Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil
  • BIENVENUE AU CLUB HISTOIRE - PLUS DE 500 REFERENCES

    Découvrez toute l’Actualité de l’Histoire

  • POUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE - LIVRAISON À 0,01€ !

    Offre réservée aux non adhérents.

  • COMITÉ D'HISTORIENS

    Parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l'Histoire

Le livre du mois de la revue 236
 Plus d'infos

Le Diable sur la montagne
Thierry Lentz

Années 1920. De coquettes pensions en maisons amies, Hitler finit par adopter ces lieux qu'il disait indispensables à ses rêves et à la réflexion. Il s'y sentait si bien qu'il y acquit, face au sombre massif de l'Untersberg, un joli chalet qui, entièrement transformé, prit le nom de « Berghof ». C'en...


Je gagne 1 Point-Cadeau
Prix Club 23 €
 
Identifiez-vous pour donner votre réponse sur le livre du mois.

Violences et religion


Ce que l’on appelle « l’Occident chrétien » s’est signalé durant des siècles comme un lieu de controverses religieuses rapidement changé en théâtre de conflits d’une extrême violence et pas uniquement théologique. Les « hérétiques », ou bien ceux que l’on considérait comme tels, ont été au centre de ces conflits qui mirent à mal la société médiévale.
Condamnation des hérétiques au concile de Lombers en 1165. Gravure tirée de l’Histoire générale de Languedoc de Joseph Vaissète, Paris, 1737. © Selva/Leemage.
Luther de Matthieu Arnold
Prix : 25 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Luther
Matthieu Arnold

692 pages
Résumé
Le combat de Martin Luther (1483-1546) contre les dérives de l'Eglise de son temps a été à l'origine d'un renouveau de la piété, mais aussi de la fracture de la chrétienté occidentale qui perdure jusqu'à aujourd'hui. Grâce à cette biographie, Matthieu Arnold suit le Réformateur à travers l'ensemble de sa vie et de son oeuvre : ses grands traités, sa correspondance, ses catéchismes, ses cantiques, ses prédications ou encore ses propos de table. Il nous fait découvrir un personnage plus riche et plus complexe que le pourfendeur de la papauté ou l'adversaire d'Erasme : porte-parole d'un message réconfortant et génial inventeur de la langue allemande, mari facétieux, promoteur de l'instruction des femmes, homme d'une intense sensibilité religieuse mais qui fut appelé aussi à s'exprimer dans le domaine de l'éducation, de l'économie et de la politique. Grâce à l'étude des écrits de ses contemporains, Matthieu Arnold resitue Luther dans son époque pour mieux mesurer son influence dans tous les milieux sociaux.

Lire la suite

Un bien commode responsable


La défaite de 1940 fut plus qu’un grand traumatisme guerrier, puisqu’elle aboutit à la mise à bas de la République et à l’instauration de l’État français de Pétain avec, à la clef, la collaboration. Pour expliquer cette déroute, il fallait un bouc émissaire… Parmi les hauts responsables militaires, les français n’avaient que l’embarras du choix. Ils choisirent un général quand tant d’autres auraient du répondre de leurs erreurs.
Corap en 1940. © D.R.
Guderian de Heinz Guderian
Prix : 23,5 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Guderian
Heinz Guderian

560 pages
Résumé
« L'âme et le génie de la Blitzkrieg » : c'est en ces termes que le baron Hasso-Eccard von Manteuffel, l'un de ses anciens subordonnés, fera l'éloge de Heinz Guderian après-guerre. Il est vrai que Guderian est à l'origine de nombre d'innovations doctrinales, tactiques et techniques qui offriront à la Wehrmacht ses premiers succès. Théoricien inspiré et travailleur acharné, il a aussi démontré toute sa fougue et son talent au fil de ses campagnes : ses Panzers n'ont-ils pas conquis la Pologne à la vitesse de l'éclair, mis à genoux l'armée française à Sedan et ravagé les terres soviétiques ? Mais il s'agit d'une image chevaleresque construite de toutes pièces par l'intéressé à travers ses Mémoires publiés en 1954, en pleine guerre froide. S'ils sont une lecture indispensable pour l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, la réalité est bien différente : en témoigne sa nomination comme chef d'état-major adjoint de l'armée de terre, au lendemain de l'attentat manqué contre Hitler, en juillet 1944. Un poste qui, dans un tel contexte, ne pouvait revenir qu'à un fidèle du régime, un nazi exemplaire, ambitieux et dénué de scrupules. Ce qu'était assurément Heinz Guderian qui, en dépit de sa disgrâce en 1945, sut donner le change et échapper à toute condamnation.

Lire la suite

Une activité quasi constante


La guerre est sans doute l’une des activités les plus constantes de l’homme. La France, dans ce domaine, s’est particulièrement illustrée. La période qui commence en 1870 et se poursuit aujourd’hui en est une démonstration parfaite. C’est état de fait est aussi l’occasion pour scruter le corps social français au prisme de ces situation particulièrement dramatiques.
Guerre de 1870 : Le Rêve. Les armées françaises en bivouac rêvent des grandes victoires de l’armée de Napoléon Ier au moment des défaites contre les Prussiens. Peinture d’Edouard Detaille. Paris, musée d’Orsay. © Leemage
Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.

Lire la suite

Il y a 300 ans, le 8 juillet 1717, le Régent s’imposait

  

Dans les dernières années de son règne, Louis XIV vieillissant s’inquiète de sa succession. Le roi, en effet, est père de 6 enfants légitimes, dont 3 garçons, sauf qu’en moins de deux ans, il enterre un à un presque tous ses héritiers. En 1711, son seul fils parvenu à l’âge adulte, Le Grand Dauphin, meurt de la petite vérole à 49 ans ; quant à ses 3 enfants, les petits-fils du roi, 2 disparaissent aussi de maladie, le duc de Bourgogne et le duc de Berry, tandis que le troisième, le duc d’Anjou, monte sur le trône d’Espagne. Louis XIV n’a plus qu’un héritier : le deuxième fils des Bourgogne, son arrière-petit-fils, né le 15 février 1710. Cette série tragique conduit le souverain à songer à ses enfants naturels et notamment aux 2 garçons qu’il a eus avec Me de Montespan : le duc du Maine et le comte de Toulouse. Ainsi, par le fameux édit du 2 juillet 1714, complété le 23 mai 1715, le souverain décide qu'il n'y aura plus de différence entre princes du sang et légitimés. Cela revient à mettre en compétition pour la couronne ses deux « bâtards », avec les Orléans, les Condé et les Conti. Une situation inédite qui indigne Philippe d'Orléans, qui s’attachera à casser ce testament en mettant à l’écart le duc du Maine à la mort du roi et en obtenant en juillet 1717, qu’un nouvel édit lui assure la succession. Celui qui proclame « On naît prince de sang, on ne le devient pas » peut ainsi exercer pleinement sa régence en attendant que l’arrière-petit-fils légitime monte sur le trône sous le nom de Louis XV.
L'Etiquette à la cour de Versailles de Daria Galateria
Prix : 24,9 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
L'Etiquette à la cour de Versailles
Daria Galateria

