Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil
  • BIENVENUE AU CLUB HISTOIRE - PLUS DE 500 REFERENCES

    Découvrez toute l’Actualité de l’Histoire

  • POUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE - LIVRAISON À 0,01€ !

    Offre réservée aux non adhérents.

  • Conférence, dîner et visite à Chambord

    19 et 20 mai 2017

  • COMITÉ D'HISTORIENS

    Parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l'Histoire

Le livre du mois de la revue 230
 Plus d'infos

La Gestapo
Frank McDonough

De sinistre mémoire, la police secrète du régime hitlérien a fait planer son ombre menaçante durant toute la durée du IIIe Reich. En Allemagne, bien sûr, mais aussi dans les territoires occupés par l'armée allemande. L'image qui est restée d'elle - des hommes en manteau de cuir noir descendant, l'arme...


Je gagne 1 Point-Cadeau
Prix Club 24 €
 
Identifiez-vous pour donner votre réponse sur le livre du mois.

Une France politique


La France républicaine s’est constituée peu à peu, jusqu’à fixer des opposition devenues classiques : droite et gauche. Ce sont là les racines d’aujourd’hui. Mais la droite comme la gauche recouvrent des réalités complexes nourries de l’histoire de notre pays et des fractures qui le caractérisent.
Louis Adolphe Thiers proclamé « Libérateur du Territoire » lors de la séance de l’Assemblée nationale tenue à Versailles le 16 juin 1877. Peinture de Benjamin Ulmann, Versailles, musée du château. © Leemage.
La France républicaine de Michel WINOCK
Prix : 32 €
ajouter La France républicaine de Michel WINOCK au panier
Je gagne 3 Points-Cadeaux
Description
La France républicaine
Michel WINOCK

1280 pages
Résumé
Michel Winock montre dans ce livre comment la culture et la pratique politiques des Français se fondent sur ce qu'il appelle « un héritage de divisions » qui ne date pas seulement de la Révolution. Cette guerre civile latente, et parfois explosive, a pris sa source et son élan sous la monarchie, contrairement à l'idée reçue d'une « France pacifiée, d'une société harmonieuse tenue en main par le roi ». L'Etat centralisé s'est heurté dès cette époque à des antagonismes et à une contestation du pouvoir politique au sein de la société civile. Ce phénomène n'a cessé de s'accroître depuis la Révolution. « S'il faut résumer les principales lignes de faille dans la longue durée, ajoute l'historien, trois types de désaccord s'interpénètrent : guerre de religion, affrontement sur les institutions et lutte des classes. » Michel Winock décrit et décrypte les phases successives ou permanentes de ce conflit intérieur : entre tradition monarchique et peuple souverain ; République modérée ou République radicale ; cléricalisme et laïcité ; socialisme démocratique et communisme de discorde ou de divisions, qui mettent constamment à l'épreuve notre édifice républicain en contribuant à le fragiliser. Réunissant derrière une substantielle introduction inédite soixante-dix textes ordonnés en sept parties, cet ouvrage magistral met en perspective près de deux cents ans d'histoire politique et intellectuelle, rendant plus intelligible la complexité d'une nation à l'histoire tumultueuse.

Lire la suite

Autour de Churchill


Churchill ne fut pas seulement un grand homme d’État, il fut aussi un véritable écrivain et un mémorialiste reconnu. Grâce à lui, ce sont des parties entières de notre histoire qui sont restituées avec, évidemment, la subjectivité qui caractérise toujours ce genre de contributions.
Winston Churchill (1874-1965) en 1939 dans sa bibliothèque. © Mary Evans/Rue des Archives.
Mes grands contemporains de Churchill Winston
Prix : 20,9 €
ajouter Mes grands contemporains de Churchill Winston au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Mes grands contemporains
Churchill Winston

288 pages
Résumé
Ce recueil propose une série de vignettes écrites par Churchill, dans lesquelles on retrouve sa plume alerte, acerbe et pleine d'humour. La présente sélection retient naturellement les grands Britanniques qu'il a côtoyés, dans le monde littéraire (Bernard Shaw, H. G. Wells), militaire (Haig), diplomatique (Lawrence d'Arabie) ou politique (George V, Edouard VIII), mais fait également la part belle aux étrangers. Sa charge contre Trotski, son portrait tout en nuances du Kaiser déchu, les réflexions sur le mime où le conduit son admiration pour Charlie Chaplin n'ont rien perdu de leur actualité. Par ailleurs, son numéro d'équilibriste quand il traite du « caporal Hitler » devenu tout-puissant chancelier d'Allemagne a un intérêt tout particulier. Enfin, la lucidité de son analyse des deux France, celle de Clemenceau à gauche, et celle de Foch à droite, reste d'une étonnante pertinence.

Lire la suite

Le bain de sang


Avant même la prise du pouvoir par les bolcheviks, une guerre civile sans pitié déchire l’ancien Empire russe. Elle met aux prises non seulement partisans et adversaires du régime tsariste, mais elle voit aussi s’affronter toutes les factions liées de près ou de loin à la révolution. Cinq ans d’affrontements qui font des milliers de victimes et font le lit de la violence du régime à venir.
La Mort du commissaire (une colonne de l’armée Rouge avance, malgré les blessés et les morts). Peinture de Kouzma Petrov-Vodkine (1878-1939). State Russian Museum, Saint-Pétersbourg. © Leemage.©
La Guerre civile russe de Alexandre Jevakhoff
Prix : 28 €
ajouter La Guerre civile russe de Alexandre Jevakhoff au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Guerre civile russe
Alexandre Jevakhoff

688 pages
Résumé
Prolongement de la révolution russe d'octobre 1917, la guerre civile rassemble l'ensemble des événements qui déchirent l'ancien Empire russe durant plus de cinq années. Elle ne se réduit pas simplement à la prise du pouvoir par les bolcheviks, ni même à l'opposition entre révolutionnaires « rouges », dont les courants sont multiples et les affrontements sanglants, et « blancs », partisans du retour au régime tsariste et tout aussi déchirés. La violence ruineuse du conflit n'est pas due au seul choc des terreurs décidées d'en-haut : cette guerre civile est d'abord un chaos indescriptible et très violent, où l'Etat et la société russes se sont désintégrés sous la poussée de multiples forces centrifuges. Pour mieux cerner les implications profondes de cet événement complexe, et le raconter, il fallait la connaissance intime de l'âme russe d'Alexandre Jevakhoff, ainsi que sa plume. Le résultat de ce travail de longue haleine est exceptionnel : l'auteur livre enfin une étude complète et dépassionnée de ce moment essentiel dans l'histoire du XXe siècle.

Lire la suite

Il y a cent ans, le 8 mars 1917, commençait le premier acte de la Révolution russe.


