Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > Civilisations
civilisation.jpg
Civilisations

Moaïs, Île de Pâques, Chili.
Ph. © Kunst Tomaz / Fotolia.

-30%
Histoire des chemins de fer en France, tome 1 de François Caron
Prix : 25,20 €
Prix Public: 36 €
ajouter Histoire des chemins de fer en France, tome 1 de François Caron au panier
 
Description
Histoire des chemins de fer en France, tome 1
François Caron

706 pages
Résumé
L'histoire du chemin de fer, premier réseau technique capable d'influencer l'ensemble des comportements humains, doit être replacée dans son contexte tout à la fois économique, institutionnel, culturel et social. Depuis plus d'un siècle et demi, il se trouve au coeur du débat politique, du débat sur la modernité, du débat sur le choix de société. Avec lui, l'homme est entré dans la civilisation des macrosystèmes qui l'enserrent aujourd'hui de toutes parts. Le chemin de fer a été un lieu privilégié de l'innovation et n'a jamais cessé de se transformer. Depuis l'origine, ses ingénieurs et ses agents ont, jour après jour, recherché les moyens techniques et humains d'améliorer la sécurité et la rentabilité des compagnies tout en répondant toujours mieux aux besoins de la clientèle: proliférante, la technologie ferroviaire est marquée par une permanente confrontation entre des solutions d'une infinie diversité. Issu du double héritage de la culture routière et canaliste du XVIIIe siècle et de la révolution industrielle, ce mode de locomotion fut adopté par les Français dans les années 1840. Institutionnellement affermi dans les années 1850, il se consolide dans les premières années de la IIIe République, et son organisation constitue une expérience originale d'économie mixte largement imitée en Europe. Ainsi les six grandes compagnies créées dans les années 1850 durent-elles, particulièrement à partir de 1883, subir la part de l'Etat une tutelle de plus en plus pesante, et de véritables « cultures de réseau » prirent naissance, qui ne disparurent que bien après la création de la S.N.C.F. François Caron, professeur d'histoire économique et des techniques à l'université de Paris-IV (Paris-Sorbonne), a consacré sa thèse de doctorat d'Etat à l'histoire de la Compagnie du chemin de fer du Nord. Il est secrétaire général de l'Association pour l'histoire du chemin de fer en France (A.H.I.C.F.).
-30%
Histoire des chemins de fer en France, tome 2 de François Caron
Prix : 28,70 €
Prix Public: 41 €
ajouter Histoire des chemins de fer en France, tome 2 de François Caron au panier
 
Description
Histoire des chemins de fer en France, tome 2
François Caron

1048 pages
Résumé
La période 1883-1937, couverte par ce volume, passe pour avoir été l'âge d'or des chemins de fer en France. Entré dans les moeurs pour les hommes comme pour les marchandises, ce mode de transport connaît en effet un accroissement sans précédent. Les réseaux se dotent de milliers de kilomètres supplémentaires, des connexions sont aménagées, les lignes secondaires sont ouvertes, le matériel s'améliore sans cesse, les ouvrages d'art se multiplient, la vitesse est à l'honneur, le monde des cheminots se structure et cultive un état d'esprit particulièrement typé. De la Bête humaine à la Madone des sleepings, le train pénètre dans l'imaginaire des artistes, des écrivains, et des cinéastes. Les chemins de fer, enfin, ont joué un rôle majeur dans le déroulement de la Première Guerre mondiale en assurant, en toutes circonstances, l'acheminement des hommes, du matériel et du ravitaillement. Pourtant les effets de la grande dépression des années 1880 furent longs à se résorber. Les conventions passées par l'Etat en 1883 avec les six grandes compagnies furent interprétées comme la preuve d'une collusion entre le monde politique et le capitalisme, et certaines grèves -par exemple celles de 1910 et de 1920 -furent très dures et demeurent dans tous les esprits. La situation financière des compagnies se dégrada dès les années 1906-1913, en raison, surtout de la hausse des salaires et des prix et du refus opposé par l'Etat à toute augmentation de tarif. Les conventions de 1921, qui préparent l'unification du réseau en maintenant le système des concessions, échouèrent principalement en raison de la crise des années 1930 et de la concurrence de l'automobile. En 1936, le déficit des compagnies était devenu insupportable. D'où l'idée, mise en ¿uvre par le Front populaire et les gouvernements suivants, d'unifier et de nationaliser les réseaux, tout en prenant en compte les droits des actionnaires. C'est la naissance de la S.N.C.F., appelée à un long et glorieux avenir.
Histoire des chemins de fer en France, tome 3 de François Caron
Prix : 34 €
ajouter Histoire des chemins de fer en France, tome 3 de François Caron au panier
 
Description
Histoire des chemins de fer en France, tome 3
François Caron

616 pages
Résumé
« Les soixante ans d'histoire de la S.N.C.F., depuis 1937 jusqu'à l'adoption de la réforme radicale en 1997, reposent sur un modèle d'organisation et une culture d'entreprise dotés d'une forte cohérence, malgré l'importance des changements techniques, organisationnels et sociaux que l'entreprise a connus. » C'est sur cette hypothèse que François Caron construit le troisième tome de l'Histoire des chemins de fer en France, qui vient clore cette magistrale entreprise retraçant deux siècles et demi d'histoire économique, sociale et culturelle de la France vue du train. Car le monde ferroviaire est d'abord un lieu et une source d'innovation, tant technique qu'organisationnelle ou humaine. Entre 1937 et 1997, la S.N.C.F. a fait ainsi l'expérience d'un changement ininterrompu, sans jamais abandonner un ensemble de traits originaux hérités de son histoire : c'est ce dialogue, sinon cette dualité, que François Caron nous invite à lire et à mettre en regard du présent et de l'avenir du monde ferroviaire contemporain.
Histoire du Liban de Xavier Baron
Prix : 24,90 €
ajouter Histoire du Liban de Xavier Baron au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Histoire du Liban
Xavier Baron

592 pages
Résumé
Xavier Baron retrace l'histoire du Liban jusqu'à nos jours, en expliquant comment il s'est formé et pourquoi son histoire est si complexe. Ce livre part des origines fondatrices (montagne-refuge de communautés persécutées), essentielles pour comprendre le pays et son mode de fonctionnement. Il balaie les différentes phases historiques qui l'ont façonné, et va jusqu'à la période actuelle. Il explique au passage toute l'ambiguïté des relations avec la Syrie. Il s'agit du seul ouvrage disponible couvrant la globalité de l'histoire libanaise. Le Liban est au coeur de l'actualité et a des liens particuliers avec la France.
 