384 pages
Résumé
A Versailles, l'étiquette avait un double objectif : organiser les relations entre les personnes et récompenser ou honorer les courtisans par des faveurs particulières. Un ouvrage, Le Cérémonial, en détaillait les usages pour tous ceux qui souhaitaient s'approcher du roi. Dans les faits, l'étiquette divisait plus qu'elle ne facilitait les relations et les comportements... Les mémorialistes, à l'instar d'un Saint-Simon, racontent avec force détails les déconvenues, commérages, rumeurs et autres cancans que l'étiquette suscitait parmi les courtisans. A travers des exemples concrets - l'usage du tabouret auprès du roi, les entretiens sur la chaise percée, le port autorisé ou pas du bonnet selon son rang, les invités au grand coucher ou au petit lever... -, Daria Galateria donne ici un mode d'emploi inédit de Versailles. Déroulées comme un inventaire à la Prévert, les cent soixante entrées de ce recueil sont truffées d'anecdotes rocambolesques et souvent truculentes et des rites auxquels se prêtaient les courtisans du roi pour rester en grâce. Et donnent à méditer sur l'art (trivial) de gouverner des Bourbons...
 picto focus vidéo
Louis XIV intime de Hélène Delalex
Prix : 29 €
ajouter Louis XIV intime de Hélène Delalex au panier
 
Description
Louis XIV intime
Hélène Delalex

192 pages
Résumé
Louis le Quatorzième fut un bel adolescent à la sensualité prometteuse, que le luth ennuyait et qui demanda qu'on lui apprît la guitare. Est-ce en jouant de cet instrument qu'il séduisit Marie Mancini, son grand amour de jeunesse ? A vingt ans, un traitement contre la typhoïde lui fit perdre ses cheveux : désormais, il portera perruque et toute l'Europe l'imitera. On peut toutefois supposer qu'il l'enlevait en privé pour lutiner la belle marquise de Montespan, la plus célèbre favorite du règne... Timide dans l'intimité - il rougissait beaucoup -, il ne l'était guère dans son métier de roi : « Je suffirais sans doute à gouverner d'autres empires, comme le soleil à éclairer d'autres mondes. » Amateur éclairé de peinture, collectionneur avisé, il aima passionnément les jardins et surtout ses orangers. A la mort de Marie-Thérèse, il contracta un mariage secret et morganatique avec Françoise d'Aubigné, veuve du poète Scarron. Sa fin fut, selon les témoins, exemplaire. Il confessa avoir trop aimé les guerres et les bâtiments. Qui lui reprocherait aujourd'hui d'avoir fait ériger Versailles ?
-64%
 
Les Derniers Jours de Louis XIV de Alexandre Maral
Prix : 8 €
Prix Public: 22,5 €
 Article épuisé
 
Description
Les Derniers Jours de Louis XIV
Alexandre Maral

328 pages
Résumé
1715-2015 : depuis trois siècles, la mort de Louis XIV n'a cessé de fasciner et d'émouvoir. Avant de quitter ce monde, le Roi-Soleil a organisé lui-même la mise en scène de son dernier crépuscule : une mort chrétienne, parfaitement maîtrisée et conçue comme le spectacle par excellence de l'absolutisme - « Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours ». La mort du roi est venue interrompre le règlement d'importantes affaires, notamment en politique extérieure et dans le domaine de la religion. Pour mieux comprendre ces enjeux, le récit commence au 1er janvier 1715 et suit le roi dans ses dernières préoccupations. Rédigé sur les lieux mêmes qui ont été témoins de la mort de Louis XIV en 1715, le livre d'Alexandre Maral est fondé sur l'analyse des sources les plus fiables, notamment Dangeau et les frères Anthoine. Seul cet examen attentif permet de reconstituer au plus près le déroulement des événements : les derniers divertissements du roi, les progrès de la maladie, l'impuissance des médecins, les intrigues de cour, l'abandon du roi à la Providence.
Dictionnaire Louis XIV de Lucien Bély
Prix : 22,4 €
Prix Public: 0 €
ajouter Dictionnaire Louis XIV de Lucien Bély au panier
 
Description
Dictionnaire Louis XIV
Lucien Bély

992 pages
Résumé
Ce dictionnaire obéit à une démarche rigoureuse évitant tout parti-pris historique qui ne verrait en Louis XIV que Louis le Grand ou le Roi-Soleil. Au contraire il vise à le dégager d'une gangue de jugements traditionnels, tantôt louanges outrées tantôt critiques acerbes. Refusant de juger ou de célébrer cet homme d'Etat, il propose des mises au point précises et détaillées, à la lumière des recherches les plus récentes, et une approche simple et claire des faits historiques. Pour donner une image cohérente d'un homme dans son temps, il met en valeur toutes les réalisations originales de son règne, comme ses échecs et les persécutions dont il fut responsable. L'ouvrage part aussi de la personnalité du roi pour comprendre l'Etat et la société française de son temps. Il offre, entre autres, une promenade à travers les provinces que Louis XIV a parcourues pour tenter de savoir quelle connaissance il avait de son pays. Il aborde également les grandes entreprises du règne : réformes, politique économique, guerres, diplomatie. Il brosse enfin un tableau riche et original de la société qui gravite autour de lui.




Histoire du monde au XIXe siècle de Pierre Singaravélou - Sylvain Venayre
Prix : 39 €
ajouter Histoire du monde au XIXe siècle de Pierre Singaravélou - Sylvain Venayre au panier
 
Description
Histoire du monde au XIXe siècle
Pierre Singaravélou - Sylvain Venayre

740 pages
Résumé
Le XIXe siècle a longtemps été pensé comme le siècle de la modernité. A l'échelle du monde, les choses sont plus compliquées, entre résistances et indifférence à l'avènement d'un temps que certaines élites qualifiaient dès 1900 de « mondial ». Le livre s'ouvre sur l'expérience du monde et l'ensemble des phénomènes qui le transformèrent alors. Il y est question des idées politiques, des théories économiques, des combats, des familles, des loisirs, des voyages, de la consommation. Vient ensuite la chronologie qui rassemble des dates donnant à voir des événements globaux, qu'ils aient été vécus de la sorte par les contemporains ou considérés ainsi rétrospectivement. Cependant, comment, en abandonnant tout étalon, restituer la pluralité des points de vue tout en rendant possible comparaisons et croisements ? Il fallait adopter la catégorie la plus vaste possible : celle de la culture matérielle. Dans la troisième partie, le lecteur pourra vagabonder parmi ces derniers, rassemblés dans un « magasin » du monde. Dans la dernière partie de l'ouvrage, le regard se décentre un peu plus, orienté vers dix grandes régions correspondant aux principales aires culturelles de la planète, qui forment autant de laboratoires pour multiplier les comparaisons et éprouver les catégories de l'entendement historique. Se pencher sur le monde d'hier permet de comprendre celui d'aujourd'hui.
Histoire économique de Vichy de Cédric Perrin - Fabrice Grenard - Florent Le Bot
Prix : 27 €
ajouter Histoire économique de Vichy de Cédric Perrin - Fabrice Grenard - Florent Le Bot au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire économique de Vichy
Cédric Perrin - Fabrice Grenard - Florent Le Bot

432 pages
Résumé
Au regard des très nombreux livres portant sur la France pendant la Seconde Guerre mondiale, l'histoire économique et sociale de la période de Vichy fait indéniablement figure de « parent pauvre ». Pourtant, ce domaine est sans doute celui où les connaissances ont le plus progressé à travers de nombreux travaux de toute nature. Lesquels permettent d'analyser les conséquences de l'Occupation sur l'évolution de plusieurs branches ou secteurs jusque-là très peu étudiés (électricité, transports, biens de consommation, industries culturelles, agriculture, etc.), d'approfondir les relations entre l'Etat, les entreprises et les organisations patronales, de comprendre les conséquences des contraintes allemandes sur les échanges (notamment la division du territoire en différentes zones - ce que les auteurs nomment « une France morcelée »). L'ouvrage s'interroge également sur les procédés et les résultats de l'épuration économique, ainsi que sur les éventuels héritages de la période sur le moyen ou long terme. Il apparaît au final que la France fut certainement - par choix et/ou par force - le pays d'Europe le plus mobilisé en faveur de l'effort de guerre allemand. La clarté de l'organisation d'ensemble permet une lecture fluide et aisée, s'adressant au plus grand nombre.
La Chute de l'Empire romain de Bertrand LANÇON
Prix : 22 €
ajouter La Chute de l'Empire romain de Bertrand LANÇON au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Chute de l'Empire romain
Bertrand LANÇON

