Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil
  • BIENVENUE AU CLUB HISTOIRE - PLUS DE 500 REFERENCES

    Découvrez toute l’Actualité de l’Histoire

  • POUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE - LIVRAISON À 0,01€ !

    Offre réservée aux non adhérents.

  • Les Beaux Livres à feuilleter

    Des idées cadeaux pour un Noël plein d'Histoire(s)

  • COMITÉ D'HISTORIENS

    Parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l'Histoire

Le livre du mois de la revue 238
 Plus d'infos

Les Guerriers dans la rizière
Pierre-François Souyri

Que savons-nous vraiment des samouraïs, ces guerriers nippons devenus si familiers de nos imaginaires occidentaux ? Ils formaient une caste de chevaliers japonais apparue au Xe siècle et leur histoire s'est perpétuée mille ans durant. Le samouraï est tout à la fois ce guerrier capable de la plus grande...


Je gagne 1 Point-Cadeau
Prix Club 23,9 €
 
Identifiez-vous pour donner votre réponse sur le livre du mois.

Violences et religion


Ce que l’on appelle « l’Occident chrétien » s’est signalé durant des siècles comme un lieu de controverses religieuses rapidement changé en théâtre de conflits d’une extrême violence et pas uniquement théologique. Les « hérétiques », ou bien ceux que l’on considérait comme tels, ont été au centre de ces conflits qui mirent à mal la société médiévale.
Condamnation des hérétiques au concile de Lombers en 1165. Gravure tirée de l’Histoire générale de Languedoc de Joseph Vaissète, Paris, 1737. © Selva/Leemage.
Luther de Matthieu Arnold
Prix : 25 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Luther
Matthieu Arnold

692 pages
Résumé
Le combat de Martin Luther (1483-1546) contre les dérives de l'Eglise de son temps a été à l'origine d'un renouveau de la piété, mais aussi de la fracture de la chrétienté occidentale qui perdure jusqu'à aujourd'hui. Grâce à cette biographie, Matthieu Arnold suit le Réformateur à travers l'ensemble de sa vie et de son oeuvre : ses grands traités, sa correspondance, ses catéchismes, ses cantiques, ses prédications ou encore ses propos de table. Il nous fait découvrir un personnage plus riche et plus complexe que le pourfendeur de la papauté ou l'adversaire d'Erasme : porte-parole d'un message réconfortant et génial inventeur de la langue allemande, mari facétieux, promoteur de l'instruction des femmes, homme d'une intense sensibilité religieuse mais qui fut appelé aussi à s'exprimer dans le domaine de l'éducation, de l'économie et de la politique. Grâce à l'étude des écrits de ses contemporains, Matthieu Arnold resitue Luther dans son époque pour mieux mesurer son influence dans tous les milieux sociaux.

Lire la suite

Un bien commode responsable


La défaite de 1940 fut plus qu’un grand traumatisme guerrier, puisqu’elle aboutit à la mise à bas de la République et à l’instauration de l’État français de Pétain avec, à la clef, la collaboration. Pour expliquer cette déroute, il fallait un bouc émissaire… Parmi les hauts responsables militaires, les français n’avaient que l’embarras du choix. Ils choisirent un général quand tant d’autres auraient du répondre de leurs erreurs.
Corap en 1940. © D.R.
Guderian de Heinz Guderian
Prix : 23,5 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Guderian
Heinz Guderian

560 pages
Résumé
« L'âme et le génie de la Blitzkrieg » : c'est en ces termes que le baron Hasso-Eccard von Manteuffel, l'un de ses anciens subordonnés, fera l'éloge de Heinz Guderian après-guerre. Il est vrai que Guderian est à l'origine de nombre d'innovations doctrinales, tactiques et techniques qui offriront à la Wehrmacht ses premiers succès. Théoricien inspiré et travailleur acharné, il a aussi démontré toute sa fougue et son talent au fil de ses campagnes : ses Panzers n'ont-ils pas conquis la Pologne à la vitesse de l'éclair, mis à genoux l'armée française à Sedan et ravagé les terres soviétiques ? Mais il s'agit d'une image chevaleresque construite de toutes pièces par l'intéressé à travers ses Mémoires publiés en 1954, en pleine guerre froide. S'ils sont une lecture indispensable pour l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, la réalité est bien différente : en témoigne sa nomination comme chef d'état-major adjoint de l'armée de terre, au lendemain de l'attentat manqué contre Hitler, en juillet 1944. Un poste qui, dans un tel contexte, ne pouvait revenir qu'à un fidèle du régime, un nazi exemplaire, ambitieux et dénué de scrupules. Ce qu'était assurément Heinz Guderian qui, en dépit de sa disgrâce en 1945, sut donner le change et échapper à toute condamnation.