 

 Voir tous les livres Civilisations 
La Religion industrielle de Pierre Musso
Prix : 28 €
ajouter La Religion industrielle de Pierre Musso au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Religion industrielle
Pierre Musso

800 pages
Résumé
Le XIXe siècle a spectaculairement explicité qu'il était, en Europe, le produit d'une « révolution » dite industrielle, qui avait opéré un basculement dans toutes les sociétés soumises alors au même mouvement de fond : celui de la sécularisation. Ce mouvement historique arriverait à son échéance, inéluctable, en ce début de XXIe. L'industrie, avec les corollaires qui lui sont associés (technique, rationalité, progrès) serait donc victorieuse de la religion (chrétienne, sa matrice). Pourtant, la question industrielle est aujourd'hui au centre des débats publics ; on s'interroge sur ses formes actuelles, son rapport à l'homme, à la nature, devant un double phénomène : désindustrialisation/technoscience, dans son efflorescence numérique. A rebours de la thèse commune qui soutient que le mouvement historique industriel et post-industriel a été celui du « désenchantement » du monde et de la sortie du religieux, l'auteur démontre que l'Occident est porteur depuis son origine de la « religion industrielle » et que le XIXe siècle a été travaillé par elle sous une forme nouvelle, schismatique. Philosophe, docteur en sciences politiques, Pierre Musso enseigne dans les universités de Rennes et Lyon.
Byzance la Secrète de Pascal Dayez-Burgeon
Prix : 21 €
ajouter Byzance la Secrète de Pascal Dayez-Burgeon au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Byzance la Secrète
Pascal Dayez-Burgeon

328 pages
Résumé
A en croire l'amusante Désencyclopédie en ligne qui parodie ironiquement Wikipédia : « L'Empire byzantin est un truc que personne ne connaît, dont personne n'a rien à faire, et qui a pour principale propriété d'être incroyablement compliqué et ennuyeux. » C'est évidemment une plaisanterie, correspondant pourtant à ce que beaucoup de monde pense sans oser l'avouer. L'objectif du présent ouvrage est de s'inscrire en faux contre ces représentations, sans pour autant refaire un précis d'histoire byzantine, ni rédiger un nouveau panégyrique de Byzance : il en existe assez, et d'excellents. L'idée est plutôt de souligner la modernité de Byzance, qui a fait face à des défis toujours actuels : le despotisme, le fanatisme, le rapport complexe avec l'Orient. Ce qui est passionnant pour nous, c'est de voir comment Byzance y a répondu pendant un millénaire. Comme il ne pouvait être question d'être exhaustif, l'auteur a choisi de se concentrer sur les moments essentiels, dans dix-huit chapitres pédagogiques mais sans concession et résolument hostiles aux clichés : non, Istanbul n'est pas le nom turc de Constantinople, Théodora n'était pas montreuse d'ours et Byzance ne rime pas forcément avec exubérance, décadence et manigances.
Histoire du Petit Livre rouge de Pascale Nivelle
Prix : 18,90 €
ajouter Histoire du Petit Livre rouge de Pascale Nivelle au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Histoire du Petit Livre rouge
Pascale Nivelle

224 pages
Résumé
Chacun se souvient du petit livre rouge de Mao Zedong, deuxième best-seller mondial après la Bible et bréviaire de tous les maos du monde. Pourtant, en République Populaire de Chine, ce nom ne dit rien à personne. On ne connaît que les Citations du président Mao Zedong publiées à plus de neuf cent millions d'exemplaires. Mais on sait moins qu'il a été conçu pour endoctriner des militaires chinois quasiment illettrés. Et que Mao en avait fait sa « bombe idéologique », programmée dès le début des années soixante pour accéder au pouvoir et conquérir le monde. Au nom des pensées du Président, une jeunesse fanatisée va persécuter et humilier les intellectuels, les cadres du parti, les mandarins... On estime le nombre de morts à plusieurs millions. Difficile à croire aujourd'hui, ce petit objet en plastique rouge a aussi envoûté une partie de l'intelligentsia occidentale, à commencer par celle du Quartier latin à Paris. Comment cette propagande est-elle devenue la religion d'une génération, et le petit livre rouge leur missel ?
Chroniques de la mer Noire de Neal Ascherson
Prix : 25 €
ajouter Chroniques de la mer Noire de Neal Ascherson au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Chroniques de la mer Noire
Neal Ascherson

304 pages
Résumé
Saviez-vous que les Amazones se marièrent et eurent beaucoup d'enfants ? Que, depuis sa création, l'Ukraine n'a cessé d'attirer la convoitise de ses pays voisins ? Que les Grecs inventèrent les premiers comptoirs commerciaux sur les rives de la mer Noire, 2000 ans avant Jésus-Christ ? Que la traite des esclaves tatares fit la fortune de Venise ? Que les Goths de Crimée parlaient le gotique et qu'ils étaient chrétiens ? Qu'Odessa fut la soeur jumelle de Saint-Pétersbourg ? Que c'est en Géorgie que Jason alla chercher la Toison d'or ? Qu'Hérodote, surnommé le « Père de l'histoire », traîna longtemps ses cothurnes au pays des Scythes ? Que le sort du monde se joua sous les palmiers de Yalta ? Voilà quelques exemples qu'évoque la première biographie de cette mer Noire, si riche en péripéties et si méconnue. Vingt-cinq siècles de turbulences et de gros temps, de vagues d'immigration et de houle politique. Aujourd'hui encore, l'orage gronde sur les pays qui la bordent. Ces chroniques se lisent comme un roman de cape et d'épée, comme un recueil de contes et légendes, comme un documentaire d'actualité et, surtout, comme le récit de voyage d'un Ecossais érudit amoureux de steppes sauvages, de civilisations anciennes, de princesses ensevelies... qu'il fait revivre.
Les Fils de princes de Jean-Luc DOMENACH
Prix : 20 €
ajouter Les Fils de princes de Jean-Luc DOMENACH au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Fils de princes
Jean-Luc DOMENACH

272 pages
Résumé
A partir de 1927, les leaders communistes ne sont plus en sécurité, les troupes de Tchang Kai-shek se sont retournées contre eux et ils sont contraints de s'exiler, lors de la Longue Marche, vers les régions les plus désolées de la Chine. Pour protéger leurs enfants les Mao ou Zhou Enlai s'en séparent. Certains sont abandonnés à des parents éloignés ou à de simples paysans dans les rudes campagnes du nord, souffrant de famine et de froid. D'autres plus chanceux, sont envoyés un U.R.S.S. où ils seront formés. Ce fut le cas de Mao Anging, et de Mao Anying, dit Sergueï, les deux enfants du Grand Timonier. Après 1949, une fois leurs parents au pouvoir, tous ces fils de prince sont rappelés à Pékin, rejoignant une famille dont ils ont été longtemps séparés. Souvent leur mère a été remplacée par une seconde épouse qui a engendré d'autres enfants. Tous vivent dans un même cercle fermé, derrière les Murs rouges, avant d¿intégrer les meilleures universités du pays. Les familles s'entremêlent, et une véritable caste se constitue. Revenus au pays quelques années après la Révolution culturelle, ces héritiers incarnent l'unique espoir d'avenir de leurs parents, des vieillards affaiblis et moribonds. Forts de leurs épreuves, ils vont reprendre les rênes de l'Empire du Milieu. Ce livre raconte pour la première fois les enfances tragiques et les adolescences douloureuses de ces fils de dirigeants. Il explique leur ascension entre élites mondiales, combines commerciales et règles rituelles d'une bureaucratie postotalitaire.
-40%
Chiang Kaï-shek de Alain Roux
Prix : 18 €
Prix Public: 30 €
ajouter Chiang Kaï-shek de Alain Roux au panier
 