352 pages
Résumé
La chute de l'Empire romain est une des données majeures de la culture occidentale, mais nul ne saurait la situer ni l'expliquer clairement. La recherche historique, dont la production sur le sujet a été très abondante ces dernières années, met continuellement en question l'existence de causes, réelles et profondes, à ce phénomène. La locution « une histoire sans fin » indique à la fois qu'il n'y eut pas de chute de l'Empire romain et que, pourtant, les historiens ne cessent de la commenter. Peut-on alors parler d'une chute sans causes ? Ce paradoxe troublant est dû à ce que ces explications causales reflètent beaucoup plus les préoccupations actuelles (emprise du religieux, problèmes migratoires, crise économique, affaiblissement démographique...) que celles du passé. Le livre montre que la « chute » de l'Empire romain fut un très long processus de transformation, imperceptible, non réductible à un événement unique. Un regard historique original sur un sujet qui continue à fasciner.
Homo deus de Yuval Noah HARARI
Prix : 24 €
ajouter Homo deus de Yuval Noah HARARI au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Homo deus
Yuval Noah HARARI

434 pages
Résumé
L'auteur de Sapiens, que Barack Obama avait encensé, nous propose un nouveau voyage dans le temps, aussi passionnant que le précédent. Mais cette fois, il ne s'agit pas de se tourner vers le passé lointain, mais au contraire de se projeter dans l'avenir. Une nouvelle épopée qui ne serait évidemment pas possible sans les connaissances de l'auteur sur la façon dont les humains ont conquis le monde. Le siècle dernier a permis au genre humain de se libérer de ce qui l'a mobilisé, au quotidien, pendant des siècles, voire des millénaires : survivre à la famine, aux épidémies et aux guerres. Quels nouveaux objectifs les femmes et les hommes du XXIe siècle vont-ils se fixer, à l'heure où l'obésité est plus meurtrière que la faim et où les personnes qui se suicident à travers le monde sont plus nombreuses que les victimes de conflits armés ? Les ambitions que leur prête l'auteur semblent déraisonnables et démesurées : l'immortalité, la poursuite du bonheur, ou encore la volonté de s'élever au rang des dieux...
La Terreur, vérités et légendes de Jean-Clément MARTIN
Prix : 13 €
ajouter La Terreur, vérités et légendes de Jean-Clément MARTIN au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Terreur, vérités et légendes
Jean-Clément MARTIN

240 pages
Résumé
La « terreur » est le meilleur concept politique français à l'exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste... Pourtant les historiens ne s'entendent toujours pas sur sa nature. S'il est admis que celle-ci prend fin le 10 thermidor - 28 juillet 1794, avec l'exécution de Robespierre -, de nombreuses questions demeurent. Quand a-t-elle réellement débuté ? Est-elle le produit d'une politique ou la conséquence de la vacance du pouvoir ? A-t-elle été inventée pour disqualifier Robespierre, voire toute l'oeuvre de la Révolution ? A-t-elle été plus meurtrière que les crises contemporaines en Europe et en Amérique ? C'est à toutes ces questions que répond, point par point, ce livre, écrit par un des meilleurs historiens de la période.
Fouché, dossiers secrets de Emmanuel de WARESQUIEL
Prix : 22 €
ajouter Fouché, dossiers secrets de Emmanuel de WARESQUIEL au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Fouché, dossiers secrets
Emmanuel de WARESQUIEL

320 pages
Résumé
La première biographie de Fouché d'Emmanuel de Waresquiel, parue en 2014, a connu un tel succès que l'auteur ne peut se résoudre à clore le dossier. Depuis la parution du livre, en effet, on lui a fait parvenir de nombreuses pièces d'archives totalement inconnues. Sa connaissance de l'homme et du contexte s'est en trois ans enrichie encore et affinée. En neuf chapitres consacrés à des questions de grande importance, des faits nouveaux et des analyses historiques nouvelles permettent d'approfondir la vision que l'on peut se faire du personnage et des événements. On retrouvera dans ce livre toutes les qualités des précédents : une écriture vivante et chaleureuse, une érudition sans faille, une approche très sûre des passions humaines, une ironie sous-jacente qui parle à l'intelligence.
Histoire mondiale du communisme, tome 3 de Thierry WOLTON
Prix : 39 €
ajouter Histoire mondiale du communisme, tome 3 de Thierry WOLTON au panier
Je gagne 3 Points-Cadeaux
Description
Histoire mondiale du communisme, tome 3
Thierry WOLTON

1146 pages
Résumé
Dans le dernier volet de sa trilogie, Thierry Wolton s'intéresse à tous ceux qui ont permis au communisme de prospérer avec un tel succès dans l'espace et avec une telle longévité dans le temps. Les dizaines de P.C. dans le monde avec leurs millions d'adhérents ; l'aveuglement idéologique de la quasi-totalité des intellectuels de l'époque ; la complaisance de la plupart des responsables politiques occidentaux à l'égard des régimes marxistes-léninistes ; l'aide apportée par les capitalistes cupides aux économies socialistes : autant de visages et de formes de complicité. Regarder ces vérités en face, sans honte mais sans concession, est une nécessité si l'on veut comprendre notre époque, héritage direct de ce siècle communiste achevé. Fidèle à sa méthode, Thierry Wolton brosse ici un grand récit ponctué de témoignages, d'anecdotes, d'analyses qui viennent compléter sa réflexion.
Les Vaincus de Robert Gerwarth
Prix : 25 €
ajouter Les Vaincus de Robert Gerwarth au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Vaincus
Robert Gerwarth

480 pages
Résumé
Pour les habitants de l'Europe occidentale, les années qui ont suivi la Première Guerre mondiale furent des années de deuil, certes, mais aussi de paix et de prospérité retrouvée. Mais pour peu que l'on déplace le regard à l'est du continent, c'est un tout autre paysage qui se dévoile. Sur les terres des empires vaincus, jusqu'en 1923, ce furent des années de cauchemar sans fin. Et ce n'est pas l'hécatombe des tranchées qui s'est révélée l'événement le plus terrible pour l'Europe, mais ce qui s'est joué dans les années qui ont suivi : révolutions, pogroms, expulsions de masse, guerres civiles et crimes d'une dimension génocidaire. Si la guerre avait vu s'affronter principalement des soldats, ces nouveaux conflits mettaient souvent aux prises des paramilitaires et des civils. Des millions de personnes y trouvèrent la mort. Partout, des peuples pleins de ressentiment, avides de revanche, attendaient leur heure pour se venger d'ennemis réels et imaginaires. Pas plus de dix ans plus tard, le IIIe Reich et d'autres Etats totalitaires leur fourniraient l'occasion qu'ils attendaient. La violence extrême qui a déferlé sur l'Europe de l'après-Première Guerre mondiale a pavé la voie des conflits génocidaires qui ont suivi : c'est la thèse centrale de ce livre novateur.
Voir toutes les nouveautés
-30%
Trotski de Robert  Service - Robert Service
Prix : 19,25 €
Prix Public: 27,5 €
ajouter Trotski de Robert  Service - Robert Service au panier
 