« Du pain ! », « A bas la guerre ! à bas l’autocratie ! », le jeudi 8 mars 1917 (23 février en Russie), alors qu’on fête le Jour des femmes, la révolte gronde à Petrograd et les ouvriers emboîtant le pas aux femmes, se mettent en grève. Le prétendu double jeu de l’impératrice, l’hiver très rude (-40°C en ville), le chaos, la pénurie… les griefs sont nombreux et le pouvoir ne trouve d’autre réponse que de faire tirer sur la foule. Le dimanche 11 mars, il tue 40 manifestants sans empêcher ni les fraternisations entre soldats et ouvriers ni la constitution de Soviets. L’émeute de la faim bascule en révolution. Dans l’enceinte de l’assemblée, un jeune avocat Alexandre Kerenski, député travailliste dénonce avec fougue l’épuisement de la Russie. Le 15 mars, un noble libéral, le prince Lvov prend la tête du gouvernement. Le soir même, Nicolas II abdique et son frère, le grand-duc Michel décline l’honneur de le remplacer. C'en est fini des Romanov, une dynastie vieille de 300 ans. Le Soviet réclame alors d'emblée la paix et la distribution des terres aux paysans, tandis que le gouvernement allemand aide Lénine, toujours en exil en Suisse à regagner la Russie en affrétant un wagon plombé. Aujourd’hui, l’historien Nicolas Werth souligne combien la Russie de Vladimir Poutine peine à trouver un discours pour célébrer un anniversaire aussi équivoque : « La révolution est un chapitre qui dérange énormément l’idéologie qui est en train de se mettre en place. C’est un épisode perturbateur de contestation de l’État par la société, de désintégration et d’affaiblissement de celui-ci. »
-50%
1917 de Marc FERRO
Prix : 14 €
Prix Public: 28 €
ajouter 1917 de Marc FERRO au panier
 
Description
1917
Marc FERRO

1056 pages
Résumé
Peu de faits historiques ont eu un effet de souffle aussi puissant que la révolution russe de 1917. Sans retour, elle a aboli un régime vieux de trois siècles, mis fin au règne des classes dirigeantes, instauré un gouvernement populaire. Ni la révolution de 1789, ni celle de 1848 n'avaient connu un tel accomplissement. Soixante-dix ans plus tard, le régime que cette révolution a instauré a, à son tour, trouvé sa fin. Un mythe s'est effondré, qui a laissé orphelins ceux qui avaient eu foi en la possibilité de construire une société libérée des excès de l'autorité de l'Etat, des affres de la lutte des classes, de toutes les inégalités. Dans ce recueil sont rassemblés les textes qui rendent compte des métamorphoses de la Russie et des crises qui les ont accompagnées. Pour cela, Marc Ferro passe en revue ce « siècle d'argent » qui vit notamment s'épanouir une civilisation littéraire. Car c'est à sa source - comme à celle des Lumières et de la Révolution française - qu'est né le projet qui aboutit à 1917.
-58%
Les Romanov de Hélène Carrère d'Encausse
Prix : 10 €
Prix Public: 24 €
ajouter Les Romanov de Hélène Carrère d'Encausse au panier
 
Description
Les Romanov
Hélène Carrère d'Encausse

468 pages
Résumé
En 1613, les Romanov ont été portés sur le trône de Russie à l'issue de siècles tragiques, où le pouvoir avait été transmis ou conquis par le meurtre. De 1613 à 1917, quinze souverains - dont trois femmes - ont incarné la dynastie. Les Romanov ont gouverné un empire devenu le pays le plus étendu du monde - ce qu'il est encore en 2013, année qui marque le quatre centième anniversaire de l'arrivée des Romanov sur le trône. Cette dynastie exceptionnellement brillante - certains empereurs comme Pierre le Grand, Catherine II ou Alexandre II comptent parmi les plus hautes figures de l'histoire universelle - a permis à la Russie de devenir une puissance hors du commun, européenne dans un premier temps, puis mondiale. Il faut toutefois en convenir : le sang n'a cessé de couler au pied du trône... Trois questions peuvent alors être posées : l'histoire russe a-t-elle créé les conditions de cette violence ininterrompue ? Le destin tragique des Romanov était-il inscrit dans son passé (marqué par les invasions, les multiples cultures et religions qui se sont mêlées sur la terre russe) ? Ce rapport inédit du pouvoir légitime et de la violence conduisait-il inéluctablement à la tragédie finale, et même au système totalitaire dont la durée et la cruauté furent non moins exceptionnelles ? Comme personne, Hélène Carrère d'Encausse, spécialiste de la Russie unanimement saluée, sait retracer l'histoire de ce fascinant pays, et sait évoquer, aussi, ce que l'on appelle « l'âme russe ».



Exposition : « 1917, les Romanov et la Révolution : la fin d'une dynastie », L’Ermitage à Amsterdam, jusqu’au 17 septembre 2017.
Ce sera le seul passage de l'exposition en Europe de l'Ouest.
http://www.hermitage.nl  

Quand les Européens découvraient l'Afrique intérieure de Olivier Grenouilleau
Prix : 23,9 €
ajouter Quand les Européens découvraient l'Afrique intérieure de Olivier Grenouilleau au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Quand les Européens découvraient l'Afrique intérieure
Olivier Grenouilleau

352 pages
Résumé
Si les premiers contacts d'Européens avec les habitants de l'Afrique noire ont eu lieu dès le XVIe siècle, ils n'ont été qu'épisodiques jusqu'aux débuts de la traite négrière à la fin du XVIIe siècle. Les trafiquants de chair humaine, ensuite, ne se donnèrent évidemment pas la peine de connaître les gens qu'ils razziaient et expédiaient en Amérique. C'est assez tard, sous l'influence des premiers « amis des Noirs » d'Europe, et aussi sous celle de la soif de connaissance qui s'était emparée du siècle des Lumières que se mirent en place, à la toute fin du XVIIIe siècle et au début du suivant, un grand mouvement d'exploration à l'intérieur de l'Afrique et non plus seulement sur les côtes. Les animateurs de ce mouvement, principalement français et anglais, ne sont donc pas animés par l'esprit de lucre, et ce sont seulement leurs successeurs du milieu et de la fin du XIXe siècle qui verront l'Afrique comme un continent à coloniser. Les récits de ces voyageurs-là constituent les meilleurs documents sur ce que l'on pourrait appeler la première rencontre. Tous ne sont pas racistes, loin de là, beaucoup sont anti-esclavagistes, certains montrent de la sympathie pour les gens qu'ils visitent...
Histoire des guerres romaines de Yann Le Bohec
Prix : 24,9 €
ajouter Histoire des guerres romaines de Yann Le Bohec au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire des guerres romaines
Yann Le Bohec

608 pages
Résumé
Yann Le Bohec, grand historien militaire, nous livre ici une érudition vaste et authentique, une honnêteté intellectuelle scrupuleuse et un anticonformisme qui signe une pensée dynamique et une passion pour l'histoire de Rome. Cet ouvrage part de l'histoire militaire pour proposer une nouvelle compréhension de l'histoire générale (histoire politique, économique, sociale, culturelle et religieuse). Il se présente comme un complément de La Guerre romaine parue en 2014. L'auteur a cherché à décrire puis à expliquer les succès de l'armée romaine sur dix siècles, et son échec final. Il a trouvé des guerres et des batailles oubliées par ses prédécesseurs, qu'il décrit, notamment à l'aide de cartes. Il s'intéresse aux ennemis des Romains, qu'il est indispensable de bien connaître pour parfaitement comprendre l'histoire.
 