Description
Chiang Kaï-shek
Alain Roux

656 pages
Résumé
En ce jour du 25 novembre 1943, il est là, sur la photographie, aux côtés de Churchill et Roosevelt lors de la conférence du Caire qui doit décider du sort du Japon. Il fait alors partie, avec Staline, de ceux qu'on appelle les « Quatre Grands ». Pourtant, la vie de Chiang Kaï-shek (1887-1975) s'est vue éclipsée par l'ombre de Mao, son rival de toujours, qui l'obligea à quitter la Chine pour un exil de vingt-cinq ans à Taïwan. Personnage complexe, tout en demi-teinte, Chiang est à la fois cet aventurier des bas-fonds de Shanghai qui risque sa vie en se portant au secours de Sun Yat-sen, ce jeune homme ambitieux qui répudie femme et concubines pour épouser la belle-soeur de ce dernier, l'influente et ravissante Meiling, qui lui sert de conseiller occulte auprès des Etats-Unis, ce « général rouge » au service des puissances étrangères qui massacre sans pitié ses alliés communistes en 1927, ce chef d'armée qui résiste avec courage à l'agression japonaise (1937-1945), mais sort de la guerre affaibli par les revers militaires et le délabrement de son pays, et ce président balayé par une révolution radicale, faute d'avoir entrepris à temps les réformes nécessaires, et qui s'obstine à maintenir sa dictature à Taïwan pour reconquérir une Chine continentale perdue. Une biographie monumentale qui redonne à cette figure majeure du XXe siècle la place qu'elle mérite dans l'histoire.
Juifs et musulmans en Algérie de Lucette Valensi
 
Description
Juifs et musulmans en Algérie
Lucette Valensi

256 pages
Résumé
Quand la guerre de libération nationale se déclenche en 1954, la population de l'Algérie compte environ cent trente mille juifs, descendants pour la plupart d'une population juive présente au Maghreb depuis l'Antiquité. Il n'en reste plus rien aujourd'hui. Que s'est-il passé ? Comment une coexistence millénaire entre juifs et musulmans a-t-elle été possible ? Comment a-t-elle pris fin ? Tout en présentant la condition juridique des juifs en terre l'islam, puis en situation coloniale, cette étude s'attache à comprendre les relations entre juifs et musulmans, les pratiques sociales, économiques et culturelles qui ont fondé les conditions de leur coexistence millénaire, et celles du divorce qui a conduit les juifs à quitter en masse l'Algérie devenue indépendante.
-30%
Au pays du matin calme de Samuel Guex
Prix : 17,15 €
Prix Public: 24,50 €
ajouter Au pays du matin calme de Samuel Guex au panier
 
Description
Au pays du matin calme
Samuel Guex

384 pages
Résumé
Mais quel est donc le mystère de ce pays étonnant, doté d'une créativité sans limites ? Après les industries lourdes, automobiles, électroniques, la Corée est en passe de réussir dans de nouveaux domaines où on ne l'attendait pas : le cinéma, les livres, la musique. Une conquête mondiale qui hisse désormais le pays au rang des nations les plus développées. La péninsule, qui s'enorgueillit de son histoire plurimillénaire, riche en mythologies et personnages légendaires, se montre toujours prête à relever les défis posés par ses impérieux voisins : le Japon et la Chine. Après son annexion par l'Empire japonais en 1920, la Corée avait disparu de la scène mondiale. Elle ne réapparut qu'avec la guerre de Corée, événement qui résuma longtemps à lui seul notre connaissance de cette région de l'Asie. Au fil des pages, Samuel Guex raconte la longue histoire de ce pays qui, tel un phénix, renaît sans cesse et ne renonce jamais. Mêlant son récit aux débats actuels qui agitent les Coréens - notamment la réunification des deux Corées -, il montre à quel point le passé reste fondamental pour comprendre la modernité de la Corée.
Ces reines qui ont fait l' Angleterre de Bernard COTTRET
Prix : 23,90 €
ajouter Ces reines qui ont fait l' Angleterre de Bernard COTTRET au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Ces reines qui ont fait l' Angleterre
Bernard COTTRET

432 pages
Résumé
Toujours observées, souvent épiées, les reines ont longtemps été maintenues dans un rôle mineur, auquel elles se sont dérobées par une volonté aussi exceptionnelle que surhumaine : Aliénor d'Aquitaine, Marie Tudor, Elisabeth Ire, la reine Anne même, pour ne rien dire de Victoria ou de l'actuelle souveraine, Elisabeth II, ont marqué durablement leur temps. Cette histoire des reines qui ont fait l'Angleterre relève fondamentalement d'une histoire des femmes, de leurs corps, de leurs aspirations et de leurs désirs, souvent bafoués, humiliés et corsetés. Cela commence avec Aliénor d'Aquitaine au XIIe siècle et se poursuit avec Isabelle, fille de notre Philippe le Bel, pour rebondir sous les Tudors avec Marie la Sanglante et au début du siècle des Lumières avec la reine Anne, un rien déconcertante mais assez splendide. Une enquête tout à la fois érudite et minutieuse, qui dévoile ces femmes sous un jour nouveau.
Une histoire de la marine de guerre française de Rémi MONAQUE
Prix : 26 €
ajouter Une histoire de la marine de guerre française de Rémi MONAQUE au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Une histoire de la marine de guerre française
Rémi MONAQUE

536 pages
Résumé
Après trente-sept années de carrière active dans la marine nationale et vingt-cinq autres consacrées à la recherche historique sur cette même marine, l'amiral Rémi Monaque livre un essai très attendu sur l'histoire de la marine française. Il montre que, dans une nation foncièrement terrienne, la marine a toujours été perçue comme une institution un peu insolite voire marginale, que l'on délaisse dès que s'accumulent les menaces sur les frontières du Nord et de l'Est. Les relations entre les gouvernants français, l'opinion publique et la marine de guerre constituent donc le coeur du sujet du présent ouvrage. Cela suppose d'ailleurs de revenir sur des épisodes douloureux, notamment Vichy où la guerre d'Algérie. Si l'auteur n'est certes pas le porte-parole de l'institution Marine nationale, il livre néanmoins une synthèse tout à fait magistrale.
-30%
Au pays du matin calme de Samuel Guex
Prix : 17,15 €
Prix Public: 24,50 €
ajouter Au pays du matin calme de Samuel Guex au panier
 
Description
Au pays du matin calme
Samuel Guex

384 pages
Résumé
Mais quel est donc le mystère de ce pays étonnant, doté d'une créativité sans limites ? Après les industries lourdes, automobiles, électroniques, la Corée est en passe de réussir dans de nouveaux domaines où on ne l'attendait pas : le cinéma, les livres, la musique. Une conquête mondiale qui hisse désormais le pays au rang des nations les plus développées. La péninsule, qui s'enorgueillit de son histoire plurimillénaire, riche en mythologies et personnages légendaires, se montre toujours prête à relever les défis posés par ses impérieux voisins : le Japon et la Chine. Après son annexion par l'Empire japonais en 1920, la Corée avait disparu de la scène mondiale. Elle ne réapparut qu'avec la guerre de Corée, événement qui résuma longtemps à lui seul notre connaissance de cette région de l'Asie. Au fil des pages, Samuel Guex raconte la longue histoire de ce pays qui, tel un phénix, renaît sans cesse et ne renonce jamais. Mêlant son récit aux débats actuels qui agitent les Coréens - notamment la réunification des deux Corées -, il montre à quel point le passé reste fondamental pour comprendre la modernité de la Corée.
Histoire de l'Irlande de Alexandra Slaby
Prix : 23,90 €
ajouter Histoire de l'Irlande de Alexandra Slaby au panier
 