Description
Trotski
Robert Service - Robert Service

624 pages
Résumé
Révolutionnaire, chef de guerre, icône, mais aussi écrivain brillant, homme fou des femmes, Juif en conflit avec ses racines, père de famille puis bouc émissaire et victime traquée, Trotski eut un destin des plus extraordinaires qui soient. Fondateur de l'armée Rouge, rival de Staline, qui le pourchasse à partir de 1927 jusqu'en Turquie, en France puis au Mexique, il termine sa vie dans une apogée de violence, à l'image de son existence tourmentée. Théoricien « pur » d'apparence, cet homme aussi génial que monstrueux ne fut en réalité habité que d'une seule obsession : celle du pouvoir. Retournant aux sources officielles et privées, Robert Service restitue avec précision l'homme dans son époque, analyse sa psychologie, et livre le récit saisissant de sa mort. En parallèle, il donne à lire un condensé sans appel de philosophie politique, à l'usage des « derniers croyants ».
-20%
Louis XIV tel qu'ils l'ont vu de Alexandre Maral
Prix : 20,8 €
Prix Public: 26 €
ajouter Louis XIV tel qu'ils l'ont vu de Alexandre Maral au panier
 
Description
Louis XIV tel qu'ils l'ont vu
Alexandre Maral

936 pages
Résumé
Lointain comme l'astre solaire, Louis XIV a tout fait pour apparaître inaccessible et infaillible à ses sujets. Sa personne, effacée par la Majesté, est ainsi devenue un mystère. Qui était cet homme sous le roi ? Alexandre Maral, conservateur en chef au musée de Versailles, a retrouvé les témoignages de ceux qui ont pu approcher au plus près le Roi-Soleil - serviteurs, médecins, courtisans et courtisanes, ministres, artistes. Agencés selon les grandes époques du règne, ils forment un récit vivant qui suit le plus célèbre des souverains français tout au long de sa vie. Depuis son enfance menacée jusqu'à sa tragique vieillesse, en passant par la gloire et les amours, plus de cent vingt textes de une à dix pages sont ici réunis, qui racontent et expliquent son rayonnement universel. Parmi les témoignages : lettres de madame de Sévigné et de la princesse Palatine ; Mémoires de Saint-Simon, de madame de Motteville, du marquis de Dangeau, de l'abbé de Choisy ; comptes-rendus des médecins du roi, écrits de Voltaire, extraits des Mémoires et du testament du roi lui-même.
-30%
Henri II de IVAN CLOULAS
Prix : 24,5 €
Prix Public: 35 €
ajouter Henri II de IVAN CLOULAS au panier
 
Description
Henri II
IVAN CLOULAS

718 pages
Résumé
Enfant humilié par Charles Quint, Henri II, devenu roi, poursuivra la lutte entreprise par son père, François Ier, contre les Habsbourgs d'Espagne. Ce souverain, chanté par Ronsard, restera célèbre pour ses amours avec Diane de Poitiers dont il subira l'influence, laissant se développer la puissance des Guises, combattant les calvinistes et renforçant la centralisation du pouvoir par l'administration.
-40%
Patton de Benoît Rondeau
Prix : 16,7 €
Prix Public: 27,9 €
ajouter Patton de Benoît Rondeau au panier
 
Description
Patton
Benoît Rondeau

608 pages
Résumé
George Smith Patton, le général " Blood and Guts ", est incontestablement l'officier américain le plus célèbre de la Seconde Guerre mondiale. L'homme au colt à crosse d'ivoire nous est en grande partie connu par le film éponyme aux sept oscars, qui a contribué à faire de lui un héros populaire américain. Sa personnalité complexe mérite cependant d'être mieux connue. Doté d'un sens inné du commandement et d'une incroyable habileté tactique, le général Patton combat sans relâche depuis la Tunisie jusqu'en Allemagne, en passant par la Sicile, la Normandie, la Lorraine et les Ardennes. Mais l'homme de terrain des années quarante s'est nourri des expériences du jeune homme qu'il était, combattant sur le front de l'Ouest durant la Première Guerre mondiale. En contact étroit avec le Patton Museum Fort Knox, Benoît Rondeau a revu la traduction des Carnets de Patton et nous livre ici une biographie plus personnelle et intime du général. Il souligne l'importance de la sphère privée : famille, amis et mentors participent grandement à la construction de ce héros de guerre. Ce livre ne constitue pas un ouvrage de plus sur Patton : c'est la biographie de référence qui manquait jusqu'alors sur l'illustre général.
-30%
Raspoutine de Alexandre Sumpf
Prix : 16,1 €
Prix Public: 23 €
ajouter Raspoutine de Alexandre Sumpf au panier
 
Description
Raspoutine
Alexandre Sumpf

352 pages
Résumé
A l'instar de Caligula, Grigori Raspoutine fait partie des personnages dont la légende noire - omniprésente - empêche de connaître l'histoire. La vie du moujik-guérisseur devenu favori du couple impérial (Nicolas II et Alexandra) n'a cessé de fasciner, de ses dons thaumaturgiques auprès du tsarévitch hémophile à ses frasques homériques ; de son ascension aux mystères de son assassinat, celui-ci donnant le la à la révolution qui allait entraîner les Romanov - et l'autocratie à sa suite - dans la tombe. Considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de l'histoire russe et soviétique, Alexandre Sumpf ouvre l'enquête, à partir d'archives et de la vaste bibliographie existante, notamment en langue russe. Il raconte d'abord la vie de l'homme avant de décrypter les multiples visages d'une diabolisation qui en dit beaucoup sur les métamorphoses successives de la Russie au XXe siècle.
-30%
Les Romanov de Hélène Carrère d'Encausse
Prix : 16,8 €
Prix Public: 24 €
ajouter Les Romanov de Hélène Carrère d'Encausse au panier
 
Description
Les Romanov
Hélène Carrère d'Encausse

468 pages
Résumé
En 1613, les Romanov ont conquis le trône de Russie à l'issue de siècles tragiques, où le pouvoir avait été transmis ou conquis par le meurtre. De 1613 à 1917, quinze souverains - dont trois femmes - ont incarné la dynastie. Les Romanov ont gouverné un empire devenu le pays le plus étendu du monde - ce qu'il est encore en 2013, année qui marque le quatre centième anniversaire de l'arrivée des Romanov sur le trône. Cette dynastie exceptionnellement brillante - certains empereurs comme Pierre le Grand, Catherine II ou Alexandre II comptent parmi les plus hautes figures de l'histoire universelle - a permis à la Russie de devenir une puissance hors du commun, européenne dans un premier temps, puis mondiale. Il faut toutefois en convenir : le sang n'a cessé de couler au pied du trône... Trois questions peuvent alors être posées : l'histoire russe a-t-elle créé les conditions de cette violence ininterrompue ? Le destin tragique des Romanov était-il inscrit dans son passé (marqué par les invasions, les multiples cultures et religions qui se sont mêlées sur la terre russe) ? Ce rapport inédit du pouvoir légitime et de la violence conduisait-il inéluctablement à la tragédie finale, et même au système totalitaire dont la durée et la cruauté furent non moins exceptionnelles ? Comme personne, Hélène Carrère d'Encausse, spécialiste de la Russie unanimement saluée, sait retracer l'histoire de ce fascinant pays, et sait évoquer, aussi, ce que l'on appelle « l'âme russe ».
-20%
Versailles privé de Nicolas Jacquet
Prix : 15,9 €
Prix Public: 19,9 €
 Article épuisé
 
