Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > XXè siècle
20eme_siecle.jpg
XXè siècle

Carte postale russe de V. Kalenski, Tous acclament la révolution socialiste, 1969.
Collection particulière.
Ph. © The Picture Desk / Collection Dagli Orti.

L'Ascension de Volker Ullrich
Prix : 59 €
ajouter L'Ascension de Volker Ullrich au panier
 
Description
L'Ascension
Volker Ullrich

1232 pages
Résumé
Démagogue de premier ordre, comédien tout à fait doué qui préparait minutieusement ses prestations, pratiquant à merveille l'art de la dissimulation, qui lui permit constamment de tromper partisans comme adversaires sur ses intentions, doué d'une capacité d'appréhender et d'exploiter en un éclair les situations favorables, Hitler se montra bien supérieur à tous les concurrents de son propre parti, mais aussi à tous les hommes politiques oeuvrant dans les partis bourgeois. Son style d'exercice de pouvoir, singulièrement improvisé et personnalisé, qui provoqua des conflits de compétence durables et une anarchie des services et des attributions, était une méthode, maniée avec raffinement, visant à rendre de fait inattaquable sa propre position de pouvoir. Mêlant de manière inhabituelle l'univers intime et l'univers politique, il se mit en scène comme un politicien qui avait renoncé à tous les plaisirs personnels pour se placer entièrement au service du « peuple et du Reich ». Dans cette biographie de référence et qui fera date, Volker Ullrich reformule en termes nouveaux la question essentielle du pouvoir charismatique.
Sur les chemins de terre brune de Frédéric Sallée
Prix : 25 €
ajouter Sur les chemins de terre brune de Frédéric Sallée au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Sur les chemins de terre brune
Frédéric Sallée

512 pages
Résumé
De 1933 à 1939, des touristes venus des quatre coins du globe ont sillonné l'Allemagne, flânant de Brême à Heidelberg, mais parcourant également benoîtement les lieux de pèlerinage du nazisme en action, Munich-Nuremberg-Berchtesgaden. Qu'a donné à voir au monde cette Allemagne nazifiée ? Tantôt parodie de voyages-Potemkine autour de mises en scène de « territoires-témoin », tantôt fenêtre entr'ouverte sur l'autoritarisme, elle a su attirer de façon magnétique des sphères aussi variées que les cercles mondains, les anciens combattants, les écrivains, les journalistes, le monde des arts, les grands dirigeants économiques ou les simples anonymes. Des préparatifs jusqu'au retour, les différents temps du voyage révèlent une chronologie propre aux méthodes de séduction mises en place par le IIIe Reich à l'égard de l'étranger. En s'appuyant sur une riche documentation le plus souvent inédite, Frédéric Sallée dresse un tableau riche et nuancé des relations internationales de l'Allemagne nazie. De l'approbation aveugle au rejet inconditionnel d'un séjour en « Hitlérie », la gamme variée des réactions des voyageurs révèle comment l'Allemagne nazie façonna son image aux yeux du monde.
Lettres à la marquise de Alfred Dreyfus - Philippe Oriol
Prix : 23 €
ajouter Lettres à la marquise de Alfred Dreyfus - Philippe Oriol au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Lettres à la marquise
Alfred Dreyfus - Philippe Oriol

586 pages
Résumé
Affaire d'Etat, l'affaire Dreyfus est aussi l'affaire d'un homme qui n'a cessé de chercher à restaurer son honneur. Un homme qui demeure finalement bien peu connu, mais qui se dévoile dans son intimité au fil de cette correspondance inédite avec la marquise Arconati Visconti. De 1899 à 1923, ces quatre cent cinquante-huit lettres - la plupart étant de lui - révèlent non seulement Dreyfus après l'Affaire, mais aussi des points essentiels de l'histoire de France. Marie-Louise Arconati Visconti (1840-1923), fille du journaliste et homme politique Alphonse Peyrat, était une femme influente dans les salons parisiens en même temps qu'une républicaine laïque. Lettre après lettre, nous voyons défiler les vingt premières années du siècle : la fin de l'Affaire, le vote de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, les premières années de la S.F.I.O., le ministère Clemenceau et les grèves, le transfert des cendres de Zola au Panthéon, la Grande Guerre. Nous rencontrons des figures essentielles de l'histoire française : Emile Combes, Jean Jaurès, Clemenceau, Aristide Briand... L'édition est établie et préfacée par Philippe Oriol, qui travaille depuis plus de vingt-cinq ans sur l'Affaire Dreyfus.
Guderian de Heinz Guderian
Prix : 23,50 €
ajouter Guderian de Heinz Guderian au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Guderian
Heinz Guderian

560 pages
Résumé
« L'âme et le génie de la Blitzkrieg » : c'est en ces termes que le baron Hasso-Eccard von Manteuffel, l'un de ses anciens subordonnés, fera l'éloge de Heinz Guderian après-guerre. Il est vrai que Guderian est à l'origine de nombre d'innovations doctrinales, tactiques et techniques qui offriront à la Wehrmacht ses premiers succès. Théoricien inspiré et travailleur acharné, il a aussi démontré toute sa fougue et son talent au fil de ses campagnes : ses Panzers n'ont-ils pas conquis la Pologne à la vitesse de l'éclair, mis à genoux l'armée française à Sedan et ravagé les terres soviétiques ? Mais il s'agit d'une image chevaleresque construite de toutes pièces par l'intéressé à travers ses Mémoires publiés en 1954, en pleine guerre froide. S'ils sont une lecture indispensable pour l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, la réalité est bien différente : en témoigne sa nomination comme chef d'état-major adjoint de l'armée de terre, au lendemain de l'attentat manqué contre Hitler, en juillet 1944. Un poste qui, dans un tel contexte, ne pouvait revenir qu'à un fidèle du régime, un nazi exemplaire, ambitieux et dénué de scrupules. Ce qu'était assurément Heinz Guderian qui, en dépit de sa disgrâce en 1945, sut donner le change et échapper à toute condamnation.
 