Richard Coeur de Lion de Georges Minois
Prix : 24 €
ajouter Richard Coeur de Lion de Georges Minois au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Richard Coeur de Lion
Georges Minois

416 pages
Résumé
Richard Coeur de Lion, né en 1157, fut le moins anglais des rois d'Angleterre, où il ne résida que six mois, régnant sur d'immenses territoires allant de l'Ecosse aux Pyrénées, et qu'il passa sa vie à défendre. Fils préféré de sa mère, Aliénor d'Aquitaine, il est le souverain le plus admiré et le plus redouté de son temps, incarnation des valeurs et des excès de la chevalerie médiévale. Eduqué au milieu des troubadours aquitains, il est capable de faire des vers, mais c'est à la guerre qu'il forge sa réputation. Guerre contre son père, Henri II Plantagenêt, contre son frère, Jean sans Terre, contre le roi de France, Philippe Auguste, contre les barons poitevins. Et surtout guerre sainte, contre Saladin, au cours de l'épopée de la troisième croisade (1190-1194), lors de laquelle il se révèle un stratège hors pair. Terreur des musulmans, dont il gagne le respect, il est trahi par les souverains chrétiens, qui jalousent ses exploits. Retenu prisonnier en Autriche, puis libéré contre rançon, il bat Philippe Auguste, édifie en deux ans Château-Gaillard (1196-1198), avant d'être tué au siège de Châlus, en Limousin, par un trait d'arbalète, en 1199. Inhumé à Fontevraud, cette figure de proue du Moyen Âge reste dans la mémoire collective comme l'invincible paladin, dont Walter Scott fera un héros romantique, alors qu'il l'était si peu.
 
Quatre-vingt quinze de Loris Chavanette
Prix : 26 €
ajouter Quatre-vingt quinze de Loris Chavanette au panier
 
Description
Quatre-vingt quinze
Loris Chavanette

397 pages
Résumé
La chute de Robespierre et la fin de la Terreur font entrer la Révolution dans une nouvelle ère, en rupture avec l'idéologie jacobine. Au fil des luttes politiques est renouvelé le projet de sortir de la Révolution par le droit, par la porte libérale. Mais est-il encore possible de réenchanter la Révolution ? Dans le sillage de François Furet et de Mona Ozouf, Loris Chavanette souligne l'impossible « rattrapage » de la Révolution en 1795, au temps de la Convention nationale finissante. Réparations à l'égard des vaincus de la Terreur, politique de répression visant les « terroristes » (procès politiques de Carrier et Fouquier-Tinville), recours à l'armée qui devient progressivement une force politique à part entière... Cette histoire peu connue de 1795 est aussi un essai sur la justice d'exception, la violence révolutionnaire et les limites du recours à l'arbitraire par le pouvoir politique dans les démocraties. Comment concilier le respect des libertés individuelles et le salut public ? La France après le 9 Thermidor offre une cruciale mise en perspective historique de cette question ô combien d'actualité.
Histoire de l'armée française 1914-1918 de François COCHET - Rémy Porte
Prix : 24,9 €
ajouter Histoire de l'armée française 1914-1918 de François COCHET - Rémy Porte au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire de l'armée française 1914-1918
François COCHET - Rémy Porte

528 pages
Résumé
Cet essai présente une histoire synthétique de l'élément constitutif de la Première Guerre mondiale : l'armée. Cette approche globale inédite ne laisse aucun angle mort dans l'étude de l'armée française. Toutes les armes sont ainsi abordées et remises en perspective : la montée en puissance de l'infanterie et de l'artillerie par rapport au déclin de la cavalerie ; le rôle de la marine réévalué à l'aune des combats terrestres qu'elle livre et du partage des zones d'influence en mer avec l'allié britannique ; l'organisation de l'arrière-front ; le développement de l'aéronautique, des chars et, plus largement, de nouvelles armes meurtrières. L'originalité du projet réside également dans des approches novatrices, comme l'analyse des formes de commandement, et, en miroir, des modalités de l'obéissance.
France 1940 de Philip Nord
Prix : 19,9 €
ajouter France 1940 de Philip Nord au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
France 1940
Philip Nord

240 pages
Résumé
Adoptant une approche comparatiste, Philip Nord réinscrit la France dans une perspective générale pour étudier les causes de la défaite de 1940. Il montre que l'effondrement français n'était pas une fatalité. Si la préparation de la France était certes insuffisante, elle était plus conséquente que celle de la plupart des autres pays. Selon l'auteur, la défaite de mai-juin tient tant à la réussite allemande qu'aux défaillances françaises. De plus, s'il fallait porter un jugement, ce n'est pas tant la France seule qu'il y aurait lieu d'analyser, mais aussi les autres pays qui voyaient en elle leur première ligne de défense. Si l'on considère la défaite de 1940 comme un événement militaire et non pas comme l'expression d'un déclin national, certains aspects de la guerre n'en deviennent que plus faciles à comprendre : le désenchantement rapide pour Vichy, le développement de la Résistance et, par-dessus tout, le prestige persistant de l'idée républicaine. Vichy n'en devient pas pour autant une parenthèse de l'histoire de France. Philip Nord analyse les faits qui ont conduit à la défaite française dans un travail qui relève autant du récit que du plaidoyer, composé de trois parties : les préparatifs, la guerre, le régime. Son travail est l'équivalent du travail de Robert Paxton sur Vichy.
Les Crises d'Orient de Henry Laurens
Prix : 19 €
ajouter Les Crises d'Orient de Henry Laurens au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Crises d'Orient
Henry Laurens

384 pages
Résumé
En ce début de XXIe siècle, le cycle d'instabilités au Moyen-Orient commencé en 2003 et qui s'est accéléré depuis 2011 a pris une dimension particulièrement dangereuse. Les tensions dans cette zone ne sont pas nouvelles : en effet, le Moyen-Orient a connu, tout au long du XIXe siècle, des crises dites « d'Orient ». Marquées par un jeu permanent d'ingérences et d'implications entre acteurs locaux, régionaux et internationaux, au point que l'on ne savait plus qui manipulait qui, ces crises opposèrent des intérêts et des projections culturelles contradictoires, aussi bien des Européens sur les pays dits orientaux que de ces derniers vers ce que l'on appelait le « monde civilisé ». Les Etats durent alors faire face à une violence parfois extrême, tels les massacres de populations, et répondre dans l'urgence par des solutions politiques souvent boiteuses, alimentant d'autant l'instabilité. Dans une synthèse magistrale, Henry Laurens reprend à son fondement cette « question d'Orient » si multiple, liée aux recompositions successives de l'Empire ottoman et au « Grand jeu » qui opposa, en Asie, Russie et Grande-Bretagne entre la fin du XVIIIe siècle et 1914.
Indochine et Vietnam de Dennis Wainstock - Robert L. Miller
Prix : 21 €
ajouter Indochine et Vietnam de Dennis Wainstock - Robert L. Miller au panier
 