Description
Versailles privé
Nicolas Jacquet

224 pages
Résumé
Le plus beau palais du monde a été conçu et érigé pour affermir et magnifier l'Etat et son incarnation de droit divin, le jeune Louis XIV. La pompe, le gigantisme du Versailles officiel et des pièces d'apparat (Grand Appartement du Roi, Grand Appartement de la Reine, Galerie des Glaces, Salon d'Hercule, etc.) dissimulent en fait un autre Versailles plus intime et d'une échelle plus humaine. Les rares visiteurs autorisés à le parcourir découvrent une multitude de lieux cachés (petits salons, boudoirs, cabinets, pièces de valets de chambre dont quelques-unes constituent « l'appartement de Fersen », combles aménagés, cabinets de bains, « braisière du roi »). Ils sont reliés par des escaliers dérobés, d'interminables et étroits couloirs où s'entendent encore, pourvu qu'on prête bien l'oreille, les bruissements de satin de la robe d'une courtisane égarée... Derrière les marbres et les miroirs de la célèbre Galerie, s'entassent ainsi trois étages d'entresols. Ces domaines privés ont été aménagés par le Grand Roi mais surtout par ses deux successeurs versaillais, Louis XV et Louis XVI : le Bien-Aimé avait besoin de redevenir homme dans les bras de quelque créature à l'insu de sa cour et le roi savant retrouvait, après les tracas du pouvoir et les fatigues de la chasse, le calme de ses cabinets scientifiques. Un livre passionnant, bilingue (français et anglais), orné de très belles et nombreuses illustrations.
-30%
Et Louis XIV rêva Versailles de Nicolas Jacquet
Prix : 24,45 €
Prix Public: 34,95 €
ajouter Et Louis XIV rêva Versailles de Nicolas Jacquet au panier
 
Description
Et Louis XIV rêva Versailles
Nicolas Jacquet

192 pages
Résumé
Si son père Louis XIII y avait fait bâtir un pavillon de chasse, c'est bien Louis XIV qui pensa Versailles pour être, dans le cadre le plus somptueux jamais créé depuis l'Antiquité, le siège d'un Etat fort et abriter de façon pérenne la puissance royale. Le Roi-Soleil y résida plus d'un demi-siècle. Dès 1662, Versailles reçoit le statut de « cité royale » détrônant Paris. Dans un palais encore en chantier et ouvert à tous les vents de l'imagination artistique - la Galerie des Glaces n'existe pas encore-, le jeune prince s'adonne aux plaisirs, se produit dans des fêtes et des ballets grandioses, amoureux éperdu de sa maîtresse, la timide Louise de La Vallière. Puis Versailles, dans les années 1670-1680, ayant acquis l'apparence qu'on lui connaît aujourd'hui, la grandeur du pouvoir suprême, avec son apparat, sa magnificence, ses rituels, s'y déploie dans l'exubérance de la pierre et des jardins. La favorite, la sculpturale, triomphante et avide marquise de Montespan est digne d'un amant au faîte de sa gloire et d'un lieu qui en est l'exact reflet. Remarié secrètement en 1683 à Françoise d'Aubigné, descendante d'une austère lignée calviniste qu'il fit marquise de Maintenon, et désormais endeuillé perpétuellement dans sa famille et sur les champs de bataille d'Europe, Louis XIV fit alors de Versailles, privé de fêtes et de plaisirs, « une ode majestueuse et funèbre à l'éternité ».
-30%
Le Règne de Louis XIV de OLIVIER CHALINE
Prix : 16,8 €
Prix Public: 24 €
ajouter Le Règne de Louis XIV de OLIVIER CHALINE au panier
 
Description
Le Règne de Louis XIV
OLIVIER CHALINE

784 pages
Résumé
Entre la France et Louis XIV, la rencontre fut exceptionnelle. Ce lien a fait naître chez les sujets du monarque d'immenses attentes. Certaines furent comblées, d'autres non, et ne manquèrent pas. Ensemble, monarque et sujets de tout rang connurent la gloire et l'adversité, faisant du royaume la plus forte puissance du temps, première sur terre et même sur mer, quelques années durant. Lorsque Louis XIV s'éteignit, au matin du 1er septembre 1715, il laissait une France différente, mieux protégée, mais essoufflée et endettée, des impatiences de toutes sortes et une autorité royale si élevée qu'il allait falloir la rabaisser pour éviter qu'elle ne se rompe. C'est cette histoire que nous raconte Olivier Chaline, pas seulement depuis la Cour et le pouvoir central, mais écrite depuis les provinces, anciennes et nouvelles, les colonies et les autres Etats européens. Aussi tâche-t-il de répondre à diverses questions : qui était Louis XIV ? Comment exerça-t-il son métier de roi ? De quels moyens disposait-il ? Quels résultats obtint-il ?
-30%
Le Procès de Louis XIV de Charles-Edouard Levillain
Prix : 16,7 €
Prix Public: 23,9 €
ajouter Le Procès de Louis XIV de Charles-Edouard Levillain au panier
 
Description
Le Procès de Louis XIV
Charles-Edouard Levillain

400 pages
Résumé
Une immense propagande antifrançaise et antilouisquatorzienne s'est déployée en Europe devant les multiples guerres de conquête que la France a menées de 1661 à 1715. Et c'est d'un habitant de Franche-Comté que vinrent les assauts les plus meurtriers : François-Paul de Lisola. Fidèle aux Habsbourg, diplomate, juriste et essayiste hors pair, François-Paul de Lisola fut l'un des plus féroces adversaires de la France au XVIIe siècle. Cet ouvrage croise l'histoire politique et militaire, l'histoire des relations internationales, l'histoire des idées et l'histoire littéraire pour dévoiler un pan quasi inconnu du Grand Siècle. Il constituera un précieux contrepoint à l'abondante production consacrée à Louis XIV pour le tricentenaire de sa mort.
-30%
S.P.Q.R. de Mary Beard
Prix : 18,2 €
Prix Public: 26 €
ajouter S.P.Q.R. de Mary Beard au panier
 
Description
S.P.Q.R.
Mary Beard

620 pages
Résumé
S.P.Q.R. - Senatus Populus Que Romanus - est l'abréviation qu'utilisent les Romains pour désigner leur Etat. L'ancienne Rome était une métropole tentaculaire de plus d'un million d'habitants, un « mélange de luxe et de saleté, de liberté et d'exploitation, de fierté civique et de guerre civile meurtrière ». Mais comment ce qui n'était qu'un village insignifiant dans le centre de l'Italie est-il devenu le siège d'un empire dominant la Méditerranée ? Mary Beard, historienne de renommée mondiale, raconte ici l'émergence puis la chute d'une culture qui a façonné nombre de nos concepts fondamentaux sur le pouvoir, la citoyenneté, la guerre, la violence politique, l'empire, le luxe ou la beauté. Du mythe fondateur de Romulus et Remus (VIIIe siècle av. J.-C.) à l'édit de l'empereur Caracalla offrant la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l'empire (IIIe siècle), Mary Beard retrace cette fascinante histoire. Ce faisant, elle conteste les perspectives historiques confortables en vogue depuis des siècles. Ainsi, des personnages célèbres - Cicéron, César, Cléopâtre, Auguste et Néron... - prennent une toute autre couleur, tandis que les acteurs négligés dans les histoires traditionnelles - les femmes, les esclaves et ex-esclaves, les conspirateurs et, globalement, ceux qui ne sont pas du côté des vainqueurs - retrouvent leur place dans l'éblouissante aventure romaine. Notre perception de la Rome antique a considérablement changé au cours des cinquante dernières années. S.P.Q.R. en fait la synthèse et façonnera probablement à son tour notre regard sur l'histoire de Rome pendant les décennies à venir.
-30%
Les Gaulois contre les Romains de JOËL SCHMIDT
Prix : 16,1 €
Prix Public: 23 €
ajouter Les Gaulois contre les Romains de JOËL SCHMIDT au panier
 
