecque de Josiah Ober
Prix : 27 €
ajouter L'Enigme grecque de Josiah Ober au panier
 
Description
L'Enigme grecque
Josiah Ober

450 pages
Résumé
Pourquoi refaire l'histoire de la Grèce classique, du VIe siècle av. J.-C. à Alexandre le Grand ? D'abord, parce que l'on dispose d'une masse d'informations nouvelles sur les mille trente-cinq cités-Etats qui s'étendaient de l'Espagne à la mer Noire, des données exploitées ici pour la première fois de manière systématique. Ensuite, parce que, contrairement à ce que les historiens ont longtemps cru, le monde grec a connu une croissance économique qui restera sans équivalent jusqu'à la Renaissance, rendue possible par l'invention de la démocratie et des droits civiques, sur fond d'innovations institutionnelles, techniques et culturelles permanentes (théâtre, philosophie, mathématiques, etc.). Enfin, parce que les Grecs ont expérimenté toutes les ressources de la démocratie : élection, limitation des mandats, tirage au sort, etc. Ils ont réfléchi aux relations entre citoyens et dirigeants, au rôle des experts, aux moyens de réduire le pouvoir de nuisance des démagogues, à la place de la religion. Autant de questions qui sont à l'origine de l'« efflorescence grecque » et au coeur du débat démocratique actuel. Pour Josiah Ober, il est important de savoir comment les Grecs eux-mêmes pensaient leur système politique, leur économie : Aristote ou Thucydide sont non seulement des informateurs précieux, mais aussi des partenaires de pensée. Sans négliger l'histoire événementielle : le lecteur est plongé dans les guerres avec le redoutable Grand Roi perse, assiste aux péripéties de la guerre du Péloponnèse qui oppose Sparte à Athènes. On comprendra mieux comment Philippe II de Macédoine puis son fils Alexandre le Grand ont pu, grâce à l'héritage des cités grecques, construire un gigantesque empire qui s'étendra jusqu'aux rives de l'Indus.
Luther de Matthieu Arnold
Prix : 25 €
ajouter Luther de Matthieu Arnold au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Luther
Matthieu Arnold

692 pages
Résumé
Le combat de Martin Luther (1483-1546) contre les dérives de l'Eglise de son temps a été à l'origine d'un renouveau de la piété, mais aussi de la fracture de la chrétienté occidentale qui perdure jusqu'à aujourd'hui. Grâce à cette biographie, Matthieu Arnold suit le Réformateur à travers l'ensemble de sa vie et de son oeuvre : ses grands traités, sa correspondance, ses catéchismes, ses cantiques, ses prédications ou encore ses propos de table. Il nous fait découvrir un personnage plus riche et plus complexe que le pourfendeur de la papauté ou l'adversaire d'Erasme : porte-parole d'un message réconfortant et génial inventeur de la langue allemande, mari facétieux, promoteur de l'instruction des femmes, homme d'une intense sensibilité religieuse mais qui fut appelé aussi à s'exprimer dans le domaine de l'éducation, de l'économie et de la politique. Grâce à l'étude des écrits de ses contemporains, Matthieu Arnold resitue Luther dans son époque pour mieux mesurer son influence dans tous les milieux sociaux.
Histoire du Liban de Xavier Baron
Prix : 24,9 €
ajouter Histoire du Liban de Xavier Baron au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire du Liban
Xavier Baron

592 pages
Résumé
Xavier Baron retrace l'histoire du Liban jusqu'à nos jours, en expliquant comment il s'est formé et pourquoi son histoire est si complexe. Ce livre part des origines fondatrices (montagne-refuge de communautés persécutées), essentielles pour comprendre le pays et son mode de fonctionnement. Il balaie les différentes phases historiques qui l'ont façonné, et va jusqu'à la période actuelle. Il explique au passage toute l'ambiguïté des relations avec la Syrie. Il s'agit du seul ouvrage disponible couvrant la globalité de l'histoire libanaise. Le Liban est au coeur de l'actualité et a des liens particuliers avec la France.
Corap de Max Schiavon
Prix : 23,5 €
ajouter Corap de Max Schiavon au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Corap
Max Schiavon