Description
Histoire de l'Irlande
Alexandra Slaby

400 pages
Résumé
A l'occasion du centenaire de la révolution de Pâques 1916, cet ouvrage décrypte la destinée singulière de l'Irlande, du début de son parcours révolutionnaire entamé en 1912 jusqu'à la sortie de la crise économique en 2014 et l'adoption du mariage gay en 2015. Après avoir expliqué les mécanismes de la prospérité et de la crise, Alexandra Sably présente leur impact sur l'économie, la politique et le religieux. Avec ce livre à la fois érudit et pertinent, l'auteure, maître de conférences à l'université de Caen, comble une lacune bibliographique sur l'histoire récente du pays.
 picto focus vidéo
La Fin des empires
Prix : 22 €
ajouter La Fin des empires de  au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Fin des empires


480 pages
Résumé
L'histoire est-elle condamnée à se répéter ? Cette question fameuse mérite particulièrement d'être posée concernant la naissance et la chute des empires. Depuis l'Antiquité, certaines contrées, par le fer, l'or et l'esprit, se hissent au rang de puissances prépondérantes et dominent une large partie du monde. Pourtant, selon l'adage de Jean-Baptiste Duroselle, « tout empire périra », pour des raisons diverses, même si un noyau dur d'explications peut être appliqué dans presque tous les cas : crises de croissance, notamment en matière d'intégration, paupérisation économique, épuisement du modèle militaire et, naturellement, apparition et renforcement de rivaux. Pour la première fois, des historiens de renoms, spécialistes dans leurs domaines respectifs, racontent et analysent avec brio le déclin et la chute des grands « empires qui ont fait le monde », de Rome à Washington.
Trésor de masques du musée du quai Branly de Collectif
Prix : 14,90 €
ajouter Trésor de masques du musée du quai Branly de Collectif au panier
 
Description
Trésor de masques du musée du quai Branly
Collectif

216 pages
Résumé
L'art du masque est multiple : il peut être lié soit à des rites tribaux immémoriaux, soit à la représentation théâtrale, soit à la danse. Une grande variété de formes et de matériaux caractérise cette sélection de cent deux masques présentés au musée du quai Branly : bois et pigments, par exemple, pour le masque de Goli (Kplé-Kplé) venu de la Côte-d'Ivoire ; bois pour le Topeng d'Indonésie ; papier mâché peint pour un masque anthropomorphe asymétrique de Tottori (Japon) ; bois sculpté pour un masque libérien. Les fourrures, les tissus, les fibres végétales et la pierre ont servi également dans la confection d'autres oeuvres qui témoignent toutes de la vie et de la cohérence des communautés concernées et révèlent le lien puissant qu'elles entretenaient avec les forces de l'invisible.
De Sumer à Canaan de Sophie Cluzan
Prix : 39 €
ajouter De Sumer à Canaan de Sophie Cluzan au panier
 
Description
De Sumer à Canaan
Sophie Cluzan

312 pages
Résumé
Pourquoi chercher à expliquer le monde, les hommes et leur histoire en tissant un lien inaltérable avec le divin ? Depuis combien de millénaires s'interroge-t-on pour tenter de comprendre qui nous sommes, d'où nous venons et ce qui nous attend ? Et depuis quand entreprend-on d'écrire ces réflexions pour leur donner une vie et un avenir dans une perspective historique et théologique ? En prenant la suite des Sumériens et des Babyloniens, les auteurs des textes de l'Ancien Testament se sont inscrits dans ce mouvement très ancien où l'histoire et la religion servent de remparts face aux questions sans réponses. Mais quelles sont ces traditions millénaires à partir desquelles ils ont fondé leurs réflexions et, par retour, quelle est leur originalité propre ? En découvrant ce que Sumer, la Babylonie, la terre de Canaan, l'Assyrie ou les Hébreux ont construit autour de ces questions, on évalue les liens qui unissent l'ensemble de ces témoins de la pensée historique et religieuse. En proposant une fresque centrée sur les principaux épisodes de l'Ancien Testament, la démarche historique et non partisane de cet ouvrage invite ainsi à découvrir ce qui nous a été transmis de ce fonds culturel oriental.
 picto focus vidéo
Histoire des trois Reich de Henry Bogdan
Prix : 24,50 €
ajouter Histoire des trois Reich de Henry Bogdan au panier
 
Description
Histoire des trois Reich
Henry Bogdan

500 pages
Résumé
Le concept de Reich est typiquement allemand, même si ses origines se rattachent à la fois à la tradition romaine de l'imperium romanum et à l'héritage carolingien. La synthèse de cette double tradition est réalisée sous la forme du Saint-Empire romain germanique. Celui-ci, le premier Reich, donc, perdure tant bien que mal pendant huit siècles, jusqu'à sa disparition en 1806. Il a eu à sa tête, depuis 1438, le chef de la famille des Habsbourg d'Autriche. Après une période de transition où la Confédération germanique donne l'illusion que le Saint-Empire va renaître de ses cendres, le roi de Prusse, Guillaume Ier, chef de la maison de Hohenzollern, et son chancelier Bismarck rétablissent en 1871 un Deutsches Reich. Cependant, c'est un ersatz du Saint-Empire d'autrefois. Ce nouvel empire rarement appelé Deuxième Reich est le plus souvent qualifié de Reich wilhelmien, dans la mesure où ses deux souverains les plus marquants, Guillaume Ier et Guillaume II, s'appelaient en allemand Wilhelm. Sous le Troisième Reich, réinventé par Hitler, l'appellation officielle de Deutches Reich est remplacée en 1939 par celle de Großdeutsches Reich, le grand Reich allemand, pour tenir compte du rattachement à l'Allemagne de l'Autriche (1938) et de la Bohême-Moravie (1938-1939), dont le territoire correspondait à l'ancien électorat de Bohême au temps du Saint-Empire. Tout en donnant les grands traits événementiels des trois Reich, l'auteur analyse le concept comme une constante de l'histoire allemande.
 
 

 Voir tous les livres Civilisations 
-30%
Histoire du monde, tome 1 de J M Roberts - Odd Arne Westad - J. M. Roberts - O. A. Westad
Prix : 15,40 €
Prix Public: 22 €
 Article épuisé
 
Description
Histoire du monde, tome 1
J M Roberts - Odd Arne Westad - J. M. Roberts - O. A. Westad

464 pages
Résumé
Raconter et donner à comprendre l'histoire des civilisations, de la préhistoire à l'an 2000, et sur toute la surface de la planète, tel est le pari de ce livre sans équivalent. Dès sa première édition, en 1976, il rencontre un immense succès critique et public. L'édition traduite ici est la sixième, dernière en date de 2013. C'est à une formidable narration de l'histoire humaine que nous convient les auteurs, des débuts de la civilisation, avec la naissance de l'agriculture dans le croissant fertile, jusqu'à la montée en puissance de l'espace asiatique, emmené par la Chine. Le premier tome de cette oeuvre composée de trois volumes couvre la période allant de 7000 av. J.-C. jusqu'en 500-600 apr. J.-C. Il traite ainsi de la préhistoire, des civilisations mésopotamiennes (Sumer, Babylone), égyptienne et méditerranéennes (Mycènes, Phénicie, Grèce, Rome), mais aussi de la Chine et de l'Inde classique. Il raconte en outre la naissance de ces grands fondements culturels que sont les religions (judaïsme, bouddhisme, confucianisme, christianisme et hindouisme). Le second tome couvrira les années 500 à 1600 et le dernier ira de 1600 à nos jours. Au-delà des immenses qualités d'écriture et de synthèse des auteurs, la force du propos tient dans sa capacité à lier les civilisations et les espaces entre eux. Les auteurs soulignent, par exemple, ce que la Grèce doit à la Phénicie, comment le bouddhisme chinois est né en Inde ou encore pourquoi les migrations des peuples germains ont eu une incidence sur les royaumes du nord de l'Afrique. A l'heure où le concept de « choc des civilisations » est en vogue, où les enjeux culturels, économiques, démographiques et environnementaux se structurent à l'échelle mondiale, ce livre, par sa hauteur et sa vivacité, permet de réfléchir de manière apaisée à la passionnante histoire de l'humanité.
-40%
Moderne sans être occidental de Pierre-François Souyri
Prix : 15 €
Prix Public: 25 €
ajouter Moderne sans être occidental de Pierre-François Souyri au panier
 