 

 Voir tous les livres Xxè Siècle 
Corap de Max Schiavon
Prix : 23,50 €
ajouter Corap de Max Schiavon au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Corap
Max Schiavon

404 pages
Résumé
Issu d'un milieu très modeste, André Corap est un élève surdoué qui sort premier de Saint-Cyr, le plus jeune de sa promotion. Il est brillant, audacieux, et toute sa carrière n'est qu'une suite de réussites. Promu général en 1929, il est d'abord chef d'état-major du général Weygand, puis commande successivement la division d'Alger et les troupes du Maroc. En 1937, il est placé à la tête de la deuxième région militaire à Amiens où il prépare du mieux qu'il peut la guerre qu'il voit venir et annonce depuis longtemps. A l'automne 1939, il prend le commandement de la neuvième armée et la mène à la bataille en mai 1940 entre Namur et Charleville-Mézières. Mais ses unités disparates et mal équipées ne font pas le poids face aux corps blindés d'élite de la Wehrmacht. Qui était vraiment André-Georges Corap ? A-t-on perdu la guerre de 1940 à cause de lui ? Quelles responsabilités porte-t-il ? Telles sont les questions auxquelles Max Schiavon, avec érudition et talent, répond dans le présent ouvrage.
Dunkerque - 1940 de Jacques Duquesne
Prix : 26,90 €
ajouter Dunkerque - 1940 de Jacques Duquesne au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Dunkerque - 1940
Jacques Duquesne

320 pages
Résumé
Que s'est-il passé à Dunkerque du 21 mai au 4 juin 1940 ? Cette question lancinante hante les mémoires françaises, a fortiori celle des « Nordistes » : la ville réduite en cendres, onze mille morts, une défaite humiliante... La bataille de France s'y achève sur les plages du Nord avec la retraite précipitée des Britanniques, qui sonne le glas de la résistance des Alliés à l'offensive allemande et entraîne de fait l'armistice signé le 22 juin 1940 à Rethondes. Plus de soixante-dix ans après, le grand journaliste questionne l'histoire, qui croise aussi la sienne à travers le destin de son père, un simple flic livré à lui-même dans la débâcle. L'enfant qu'il était perdit alors à jamais toute illusion sur le monde. Jacques Duquesne raconte avec précision ces quinze jours qui ont changé l'histoire de France, et fait le point sur les polémiques qui ont marqué cet affrontement : les Allemands ont-ils voulu signer une paix séparée avec les Anglais ? Ces derniers nous ont-ils lâchés ou ont-ils seulement voulu, comme ils l'ont toujours prétendu, partir pour mieux revenir ?
 picto focus vidéo
Propos intimes et politiques, tome 1 de Adolf Hitler
Prix : 25 €
ajouter Propos intimes et politiques, tome 1 de Adolf Hitler au panier
 
Description
Propos intimes et politiques, tome 1
Adolf Hitler

440 pages
Résumé
Les propos intimes et politiques du Führer ont été défigurés dans leur traduction française initiale, qui date de 1952-1953. Les premières éditions étaient intitulées Propos de table ou Monologues, ce qui donne une piètre idée de la valeur historique du texte : le chef nazi, tout en laissant vagabonder sa pensée, dicte des consignes et soigne l'image de son gouvernement pour la postérité. Ces propos composent un véritable Mein Kampf en action et en situation, dont les imprécations sont immédiatement applicables, tant en ce qui concerne l'administration de l'Allemagne que celle de l'empire qu'elle pense être en train de bâtir. Ce texte méconnu, dont les historiens n'ont jamais cité que certains passages parmi les plus crus, sera désormais incontournable pour connaître le fonctionnement et les coulisses du IIIe Reich.
Propos intimes et politiques, tome 2 de Adolf Hitler
Prix : 25 €
ajouter Propos intimes et politiques, tome 2 de Adolf Hitler au panier
 
Description
Propos intimes et politiques, tome 2
Adolf Hitler

768 pages
Résumé
De mars à septembre 1942, l'optimisme est encore de rigueur. Comme dans le premier tome, Hitler commente les événements internationaux en s'efforçant de discerner des causes de faiblesse dans le camp ennemi et tout particulièrement en Angleterre. Il continue d'éructer des injures contre Churchill en espérant sa chute et en faisant ce qu'il peut pour la hâter. On suit par ailleurs à la trace, pendant plusieurs semaines, la genèse du choix de Stalingrad comme objectif principal de la campagne de 1942. Il est également souvent question de la France : la vie interne de l'Hexagone fait l'objet d'une attention personnelle du vainqueur de 1940, et la façon dont il joue au chat et à la souris avec Vichy apparaît en toute clarté. Enfin, la question juive est, plus encore que dans le premier tome, reliée à celle du christianisme, lequel n'est qu'un des masques de la « juiverie ».
France 1940 de Philip Nord
Prix : 19,90 €
ajouter France 1940 de Philip Nord au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
France 1940
Philip Nord

240 pages
Résumé
Adoptant une approche comparatiste, Philip Nord réinscrit la France dans une perspective générale pour étudier les causes de la défaite de 1940. Il montre que l'effondrement français n'était pas une fatalité. Si la préparation de la France était certes insuffisante, elle était plus conséquente que celle de la plupart des autres pays. Selon l'auteur, la défaite de mai-juin tient tant à la réussite allemande qu'aux défaillances françaises. De plus, s'il fallait porter un jugement, ce n'est pas tant la France seule qu'il y aurait lieu d'analyser, mais aussi les autres pays qui voyaient en elle leur première ligne de défense. Si l'on considère la défaite de 1940 comme un événement militaire et non pas comme l'expression d'un déclin national, certains aspects de la guerre n'en deviennent que plus faciles à comprendre : le désenchantement rapide pour Vichy, le développement de la Résistance et, par-dessus tout, le prestige persistant de l'idée républicaine. Vichy n'en devient pas pour autant une parenthèse de l'histoire de France. Philip Nord analyse les faits qui ont conduit à la défaite française dans un travail qui relève autant du récit que du plaidoyer, composé de trois parties : les préparatifs, la guerre, le régime. Son travail est l'équivalent du travail de Robert Paxton sur Vichy.
Les Hommes de Vichy de Jean-Paul COINTET
Prix : 23,90 €
ajouter Les Hommes de Vichy de Jean-Paul COINTET au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Hommes de Vichy
Jean-Paul COINTET

384 pages
Résumé
Au long de quatre années, dans un pays occupé, il s'est trouvé des hommes qui ont entendu diriger ou orienter la vie de la France au nom d'une légalité et d'une légitimité nouvelles, après soixante-dix ans de République : les hommes de Vichy. Le régime né de la défaite, que tous acceptent, a recruté dans des milieux très différents des personnalités expérimentées et de nouveaux venus, vieux politiques et jeunes technocrates. Ici des pacifistes venus de la gauche, comme Marcel Déat et Paul Marion, là des gens de droite, souvent extrême, tels que Xavier Vallat et Raphaël Alibert, des croisés de l'Europe nouvelle, comme Benoist-Méchin et Fernand de Brinon, des notables traditionnalistes - Joseph Barthélemy et Lucien Romier -, ou encore des têtes d'oeuf bardés de diplômes, tels Pierre Pucheu et Jean Bichelonne, enfin des jeunes gens en quête d'un destin, comme Du Moulin de la Barthète et François Mitterrand. Etudier les hommes de Vichy, c'est mettre fin à la vision de ce régime comme un bloc dans l'espace et dans le temps ; c'est tordre le cou à la croyance que les hommes ont des convictions immuables.
Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov
Prix : 32 €
ajouter Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov au panier
 