404 pages
Résumé
Issu d'un milieu très modeste, André Corap est un élève surdoué qui sort premier de Saint-Cyr, le plus jeune de sa promotion. Il est brillant, audacieux, et toute sa carrière n'est qu'une suite de réussites. Promu général en 1929, il est d'abord chef d'état-major du général Weygand, puis commande successivement la division d'Alger et les troupes du Maroc. En 1937, il est placé à la tête de la deuxième région militaire à Amiens où il prépare du mieux qu'il peut la guerre qu'il voit venir et annonce depuis longtemps. A l'automne 1939, il prend le commandement de la neuvième armée et la mène à la bataille en mai 1940 entre Namur et Charleville-Mézières. Mais ses unités disparates et mal équipées ne font pas le poids face aux corps blindés d'élite de la Wehrmacht. Qui était vraiment André-Georges Corap ? A-t-on perdu la guerre de 1940 à cause de lui ? Quelles responsabilités porte-t-il ? Telles sont les questions auxquelles Max Schiavon, avec érudition et talent, répond dans le présent ouvrage.
-40%
 picto focus vidéo
Le Congrès de Vienne de Thierry Lentz
Prix : 14,4 €
Prix Public: 24 €
 Article épuisé
 
Description
Le Congrès de Vienne
Thierry Lentz

408 pages
Résumé
De novembre 1814 à juin 1815, entre Restauration et Empire, se tient dans la capitale autrichienne la plus grande réunion diplomatique de l'histoire, destinée à réorganiser une Europe bouleversée par vingt-deux années de guerres. Elle fut bien plus qu'un tourbillon de fêtes, de bals et de spectacles. Dans cette ample machinerie de trois cents délégations, le Français Talleyrand, représentant des vaincus, sut manoeuvrer avec maestria. Mais l'épisode des Cent-Jours vint tout compromettre, et le Congrès reste, pour les Français, un mauvais souvenir. Ont-ils raison ? « Mon but, explique l'auteur, a certes été de raconter l'événement - ce qui vaut la peine -, mais aussi (...) d'évaluer l'importance de ses rebondissements, d'analyser ses décisions et leurs conséquences, sans me priver d'aller me promener dans ses coulisses. » Détaché du point de vue gallocentrique, cet ouvrage est en vérité le premier qui embrasse le congrès de Vienne dans toutes ses dimensions, en le rendant pleinement à son temps. Directeur de la Fondation Napoléon, auteur d'une trentaine d'ouvrages, Thierry Lentz est l'un des plus éminents spécialistes de Napoléon.
Les Borgia de Jean-Yves Boriaud
Prix : 24,5 €
ajouter Les Borgia de Jean-Yves Boriaud au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Borgia
Jean-Yves Boriaud

408 pages
Résumé
Pour avoir su, mieux que d'autres, se frayer un chemin dans l'imbroglio politico-historique généré par l'exil de la papauté en Avignon, Alonso, premier évêque de la famille Borja, réussit, avec l'appui d'une couronne espagnole qu'il avait intelligemment servie, à en devenir également le premier pape, sous le nom de Calixte III. Soldat dans l'âme, obsédé par la montée du péril turc, il est surtout passé à la postérité pour s'être efforcé de lancer les souverains d'Europe dans la croisade attendue par l'Occident. Deux générations plus tard, apparurent ensuite « les Borgia », hydre à trois têtes (Alexandre, César et Lucrèce) que la légende eut tôt fait de réunir dans l'opprobre. Savamment montée, cette légende noire a terni leur place dans l'histoire : pour Alexandre, celle d'un grand pape de la Renaissance soucieux de donner à la papauté ses assises temporelles mais empêtré dans de dommageables intrigues amoureuses ; pour César, celle d'un hidalgo égaré dans l'Eglise devenu le bras armé du césaropapisme paternel ; et pour Lucrèce, mariée au gré des ambitions familiales, celle d'une des grandes dames qui furent l'orgueil de l'époque. Cette lignée, avant de se perdre dans les sables, sous la forme d'un redoutable mythe littéraire, fut enfin couronnée par l'accession à la sainteté, à la génération suivante, de Francesco Borgia, jésuite tourmenté sa vie durant par le désir inassouvi de racheter les fautes prêtées à sa parentèle.
-40%
Dreyfus, un innocent de JEAN-DENIS BREDIN
Prix : 13,35 €
Prix Public: 22,3 €
ajouter Dreyfus, un innocent de JEAN-DENIS BREDIN au panier
 