Description
Les Gaulois contre les Romains
JOËL SCHMIDT

384 pages
Résumé
Voici retracée l'histoire d'un grand conflit qui ne s'achèvera qu'à la toute fin de l'Empire romain. On peut affirmer que Rome et les Gaulois n'ont jamais cessé, directement ou indirectement, de s'opposer, de tenter de se piéger et de se combattre, y compris en recourant à la diplomatie ou au chantage. Au cours de toutes leurs conquêtes, qu'ils soient en guerre contre les Etrusques, les peuples d'Italie, les Carthaginois ou les Grecs, les Romains trouvent sur leur route soit les Celtes, soit ceux qui en sont directement issus, les Gaulois. Que dire d'un tel acharnement, si ce n'est qu'il relève d'une hostilité réellement atavique ? C'est d'ailleurs la conclusion à laquelle les historiens contemporains de la Rome antique sont bel et bien arrivés. On peut donc bien parler, comme le fait ici l'auteur, d''ennemis héréditaires', lorsqu'on voit se défier, pendant près de mille ans, deux puissances, l'une celtique, l'autre romaine.
-30%
Jules César de ROBERT ETIENNE
Prix : 16,35 €
Prix Public: 23,4 €
ajouter Jules César de ROBERT ETIENNE au panier
 
Description
Jules César
ROBERT ETIENNE

326 pages
Résumé
En dépit de l'admiration qu'on porte depuis toujours au conquérant des Gaules, au vainqueur de la guerre civile, à l'amant de Cléopâtre et au bâtisseur d'empire, on a trop longtemps méconnu la singularité de César. On en a souvent fait un patricien soucieux de sauvegarder les positions de l'aristocratie, un soldat heureux mais surtout habile propagandiste, un autocrate aspirant à la tyrannie et peu regardant sur les moyens. C'est mal mesurer la part prise par son génie propre dans sa destinée : il ne s'est ni servi ni prévalu de sa naissance, comptant plutôt sur sa force de séduction et son charisme. Refondateur des institutions d'une République à bout de souffle, architecte d'une nouvelle société faisant leur place à des couches nouvelles, unificateur et organisateur des conquêtes de Rome, cet homme quasi invaincu n'échoua qu'en un seul domaine : se constituer un parti assez solide pour asseoir durablement sa domination sur l'Etat. Les conjurés des ides de mars (44 av. J.-C.), unis par la détestation qu'ils lui vouaient, l'assassinèrent sans profit réel. Car son oeuvre répondait à une telle nécessité historique qu'elle devait lui survivre des siècles : en peu d'années, son fils (adoptif) put faire fructifier un héritage qui était au fondement de l'exceptionnel rayonnement qu'eut le « siècle d'Auguste ».
-30%
Marc Aurèle de PIERRE GRIMAL
Prix : 19,6 €
Prix Public: 28 €
ajouter Marc Aurèle de PIERRE GRIMAL au panier
 
Description
Marc Aurèle
PIERRE GRIMAL

452 pages
Résumé
Le poids de l'Empire et des guerres a conduit les Romains à prendre conscience que la monarchie était le système qui leur convenait le mieux. Marc Aurèle en fait la preuve : il porte l'empire à son apogée et, à travers ses Pensées - qu'il n'écrivait que pour lui-même -, apporte un témoignage passionnant sur cette période. Apparaît alors la figure d'un empereur exceptionnel, le plus efficace et le plus humain que Rome ait jamais connu. Grâce à cet ouvrage, Pierre Grimal nous fait découvrir un personnage bien différent de celui qui nous est habituellement présenté.

-20%
Catherine de Médicis de Jean-Pierre Poirier
Prix : 19,9 €
Prix Public: 24,9 €
ajouter Catherine de Médicis de Jean-Pierre Poirier au panier
 
Description
Catherine de Médicis
Jean-Pierre Poirier

476 pages
Résumé
Héritière des Médicis, descendante de Laurent le Magnifique, belle-fille de François Ier, épouse d'Henri II, mère de François II, Charles IX et Henri III, Catherine de Médicis tient pendant trente ans la barre de l'Etat, dont quatorze années de pouvoir absolu. Confrontée à huit guerres de Religion, aux luttes des Guises et des Bourbons pour s'arroger le pouvoir, aux querelles entre ses fils, elle se bat avec un courage admirable contre tous les facteurs de désintégration. Toutefois, dépenses inconsidérées, conflits inutiles et indifférence aux souffrances des Français assombrissent son règne. Jean-Pierre Poirier signe ici une biographie magistrale de cette reine hors du commun.
-20%
Les Montmorency de Daniel Dessert
Prix : 18,4 €
Prix Public: 23 €
ajouter Les Montmorency de Daniel Dessert au panier
 
Description
Les Montmorency
Daniel Dessert

320 pages
Résumé
Mille ans au service des rois de France... En 1921 s'éteint dans l'indifférence générale la dernière des Montmorency, la République ne cultivant pas, il est vrai, de goût particulier pour son passé monarchique. Et pourtant, quelle famille ! Six connétables, treize maréchaux de France, des noms aussi prestigieux qu'Anne de Montmorency, de grands capitaines militaires - Condé, Turenne, le maréchal de Luxembourg -, des sécessionnistes comme l'amiral de Coligny devenu protestant, tué pendant la Saint-Barthélemy, quelques mauvais éléments, aussi, tel Gilles de Rais. Génération après génération, les Montmorency ont été les auxiliaires zélés et emblématiques de la monarchie française. Familiers tour à tour des Capétiens, des Valois et des Bourbons, ils ont tenu un rôle de premier plan dans la gestation de l'Etat français, sous sa forme centralisée et administrative (la monarchie absolue). Leurs parcours sont toujours illustres et leur familiarité avec le pouvoir - ils l'ont fait mais celui-ci les a faits aussi - est unique dans l'histoire de France. Excellent connaisseur de l'histoire de la royauté, Daniel Dessert raconte cette famille exceptionnelle, toujours associée aux tourments du pays. Il livre aussi bien les secrets de leur réussite que le récit de leurs déboires - sur vingt-six générations, on en compte de mémorables ! Un document exhaustif, en même temps qu'un bel hommage.
 picto focus vidéo
Tout sur Mein Kampf de Claude QUÉTEL
Prix : 14,9 €
ajouter Tout sur Mein Kampf de Claude QUÉTEL au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Tout sur Mein Kampf
Claude QUÉTEL