Description
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov
Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov

500 pages
Résumé
Le nom de Iejov, ministre du N.K.V.D., la police politique soviétique, est associé pour toujours au moment le plus sinistre de l'histoire russe, celui de la Grande Terreur (1937-1938). L'auteur a eu accès à des archives habituellement fermées aux chercheurs, à savoir les archives centrales du F.S.B. et en particulier aux dossiers d'instruction de Iejov lui-même et de ses plus proches collaborateurs. Cherchant à se disculper, tous racontèrent dans le détail comment la machine fut mise en marche, avec ses quotas de victimes planifiés, comment elle fonctionna pendant un peu moins de deux ans et comment Staline y mit fin. Iejov, personnalité banale, sinon falote, apprenti tailleur, soldat adhérant au parti bolchevik dont il devient un fonctionnaire, s'élève peu à peu à l'intérieur de l'appareil grâce à une vertu que relèvent ses chefs : l'aptitude à exécuter coûte que coûte les ordres reçus. Le lecteur suit pas à pas son ascension, puis sa chute. A travers cette biographie scrupuleuse, c'est tout un système criminel qui est exploré.
Patton de Benoît Rondeau
Prix : 27,90 €
ajouter Patton de Benoît Rondeau au panier
 
Description
Patton
Benoît Rondeau

608 pages
Résumé
George Smith Patton, le général " Blood and Guts ", est incontestablement l'officier américain le plus célèbre de la Seconde Guerre mondiale. L'homme au colt à crosse d'ivoire nous est en grande partie connu par le film éponyme aux sept oscars, qui a contribué à faire de lui un héros populaire américain. Sa personnalité complexe mérite cependant d'être mieux connue. Doté d'un sens inné du commandement et d'une incroyable habileté tactique, le général Patton combat sans relâche depuis la Tunisie jusqu'en Allemagne, en passant par la Sicile, la Normandie, la Lorraine et les Ardennes. Mais l'homme de terrain des années quarante s'est nourri des expériences du jeune homme qu'il était, combattant sur le front de l'Ouest durant la Première Guerre mondiale. En contact étroit avec le Patton Museum Fort Knox, Benoît Rondeau a revu la traduction des Carnets de Patton et nous livre ici une biographie plus personnelle et intime du général. Il souligne l'importance de la sphère privée : famille, amis et mentors participent grandement à la construction de ce héros de guerre. Ce livre ne constitue pas un ouvrage de plus sur Patton : c'est la biographie de référence qui manquait jusqu'alors sur l'illustre général.
L'Amiral d'Argenlieu de Thomas Vaisset
Prix : 24,50 €
ajouter L'Amiral d'Argenlieu de Thomas Vaisset au panier
 
Description
L'Amiral d'Argenlieu
Thomas Vaisset

595 pages
Résumé
L'amiral Georges Thierry d'Argenlieu est entré dans l'histoire sous les traits du « Carme naval ». Incarnation de l'alliance du sabre et du goupillon, il aurait déclenché la guerre d'Indochine en torpillant les efforts du général Leclerc en faveur d'une solution négociée avec Hô Chi Minh. Pourtant, la vie de ce très proche du général de Gaulle ne saurait se résumer à la légende noire d'un moine-soldat. L'homme est un marin qui a connu l'expérience de la Grande Guerre, un catholique intransigeant, un temps séduit par les thèses de l'Action française, résistant de la première heure, aux avant-postes de la France libre. La Seconde Guerre mondiale s'apparente pour lui à une croisade contre le nazisme et Vichy. Cette biographie, fondée sur de riches archives publiques et privées, dont beaucoup sont inédites, se trouve au croisement de l'histoire navale, religieuse, politique et coloniale. Elle entend retrouver l'unité d'un homme et l'intransigeance d'une vie, sans éluder les interrogations soulevées par ce parcours singulier.
Histoire de l'armée française 1914-1918 de François COCHET - Rémy Porte
Prix : 24,90 €
ajouter Histoire de l'armée française 1914-1918 de François COCHET - Rémy Porte au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Histoire de l'armée française 1914-1918
François COCHET - Rémy Porte

528 pages
Résumé
Cet essai présente une histoire synthétique de l'élément constitutif de la Première Guerre mondiale : l'armée. Cette approche globale inédite ne laisse aucun angle mort dans l'étude de l'armée française. Toutes les armes sont ainsi abordées et remises en perspective : la montée en puissance de l'infanterie et de l'artillerie par rapport au déclin de la cavalerie ; le rôle de la marine réévalué à l'aune des combats terrestres qu'elle livre et du partage des zones d'influence en mer avec l'allié britannique ; l'organisation de l'arrière-front ; le développement de l'aéronautique, des chars et, plus largement, de nouvelles armes meurtrières. L'originalité du projet réside également dans des approches novatrices, comme l'analyse des formes de commandement, et, en miroir, des modalités de l'obéissance.
Lénine de Dominique Colas
Prix : 25 €
ajouter Lénine de Dominique Colas au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Lénine
Dominique Colas

532 pages
Résumé
« La révolution, c'est la lutte des classes la plus âpre, la plus furieuse, la plus désespérée. Et aussi la guerre civile. » (Lénine, octobre 1917). « Nous épurerons la Russie pour longtemps. » Lénine, Lettre à Staline, 22 juillet 1922. Lénine n'était ni un aventurier avide de pouvoir ni un tyran capricieux. Un seul but motivait cet intellectuel fanatique et habile tacticien : le bonheur de l'humanité grâce à la révolution communiste étendue au monde entier. Elle nécessitait des sacrifices : la lutte des classes sans pitié et le nettoyage de la terre russe. La dictature s'imposa donc, par la guerre, par la terreur, par l'épuration. Mais il est une autre arme dont Lénine s'empara pour instaurer la première dictature d'un parti-Etat : les mots. S'il a lu et annoté Clausewitz, Marx et Engels, il a écrit des milliers de pages - théorisation, propagande, mots d'ordre - qui constituent les archives fondamentales de la révolution russe. Elles sont au coeur de la biographie politique que livre Dominique Colas, restituant l'originalité radicale du bolchevisme. Du coup d'Etat révolutionnaire d'octobre 1917 à la guerre civile, de la tentative d'invasion de la Pologne aux effets du léninisme en France, de l'électrification à la famine, l'auteur fait se répondre les discours et les actes, la réflexion et les combats, et dresse un portrait original de celui qui fut l'acteur central de la dictature bolchevique.
Policier de Staline de Pierre Deriabine
Prix : 19 €
ajouter Policier de Staline de Pierre Deriabine au panier
 