Description
Moderne sans être occidental
Pierre-François Souyri

496 pages
Résumé
On a longtemps cru que la modernité était la forme particulière prise par le développement historique de nos sociétés. Dans le cas du Japon, on pensait que, depuis la seconde moitié du XIXe siècle, il s'inspirait de la civilisation occidentale pour industrialiser le pays. Selon Pierre-François Souyri, l'histoire récente montre au contraire que la modernité telle que nous la concevions n'était que l'aspect particulier d'un phénomène mondial. Au Japon, la modernité a éclos sur le terreau de la pensée japonaise et chinoise au moins autant que sur des références venues d'Occident : dans les années 1880, la lutte pour la liberté et les droits du peuple et pour un régime constitutionnel s'inspire des classiques chinois plus que de la pensée rousseauiste ; celle contre la destruction de la nature par le système industriel puise ses références dans une cosmologie de l'harmonie entre la nature et l'homme ; le féminisme, qui émerge dès les années 1910, tire nombre de ses références dans le shintô ; et le premier socialisme s'inspire de formes de pensée largement confucéennes. Par ses remplois d'idéologies du passé, la modernisation japonaise oblige à relativiser le statut exemplaire de l'expérience occidentale. Cette modernisation a de fait fonctionné autant comme anti-occidentalisation que comme occidentalisation. Et, aussi bien, son rythme et les questionnements qu'elle suscite ont été identiques à ceux de l'Occident. Pierre-François Souyri peut dès lors poser ce souriant paradoxe : une grammaire commune de la modernité peut puiser à des racines différentes.
-30%
Chasser les Juifs pour régner de Juliette Sibon
Prix : 15,05 €
Prix Public: 21,50 €
ajouter Chasser les Juifs pour régner de Juliette Sibon au panier
 
Description
Chasser les Juifs pour régner
Juliette Sibon

304 pages
Résumé
De Philippe Auguste (en 1182) à Louis XII (en 1501), les rois de France ont chassé puis rappelé les Juifs à plusieurs reprises, semblant hésiter sur le sort qu'il fallait leur réserver dans le royaume. Les intellectuels chrétiens développaient une argumentation de plus en plus violente face au judaïsme, religion jugée fausse et inférieure, mais concevaient le maintien des Juifs en chrétienté, et le pape se portait garant de leur sécurité. Ces événements, pourtant au coeur de la genèse de l'Etat moderne dans les derniers siècles du Moyen Âge, ont souvent été laissés de côté par les médiévistes. Retrouver le fil des événements, cerner la volonté politique des décideurs au-delà de leur détestation personnelle des Juifs et de l'antijudaïsme dominant dans la société chrétienne, saisir le point de vue des intellectuels et le sentiment des sujets chrétiens, tenter de comprendre comment les victimes réagissaient face aux événements et, finalement, inscrire l'histoire particulière des Juifs dans l'histoire générale du royaume de France au temps des derniers Capétiens et des premiers Valois, telles sont les ambitions de ce livre.
-30%
 
Impressions de Chine de Antonella Romano
Prix : 16,80 €
Prix Public: 24 €
ajouter Impressions de Chine de Antonella Romano au panier
 
Description
Impressions de Chine
Antonella Romano

388 pages
Résumé
L'arrivée des missionnaires européens en Chine dans la seconde moitié du XVIe siècle est un jalon essentiel de la « première mondialisation », cet élargissement de l'horizon européen à l'échelle du monde. C'est aussi à ce moment-là que la Chine s'installe dans l'imaginaire et les savoirs occidentaux. Avec Impressions de Chine, Antonella Romano livre une étude passionnante et inédite sur la façon dont les sciences européennes se sont confrontées aux savoirs chinois à l'heure où s'impose un « nouvel ordre du monde ». Passionnante, parce que l'auteure suit les protagonistes de cette rencontre entre deux mondes au fil de leurs pérégrinations en Asie et en Europe, décryptant attentivement leurs écrits. Inédite, parce qu'elle renouvelle l'analyse dans le cadre d'une histoire globale, qui éclaire l'interdépendance nouvelle entre les quatre parties du monde alors à l'oeuvre sous l'impulsion de projets impériaux concurrents (Espagne, Portugal, papauté). Le livre d'Antonella Romano est donc un tour de force en ceci qu'il revisite entièrement un thème essentiel de l'historiographie, la « rencontre » entre l'Europe et la Chine au début de l'époque moderne, grâce à un travail méticuleux et une connaissance approfondie des sources savantes et religieuses.
-30%
L'Histoire des Juifs, tome 1 de Simon Schama
Prix : 21 €
Prix Public: 30 €
ajouter L'Histoire des Juifs, tome 1 de Simon Schama au panier
 
Description
L'Histoire des Juifs, tome 1
Simon Schama

524 pages
Résumé
L'histoire que Simon Schama entreprend de nous conter ici est à nulle autre pareille. D'une extrémité du monde juif à l'autre ont été exhumées des mosaïques qui bouleversent notre idée de ce qu'étaient une synagogue et le culte juif, mais aussi de tout ce que cette religion, dans ses formes, partageait avec le paganisme et le christianisme primitif. Cette histoire s'étend sur les millénaires et les continents - de l'Inde à l'Andalousie, des bazars du Caire aux rues d'Oxford. Elle nous emmène d'un royaume juif dans les montagnes de l'Arabie du Sud à une synagogue syrienne aux murs peints étincelants, en passant par la colonie juive installée dans l'île d'Eléphantine, en Haute-Egypte, dès le VIe siècle avant notre ère. Cette épopée qui raconte l'héroïsme de la vie quotidienne autant que les grandes tragédies n'est pas, comme on l'imagine souvent, l'histoire d'une culture à part, mais celle d'un monde juif immergé dans les peuples au milieu desquels il a vécu et marqué par eux, des Egyptiens aux Grecs, des Arabes aux chrétiens. C'est en cela que l'histoire des Juifs est l'histoire de tous.
-40%
Histoire de la Chine de John K. Fairbank - Merle Goldman
Prix : 19,20 €
Prix Public: 32 €
ajouter Histoire de la Chine de John K. Fairbank - Merle Goldman au panier
 