Lire la suite

Une activité quasi constante


La guerre est sans doute l’une des activités les plus constantes de l’homme. La France, dans ce domaine, s’est particulièrement illustrée. La période qui commence en 1870 et se poursuit aujourd’hui en est une démonstration parfaite. C’est état de fait est aussi l’occasion pour scruter le corps social français au prisme de ces situation particulièrement dramatiques.
Guerre de 1870 : Le Rêve. Les armées françaises en bivouac rêvent des grandes victoires de l’armée de Napoléon Ier au moment des défaites contre les Prussiens. Peinture d’Edouard Detaille. Paris, musée d’Orsay. © Leemage
Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.

Lire la suite

Il y a 300 ans, le 8 juillet 1717, le Régent s’imposait

  

Dans les dernières années de son règne, Louis XIV vieillissant s’inquiète de sa succession. Le roi, en effet, est père de 6 enfants légitimes, dont 3 garçons, sauf qu’en moins de deux ans, il enterre un à un presque tous ses héritiers. En 1711, son seul fils parvenu à l’âge adulte, Le Grand Dauphin, meurt de la petite vérole à 49 ans ; quant à ses 3 enfants, les petits-fils du roi, 2 disparaissent aussi de maladie, le duc de Bourgogne et le duc de Berry, tandis que le troisième, le duc d’Anjou, monte sur le trône d’Espagne. Louis XIV n’a plus qu’un héritier : le deuxième fils des Bourgogne, son arrière-petit-fils, né le 15 février 1710. Cette série tragique conduit le souverain à songer à ses enfants naturels et notamment aux 2 garçons qu’il a eus avec Me de Montespan : le duc du Maine et le comte de Toulouse. Ainsi, par le fameux édit du 2 juillet 1714, complété le 23 mai 1715, le souverain décide qu'il n'y aura plus de différence entre princes du sang et légitimés. Cela revient à mettre en compétition pour la couronne ses deux « bâtards », avec les Orléans, les Condé et les Conti. Une situation inédite qui indigne Philippe d'Orléans, qui s’attachera à casser ce testament en mettant à l’écart le duc du Maine à la mort du roi et en obtenant en juillet 1717, qu’un nouvel édit lui assure la succession. Celui qui proclame « On naît prince de sang, on ne le devient pas » peut ainsi exercer pleinement sa régence en attendant que l’arrière-petit-fils légitime monte sur le trône sous le nom de Louis XV.
L'Etiquette à la cour de Versailles de Daria Galateria
Prix : 24,9 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
L'Etiquette à la cour de Versailles
Daria Galateria

384 pages
Résumé
A Versailles, l'étiquette avait un double objectif : organiser les relations entre les personnes et récompenser ou honorer les courtisans par des faveurs particulières. Un ouvrage, Le Cérémonial, en détaillait les usages pour tous ceux qui souhaitaient s'approcher du roi. Dans les faits, l'étiquette divisait plus qu'elle ne facilitait les relations et les comportements... Les mémorialistes, à l'instar d'un Saint-Simon, racontent avec force détails les déconvenues, commérages, rumeurs et autres cancans que l'étiquette suscitait parmi les courtisans. A travers des exemples concrets - l'usage du tabouret auprès du roi, les entretiens sur la chaise percée, le port autorisé ou pas du bonnet selon son rang, les invités au grand coucher ou au petit lever... -, Daria Galateria donne ici un mode d'emploi inédit de Versailles. Déroulées comme un inventaire à la Prévert, les cent soixante entrées de ce recueil sont truffées d'anecdotes rocambolesques et souvent truculentes et des rites auxquels se prêtaient les courtisans du roi pour rester en grâce. Et donnent à méditer sur l'art (trivial) de gouverner des Bourbons...
-20%
 picto focus vidéo
Louis XIV intime de Hélène Delalex
Prix : 23,2 €
Prix Public: 29 €
ajouter Louis XIV intime de Hélène Delalex au panier
 