Description
Policier de Staline
Pierre Deriabine

270 pages
Résumé
Le 15 février 1954, le K.G.B. perd la trace de Pierre Deriabine, chef du contre-espionnage soviétique en Autriche. Une chasse à l'homme est aussitôt déclenchée, avec ordre de le ramener à Moscou mort ou vif. L'implacable poursuite n'aboutira pas. Le fugitif trouve refuge aux Etats-Unis. Pierre Deriabine est le premier grand « défectionnaire » soviétique passé à l'Ouest après la mort de Staline. Contrôle de la population, espionnage de tous par tous, déportations et enlèvements, délations et provocations, enquêtes et contre-enquêtes, surveillance des enquêteurs, épuration des policiers, purges permanentes : l'ancien policier décrit les techniques de base du stalinisme. II démonte les rouages impitoyables d'une des machines répressives les plus dévastatrices : la police secrète de Staline. Ses révélations sont de la première importance. La structure du K.G.B., le fonctionnement de sa section austro-allemande, les opérations de son « poste » viennois n'ont pas de secret pour lui. Sa connaissance de la Sécurité d'Etat, de ses hommes, de leur mentalité, de leurs méthodes est si profonde qu'elle permet pour la première fois de comprendre la logique du monde soviétique. Car Deriabine a fait ses preuves aux trois points cardinaux de l'exercice opérationnel du pouvoir : le renseignement soviétique à l'étranger où il occupait un poste-clé, le parti communiste où il fut secrétaire, les forces de sécurité du Kremlin dans lesquelles il fut officier.
La Guerre civile russe de Alexandre Jevakhoff
Prix : 28 €
ajouter La Guerre civile russe de Alexandre Jevakhoff au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Guerre civile russe
Alexandre Jevakhoff

688 pages
Résumé
Prolongement de la révolution russe d'octobre 1917, la guerre civile rassemble l'ensemble des événements qui déchirent l'ancien Empire russe durant plus de cinq années. Elle ne se réduit pas simplement à la prise du pouvoir par les bolcheviks, ni même à l'opposition entre révolutionnaires « rouges », dont les courants sont multiples et les affrontements sanglants, et « blancs », partisans du retour au régime tsariste et tout aussi déchirés. La violence ruineuse du conflit n'est pas due au seul choc des terreurs décidées d'en-haut : cette guerre civile est d'abord un chaos indescriptible et très violent, où l'Etat et la société russes se sont désintégrés sous la poussée de multiples forces centrifuges. Pour mieux cerner les implications profondes de cet événement complexe, et le raconter, il fallait la connaissance intime de l'âme russe d'Alexandre Jevakhoff, ainsi que sa plume. Le résultat de ce travail de longue haleine est exceptionnel : l'auteur livre enfin une étude complète et dépassionnée de ce moment essentiel dans l'histoire du XXe siècle.
-30%
Hermann Goering de François KERSAUDY
Prix : 19,25 €
Prix Public: 27,50 €
ajouter Hermann Goering de François KERSAUDY au panier
 
Description
Hermann Goering
François KERSAUDY

816 pages
Résumé
L'as de l'aviation allemande pendant la Première Guerre mondiale est devenu le deuxième personnage du IIIe Reich et n'a échappé à la pendaison que par le suicide, après le verdict du procès de Nuremberg. Ce héros de la Grande Guerre qui se reconnaît, au moins partiellement, dans les gesticulations de l'agitateur autrichien, lui apporte sa caution. Ainsi devient-il l'homme-orchestre du parti national-socialiste dans sa montée vers le pouvoir, occupant les places qu'on lui assigne pour neutraliser l'adversaire. Mais cette personnalité complexe, souvent victime de l'ivresse des cimes, conduit à bien des errances durant la guerre. Chef de la Luftwaffe, il amène Hitler à se fourvoyer aussi bien lors de la bataille d'Angleterre que lors de l'opération Barbarossa. Son appétence pour le luxe et l'art, son penchant pour la drogue ajoutent encore de la démesure au remarquable portrait qu'en dresse l'auteur.
-30%
 
Canaris de Eric KERJEAN
Prix : 14,70 €
Prix Public: 21 €
ajouter Canaris de Eric KERJEAN au panier
 
Description
Canaris
Eric KERJEAN

240 pages
Résumé
Rares sont les hommes dont le parcours semble aussi ambigu que celui de l'amiral Canaris. Incontestablement, cet ami intime de Heydrich a fait de l'Abwehr, les services secrets militaires de Hitler, une redoutable machine de domination au service du IIIe Reich. Et pourtant, dès 1938, Canaris réussit à s'imposer comme la figure tutélaire de la résistance au sein de la Wehrmacht. Il est vrai que, sans jamais intervenir directement dans les projets de l'opposition, le chef de l'Abwehr a toujours eu connaissance de son existence et de ses objectifs. C'est pourquoi, de la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à aujourd'hui, journalistes et historiens le présentèrent comme le chef de file de la résistance allemande au Führer. Faux, rétorque Eric Kerjean : il est le parfait nazi, convaincu, déterminé et loyal. La « résistance » de Canaris est un mythe. Grâce à une relecture complète des archives et à travers un récit digne d'un roman d'espionnage, l'auteur démontre que ce maître du double jeu laissa en réalité son service de renseignements se transformer en haut lieu de la résistance pour mieux la contrôler. Génie du contre-espionnage, il l'intégra comme un espion infiltre un groupe ennemi : pour le manipuler et l'empêcher d'agir. Contrairement à la vulgate qui fait de Canaris un traître à Hitler, il fut son meilleur serviteur et son plus grand protecteur.
 