Description
Histoire de la Chine
John K. Fairbank - Merle Goldman

756 pages
Résumé
La Chine, dont le bilan historique est partagé entre d'admirables accomplissements et de funestes échecs, a un passé singulier. Et son avenir ne peut être qu'unique. Ainsi John K. Fairbank, qui consacra son existence à penser et écrire l'histoire de la civilisation chinoise, présente-t-il l'empire du Milieu. Scrutant les origines d'une civilisation vieille de quatre mille ans, il donne les clefs de lecture d'une culture toujours fantasmée, pour le meilleur et pour le pire, par les Occidentaux. En effet, comment déchiffrer la coutume si énigmatique des pieds bandés sans connaître les structures sociales et familiales chinoises ? De quelle manière interpréter les relations des différentes ethnies qui font la richesse de ce pays-continent sans cerner le rôle des nomades des steppes à l'époque Yuan ? Comment expliquer les rapports à l'autorité et à l'Etat qu'entretiennent plus d'un milliard d'individus sans s'interroger sur les structures des empires qui ont forgé la société chinoise ? Il faut remonter aux temps troublés des royaumes combattants, se pencher sur le destin des dynasties Song, Ming et Qing, découvrir la foi bouddhiste et la pensée confucéenne, s'intéresser à la révolution nationaliste et à la Longue Marche, clarifier les enjeux de la prise de pouvoir de Mao Tsé-toung ou de la Révolution culturelle. Car comprendre la Chine sans connaître son histoire est une gageure. Il fallait cependant la hauteur de vue et le talent de conteur de Fairbank pour éclairer les tendances à long terme et les réalités contemporaines qui façonneront le futur de la Chine et celui du reste de la planète.
-30%
 picto focus vidéo
Kamikazes de Constance Sereni - Pierre-François Souyri
Prix : 15,40 €
Prix Public: 22 €
 Article épuisé
 
Description
Kamikazes
Constance Sereni - Pierre-François Souyri

256 pages
Résumé
A l'automne 1944, alors que le Japon recule sur tous les fronts, naît dans l'Etat-major japonais l'idée de faire intervenir des missions aériennes suicides pour impressionner et démoraliser l'adversaire. L'efficacité des premières opérations pousse à systématiser l'expérience, non pas tant pour les résultats, faibles, que pour édifier le peuple japonais, fasciné par l'esthétisation de la mort mise en scène par une habile propagande. Ni fanatiques, ni même enrôlés de force mais toujours très jeunes et soumis à une grande pression idéologique, les kamikazes - on en comptera plusieurs milliers - furent pour l'essentiel recrutés parmi des étudiants en lettres, à l'époque des fils de famille cultivés. Les autorités les encourageront à écrire des lettres dont certains extraits seront publiés pour montrer leur courage. Aussi découvre-t-on des jeunes gens hésitants, qui s'interrogent sur la nature du régime. A partir de sources japonaises et américaines, cet ouvrage offre une synthèse inédite de l'histoire de ces kamikazes. Au Japon, ils furent tour à tour perçus comme des héros, des martyrs ou des sacrifiés « pour rien » ; quoi qu'il en soit, leur place illustre à bien des égards le rapport difficile de l'empire du Soleil-Levant avec le souvenir humiliant de cette guerre perdue.
-30%
 
La Dernière Croisade de Xavier Hélary
Prix : 15,40 €
Prix Public: 22 €
 Article épuisé
 
Description
La Dernière Croisade
Xavier Hélary

320 pages
Résumé
25 août 1270 : Saint Louis s'éteint dans le camp de l'armée croisée, près de l'ancienne Carthage. Partis au début du mois de juillet d'Aigues-Mortes, les barons et les chevaliers qui ont pris la croix à la suite du roi de France ont débarqué à Tunis quelques jours plus tard. Paralysés dans l'attente toujours différée du roi de Sicile, épuisés par les chaleurs de l'été tunisien, les croisés sont rapidement décimés par la maladie qui emporte le roi et plusieurs hauts personnages. Après quelques combats menés pour sauver les apparences, l'armée croisée rembarque au mois de novembre. La destruction de la flotte dans un port sicilien par une tempête empêche l'expédition de se poursuivre en Terre sainte. Les croisés n'ont plus d'autre choix que de rentrer en France. Entreprise à grands frais, précédée de nombreux préparatifs de toutes sortes, la huitième et dernière croisade est un échec complet. C'est le récit d'un désastre qu'entreprend ce livre, depuis la prise de croix de Saint Louis en 1267 jusqu'au retour de l'armée croisée au printemps 1271. Un désastre à méditer en ces temps de crispations et de confrontations.
-30%
Justinien (livre + DVD) de Pierre Maraval
Prix : 19,50 €
Prix Public: 27,90 €
 Article épuisé
 
Description
Justinien (livre + DVD)
Pierre Maraval

432 pages
Résumé
Fantastique destinée que celle de Justinien (483-565), né Petrus Sabbatius dans une famille de paysans illyriens et qui a épousé une actrice, Théodora, fille d'un montreur d'ours. Il fut l'une des principales figures de l'Antiquité tardive. Que ce soit sur le plan du régime législatif, de l'expansion des frontières de l'empire ou de la politique religieuse, il a laissé une oeuvre considérable. Son rêve fut de fonder un Empire chrétien universel. Le règne de Justinien fut marqué par l'ambitieux projet de « restauration de l'empire », partiellement accompli. Il réussit à reconquérir l'Italie, la Corse, la Sardaigne, la province d'Afrique, une partie de l'Espagne et des Balkans... On était encore loin de l'espace de l'Empire romain dans sa plus grande extension, mais il n'en reste pas moins qu'il lui donna une nouvelle dynamique territoriale, appelée à durer un certain temps. Son héritage eut encore plus de résonance sous l'aspect de l'uniformisation du droit romain, le Corpus Iuris civilis, qui est encore la base du droit civil dans de nombreux Etats modernes. Ainsi, il conféra à son empire une certaine unité, tout au moins du point de vue institutionnel et juridique. Son règne fut aussi marqué par l'épanouissement de l'art byzantin : son programme de construction nous a laissé plusieurs chefs-d'oeuvre architecturaux, en particulier la basilique Sainte-Sophie. C'est sous son règne que les règles esthétiques de cet art sont codifiées de manière explicite, ce qui le rend reconnaissable entre tous par le langage qui lui est propre et par sa richesse flamboyante. Il est, enfin, considéré comme saint par l'Eglise orthodoxe.
-50%
Dictionnaire de l'Empire ottoman
Prix : 85 €
Prix Public: 170 €
ajouter Dictionnaire de l'Empire ottoman de  au panier
 
Description
Dictionnaire de l'Empire ottoman


1352 pages
Résumé
L'intérêt pour le monde ottoman s'est considérablement accru en France ces dernières années. Les crises qui ont secoué les Balkans et le Moyen-Orient, ainsi que la question de l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, ont suscité une vive curiosité pour les racines historiques d'événements et de situations qui, s'ils sont bien distincts, ont pour point commun de concerner des pays et des peuples ayant fait partie de l'Empire ottoman. Ce dictionnaire, premier du genre, permet d'aborder toutes les facettes de cette riche histoire : histoire politique et institutionnelle, économique, culturelle, histoire des mentalités et des représentations y trouvent toute leur place. Etabli sous la direction de François Georgeon, spécialiste des mondes ottomans contemporains et des nationalismes turcs, Nicolas Vatin, spécialiste de l'Empire ottoman des XVe et XVIIe siècles, et Gilles Veinstein, titulaire de la chaire d'histoire turque et ottomane au Collège de France, ce volume éclaire passé et présent.
-40%
La Dernière Révolution de Mao de Michael Schoenhals - Roderick MacFarquhar
Prix : 21 €
Prix Public: 35 €
ajouter La Dernière Révolution de Mao de Michael Schoenhals - Roderick MacFarquhar au panier
 
Description
La Dernière Révolution de Mao
Michael Schoenhals - Roderick MacFarquhar