288 pages
Résumé
On aurait pu croire que la bible du nazisme était tombée dans les oubliettes de l'histoire quand une violente polémique a surgi à l'automne 2015 à propos de son éventuelle réédition. Nombreux sont ceux qui s'y opposent au motif que ce serait faire la publicité des thèses du Führer ; d'autres estiment qu'il est absurde d'interdire « un document de premier ordre pour comprendre la Seconde Guerre mondiale ». Claude Quétel mène l'enquête en répondant à dix questions cruciales : qui était Hitler avant Mein Kampf ? Dans quelles circonstances l'ouvrage a-t-il paru ? Que dit-il ? Annonce-t-il les crimes à venir du nazisme ? Est-ce le seul livre d'Hitler ? Quelle fut sa diffusion en Allemagne ? La France a-t-elle ignoré Mein Kampf ? Quels autres pays l'ont publié ? A-t-il été mis en cause à l'issue de la guerre ? Qu'est devenu Mein Kampf aujourd'hui ?
L'Ami américain de Eric BRANCA
Prix : 23 €
ajouter L'Ami américain de Eric BRANCA au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
L'Ami américain
Eric BRANCA

384 pages
Résumé
« La France ne le sait pas, confiait François Mitterrand au soir de sa vie, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Une guerre inconnue, une guerre sans mort... Et pourtant une guerre à mort. » Ce n'est pourtant pas contre lui, mais bien contre Charles de Gaulle, combattu avec tant d'ardeur par ce même Mitterrand sous l'oeil bienveillant de Washington, que les Etats-Unis ouvrirent les hostilités, dès 1940, en préférant Pétain, Darlan puis Giraud à l'homme du 18 Juin. Et même Laval si son ultime manoeuvre de l'été 1944 pour rétablir la IIIe République avait été couronnée de succès ! Pourquoi cette hostilité alors que le Général sut se montrer l'allié le plus solide de l'Amérique quand, au début des années soixante, l'apocalypse nucléaire menaçait ? Parce que, au contraire des autres Européens, le fondateur de la Ve République estimait qu'amitié ne devait pas rimer avec vassalité. C'est l'histoire secrète de ce conflit que raconte ce livre à l'aide, notamment, d'archives américaines déclassifiées.
Les Lieux de l'histoire de France
Prix : 23 €
ajouter Les Lieux de l'histoire de France de  au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Lieux de l'histoire de France


496 pages
Résumé
« Petit Lillois de Paris, rien ne me frappait davantage que les symboles de nos gloires : nuit descendant sur Notre-Dame, majesté du soir à Versailles, Arc de triomphe dans le soleil. » Cette célèbre phrase du général de Gaulle le suggère : si la France peut se définir par des valeurs, elle s'incarne également dans des lieux. Olivier Wieviorka et Michel Winock, grâce à la contribution de trente historiens de renom, les présentent pour retracer notre histoire nationale, en partant de sites significatifs qui l'illustrent. Car avant d'acquérir un statut iconique, ces lieux, de Chambord à Sarcelles en passant par Versailles, ont avant tout assumé des fonctions, qu'elles fussent politiques, militaires, religieuses, industrielles... En les scrutant autrement un par un, il est possible de comprendre une époque. En les présentant ensemble, ils racontent l'histoire de France. Les lieux : Lascaux, Carnac, Alésia, le pont du Gard, Notre-Dame, Reims, Cluny, Avignon, le Mont-Saint-Michel, le Louvre, Chambord, Versailles, le Vieux-Port, la place de la Bastille, l'Arc de triomphe, la Sorbonne, l'Opéra, le Palais-Bourbon, le Sacré-Coeur, la gare Saint-Lazare, la tour Eiffel, Lourdes, Courrières, la promenade des Anglais, Renault Colombes, Douaumont, la ligne Maginot, Drancy, le Palais des congrès de Cannes, la Maison de la Radio...
La Guerre sous-marine allemande de François-Emmanuel Brézet
Prix : 23,5 €
ajouter La Guerre sous-marine allemande de François-Emmanuel Brézet au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Guerre sous-marine allemande
François-Emmanuel Brézet

416 pages
Résumé
La guerre maritime a existé de tout temps. Au XIXe siècle, les grandes puissances maritimes pensaient en avoir codifié l'usage et interdit les excès : la Déclaration de Paris du 30 mars 1856 proscrit la guerre de course en protégeant la marchandise neutre embarquée, à l'exception de la contrebande de guerre, celle de Londres du 26 février 1909 est relative au droit de la guerre maritime. Cependant, en établissant en octobre 1914 un blocus de la mer du Nord destiné à couper l'Allemagne de ses sources d'approvisionnement, l'Angleterre incitera les Allemands à déclarer en février 1915 une guerre au commerce menée au moyen des sous-marins. La mise en oeuvre de cette arme nouvelle n'avait jusque-là jamais été envisagée, et le torpillage en mai 1915 du paquebot anglais Lusitania constitua un tournant. Jusqu'en février 1917, le gouvernement allemand hésitera à aller plus loin devant le risque de voir les Etats-Unis entrer dans le conflit. La déclaration de guerre sous-marine à outrance qu'il se résignera à notifier alors aboutit à un double fiasco : le nombre insuffisant de submersibles disponibles et la riposte alliée ne permirent pas d'atteindre le niveau de destruction nécessaire pour amener l'Angleterre à se retirer du conflit ; l'entrée des Etats-Unis dans la guerre au printemps 1918 sera décisive... Un ouvrage érudit, par l'un des plus grands spécialistes de l'histoire de la marine allemande.
Hérétiques de Robert I. Moore
Prix : 23 €
ajouter Hérétiques de Robert I. Moore au panier
 
Description
Hérétiques
Robert I. Moore

420 pages
Résumé
Avec cet ouvrage, Moore bouleverse toute l'histoire des hérésies telle qu'elle était pensée depuis le XIXe siècle en montrant comment l'Eglise médiévale a criminalisé les nombreuses oppositions à une époque où s'est affirmée une « monarchie pontificale » absolue et centralisée, théocratique, fondée sur la séparation radicale des clercs et des laïcs et sur la soumission des seconds aux premiers. Les dissidences qui furent persécutées sous le nom d'hérésie étaient en réalité suscitées par des lectures intransigeantes des Evangiles et par le rejet des privilèges comme du pouvoir des clercs. Il s'agissait non pas de mouvements extérieurs au christianisme (par exemple liés au manichéisme), mais de contestations évangélistes et anticléricales, toujours liées à des tensions politiques et sociales. Dans le livre, abondamment commenté depuis sa sortie en 2012, Moore examine tous les épisodes d'hérésies survenus entre l'an mil et les premiers temps de l'Inquisition (v. 1250). Comme le contexte général de chaque épisode est examiné en profondeur dans toutes ses dimensions, il en ressort une relecture de l'histoire générale du Moyen Âge central en Occident.
Le 4 septembre 1870 de Pierre CORNUT-GENTILLE
Prix : 18 €
ajouter Le 4 septembre 1870 de Pierre CORNUT-GENTILLE au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Le 4 septembre 1870
Pierre CORNUT-GENTILLE

224 pages
Résumé
Le 2 septembre 1870, la France subit, à Sedan contre la Prusse, l'une des plus terribles défaites de son histoire. Napoléon III est fait prisonnier. A Paris, la nouvelle, inattendue, provoque la sidération, et une foule de manifestants réclame la déchéance de l'Empire. Le 4 septembre, en quelques heures, la déchéance est votée, un gouvernement de Défense nationale est constitué et la République est proclamée, dans une grande agitation mais sans aucune goutte de sang, ce qui est sans précédent depuis 1789. Entre le Palais-Bourbon envahi, l'Elysée déserté, l'Hôtel de Ville et le ministère de l'Intérieur se joue et s'écrit un grand moment d'histoire de la France, puisque, depuis lors, la République, réinventée en un seul jour, n'a plus cessé d'être notre régime institutionnel, mis à part l'épisode de Vichy. L'auteur relate heure par heure et de lieu en lieu cette journée trop méconnue, mettant en scène l'impératrice Eugénie exfiltrée de son palais, l'absurde ministre de la Guerre Palikao, le général Trochu, président du nouveau gouvernement, le vieil et vert orléaniste Thiers, les républicains de 1848 Grévy et Crémieux, les jeunes prudents comme J. Favre, J. Ferry, E. Picard, ou plus ardent tel Gambetta, qui impose son énergie et son éloquence. Il fallait rappeler ces événements sur les fondements desquels nous vivons encore.
Les Lieux de l'histoire de France
Prix : 23 €
ajouter Les Lieux de l'histoire de France de  au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Lieux de l'histoire de France