 

 Voir tous les livres Xxè Siècle 
-30%
 picto focus vidéo
Souvenirs d'une ambassade à Berlin de André François-Poncet
Prix : 16,80 €
Prix Public: 24 €
ajouter Souvenirs d'une ambassade à Berlin de André François-Poncet au panier
 
Description
Souvenirs d'une ambassade à Berlin
André François-Poncet

512 pages
Résumé
De septembre 1931 à octobre 1938, soit durant plus de sept ans, André François-Poncet a occupé l'ambassade de France durant la période-charnière où le destin de l'Allemagne et du monde a basculé. Conjuguant portraits d'une grande acuité, souvent féroces et ironiques, avec récits et analyses magistrales des événements, il offre une lecture incontournable pour quiconque s'intéresse aux « années noires ». Arrivé au moment où la République de Weimar entre en décomposition, il en raconte la fin avec brio, fin accélérée par les complots de cour autour de Hindenbourg, notamment la rivalité entre Papen et Schleicher, qui profite à Hitler. L'ambassadeur est naturellement aux premières loges lors de l'avènement de ce dernier et consacre de substantiels développements à la première année de son « règne », durant lequel il établit implacablement sa dictature (incendie du Reichstag, Nuit des Longs Couteaux, mort de Hindenbourg). Il peut dès lors engager pas à pas la marche à la guerre, violant le traité de Versailles (rétablissement du service militaire, occupation de la Rhénanie) avant d'agresser l'Autriche puis la Tchécoslovaquie (récit haletant de la conférence de Munich). L'ouvrage s'achève par le récit de son dernier entretien avec le Führer dans son « nid d'aigle », prélude à un portrait d'Hitler qui fait autorité par sa finesse et sa lucidité. Chroniqueur exceptionnel, d'une plume trempée dans l'encre de Saint-Simon, François-Poncet décrypte parfaitement les fondements et l'idéologie du régime tout comme la psychologie de ses dirigeants, masquant à l'Occident démocratique sa brutalité pour mieux le diviser tout en jouant avec maestria sur sa peur d'un nouveau conflit. Originellement publié en 1946, ce monument était introuvable depuis un demi-siècle. Jean-Paul Bled en rappelle l'importance dans sa présentation tout en le rendant accessible au grand public par l'établissement de nombreuses notes.
-40%
 picto focus vidéo
Journal (1934-1944) de Alfred Rosenberg
Prix : 19,20 €
Prix Public: 32 €
ajouter Journal (1934-1944) de Alfred Rosenberg au panier
 
Description
Journal (1934-1944)
Alfred Rosenberg

688 pages
Résumé
Rares sont les leaders nazis qui ont tenu un journal intime. C'est pourquoi celui rédigé par Alfred Rosenberg - à ce jour encore inédit - est exceptionnel et passionnant. Perdu, disparu, mais en fait conservé par l'un des juges de Nuremberg, il a été redécouvert en 2013. Sa publication permet de comprendre de l'intérieur les idées de l'inspirateur de la politique d'Hitler. Fidèle de la première heure, il est le propagandiste hors pair de l'idéologie nazie qu'il a contribué à façonner. Hitler lui avait confié la charge de former les cadres du parti. Dans ce journal, on trouve le récit détaillé des grandes heures du IIIe Reich. Il donne libre cours à ses opinions sur l'Eglise catholique, qu'il faut mettre au pas - une de ses obsessions -, et, naturellement, sur les Juifs, objet d'une haine viscérale. A cet égard, il est le responsable des horreurs commises en Europe orientale (la Shoah par balles). Ce rôle dans l'holocauste a été longtemps sous-estimé par les historiens ; sous sa plume perce son fanatisme et sa fascination pour le Führer : il raconte ses déjeuners avec lui, mais aussi les réunions entre membres de sa garde rapprochée - il déteste Goebbels. Au lendemain de la Nuits des longs Couteaux, qui l'éprouve, il sent le besoin d'écrire pour ne rien oublier de ce qui se joue sous ses yeux, convaincu que ses pairs en font autant et qu'il doit donner sa version. Dans ces pages, il raconte avec fierté comment il organisa activement les pillages d'oeuvres d'art, en particulier en France. Et de se réjouir de la domination de l'Allemagne sur « l'ennemi héréditaire »...
-40%
Dreyfus, un innocent de JEAN-DENIS BREDIN
Prix : 13,35 €
Prix Public: 22,30 €
ajouter Dreyfus, un innocent de JEAN-DENIS BREDIN au panier
 
Description
Dreyfus, un innocent
JEAN-DENIS BREDIN

1024 pages
Résumé
Que Dreyfus ait été innocent, nul n'en doute aujourd'hui. Pourtant, lors de l'« Affaire », alors que tous les éléments pouvaient être réunis pour laver de tout soupçon cet officier, somme toute très conventionnel dans son amour pour la France qu'il servait et l'institution à laquelle il appartenait, on ne cessa de l'accabler, sans appel possible. C'est que le sacrifice d'un officier, a fortiori juif, ne pesait pas lourd face à la raison d'Etat. C'est sans doute pour cela que le débat sur l'affaire Dreyfus fut double : d'une part, la « nécessité » de sa culpabilité pour la sauvegarde de l'armée ; d'autre part, le fait que son innocence n'aurait jamais dû être l'enjeu d'une affaire d'Etat avant d'éclater au grand jour...
-20%
Jean Jaurès de Gilles CANDAR - Vincent Duclert
Prix : 21,60 €
Prix Public: 27 €
ajouter Jean Jaurès de Gilles CANDAR - Vincent Duclert au panier
 
Description
Jean Jaurès
Gilles CANDAR - Vincent Duclert

688 pages
Résumé
Figure majeure de l'histoire française et européenne, personnage central de la République et du socialisme, premier mort de la Grande Guerre - il fut assassiné le 31 juillet 1914 -, Jean Jaurès (1859-1914) ne bénéficie pourtant pas d'une biographie à la hauteur de sa place dans l'histoire contemporaine. C'est chose faite aujourd'hui avec l'ouvrage des historiens Gilles Candar et Vincent Duclert, qui intègrent les acquis les plus récents de la connaissance. Mais ce livre propose aussi une interprétation de l'homme et de son action à travers l'idée du combat politique, intellectuel et moral que sut conduire Jaurès tout au long de sa vie. Il est une référence pour les sociétés, un emblème à gauche et parfois disputé à droite, une icône aussi pour des générations de militants, un objet d'étude enfin, sans cesse renouvelé. Cette biographie restitue la profondeur historique d'une vie de combats, portée par une conception humaine des personnes et des sociétés, déterminée à donner à la politique toute sa grandeur.
-20%
Grandeurs et misères d'une victoire de Georges Clémenceau - Georges Clemenceau
Prix : 17,20 €
Prix Public: 21,50 €
ajouter Grandeurs et misères d'une victoire de Georges Clémenceau - Georges Clemenceau au panier
 
Description
Grandeurs et misères d'une victoire
Georges Clémenceau - Georges Clemenceau