784 pages
Résumé
On ne saurait comprendre la volonté de la Chine communiste de devenir une superpuissance capitaliste sans remonter à la source, traumatique : la Révolution culturelle. Lancée en 1966 par Mao Tsé-toung, cette « guerre civile générale » visait à défaire « les éléments de la bourgeoisie infiltrés dans le Parti, le gouvernement, l'armée et la culture ». En juillet 1968, après que la jeunesse chinoise eut, sous l'influence de Mao, mené une terrible « lutte des classes », celui-ci décide froidement de briser les activités révolutionnaires, et contraint douze millions de jeunes à travailler aux champs ou en usine pour endiguer l'effondrement de l'économie. Le retour sanglant à l'ordre bureaucratique affectera cent millions de personnes (vies perturbées par les événements) et le nombre de morts serait d'un million. La révolution culturelle de Mao fut le baroud d'honneur du conservatisme chinois, l'ultime tentative de perpétuer dans la modernité occidentale une essence proprement chinoise.
-40%
Sun Yat-sen de Marie-Claire BERGERE
Prix : 15,60 €
Prix Public: 26 €
ajouter Sun Yat-sen de Marie-Claire BERGERE au panier
 
Description
Sun Yat-sen
Marie-Claire BERGERE

552 pages
Résumé
Sun Yat-sen (1866-1925) a marqué l'histoire de la Chine à l'époque où celle-ci s'engageait dans le long combat pour la modernisation. Après la révolution de 1911, il est l'éphémère président d'une république qui ne tarde pas à sombrer dans la dictature et le chaos. Replié à Canton, il se tourne alors vers la Russie soviétique dont il suit l'exemple pour réorganiser son parti, le Guomindang, et reformuler sa doctrine, le Triple Démisme. Le culte qui entoure aujourd'hui la mémoire de Sun Yat-sen ne saurait faire oublier les faiblesses du théoricien et les défaillances du dirigeant.
Mao, sa cour et ses complots de Jean-Luc DOMENACH
Prix : 17,50 €
Prix Public: 0 €
 Article épuisé
 
Description
Mao, sa cour et ses complots
Jean-Luc DOMENACH

576 pages
Résumé
En 1949, après leur victoire militaire, les dirigeants communistes s'installent dans une dépendance du palais impérial de Pékin, et y aménagent un vaste ensemble résidentiel et administratif entouré de longs murs rouges. Quelques centaines d'entre eux, avec leurs collaborateurs et leurs familles, y cohabitent, à l'abri des regards, jouissant de conditions de vie exceptionnelles : nourriture abondante, fêtes et loisirs. Grands hôtels, résidences de luxe et plages privées sont à leur disposition pour profiter de leurs vacances et cacher leurs débats et leurs transgressions. Pendant ce temps, le pays subit les effets d'une domination totalitaire, d'une socialisation largement inefficace, d'une effroyable famine, puis de la Révolution culturelle et de ses luttes de factions. C'est qu'un fossé à la fois politique et humain s'est creusé entre Mao, de plus en plus isolé par ses échecs et ses dérives privées, et des collègues toujours plus pragmatiques et intéressés, caste qui finira par s'imposer après sa mort. Jean-Luc Domenach nous révèle la trame non seulement politique, mais humaine et sociale de cette histoire tragique traversée par l'élite des Murs rouges. En montrant l'imbrication entre l'obsession pour le pouvoir, la soif des plaisirs et le poids des relations personnelles, il bouleverse notre regard sur le totalitarisme version chinoise. Et l'on découvre que les protagonistes de cette terrible histoire sont les parents des dirigeants actuels ; un passé qui engage donc notre avenir.
Nouvelle histoire du Japon de Pierre François Souyri - Pierre-François Souyri
 
Description
Nouvelle histoire du Japon
Pierre François Souyri - Pierre-François Souyri

656 pages
Résumé
Les grandes idéologies du XXe siècle ont été dévastatrices dans le monde entier, et notamment en Asie. Longtemps, l'histoire du Japon fut instrumentalisée par le pouvoir impérial, qui exerçait un contrôle idéologique absolu. Cependant, depuis quelques années, sous l'influence des pays anglo-saxons, l'approche historique a considérablement évolué et la parole s'est peu à peu libérée. Bien sûr, certains tabous - la défaite de l'empire en 1945, les tragédies d'Hiroshima et de Nagasaki - demeurent forts. Mais d'autres sujets sont désormais au coeur des recherches historiques, comme, par exemple, l'étude des relations entre le Japon et la Chine, ou, plus globalement, du rapprochement entre le Japon et ses voisins. Des thèmes qu'il eût été fort délicat d'aborder il y a quelques années encore. Tout en tenant compte des derniers développements de l'historiographie japonaise et des débats dont elle a pu être l'objet, Pierre-François Souyri propose ici une histoire nippone affranchie des poncifs et des légendes. Il tâche d'être le plus en phase possible avec les questionnements réels du pays, et de mettre en avant toute sa complexité. Un éclairage nouveau et passionnant sur un pays qui n'en finit pas de nous intriguer.
-30%
Histoire de l'armée française de Philippe Masson
Prix : 17,15 €
Prix Public: 24,50 €
ajouter Histoire de l'armée française de Philippe Masson au panier
 
Description
Histoire de l'armée française
Philippe Masson

516 pages
Résumé
Le 11 novembre 1918, l'armée française peut être fière d'elle : elle a livré et gagné une bataille gigantesque après des pertes énormes et est devenue un splendide instrument de combat, en intégrant des armes nouvelles, artillerie lourde, chars, aviation. Un peu plus de vingt ans plus tard , à la surprise générale, elle s'effondre en quelques semaines... A la Libération, le doute n'est plus permis : la France seule ne peut remettre sur pied une grande armée, l'intégration dans le pacte atlantique se révèle nécessaire. Mais le redressement est encore entravé par les guerres de décolonisation. De retour aux affaires, le général de Gaulle impose une révision totale de la structure de l'armée, en mettant au point une force de dissuasion nucléaire au détriment des forces conventionnelles. Pas à pas, va ainsi s'imposer l'idée d'une armée professionnelle. Quelle définition donner désormais à l'armée de la Nation ? Une synthèse extrêmement riche par un spécialiste des questions militaires.
Le Siècle d'or de l'Espagne de Michèle ESCAMILLA
 
Description
Le Siècle d'or de l'Espagne
Michèle ESCAMILLA

832 pages
Résumé
L'émergence et le déclin de l'hyperpuissance hispanique demeurent l'un des phénomènes les plus spectaculaires de l'histoire. De l'union de la Castille avec l'Aragon à la fin du XVe siècle à l'échec de l'Invincible Armada devant l'Angleterre, quatre souverains ont gouverné un pays qui a été engagé sur tous les fronts : en Méditerranée face à l'Empire ottoman et aux Barbaresques, en Europe du Nord face aux Pays-Bas révoltés et aux princes du Saint Empire passés à la Réforme. Des villes aussi diverses que Tunis et Oran, Bruxelles et La Haye, Naples, Lisbonne et Vienne ont été régies par les souverains de la péninsule. La défense de la foi catholique a conduit ceux-ci à intervenir dans les affaires françaises et anglaises, à se faire l'âme de coalitions victorieuses à Pavie, à Lépante, à Malte, à Mühlberg, à Saint-Quentin... Pourtant, les incessantes luttes guerrières menées par les Rois Catholiques (Isabelle et Ferdinand), Charles Quint et Philippe II aux quatre coins de l'Europe n'ont pas suffi à bâtir une puissance durable. Supportées par la seule Castille ou presque, les guerres ont littéralement épuisé les populations et les finances de l'Espagne - l'or et l'argent américains eux-mêmes n'ont pas permis d'inverser la tendance. La majestueuse synthèse de Michèle Escamilla sur ce siècle d'or, sans précédent ni équivalent (y compris en langue castillane), se déploie à travers l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Elle fait apparaître d'exceptionnelles figures de rois et de reines, de guerriers, de saints, de poètes. Elle nous révèle l'une des pages les plus riches, les plus glorieuses, les plus colorées, parfois les plus pathétiques de l'histoire.
 