Description
Dreyfus, un innocent
JEAN-DENIS BREDIN

1024 pages
Résumé
Que Dreyfus ait été innocent, nul n'en doute aujourd'hui. Pourtant, lors de l'« Affaire », alors que tous les éléments pouvaient être réunis pour laver de tout soupçon cet officier, somme toute très conventionnel dans son amour pour la France qu'il servait et l'institution à laquelle il appartenait, on ne cessa de l'accabler, sans appel possible. C'est que le sacrifice d'un officier, a fortiori juif, ne pesait pas lourd face à la raison d'Etat. C'est sans doute pour cela que le débat sur l'affaire Dreyfus fut double : d'une part, la « nécessité » de sa culpabilité pour la sauvegarde de l'armée ; d'autre part, le fait que son innocence n'aurait jamais dû être l'enjeu d'une affaire d'Etat avant d'éclater au grand jour...
L'Ascension de Volker Ullrich
Prix : 59 €
ajouter L'Ascension de Volker Ullrich au panier
 
Description
L'Ascension
Volker Ullrich

1232 pages
Résumé
Démagogue de premier ordre, comédien tout à fait doué qui préparait minutieusement ses prestations, pratiquant à merveille l'art de la dissimulation, qui lui permit constamment de tromper partisans comme adversaires sur ses intentions, doué d'une capacité d'appréhender et d'exploiter en un éclair les situations favorables, Hitler se montra bien supérieur à tous les concurrents de son propre parti, mais aussi à tous les hommes politiques oeuvrant dans les partis bourgeois. Son style d'exercice de pouvoir, singulièrement improvisé et personnalisé, qui provoqua des conflits de compétence durables et une anarchie des services et des attributions, était une méthode, maniée avec raffinement, visant à rendre de fait inattaquable sa propre position de pouvoir. Mêlant de manière inhabituelle l'univers intime et l'univers politique, il se mit en scène comme un politicien qui avait renoncé à tous les plaisirs personnels pour se placer entièrement au service du « peuple et du Reich ». Dans cette biographie de référence et qui fera date, Volker Ullrich reformule en termes nouveaux la question essentielle du pouvoir charismatique.
L'éditorial
de Pierre Vallaud
L'éditorial

À bien des égards, 1917-2017 est l’un des centenaires les plus intéressants qui soit. Il y a un siècle en effet, se noue, à bien des égards, le sort de l’ensemble du monde. L’incapacité des belligérants à conclure une guerre qui devait être courte, met à genoux les plus faibles et, en Russie, cette incapacité à soutenir l’effort de guerre se traduit par la révolution. Une révolution en deux temps, le second permettant aux Bolchevicks de s’emparer du pouvoir, fondant une des données du siècle, l’omniprésence de l’URSS et les racines du totalitarisme stalinien qui fut un phénomène mondial. Par ailleurs, cette guerre sans fin conduit les États-Unis à sortir de leur isolationnisme pour faire pencher la balance dans le sens qui leur convient, c’est à dire du côté des Alliés. Cette intervention, en même temps qu’elle relègue la vieille Europe, incapable de régler ses problèmes elle-même, au rang de satellite, marque le départ de l’impérialisme américain tous azimuts avec les conséquences que l’on sait. Enfin l’humiliation qui suivra la défaite de l’Allemagne contribue à l’arrivée au pouvoir quelques années plus tard de Hitler. Les 29 et 30 septembre, ces thèmes seront au centre de la conférence prononcée par Chrsistophe Prochasson lors de notre rencontre annuelle du Club à Hontanx (40190). Venez nombreux pour en débattre !
Lire la suite
Présentation du club
Seul club de livres spécialisé, le Club Histoire met à votre disposition chaque mois une large sélection d’ouvrages historiques, dont la qualité et l’impartialité du choix sont garantis par un comité d’Historiens, de quoi satisfaire votre curiosité quelle que soit votre époque de prédilection.
Les 4 avantages du Club
1
Un Comité d’Historiens parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l’Histoire
2
Un Magazine Gratuit chaque mois
3
Des Réductions de 20% à 50% dès votre Entrée au Club
4
Des Points-Cadeaux pour bénéficier de Livres Gratuits
Votre engagement
Feuilletez la revue du mois
Inscrivez-vous à la newsletter
Inscription