322 pages
Résumé
Dans ce texte brillant paru en avril 1930, peu de temps après sa mort, Georges Clemenceau riposte à une attaque virulente du maréchal Foch. Il relate et justifie son action, en particulier au cours de la période où il fut président du Conseil, de 1917 à 1920. A la fois Mémoires et plaidoyer, cet ouvrage ultime offre le témoignage d'un homme d'Etat d'exception - l'un des maîtres d'oeuvre du traité de Versailles - sur le drame de la guerre et de la paix, sur la grandeur de l'engagement et la solitude du pouvoir.
-40%
14-18 de PIERRE VALLAUD
Prix : 22,80 €
Prix Public: 38 €
ajouter 14-18 de PIERRE VALLAUD au panier
 
Description
14-18
PIERRE VALLAUD

608 pages
Résumé
Les quatre années qui ensanglantent le monde entre 1914 et 1918 sont, à bien des égards, l'événement constitutif du XXe siècle. Evénement majeur que tente de décrire cet ouvrage, en ne l'envisageant pas seulement sous l'angle des faits militaires et diplomatiques mais aussi, notamment, du point de vue culturel et idéologique. Avec l'idée sous-jacente que les facteurs qui le rendent possible, le traversent et le prolongent, agissent ensuite sous une autre forme et aboutissent au second conflit mondial. Non pas qu'il s'agisse d'une machine infernale séculaire, obéissant à une mécanique inéluctable, mais parce que l'une et l'autre guerre semblent ne constituer qu'un seul et même affrontement. Les nombreux documents commentés qui illustrent ce livre et dont la plupart sont inédits, voudraient montrer la représentation qui a été faite à l'époque de la guerre de 1914-1918, mais aussi l'image qui en est demeurée.
-30%
Histoire du monde, tome 3 de J. M. Roberts - O. A. Westad
Prix : 16,80 €
Prix Public: 24 €
ajouter Histoire du monde, tome 3 de J. M. Roberts - O. A. Westad au panier
 
Description
Histoire du monde, tome 3
J. M. Roberts - O. A. Westad

608 pages
Résumé
Donner à comprendre l'histoire des civilisations, de la préhistoire à l'an 2000 et sur toute la surface de la planète, tel est le pari de ce livre sans équivalent. Ce troisième et dernier tome de la série reprend le fil de l'histoire au XVIIIe siècle et court jusqu'à nos jours : c'est le temps des révolutions (politiques, techniques, philosophiques, géographiques...). Il traite de la montée en puissance de l'Europe occidentale, puis de sa chute. Commence ainsi l'histoire monde, au sens stricte du terme, avec les grandes découvertes maritimes, la colonisation, les deux conflits mondiaux et l'émergence d'un monde bipolaire. La dernière partie interroge enfin la montée en puissance de la sphère asiatique, Chine en tête, et la réalité de l'hyper puissance américaine. Au-delà des immenses qualités d'écriture et de synthèse des auteurs, qui rendent la lecture particulièrement stimulante, la force du propos tient dans sa capacité à lier les civilisations et les espaces entre eux. A l'heure où le concept de « choc des civilisations » est en vogue, où les enjeux culturels, économiques, démographiques et environnementaux se structurent à l'échelle mondiale, ce livre permet d'apprendre et de comprendre, afin de maîtriser enfin la passionnante histoire de l'humanité.
-40%
Pierre Laval de FRED KUPFERMAN
Prix : 16,10 €
Prix Public: 26,90 €
 Article épuisé
 
Description
Pierre Laval
FRED KUPFERMAN

672 pages
Résumé
Son procès, au lendemain de l'Occupation, et sa condamnation à mort sont restés dans toutes les mémoires. Enfin, le traître, celui qui avait mis la France au service de l'ennemi, payait sa forfaiture de sa vie. Après une tentative de suicide, on l'a traîné devant le peloton d'exécution et on lui a infligé ce qu'il méritait : « Douze balles dans la peau. » Justice était rendue... L'histoire a ainsi de ces raccourcis qui ne règlent rien. Car, si Laval a bien été le « collabo » de haut vol que l'on sait, rien ou presque ne le prédisposait à un tel choix, et l'histoire de sa vie mérite d'être scrutée pour comprendre comment ce pur produit de la IIIe République en est arrivé là. Comment, après avoir été l'artisan de la mise à mort du régime, il est devenu l'homme des Allemands, en étant persuadé d'être un ardent patriote...

-40%
Les Grandes Guerres de Nicolas Beaupré
Prix : 47,40 €
Prix Public: 79 €
ajouter Les Grandes Guerres de Nicolas Beaupré au panier
 
Description
Les Grandes Guerres
Nicolas Beaupré

1152 pages
Résumé
Les chapitres : ils forment un récit, reprenant les grands thèmes et les chronologies (démographie, production, institutions, culture...). L'atelier de l'historien : le lecteur découvre la manière de travailler de l'historien. Cet atelier met en lumière les sources historiques et les débats d historiens que la période a engendrés. Un atout majeur. Les annexes : indispensables pour comprendre le travail de l'historien, elles reprennent les repères chronologiques, les notices biographiques, la bibliographie par chapitre, la table des références iconographiques, les sources des textes, cartes et graphiques et l'index.
-30%
Paris en guerres de Philippe MELLOT
Prix : 25,90 €
Prix Public: 37 €
ajouter Paris en guerres de Philippe MELLOT au panier
 
Description
Paris en guerres
Philippe MELLOT

344 pages
Résumé
Comment vivent ces Français de l'arrière - femmes, enfants, vieillards - dans la capitale bombardée, rationnée, envahie par les blessés que le front déverse sans discontinuer ? Malgré les mauvaises nouvelles qui les accablent jour après jour, les Parisiens traversent l'orage avec un moral, un courage et un humour inépuisables. Le présent ouvrage est le premier volume à dévoiler dans le détail, par l'image et les récits saisis sur le vif, ce douloureux épisode de notre histoire. Des témoignages rares, six cents documents, dont de nombreux inédits : photographies, affiches publicitaires et d'information en couleurs, dessins satiriques et caricatures, illustrations issues de livres et de revues illustrant l'actualité... Mois par mois, des encadrés chronologiques permettent de replacer la vie à Paris dans le contexte général du conflit en France et dans le monde. Des double-pages spéciales sur des sujets particuliers - la presse quotidienne et les magazines, la censure, la presse enfantine, la littérature de propagande, les appareillages pour grands blessés... - apportent des éclairages édifiants.
-30%
Staline de JEAN-JACQUES MARIE
Prix : 22,75 €
Prix Public: 32,50 €
ajouter Staline de JEAN-JACQUES MARIE au panier
 