Description
Indochine et Vietnam
Dennis Wainstock - Robert L. Miller

250 pages
Résumé
Les guerres d'Indochine et du Vietnam ne sont en fait qu'une seule et même guerre ayant duré trente-cinq ans, de 1940 à 1975. Ces deux conflits, étroitement liés, sont pourtant le plus souvent traités séparément par les historiens, et isolés l'un de l'autre. Ce livre a pour but de refondre la reconstruction historique et l'interprétation de ces deux conflits en un seul événement. Le défi que relève cet ouvrage est de tirer parti de manière à la fois complète et concise de la masse de documents publiés depuis le début de la guerre. Les auteurs ont voulu offrir au lecteur un panorama succinct et utile, sans omettre les détails les plus importants et en tenant compte des études récentes. Depuis l'ouverture de nouvelles archives, surtout celles du Nord Vietnam disponibles depuis peu, le tableau des événements est devenu beaucoup plus complexe qu'auparavant. Ces nouvelles informations enrichissent et compliquent à la fois la manière dont nous pouvons comprendre l'évolution générale du conflit et ses conséquences à long terme. Les auteurs ont choisi de rester au plus près des faits et d'éviter les interprétations excessives ou encore les visions trop exclusivement nationales ou idéologiques ; ils se sont concentrés sur les enjeux et les personnalités, en prenant en compte les meilleures études disponibles en anglais et en français.
La Grande Histoire des tsars de Henri TROYAT
Prix : 55 €
ajouter La Grande Histoire des tsars de Henri TROYAT au panier
Je gagne 3 Points-Cadeaux
Description
La Grande Histoire des tsars
Henri TROYAT

2144 pages
Résumé
Henri Troyat, de son vrai nom Lev Tarassov, né à Moscou en 1911, quitte la Russie pour la France en 1917. Après avoir obtenu, vingt et un ans plus tard, le prix Goncourt pour son roman L'Araigne, il entreprend, dès 1940, d'écrire une grande épopée sur la Russie (Tant que la Terre durera, sept tomes), qui sera suivie de nombreuses autres suites romanesques. Elu membre de l'Académie française en 1959, il demeure, aujourd'hui encore, le plus illustre représentant de la littérature française d'inspiration russe. Tout juste dix ans après sa mort (il s'est éteint à Paris en 2007 à l'âge de quatre-vingt-quinze ans), les deux présents volumes lui rendent un fort bel hommage. Ils évoquent l'histoire des dix tsars qui gouvernèrent l'immense Russie : Ivan le Terrible, Boris Godounov, Pierre le Grand, Catherine la Grande, Paul Ier, Alexandre Ier, Alexandre II, Alexandre III, Nicolas II. Des destins tragiques, souvent sanglants, que l'auteur peint avec autant d'érudition que de verve. Grâce à ce coffret, redécouvrez l'un des écrivains français les plus attachants du XXe siècle.
Voir toutes les nouveautés
-40%
14-18 de PIERRE VALLAUD
Prix : 21 €
Prix Public: 35 €
ajouter 14-18 de PIERRE VALLAUD au panier
 
Description
14-18
PIERRE VALLAUD

608 pages
Résumé
Les quatre années qui ensanglantent le monde entre 1914 et 1918 sont, à bien des égards, l'événement constitutif du XXe siècle. Evénement majeur que tente de décrire cet ouvrage, en ne l'envisageant pas seulement sous l'angle des faits militaires et diplomatiques mais aussi, notamment, du point de vue culturel et idéologique. Avec l'idée sous-jacente que les facteurs qui le rendent possible, le traversent et le prolongent, agissent ensuite sous une autre forme et aboutissent au second conflit mondial. Non pas qu'il s'agisse d'une machine infernale séculaire, obéissant à une mécanique inéluctable, mais parce que l'une et l'autre guerre semblent ne constituer qu'un seul et même affrontement. Les nombreux documents commentés qui illustrent ce livre et dont la plupart sont inédits, voudraient montrer la représentation qui a été faite à l'époque de la guerre de 1914-1918, mais aussi l'image qui en est demeurée.
-20%
Jean Jaurès de Gilles CANDAR - Vincent Duclert
Prix : 21,6 €
Prix Public: 27 €
ajouter Jean Jaurès de Gilles CANDAR - Vincent Duclert au panier
 
Description
Jean Jaurès
Gilles CANDAR - Vincent Duclert

688 pages
Résumé
Figure majeure de l'histoire française et européenne, personnage central de la République et du socialisme, premier mort de la Grande Guerre - il fut assassiné le 31 juillet 1914 -, Jean Jaurès (1859-1914) ne bénéficie pourtant pas d'une biographie à la hauteur de sa place dans l'histoire contemporaine. C'est chose faite aujourd'hui avec l'ouvrage des historiens Gilles Candar et Vincent Duclert, qui intègrent les acquis les plus récents de la connaissance. Mais ce livre propose aussi une interprétation de l'homme et de son action à travers l'idée du combat politique, intellectuel et moral que sut conduire Jaurès tout au long de sa vie. Il est une référence pour les sociétés, un emblème à gauche et parfois disputé à droite, une icône aussi pour des générations de militants, un objet d'étude enfin, sans cesse renouvelé. Cette biographie restitue la profondeur historique d'une vie de combats, portée par une conception humaine des personnes et des sociétés, déterminée à donner à la politique toute sa grandeur.
-30%
La Guerre romaine de Yann Le Bohec
Prix : 17,5 €
Prix Public: 25 €
 Article épuisé
 
Description
La Guerre romaine
Yann Le Bohec

448 pages
Résumé
Comment les Romains faisaient-ils la guerre ? C'est à cette question passionnante mais jamais traitée que l'auteur répond ici. Y répondre permet aussi de comprendre la création et l'exceptionnelle longévité de l'Empire romain. C'est par la guerre que Rome a fait sienne la Méditerranée, puis l'Europe jusqu'à la mer Baltique, au nord de l'Afrique, aux confins de L'Asie. C'est par ses armées que Rome façonne son monde. Privilégiant la bataille en rase campagne, les Romains ont souvent recours au siège. Ils pratiquent également toutes sortes de combats : la gesticulation (manoeuvres destinées à impressionner l'adversaire), le combat en milieu urbain, en montagne, les batailles de nuit, la guerre biologique et chimique (charogne polluant l'eau, mandragore et digitale empoisonnant les armes, jarres d'essaims de guêpes ou de serpents catapultés dans les cités assiégées...), la guérilla et la contre-guérilla, ainsi que le combat naval. Si la stratégie et la pratique sont ici privilégiées, l'auteur aborde également des thèmes jusqu'alors négligés : la guerre et les mentalités collectives, la guerre et le droit, la guerre et la philosophie, par exemple. Mais, au préalable, il se livre à une passionnante description de cette formidable machine de guerre et des contextes dans lesquels elle a évolué. Il concentre son analyse sur les trois siècles d'apogée que constitue la période de l'empire allant de 58 avant J.-C. à 235 après J.-C. Enfin, nous découvrons comment cette armée s'est effondrée et a disparu.
-20%
Histoire de l'Angleterre de ROLAND MARX
Prix : 30,4 €
Prix Public: 38 €
ajouter Histoire de l'Angleterre de ROLAND MARX au panier
 
Description
Histoire de l'Angleterre
ROLAND MARX

838 pages
Résumé
De la préhistoire à nos jours, Roland Marx livre un regard édifiant sur l'histoire de l'Angleterre, et permet de comprendre pourquoi ce pays fut le premier, et longtemps le seul, à réaliser cette révolution industrielle spectaculaire qui lui valut de s'assurer une domination du monde, dont l'apogée se situe sous le règne de Victoria. Ecrit par un spécialiste de l'histoire des îles Britanniques, cet ouvrage est une référence.
-40%
Alésia de Yann Le Bohec
Prix : 10,7 €
Prix Public: 17,9 €
 Article épuisé
 