496 pages
Résumé
« Petit Lillois de Paris, rien ne me frappait davantage que les symboles de nos gloires : nuit descendant sur Notre-Dame, majesté du soir à Versailles, Arc de triomphe dans le soleil. » Cette célèbre phrase du général de Gaulle le suggère : si la France peut se définir par des valeurs, elle s'incarne également dans des lieux. Olivier Wieviorka et Michel Winock, grâce à la contribution de trente historiens de renom, les présentent pour retracer notre histoire nationale, en partant de sites significatifs qui l'illustrent. Car avant d'acquérir un statut iconique, ces lieux, de Chambord à Sarcelles en passant par Versailles, ont avant tout assumé des fonctions, qu'elles fussent politiques, militaires, religieuses, industrielles... En les scrutant autrement un par un, il est possible de comprendre une époque. En les présentant ensemble, ils racontent l'histoire de France. Les lieux : Lascaux, Carnac, Alésia, le pont du Gard, Notre-Dame, Reims, Cluny, Avignon, le Mont-Saint-Michel, le Louvre, Chambord, Versailles, le Vieux-Port, la place de la Bastille, l'Arc de triomphe, la Sorbonne, l'Opéra, le Palais-Bourbon, le Sacré-Coeur, la gare Saint-Lazare, la tour Eiffel, Lourdes, Courrières, la promenade des Anglais, Renault Colombes, Douaumont, la ligne Maginot, Drancy, le Palais des congrès de Cannes, la Maison de la Radio...
Une vie de SIMONE VEIL
Prix : 22,9 €
ajouter Une vie de SIMONE VEIL au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Une vie
SIMONE VEIL

440 pages
Résumé
Dans cette autobiographie parue en 2007, Simone Veil se racontait avec sensibilité et sincérité. De son enfance niçoise dans une famille juive assimilée, et de sa déportation à Auschwitz avec sa mère et l'une de ses soeurs en mars 1944 jusqu'aux fonctions politiques qu'elle occupa avec droiture et conviction - notamment, bien sûr, au sein des gouvernements de Jacques Chirac et de Raymond Barre de 1974 à 1979 en tant que ministre de la Santé -, Simone Veil s'imposa comme une figure singulière, pudique et attachante. C'est naturellement la loi sur l'I.V.G., qu'elle fit voter contre son camp, qui la fit connaître des Français. Aussi, en toutes circonstances, jamais elle n'omit ce qu'elle estimait être la fonction d'une rescapée des camps nazis : témoigner. Femme de mémoire, elle était résolument tournée vers l'avenir, avec le souci du monde de demain. Lire ou relire l'autoportrait de celle qui, bientôt, reposera au Panthéon, est une forme d'hommage.
Les Enfants du Goulag de Anne-Marie Losonczy - Marta Craveri
Prix : 24,9 €
ajouter Les Enfants du Goulag de Anne-Marie Losonczy - Marta Craveri au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Enfants du Goulag
Anne-Marie Losonczy - Marta Craveri

256 pages
Résumé
De 1939 jusqu'au début des années 1950, près d'un million d'Européens sont déportés en U.R.S.S. dans les camps de travail ou dans des villages isolés du Grand Nord, de la Sibérie et des steppes kazakhes. Parmi eux, nombre d'enfants et d'adolescents. C'est autour des récits de vie oraux de certains d'entre eux, recueillis entre 2008 et 2011, que ce livre restitue ce pan longtemps occulté et méconnu de l'histoire du Goulag : celle des enfants déplacés de force en U.R.S.S. à partir des pays d'Europe centrale et orientale. Qu'y-a-t-il de singulier dans le regard d'un enfant sur la déportation ? Serait-ce un mélange paradoxal entre l'impact des violences vues et subies et des moments d'amitiés, de curiosité et de partage ? Comment le danger, la peur et l'insolite deviennent-ils la routine du quotidien ? Comment construire une vie, après le retour dans un pays natal devenu étranger, marqué par la suspicion et un silence omniprésent autour de la répression ? Que faire de ces souvenirs lancinants pendant et après le régime communiste ? Autant de questions qui parcourent en filigrane ce livre.
Georges Guynemer de Jean-Marc Binot
Prix : 24 €
ajouter Georges Guynemer de Jean-Marc Binot au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Georges Guynemer
Jean-Marc Binot

396 pages
Résumé
Il ne lui a fallu que deux ans et demi pour devenir une légende. Engagé volontaire alors qu'il avait été dispensé de service pour raisons de santé, d'abord simple élève mécanicien, Georges Guynemer est le premier pilote à être cité au communiqué officiel du Grand Quartier Général, après avoir abattu son cinquième ennemi en février 1916. Dans les mois qui suivent, les victoires s'enchaînent et il est proclamé as des as, promu capitaine puis officier de la Légion d'honneur. Pourtant la véritable histoire de celui qui a laissé son nom à d'innombrables rues, écoles et autres bâtiments publics reste mal connue. Rédigé à partir d'archives pour une part inédites, notamment celles de la famille de Guynemer, cet ouvrage examine les conditions qui ont permis la construction du « mythe Guynemer », personnification de l'armée de l'air, mais aussi incarnation fantasmée de toutes les qualités qu'on attend du soldat français.
L'éditorial
de Pierre Vallaud
L'éditorial

On sait que, durant les guerres ce sont les plus faibles qui sont le plus atteints : les femmes, les enfants et les vieillards. Lorsque l’on se penche sur l’iconographie des crimes nazis à l’Est on est frappé par les traitements inhumains réservés à ces catégories de la population. Moins bien (involontairement) documentée sur le plan photographique, la politique stalinienne à l’égard de sa propre population et en période de paix, n’a pourtant pas grand-chose à envier en matière de violence à celle des nazis. On s’en convainc en se penchant sur la déportation des enfants en Union soviétique, sur les conditions matérielles dans lesquelles elle s’exerce, sur ce qui conduit les autorités à maltraiter ainsi un enfant et sur les résultats physiques et psychologiques de ces traitements inhumains.
C’est sans doute là l’une des caractéristiques constitutives de ce qu’à été le totalitarisme sous Staline. C’est aussi la marque de fabrique du totalitarisme dans son ensemble.
Lire la suite
Présentation du club
Seul club de livres spécialisé, le Club Histoire met à votre disposition chaque mois une large sélection d’ouvrages historiques, dont la qualité et l’impartialité du choix sont garantis par un comité d’Historiens, de quoi satisfaire votre curiosité quelle que soit votre époque de prédilection.
Les 4 avantages du Club
1
Un Comité d’Historiens parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l’Histoire
2
Un Magazine Gratuit chaque mois
3
Des Réductions de 20% à 50% dès votre Entrée au Club
4
Des Points-Cadeaux pour bénéficier de Livres Gratuits
Votre engagement
Feuilletez la revue du mois
Inscrivez-vous à la newsletter
Inscription