Description
Staline
JEAN-JACQUES MARIE

1004 pages
Résumé
La présence et l'ombre de Staline planent sur l'U.R.S.S., de la révolution d'Octobre en 1917 à la chute de Gorbatchev en 1991, et sans doute encore aujourd'hui. En effet, le stalinisme n'a pas rendu tous ses comptes, son inspirateur non plus. Découvrir l'homme des épurations politiques et physiques, des procès truqués, des millions de morts au cours de la famine de 1932-1933, de la déportation de peuples entiers, des complots, des goulags, du " socialisme dans un seul pays ", du pacte germano-soviétique, de la guerre froide et de la terreur généralisée, c'est donc aussi faire l'histoire de ce qui avait pris pour nom le communisme et qui n'était autre que la dictature et le culte de la personnalité. Le rapport Khrouchtchev avait retenti comme un coup de tonnerre, même si l'on savait depuis longtemps qui était Staline ou, tout du moins, de quoi il était capable. Nourrie de documents encore inaccessibles il y a peu de temps, cette biographie éclaire les sources d'un totalitarisme particulièrement sanguinaire.
-50%
Trotsky de PIERRE BROUE - Pierre Broué
Prix : 17,75 €
Prix Public: 35,50 €
ajouter Trotsky de PIERRE BROUE - Pierre Broué au panier
 
Description
Trotsky
PIERRE BROUE - Pierre Broué

1106 pages
Résumé
Quel fut le rôle de cet acteur essentiel de la révolution d'Octobre, et comment ses conceptions idéologiques ont-elles influé sur le cours des événements ? Pourquoi, après avoir été artisan de la fondation de l'armée Rouge, a-t-il été perçu comme un véritable danger pour le pouvoir en place, au point d'être contraint à l'exil ? Théoricien et acteur, révolutionnaire « professionnel » jusqu'à sa mort, Trotsky n'a cessé de défendre l'idée de la « révolution permanente », tandis que Staline optait pour le « socialisme dans un seul pays »... Deux visions de la révolution, mais aussi deux visions de la Russie et de l'exercice du pouvoir totalement irréductibles, qui ont tracé la première ligne de rupture au sein du socialisme soviétique.
-30%
 picto focus vidéo
La Route de la Kolyma de Nicolas Werth
Prix : 14 €
Prix Public: 20 €
ajouter La Route de la Kolyma de Nicolas Werth au panier
 
Description
La Route de la Kolyma
Nicolas Werth

202 pages
Résumé
Durant plus d'un mois, Nicolas Werth, spécialiste reconnu des politiques de violence en U.R.S.S. et de l'histoire du goulag en particulier, et ses compagnons de voyage vont sillonner la Kolyma, région symbole du goulag, la plus éloignée et la plus inaccessible, à la recherche des dernières traces du plus grand ensemble concentrationnaire soviétique. Durant vingt-cinq ans, entre 1930 et le milieu des années 1950, vingt millions de soviétiques sont passés par ces camps, deux millions y sont morts, plus d'un million y ont été exécutés. Nicolas Werth a retrouvé les traces des derniers survivants. Il a visité les rares musées, nés généralement d'initiatives privées, où sont exposés les quelques vestiges de la « civilisation goulagienne » encore conservés. Il a parcouru les pistes de la Kolyma, construites par les détenus eux-mêmes, pour tenter de retrouver les restes des camps de travail forcé, où les détenus extrayaient, dans des conditions extrêmes (- 50°C en hiver), l'or, le cuivre, l'uranium, le cobalt et autres minerais. Une quête souvent vaine, tant les traces se sont effacées dans ce milieu que l'homme n'a jamais véritablement conquis. La nature a repris ses droits, la taïga et la toundra ont englouti les derniers vestiges des camps. Dans ces conditions, comment l'historien peut-il encore appréhender cette civilisation disparue ? A travers les seules archives administratives ? Dans les récits des derniers survivants ? Ce voyage à la recherche de la Kolyma perdue est aussi une réflexion sur le métier d'historien.
-30%
 picto focus vidéo
Joukov de Jean LOPEZ - Lasha Otkhmezuri
Prix : 19,60 €
Prix Public: 28 €
ajouter Joukov de Jean LOPEZ - Lasha Otkhmezuri au panier
 
Description
Joukov
Jean LOPEZ - Lasha Otkhmezuri

752 pages
Résumé
En retraçant la vie de Joukov grâce aux archives ouvertes après la chute du communisme, les auteurs plongent dans la vieille Russie paysanne du tsar Nicolas II, puis suivent un soldat à peine alphabétisé ballotté par la Première Guerre mondiale et la révolution de 1917. Le jeune cavalier Joukov fait ensuite ses armes durant la guerre civile et échappe par miracle aux purges sanglantes du stalinisme. Puis vient la Seconde Guerre mondiale : de la contre-offensive de Moscou en décembre 1941 à la victoire de Stalingrad, de Koursk à la prise de Berlin, Joukov est partout. Enfin, il joue un rôle majeur dans l'histoire de l'après-guerre, essuie deux disgrâces sévères, sauve Khrouchtchev et tente de réformer en profondeur l'armée soviétique. Au-delà du caractère proprement exceptionnel de l'homme et de son action, cet ouvrage ne dissimule rien des graves échecs de Joukov, de sa violence, de ses manques et erreurs, du très répressif appareil stalinien dont il sut tirer parti... Fascinés par le débarquement anglo-américain, par nos « libérateurs », nous oublions trop facilement que la guerre a été gagnée à l'est. Joukov en est le grand artisan. Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri le situent donc dans l'histoire militaire de la Seconde Guerre mondiale à sa juste place : la première.
-40%
 picto focus vidéo
Le Retard russe de Georges Sokoloff
Prix : 10,80 €
Prix Public: 18 €
ajouter Le Retard russe de Georges Sokoloff au panier
 
Description
Le Retard russe
Georges Sokoloff

208 pages
Résumé
La Russie, par sa démesure, reste-t-elle l'antithèse de la raisonnable Europe ? Ou cesse-t-elle d'être un cas à part depuis qu'on la voit figurer parmi les pays dits émergents (Brésil, Inde, Chine) ? Que ce soit sous le communisme ou après, son ambition d'acquérir une parité stratégique avec l'Occident l'a conduite à s'enfermer dans un dilemme entre puissance et développement, dont la solution ne s'avère guère favorable à ce dernier. De même, si la nouvelle Russie semble faire siennes les valeurs occidentales de démocratie, de marché, de liberté d'expression, c'est dans une acception bien spécifique, étrangère à la nôtre et conforme à l'« idée russe ». Spécialistes de l'économie et de la démographie de cette « puissance pauvre », l'auteur nous embarque à contresens de l'histoire et remonte de siècle en siècle aux origines du destin russe et de ses disparités plus ou moins béantes avec l'Occident. En conclusion de cette « histoire à rebours », son pronostic est que le grand voisin européen, à défaut de s'intégrer encore au reste du monde, est en passe, à terme, de devenir une nation sinon « normale », du moins normalement différente...
-30%
Trotski de Robert  Service - Robert Service
Prix : 19,25 €
Prix Public: 27,50 €
ajouter Trotski de Robert  Service - Robert Service au panier
 