Description
Alésia
Yann Le Bohec

224 pages
Résumé
Cessant d'opposer l'archéologie et les textes d'époque - généralement écrits par les vainqueurs -, Yann Le Bohec, en s'appuyant sur toutes les sources disponibles, dissipe tout malentendu : la dernière grande bataille de la guerre des Gaules a bel et bien eu lieu sur le site de la commune d'Alise-Sainte-Reine. César porta l'entière responsabilité de la guerre. Malgré leur héroïsme, les Gaulois n'avaient aucune chance de vaincre la meilleure armée de monde. Et si Vercingétorix faillit bien l'emporter, c'est grâce à son génie militaire inégalé. L'auteur analyse ensuite finement les conséquences de cette défaite, dont les traces sont encore présentes aujourd'hui dans notre culture : sommes-nous gaulois ? Sommes-nous romains ?
-20%
Jules César de ROBERT ETIENNE
Prix : 18,7 €
Prix Public: 23,4 €
ajouter Jules César de ROBERT ETIENNE au panier
 
Description
Jules César
ROBERT ETIENNE

326 pages
Résumé
En dépit de l'admiration qu'on porte depuis toujours au conquérant des Gaules, au vainqueur de la guerre civile, à l'amant de Cléopâtre et au bâtisseur d'empire, on a trop longtemps méconnu la singularité de César. On en a souvent fait un patricien soucieux de sauvegarder les positions de l'aristocratie, un soldat heureux mais surtout habile propagandiste, un autocrate aspirant à la tyrannie et peu regardant sur les moyens. C'est mal mesurer la part prise par son génie propre dans sa destinée : il ne s'est ni servi ni prévalu de sa naissance, comptant plutôt sur sa force de séduction et son charisme. Refondateur des institutions d'une République à bout de souffle, architecte d'une nouvelle société faisant leur place à des couches nouvelles, unificateur et organisateur des conquêtes de Rome, cet homme quasi invaincu n'échoua qu'en un seul domaine : se constituer un parti assez solide pour asseoir durablement sa domination sur l'Etat. Les conjurés des ides de mars (44 av. J.-C.), unis par la détestation qu'ils lui vouaient, l'assassinèrent sans profit réel. Car son oeuvre répondait à une telle nécessité historique qu'elle devait lui survivre des siècles : en peu d'années, son fils (adoptif) put faire fructifier un héritage qui était au fondement de l'exceptionnel rayonnement qu'eut le « siècle d'Auguste ».
-20%
Aliénor d'Aquitaine de Ralph V. Turner
Prix : 19,9 €
Prix Public: 24,9 €
ajouter Aliénor d'Aquitaine de Ralph V. Turner au panier
 
Description
Aliénor d'Aquitaine
Ralph V. Turner

488 pages
Résumé
Aliénor d'Aquitaine fut la reine la plus importante du Moyen Âge et reste l'une des plus connues des Français, mais pour de mauvaises raisons, tant son image a été déformée, de son vivant même déjà, et exposée au cours des siècles à de multiples préjugés. Tout le mérite de Ralph V. Turner est non seulement d'élucider les raisons de cette « légende noire », mais surtout d'analyser avec érudition et à-propos l'activité d'Aliénor à la cour de France puis d'Angleterre, comme dans son duché. On découvre ainsi la place exacte de cette femme de pouvoir dans le gouvernement de la France puis de l'Angleterre, son sens politique qui n'excluait pas l'intrigue, la fascination qu'elle exerça sur ses amis comme ses ennemis ou son pouvoir de séduction.
-30%
Mémoires de la Grande Guerre, tome 2 de Winston Churchill
Prix : 20,9 €
Prix Public: 29,9 €
ajouter Mémoires de la Grande Guerre, tome 2 de Winston Churchill au panier
 
Description
Mémoires de la Grande Guerre, tome 2
Winston Churchill

608 pages
Résumé
Lorsque paraissent les deux premiers volumes des Mémoires de la Grande Guerre, au printemps et à l'automne 1923, l'écrivain Winston Churchill est bien plus populaire en Grande-Bretagne que l'homme politique. Ces mémoires connaissent immédiatement un grand succès et traitent d'une période pendant laquelle Churchill était ministre. Ils donnent donc au lecteur un aperçu sans précédent des coulisses du conflit. En tant que Premier Lord de l'Amirauté, Churchill se trouve alors au coeur des affaires internationales, au plus près des leaders politiques et militaires du temps. Outre le style de Churchill, que l'on a toujours plaisir à redécouvrir et à lire, ces mémoires constituent un document irremplaçable : à l'appui d'une documentation considérable, Churchill livre sa vision de la Grande Guerre. On y retrouve des jugements bien tranchés sur les hommes politiques et les militaires de l'époque, des analyses stupéfiantes, un ton épique, un style admirable et un humour omniprésent. Il se met aussi en scène, ce qui inspira à Arthur Balfour une réflexion pour le moins perfide : « La brillante autobiographie de Winston déguisée en histoire de l'Univers. »
-18%
Grandeurs et misères d'une victoire de Georges Clémenceau - Georges Clemenceau
Prix : 17,2 €
Prix Public: 21 €
ajouter Grandeurs et misères d'une victoire de Georges Clémenceau - Georges Clemenceau au panier
 
Description
Grandeurs et misères d'une victoire
Georges Clémenceau - Georges Clemenceau

322 pages
Résumé
Dans ce texte brillant paru en avril 1930, peu de temps après sa mort, Georges Clemenceau riposte à une attaque virulente du maréchal Foch. Il relate et justifie son action, en particulier au cours de la période où il fut président du Conseil, de 1917 à 1920. A la fois Mémoires et plaidoyer, cet ouvrage ultime offre le témoignage d'un homme d'Etat d'exception - l'un des maîtres d'oeuvre du traité de Versailles - sur le drame de la guerre et de la paix, sur la grandeur de l'engagement et la solitude du pouvoir.
-20%
Histoire du Moyen Âge de Georges Minois
Prix : 19,9 €
Prix Public: 24,9 €
ajouter Histoire du Moyen Âge de Georges Minois au panier
 
Description
Histoire du Moyen Âge
Georges Minois

528 pages
Résumé
Pourquoi cette nouvelle histoire du Moyen Âge ? Premièrement, parce que plus nous nous éloignons de cette période, plus elle intrigue, car nous sentons confusément que là se trouvent les racines de nos aspirations et de nos drames actuels, des obscurantismes religieux aussi bien que des hautes spiritualités, de la peur du futur comme du rêve d'un retour à la nature. Deuxièmement, parce que l'image actuelle du monde médiéval est trop souvent erronée : évacué des programmes scolaires, réduit en clichés anecdotiques pour les médias, le Moyen Âge a perdu toute cohérence dans la mémoire collective. Pour le comprendre, il faut restituer les faits, les noms, les dates, dans leur enchaînement chronologique. C'est ce que ce livre tente de faire. Troisièmement, parce qu'aujourd'hui plus que jamais il est nécessaire d'élargir notre vue en replaçant « notre » Moyen Âge européen dans le contexte de ses relations avec ses voisins. L'histoire médiévale occidentale est indissociable de celle du Proche-Orient, à la fois ennemi et Terre promise. Plein de bruit et de fureur, de splendeurs et de misères, c'est un drame rythmé à la fois par les avancées propres du génie européen et par son affrontement avec l'Orient. Un ouvrage nécessaire pour éclairer d'un jour nouveau une période historique fondamentale.
-20%
La France des Lumières de Daniel ROCHE
Prix : 27,2 €
Prix Public: 34 €
ajouter La France des Lumières de Daniel ROCHE au panier
 