 

 Voir tous les livres Civilisations 

Un destin inattendu


Tiré à des millions d’exemplaires dans à peu près toutes les langues, le petit livre rouge, en dépit d’un contenu plutôt sommaire, est devenu la « bible » de toute une génération, pas seulement en Chine, aussi dans le reste du monde. Comprendre les succès d’une telle propagande, y compris dans des cercles réputés « intellectuels », éclaire grandement sur la marche des idées et des idéologies. Des milliers de chinois brandissent le petit livre rouge sur la place Tian An Men pendant la Révolution Culturelle, 1967. © Leemage.
Histoire du Petit Livre rouge de Pascale Nivelle
Prix : 18,90 €
ajouter Histoire du Petit Livre rouge de Pascale Nivelle au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Histoire du Petit Livre rouge
Pascale Nivelle

224 pages
Résumé
Chacun se souvient du petit livre rouge de Mao Zedong, deuxième best-seller mondial après la Bible et bréviaire de tous les maos du monde. Pourtant, en République Populaire de Chine, ce nom ne dit rien à personne. On ne connaît que les Citations du président Mao Zedong publiées à plus de neuf cent millions d'exemplaires. Mais on sait moins qu'il a été conçu pour endoctriner des militaires chinois quasiment illettrés. Et que Mao en avait fait sa « bombe idéologique », programmée dès le début des années soixante pour accéder au pouvoir et conquérir le monde. Au nom des pensées du Président, une jeunesse fanatisée va persécuter et humilier les intellectuels, les cadres du parti, les mandarins... On estime le nombre de morts à plusieurs millions. Difficile à croire aujourd'hui, ce petit objet en plastique rouge a aussi envoûté une partie de l'intelligentsia occidentale, à commencer par celle du Quartier latin à Paris. Comment cette propagande est-elle devenue la religion d'une génération, et le petit livre rouge leur missel ?

Lire la suite

Un choc des civilisations

 Confrontés aux habitants des Amériques, les conquérants européens font preuves d’attitudes très diverses. Les résistances qu’ils rencontrent, s’opposent souvent à leurs ambitions conquérantes. Ils n’en comprennent pas toujours les ressorts. C’est sans doute pour cela que la confrontation est plus que violente.
Peinture représentant la capture d’Atahualpa, dernier empereur de l’Empire inca, par le conquistador Francisco Pizarro. © AKG-Images
 
Indiens et conquistadores en Amérique du Nord de Jean-Michel Sallmann
Prix : 24 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Indiens et conquistadores en Amérique du Nord
Jean-Michel Sallmann

352 pages
Résumé
Quand on parle de conquête de l'Amérique du Nord, on pense immédiatement à ces pionniers venus d'Europe qui, au XIXe siècle, déferlèrent à l'Ouest en quête de terres à cultiver ou à prospecter. Or, on sait moins que dès les années 1520, des conquistadores espagnols audacieux (Hernan Cortès, Cabeza de Vaca, Hernando de Soto) se lancèrent à leurs frais à partir du Mexique à la conquête du Sud, qu'ils imaginaient riche en métaux précieux et recelant un détroit mythique leur permettant de gagner directement le Pacifique puis, au-delà, la Chine et les îles aux épices. Non sans mal, ils réussirent à s'implanter jusqu'au milieu du XIXe siècle sur les hautes terres de Californie, puis d'Arizona, du Nouveau-Mexique et du Texas, où ils installèrent des colons et fondèrent forts et missions auprès des Indiens pueblos. Ils rencontrèrent toutefois plus de difficultés en remontant la vallée du Mississippi à travers la Floride, le Tennessee, l'Alabama, la Caroline du Sud et la Géorgie. Là, dans ces vastes plaines, dont ils avaient du mal à apprécier l'immensité, ou au coeur de ces lagunes de mangroves, ils rencontrèrent quantité d'obstacles géographiques et humains, se heurtant en particulier à la résistance farouche de chefferies indiennes qui leur livrèrent une véritable guerre de guérilla. Repliés sur la Floride, ils battirent en retraite au XVIIIe siècle, quand les Anglais puis les Français vinrent leur en disputer la domination, non sans maudire ces terres qui, en guise d'or et d'argent, ne leur avaient apporté que ruine et défaite.

Lire la suite

Une œuvre unique et irremplaçable

 Lorsqu’ils détruisent ce qui relève du patrimoine de l’humanité, les obscurantistes islamistes, se soustraient eux-mêmes à l’humanité dans ce qu’elle a de plus riche. Ainsi leur terrorisme ne se manifeste pas seulement dans l’atteinte aux personnes mais dans la volonté de faire disparaître toute trace de culture.
Arc de triomphe de Palmyre, dit Porte d’Hadrien. Construit vers 200 sous Septime Sévère, il a été détruit le 4 octobre 2015 par l’organisation terroriste Daesh. © AKG.
Palmyre de Paul VEYNE
Prix : 14,50 €
 Article épuisé
 
Description
Palmyre
Paul VEYNE

144 pages
Résumé
Au moment où le site prestigieux de Palmyre est en train d'être saccagé, quel meilleur guide que Paul Veyne pour parcourir les vestiges d'une si vaste cité, aujourd'hui interdite ? Antique métropole florissante, située en plein désert au centre de la Syrie, au nord-est de Damas, Palmyre est l'ancienne Tadmor qui, selon la Bible, aurait été construite par Salomon. Cette importante cité caravanière fut la plus grande puissance commerciale du Proche-Orient entre le Ier et le IIIe siècle, véritable plaque tournante des échanges entre l'Orient et l'Occident, entre l'Inde, la Chine, la Mésopotamie, la Perse et Rome. Au Ier siècle de notre ère, sous Tibère, elle a le statut de province romaine. Elle atteint son apogée sous l'empereur Hadrien au IIe siècle. Après 260, Zénobie, la veuve d'Odénat, un notable palmyrénien chargé de coordonner la défense de l'Orient, tenta de prendre le pouvoir et entra en conflit avec Rome. Elle sera vaincue en 272 par l'empereur Aurélien... C'est cette histoire de la « Venise du désert » que nous peint avec émotion l'un des plus éminents professeurs du Collège de France.

Lire la suite

Présentation du club
Seul club de livres spécialisé, le Club Histoire met à votre disposition chaque mois une large sélection d’ouvrages historiques, dont la qualité et l’impartialité du choix sont garantis par un comité d’Historiens, de quoi satisfaire votre curiosité quelle que soit votre époque de prédilection.
Les 4 avantages du Club
1
Un Comité d’Historiens parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l’Histoire
2
Un Magazine Gratuit chaque mois
3
Des Réductions de 20% à 50% dès votre Entrée au Club
4
Des Points-Cadeaux pour bénéficier de Livres Gratuits
Votre engagement
Feuilletez la revue du mois
Inscrivez-vous à la newsletter
Inscription