Description
Trotski
Robert Service - Robert Service

624 pages
Résumé
Révolutionnaire, chef de guerre, icône, mais aussi écrivain brillant, homme fou des femmes, Juif en conflit avec ses racines, père de famille puis bouc émissaire et victime traquée, Trotski eut un destin des plus extraordinaires qui soient. Fondateur de l'armée Rouge, rival de Staline, qui le pourchasse à partir de 1927 jusqu'en Turquie, en France puis au Mexique, il termine sa vie dans une apogée de violence, à l'image de son existence tourmentée. Théoricien « pur » d'apparence, cet homme aussi génial que monstrueux ne fut en réalité habité que d'une seule obsession : celle du pouvoir. Retournant aux sources officielles et privées, Robert Service restitue avec précision l'homme dans son époque, analyse sa psychologie, et livre le récit saisissant de sa mort. En parallèle, il donne à lire un condensé sans appel de philosophie politique, à l'usage des « derniers croyants ».
 
 

 Voir tous les livres Xxè Siècle 

Un bien commode responsable


La défaite de 1940 fut plus qu’un grand traumatisme guerrier, puisqu’elle aboutit à la mise à bas de la République et à l’instauration de l’État français de Pétain avec, à la clef, la collaboration. Pour expliquer cette déroute, il fallait un bouc émissaire… Parmi les hauts responsables militaires, les français n’avaient que l’embarras du choix. Ils choisirent un général quand tant d’autres auraient du répondre de leurs erreurs.
Corap en 1940. © D.R.
Guderian de Heinz Guderian
Prix : 23,50 €
ajouter Guderian de Heinz Guderian au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Guderian
Heinz Guderian

560 pages
Résumé
« L'âme et le génie de la Blitzkrieg » : c'est en ces termes que le baron Hasso-Eccard von Manteuffel, l'un de ses anciens subordonnés, fera l'éloge de Heinz Guderian après-guerre. Il est vrai que Guderian est à l'origine de nombre d'innovations doctrinales, tactiques et techniques qui offriront à la Wehrmacht ses premiers succès. Théoricien inspiré et travailleur acharné, il a aussi démontré toute sa fougue et son talent au fil de ses campagnes : ses Panzers n'ont-ils pas conquis la Pologne à la vitesse de l'éclair, mis à genoux l'armée française à Sedan et ravagé les terres soviétiques ? Mais il s'agit d'une image chevaleresque construite de toutes pièces par l'intéressé à travers ses Mémoires publiés en 1954, en pleine guerre froide. S'ils sont une lecture indispensable pour l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, la réalité est bien différente : en témoigne sa nomination comme chef d'état-major adjoint de l'armée de terre, au lendemain de l'attentat manqué contre Hitler, en juillet 1944. Un poste qui, dans un tel contexte, ne pouvait revenir qu'à un fidèle du régime, un nazi exemplaire, ambitieux et dénué de scrupules. Ce qu'était assurément Heinz Guderian qui, en dépit de sa disgrâce en 1945, sut donner le change et échapper à toute condamnation.

Lire la suite

Une activité quasi constante


La guerre est sans doute l’une des activités les plus constantes de l’homme. La France, dans ce domaine, s’est particulièrement illustrée. La période qui commence en 1870 et se poursuit aujourd’hui en est une démonstration parfaite. C’est état de fait est aussi l’occasion pour scruter le corps social français au prisme de ces situation particulièrement dramatiques.
Guerre de 1870 : Le Rêve. Les armées françaises en bivouac rêvent des grandes victoires de l’armée de Napoléon Ier au moment des défaites contre les Prussiens. Peinture d’Edouard Detaille. Paris, musée d’Orsay. © Leemage
Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.

Lire la suite

Instrument actif du totalitarisme


Le stalinisme s’est installé et maintenu par la force. Ses services secrets ont envoyé des hommes et des femmes à la mort ou dans des camps. Pour cela il fallait des artisans déterminés, Ejov est l’un d’eux, jusqu’à la caricature. Pur produit du système stalinien, il est à la fois un artisan discipliné de la répression généralisée et un acteur actif et zélé capable d’aller bien au-delà de ce qui lui est formellement demandé. Ainsi pourra-t-on lui reprocher d’être allé « trop loin ».
Vorochilov, Molotov, Staline et Iejov examinant les travaux du canal de la Volga. Après l’élimination de Iejov en 1939, celui-ci disparaîtra du cliché jusqu’à la fin de l’U.R.S.S. en 1991. © D.R.
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov
Prix : 32 €
ajouter Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov au panier
 
Description
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov
Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov

500 pages
Résumé
Le nom de Iejov, ministre du N.K.V.D., la police politique soviétique, est associé pour toujours au moment le plus sinistre de l'histoire russe, celui de la Grande Terreur (1937-1938). L'auteur a eu accès à des archives habituellement fermées aux chercheurs, à savoir les archives centrales du F.S.B. et en particulier aux dossiers d'instruction de Iejov lui-même et de ses plus proches collaborateurs. Cherchant à se disculper, tous racontèrent dans le détail comment la machine fut mise en marche, avec ses quotas de victimes planifiés, comment elle fonctionna pendant un peu moins de deux ans et comment Staline y mit fin. Iejov, personnalité banale, sinon falote, apprenti tailleur, soldat adhérant au parti bolchevik dont il devient un fonctionnaire, s'élève peu à peu à l'intérieur de l'appareil grâce à une vertu que relèvent ses chefs : l'aptitude à exécuter coûte que coûte les ordres reçus. Le lecteur suit pas à pas son ascension, puis sa chute. A travers cette biographie scrupuleuse, c'est tout un système criminel qui est exploré.

Lire la suite

Présentation du club
Seul club de livres spécialisé, le Club Histoire met à votre disposition chaque mois une large sélection d’ouvrages historiques, dont la qualité et l’impartialité du choix sont garantis par un comité d’Historiens, de quoi satisfaire votre curiosité quelle que soit votre époque de prédilection.
Les 4 avantages du Club
1
Un Comité d’Historiens parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l’Histoire
2
Un Magazine Gratuit chaque mois
3
Des Réductions de 20% à 50% dès votre Entrée au Club
4
Des Points-Cadeaux pour bénéficier de Livres Gratuits
Votre engagement
Feuilletez la revue du mois
Inscrivez-vous à la newsletter
Inscription