Description
La France des Lumières
Daniel ROCHE

654 pages
Résumé
C'est une France en train de basculer dans une nouvelle époque que décrit dans cet ouvrage Daniel Roche, professeur au Collège de France. Une France qui au XVIIe siècle pensait comme Bossuet et qui un siècle plus tard pense comme Voltaire. Mais pour que s'opère un tel bouleversement, il a fallu que la société, la ville, la politique, les moeurs évoluent assez pour que naisse un nouveau monde. Les philosophes auxquels on doit tant et surtout l'Encyclopédie, ne sont que la partie la plus cernable du bouleversement. C'est dans l'intimité de la vie de la société française que l'on découvre ce nouvel état des choses qui va déboucher sur un bouleversement encore plus grand : la Révolution. En attendant, les savants, les peintres, les écrivains donnent le la à la nouvelle France dans les salons ou les cafés. Le petit peuple aspire quant à lui à moins d'injustice, à plus de sécurité et à un mieux être, si bien que désormais, la personne du Roi et la Cour sont l'objet de vives critiques.
-30%
 
Les Derniers Feux de la monarchie de Charles-Eloi VIAL
Prix : 18,9 €
Prix Public: 27 €
ajouter Les Derniers Feux de la monarchie de Charles-Eloi VIAL au panier
 
Description
Les Derniers Feux de la monarchie
Charles-Eloi VIAL

600 pages
Résumé
Il n'y avait encore jamais eu d'étude embrassant toute l'histoire de la Cour entre 1789 et 1870. On a longtemps cru que tout l'édifice curial avait été soufflé comme un château de cartes au début de la Révolution, ne réapparaissant que ponctuellement au cours du XIXe siècle. Des documents inédits permettent aujourd'hui d'envisager le phénomène curial de Louis XVI à Napoléon III comme une succession de redéfinitions et de remises en question : de microcosme fermé regroupant les commensaux du roi sous l'Ancien Régime, la Cour fut tour à tour considérée après 1789 comme un instrument politique, une arme diplomatique, un outil de promotion des nouvelles élites ou un enjeu de propagande. Un sujet d'une telle ampleur invite à se détacher de la gangue des anecdotes convenues sur les somptueuses robes de Marie-Antoinette ou la frivolité des bals du second Empire, pour étudier en profondeur la logistique, l'administration ou la vie quotidienne des habitants des palais, la Cour étant aussi un lieu de cohabitation sociale extraordinaire, domestiques et grands seigneurs logeant dans les mêmes bâtiments... L'éminent Charles-Eloi Vial nous offre une étude absolument essentielle pour comprendre les origines du système politique contemporain. Et, de la cour des rois, comment ne pas penser à celle des présidents de la République ?
-30%
 picto focus vidéo
C'est la Révolution qui continue ! de Emmanuel de WARESQUIEL
Prix : 16,65 €
Prix Public: 23,8 €
ajouter C'est la Révolution qui continue ! de Emmanuel de WARESQUIEL au panier
 
Description
C'est la Révolution qui continue !
Emmanuel de WARESQUIEL

432 pages
Résumé
La période de la Restauration a dû à la fois stabiliser une société française profondément bouleversée par la Révolution et ses suites, meurtrie par des guerres civiles, et réinstaller en Europe une France humiliée après le désastre des Cent Jours. Que faire avec les élites anciennes, celles de l'Ancien Régime, celles de la Révolution et celle de l'Empire ? Comment concilier le retour des Bourbons avec le principe électif affirmé par les idées nouvelles ? Comment payer les lourdes indemnités de guerre imposées par les alliés ? Comment pacifier les coeurs et les esprits ? Depuis plus de vingt ans, Emmanuel de Waresquiel multiplie les études sur la Restauration : les hommes, les institutions, la société, les doctrines et certains événements clefs. Réunies ici, ces études convergent pour montrer que ce régime, loin de n'être qu'une entreprise réactionnaire, a tenté une synthèse originale.
-20%
Apocalypse Verdun de Daniel Costelle - Isabelle Clarke
Prix : 23,9 €
Prix Public: 29,9 €
ajouter Apocalypse Verdun de Daniel Costelle - Isabelle Clarke au panier
 
Description
Apocalypse Verdun
Daniel Costelle - Isabelle Clarke

176 pages
Résumé
Le 21 février 1916, les Allemands lancent l'offensive sur Verdun. S'ensuivent neuf mois de combats. A l'occasion du centenaire de la bataille, ce livre, qui suit un documentaire diffusé sur France 2 l'an dernier, dévoile les dessous d'une guerre impitoyable, détaille les opérations allemandes et françaises, offre des focus sur divers sujets, décrit les conditions de vie déplorables des poilus et présente les « exploits » technologiques. Composé de photographies, colorisées pour les besoins du film, cet ouvrage permet une immersion dans la vie des tranchées et livre un éclairage nouveau.
-30%
La Grande Illusion de Georges-Henri Soutou
Prix : 15,3 €
Prix Public: 21,9 €
 Article épuisé
 
Description
La Grande Illusion
Georges-Henri Soutou

304 pages
Résumé
La grande illusion : que la guerre de 1914-1918 serait courte et mettrait fin à la position dominante occupée par l'Allemagne depuis Bismarck ; que la France récupérerait les territoires perdus depuis la Révolution française, mais aussi établirait une sphère d'influence de premier rang et une mainmise sur les régions rhénanes, voire remettrait en cause l'unité allemande ; et, pour finir, que les traités de paix réaliseraient au moins les principaux objectifs poursuivis et garantiraient la sécurité à long terme. Ces illusions, largement partagées, étaient portées par l'obsession de la sécurité face à l'Allemagne, et par l'affirmation du modèle républicain face au « militarisme prussien ». Ceux qui tentèrent d'achever le conflit par la négociation furent écartés. Paris a joué son rôle dans la marche à la guerre et a défini des buts qui ont largement contribué à déterminer le déroulement du conflit et ensuite la paix. Finalement, les dirigeants n'ont pas obtenu ce qu'ils souhaitaient, tout en compromettant, par leurs exigences et par leur vision biaisée des réalités, la restauration du système international. Ainsi la paix s'en est-elle allée...
-40%
Carnets de la drôle de guerre de Jean-Paul Sartre
Prix : 14,1 €
Prix Public: 23,5 €
ajouter Carnets de la drôle de guerre de Jean-Paul Sartre au panier
 
Description
Carnets de la drôle de guerre
Jean-Paul Sartre

528 pages
Résumé
Mobilisé comme nombre d'hommes de sa génération, à trente-quatre ans, Jean-Paul Sartre est un soldat déjà « âgé ». De plus, son statut d'intellectuel et de philosophe fait de lui un individu tout à fait à part. Cette guerre, à laquelle il se trouve involontairement mêlé, fait naître en lui des réflexions multiples. Il livre ainsi ses états d'âme, son étonnement face à l'institution militaire, les réflexions que suscitent cette guerre étrange et l'éventualité d'être tué - alors qu'il ne participe à aucun combat. Il rend également compte de ses lectures, et même de ses relations avec les femmes de sa vie. Dès cette période, Sartre adopte l'attitude « décalée » qui sera la sienne durant tout le conflit.
1918 de Jean-Yves LE NAOUR
Prix : 23 €
ajouter 1918 de Jean-Yves LE NAOUR au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
1918
Jean-Yves LE NAOUR

416 pages
Résumé
L'issue de la Première Guerre mondiale est connue de tous et, pourtant, en avançant avec les doutes, les peurs et les tâtonnements des contemporains, Jean-Yves Le Naour relate une année à suspens. Il ravive de sa plume romancée le cours d'une année chaotique qui conduit à l'étrange victoire des Alliés. Au printemps 1918, par trois fois - en mars, avril et mai -, Français et Britanniques ont le sentiment de frôler la défaite. On a l'impression de rejouer septembre 1914 ! On se bat sur la Marne, et Paris, bombardé, est en proie à la panique. De tous côtés, les fronts se resserrent : depuis mars 1918, la paix signée avec la Russie bolchevique libère un million de soldats allemands sur l'ouest. Une course contre la montre s'engage avec un unique objectif : tenir. En 1918, rien n'était écrit et l'Allemagne pouvait encore l'emporter ! Fidèle aux précédents volumes, ce dernier opus dévoile les coulisses politiques et la cuisine des états-majors en s'appuyant sur des sources inédites.
 
Diane de Poitiers de Didier Le Fur
Prix : 21 €
ajouter Diane de Poitiers de Didier Le Fur au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Diane de Poitiers
Didier Le Fur

368 pages
Résumé
La légende fait de Diane de Poitiers (1500-1566) la maîtresse de deux rois de France, François Ier et son fils Henri II, et dresse un portrait d'elle fait de poncifs sur le pouvoir au féminin. Dotée d'un sens aigu de ses intérêts financiers, elle aurait exercé par la chaire une grande influence sur Henri II, qui l'aimait, dit-on, follement, pour son plus grand malheur, bien entendu. Didier Le Fur, pour qui les constructions historiographiques n'ont plus de secrets, explique simplement, et avec style, ce que nous savons réellement d'elle, de son action et de son caractère. Il démontre ensuite comment son image a été construite, par qui et dans quels desseins (le plus souvent pour dénigrer la dynastie des Valois, et son fondateur François Ier). Se révèle alors une femme certes proche du pouvoir, mais ne l'ayant jamais exercé elle-même, qui sut néanmoins trouver une place dans un monde dominé par les hommes. Le portrait novateur, riche et coloré d'une femme enfin bien réelle et fascinante.
Dictionnaire des institutions du Consulat et de l'Empire
Prix : 29,9 €
ajouter Dictionnaire des institutions du Consulat et de l'Empire de  au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Dictionnaire des institutions du Consulat et de l'Empire


784 pages
Résumé
Préfets, Conseil d'Etat, Légion d'honneur, Gardes champêtres, Trésor public, Dépôt d'étalons, Palmes académiques, Grand maréchal du palais : Napoléon a modernisé ou créé de toutes pièces les institutions et structures administratives de notre pays. Si l'Empire a suscité de nombreux dictionnaires, aucun n'est exclusivement consacré aux institutions de l'Etat napoléonien ; aucun ouvrage ne donne les informations nécessaires à la connaissance des entités politiques, administratives ou de cour. A travers près de huit cents entrées, ce dictionnaire comble cette lacune. Accessible et simple d'utilisation, ce volume nous invite à une redécouverte originale de nos institutions à la faveur d'un parcours inédit dans les coulisses du pouvoir napoléonien. Il est complété des neufs principaux textes constitutionnels, de cartes et de tableaux.
Une ligne dans le sable de James Barr
Prix : 25 €
ajouter Une ligne dans le sable de James Barr au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Une ligne dans le sable
James Barr

512 pages
Résumé
Remarquablement documentée, l'analyse de James Barr revient sur le partage dramatique du Moyen-Orient entre la France et la Grande-Bretagne initié en 1916. Il explique comment de ce point de départ, de 1916 à 1948, tout a été mis en place pour dynamiter la région : la Syrie en feu, le terrorisme, la question de Jérusalem, le problème du Canal de Suez en particulier. Du côté des Anglais, le recours aux sionistes pour contrecarrer les ambitions françaises au Moyen-Orient conduisit à une escalade tragique de la tension entre Arabes et Juifs. En revanche, ce furent les Français qui jouèrent un rôle essentiel dans la création de l'Etat d'Israël, en aidant les juifs à organiser une immigration à grande échelle et un terrorisme dévastateur qui, en 1948, finit par engloutir un mandat britannique en déconfiture. Ecrit d'une plume fluide, ce récit insiste sur la rivalité venimeuse entre la Grande-Bretagne et la France et éclaire l'ensemble des problématiques anciennes et actuelles du Moyen-Orient. Un livre dont le ton devrait, en France, susciter le débat.
Histoire de la Chine de John K. Fairbank - Merle Goldman
Prix : 32 €
ajouter Histoire de la Chine de John K. Fairbank - Merle Goldman au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire de la Chine
John K. Fairbank - Merle Goldman

756 pages
Résumé
La Chine, dont le bilan historique est partagé entre d'admirables accomplissements et de funestes échecs, a un passé singulier. Et son avenir ne peut être qu'unique. Ainsi John K. Fairbank, qui consacra son existence à penser et écrire l'histoire de la civilisation chinoise, présente-t-il l'empire du Milieu. Scrutant les origines d'une civilisation vieille de quatre mille ans, il donne les clefs de lecture d'une culture toujours fantasmée, pour le meilleur et pour le pire, par les Occidentaux. En effet, comment déchiffrer la coutume si énigmatique des pieds bandés sans connaître les structures sociales et familiales chinoises ? De quelle manière interpréter les relations des différentes ethnies qui font la richesse de ce pays-continent sans cerner le rôle des nomades des steppes à l'époque Yuan ? Comment expliquer les rapports à l'autorité et à l'Etat qu'entretiennent plus d'un milliard d'individus sans s'interroger sur les structures des empires qui ont forgé la société chinoise ? Il faut remonter aux temps troublés des royaumes combattants, se pencher sur le destin des dynasties Song, Ming et Qing, découvrir la foi bouddhiste et la pensée confucéenne, s'intéresser à la révolution nationaliste et à la Longue Marche, clarifier les enjeux de la prise de pouvoir de Mao Tsé-toung ou de la Révolution culturelle. Car comprendre la Chine sans connaître son histoire est une gageure. Il fallait cependant la hauteur de vue et le talent de conteur de Fairbank pour éclairer les tendances à long terme et les réalités contemporaines qui façonneront le futur de la Chine et celui du reste de la planète.
La Guerre civile russe de Alexandre Jevakhoff
Prix : 28 €
ajouter La Guerre civile russe de Alexandre Jevakhoff au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Guerre civile russe
Alexandre Jevakhoff

688 pages
Résumé
Prolongement de la révolution russe d'octobre 1917, la guerre civile rassemble l'ensemble des événements qui déchirent l'ancien Empire russe durant plus de cinq années. Elle ne se réduit pas simplement à la prise du pouvoir par les bolcheviks, ni même à l'opposition entre révolutionnaires « rouges », dont les courants sont multiples et les affrontements sanglants, et « blancs », partisans du retour au régime tsariste et tout aussi déchirés. La violence ruineuse du conflit n'est pas due au seul choc des terreurs décidées d'en-haut : cette guerre civile est d'abord un chaos indescriptible et très violent, où l'Etat et la société russes se sont désintégrés sous la poussée de multiples forces centrifuges. Pour mieux cerner les implications profondes de cet événement complexe, et le raconter, il fallait la connaissance intime de l'âme russe d'Alexandre Jevakhoff, ainsi que sa plume. Le résultat de ce travail de longue haleine est exceptionnel : l'auteur livre enfin une étude complète et dépassionnée de ce moment essentiel dans l'histoire du XXe siècle.
Korruption ! de Frank Bajohr
Prix : 24 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Korruption !
Frank Bajohr

352 pages
Résumé
Que se passe-t-il lorsque la corruption s'installe au coeur de l'appareil étatique ? Qu'advient-il du peuple qui ne l'accepte pas ? De celui qui ferme les yeux ? Parler corruption à l'époque nazie n'est pas la première chose qui vient à l'esprit de celui à qui l'on a raconté l'horreur de la guerre, de la Shoah. Cet ouvrage vient combler un vide historiographique et nous dit ceci : le régime nazi supposait un appareil corrupteur quasi organique. Un système qui récompensait les plus fidèles, qui rendait riches les plus zélés, puisant ses ressources en spoliant les bannis. Un système que peu ont remis en cause. Le texte de Frank Bajohr ne laisse rien au hasard. Sa connaissance aiguë du sujet associée à sa maîtrise de l'historiographie révèlent une surprenante vérité : l'argent, plus que l'idéologie, était le socle du nazisme. Les S.S. et leur cupidité sans limites en sont une preuve glaçante. En lisant cette étude, on comprend mieux l'impact de la corruption à une telle échelle, pas seulement sous le joug d'Hitler mais également dans nos sociétés contemporaines.
 
Impressions de Chine de Antonella Romano
Prix : 24 €
ajouter Impressions de Chine de Antonella Romano au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Impressions de Chine
Antonella Romano

388 pages
Résumé
L'arrivée des missionnaires européens en Chine dans la seconde moitié du XVIe siècle est un jalon essentiel de la « première mondialisation », cet élargissement de l'horizon européen à l'échelle du monde. C'est aussi à ce moment-là que la Chine s'installe dans l'imaginaire et les savoirs occidentaux. Avec Impressions de Chine, Antonella Romano livre une étude passionnante et inédite sur la façon dont les sciences européennes se sont confrontées aux savoirs chinois à l'heure où s'impose un « nouvel ordre du monde ». Passionnante, parce que l'auteure suit les protagonistes de cette rencontre entre deux mondes au fil de leurs pérégrinations en Asie et en Europe, décryptant attentivement leurs écrits. Inédite, parce qu'elle renouvelle l'analyse dans le cadre d'une histoire globale, qui éclaire l'interdépendance nouvelle entre les quatre parties du monde alors à l'oeuvre sous l'impulsion de projets impériaux concurrents (Espagne, Portugal, papauté). Le livre d'Antonella Romano est donc un tour de force en ceci qu'il revisite entièrement un thème essentiel de l'historiographie, la « rencontre » entre l'Europe et la Chine au début de l'époque moderne, grâce à un travail méticuleux et une connaissance approfondie des sources savantes et religieuses.
Les Boys d'Alabama de Nimrod Frazer
Prix : 25 €
ajouter Les Boys d'Alabama de Nimrod Frazer au panier
 
Description
Les Boys d'Alabama
Nimrod Frazer

392 pages
Résumé
Cet ouvrage fait revivre l'épopée du 167e régiment d'infanterie de la division Arc-en-ciel, qui s'illustra par ses hauts faits d'armes et sa ténacité sur les champs de bataille français durant la Première Guerre mondiale. Composée de recrues venues du sud des Etats-Unis - profondément marqué par la guerre de Sécession -, cette division « n'a pas été surpassée dans l'histoire militaire », soulignera le général MacArthur. Impressionné par leur férocité et leur esprit de corps, mais exaspéré par leur exubérance, le maréchal britannique Herbert Plummer s'exclamera sans détour et avec humour au sujet de ces boys grandis sur les rives du Mississippi : « En temps de guerre, envoyez-moi tous les Alabamiens que vous pourrez trouver, mais en temps de paix, pour l'amour de Dieu, envoyez-les à quelqu'un d'autre ! » La division Arc-en-ciel accomplira des prouesses sur le front de Champagne. De toutes les divisions américaines, la division Arc-en-ciel est celle qui passera le plus grand nombre de jours au combat. Ses pertes (morts, blessés et disparus) pendant la Grande Guerre s'élèvent à près de quinze mille hommes. Nourris d'archives inédites - journaux, lettres, rapports militaires, entre autres -, Les Boys d'Alabama nous rappellent l'héroïsme des soldats américains durant la Première Guerre mondiale, trop souvent occulté par l'engagement des boys sur le front de Normandie en 1944.
La Source MAD de Marie Gatard
Prix : 20 €
ajouter La Source MAD de Marie Gatard au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Source MAD
Marie Gatard

288 pages
Résumé
La position stratégique de Madeleine Richou-Bihet et de Erwin Lahousen Elder von Vivremont a fait de leur engagement une source de renseignements de première importance sur les projets d'Hitler. Madeleine Richou était agent des Services spéciaux français clandestins. Erwin Lahousen, officier de renseignement autrichien, fut un des principaux collaborateurs du chef du service de renseignements allemand. A eux deux, ils ont constitué ce que les services français appelaient « la source MAD », du nom de guerre de Madeleine Richou. Si les mémoires de cette dernière sont restés enfouis dans les archives du Service historique de la Défense, inaccessibles à la consultation jusqu'à une date récente, c'est qu'elle a toujours respecté son devoir de réserve.
L'éditorial
de Pierre Vallaud
L'éditorial

Droite, gauche, des ouvrages nombreux et certains devenus classiques, rendent comptent d’une composition du spectre politique qui caractérise la France. Les institutions de la Ve ont exacerbé cette opposition dont les volets sont très complexes car ce n’est pas seulement d’une droite et d’une gauche qu’il s’agit, mais bien de plusieurs droites et de plusieurs gauches chez lesquelles les divisions internes sont parfois difficilement réductibles. Se plonger dans l’histoire de la France républicaine, dans celle de la révolution française ou bien dans ses lendemains, dans celle du XIXe siècle et jusqu’à aujourd’hui permet de mieux comprendre ce qui se passe aujourd’hui en période électorale et de mesurer quelle est la nature de la confrontation contemporaine, surtout lorsque l’un des candidats se dit, ni de droite, ni de gauche.
Lire la suite
Présentation du club
Seul club de livres spécialisé, le Club Histoire met à votre disposition chaque mois une large sélection d’ouvrages historiques, dont la qualité et l’impartialité du choix sont garantis par un comité d’Historiens, de quoi satisfaire votre curiosité quelle que soit votre époque de prédilection.
Les 4 avantages du Club
1
Un Comité d’Historiens parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l’Histoire
2
Un Magazine Gratuit chaque mois
3
Des Réductions de 20% à 50% dès votre Entrée au Club
4
Des Points-Cadeaux pour bénéficier de Livres Gratuits
Votre engagement
Feuilletez la revue du mois
Inscrivez-vous à la newsletter
Inscription