Description
Louis XIV intime
Hélène Delalex

192 pages
Résumé
Louis le Quatorzième fut un bel adolescent à la sensualité prometteuse, que le luth ennuyait et qui demanda qu'on lui apprît la guitare. Est-ce en jouant de cet instrument qu'il séduisit Marie Mancini, son grand amour de jeunesse ? A vingt ans, un traitement contre la typhoïde lui fit perdre ses cheveux : désormais, il portera perruque et toute l'Europe l'imitera. On peut toutefois supposer qu'il l'enlevait en privé pour lutiner la belle marquise de Montespan, la plus célèbre favorite du règne... Timide dans l'intimité - il rougissait beaucoup -, il ne l'était guère dans son métier de roi : « Je suffirais sans doute à gouverner d'autres empires, comme le soleil à éclairer d'autres mondes. » Amateur éclairé de peinture, collectionneur avisé, il aima passionnément les jardins et surtout ses orangers. A la mort de Marie-Thérèse, il contracta un mariage secret et morganatique avec Françoise d'Aubigné, veuve du poète Scarron. Sa fin fut, selon les témoins, exemplaire. Il confessa avoir trop aimé les guerres et les bâtiments. Qui lui reprocherait aujourd'hui d'avoir fait ériger Versailles ?
-64%
 
Les Derniers Jours de Louis XIV de Alexandre Maral
Prix : 8 €
Prix Public: 22,5 €
 Article épuisé
 
Description
Les Derniers Jours de Louis XIV
Alexandre Maral

328 pages
Résumé
1715-2015 : depuis trois siècles, la mort de Louis XIV n'a cessé de fasciner et d'émouvoir. Avant de quitter ce monde, le Roi-Soleil a organisé lui-même la mise en scène de son dernier crépuscule : une mort chrétienne, parfaitement maîtrisée et conçue comme le spectacle par excellence de l'absolutisme - « Je m'en vais, mais l'Etat demeurera toujours ». La mort du roi est venue interrompre le règlement d'importantes affaires, notamment en politique extérieure et dans le domaine de la religion. Pour mieux comprendre ces enjeux, le récit commence au 1er janvier 1715 et suit le roi dans ses dernières préoccupations. Rédigé sur les lieux mêmes qui ont été témoins de la mort de Louis XIV en 1715, le livre d'Alexandre Maral est fondé sur l'analyse des sources les plus fiables, notamment Dangeau et les frères Anthoine. Seul cet examen attentif permet de reconstituer au plus près le déroulement des événements : les derniers divertissements du roi, les progrès de la maladie, l'impuissance des médecins, les intrigues de cour, l'abandon du roi à la Providence.
Dictionnaire Louis XIV de Lucien Bély
Prix : 22,4 €
Prix Public: 0 €
ajouter Dictionnaire Louis XIV de Lucien Bély au panier
 
Description
Dictionnaire Louis XIV
Lucien Bély

992 pages
Résumé
Ce dictionnaire obéit à une démarche rigoureuse évitant tout parti-pris historique qui ne verrait en Louis XIV que Louis le Grand ou le Roi-Soleil. Au contraire il vise à le dégager d'une gangue de jugements traditionnels, tantôt louanges outrées tantôt critiques acerbes. Refusant de juger ou de célébrer cet homme d'Etat, il propose des mises au point précises et détaillées, à la lumière des recherches les plus récentes, et une approche simple et claire des faits historiques. Pour donner une image cohérente d'un homme dans son temps, il met en valeur toutes les réalisations originales de son règne, comme ses échecs et les persécutions dont il fut responsable. L'ouvrage part aussi de la personnalité du roi pour comprendre l'Etat et la société française de son temps. Il offre, entre autres, une promenade à travers les provinces que Louis XIV a parcourues pour tenter de savoir quelle connaissance il avait de son pays. Il aborde également les grandes entreprises du règne : réformes, politique économique, guerres, diplomatie. Il brosse enfin un tableau riche et original de la société qui gravite autour de lui.




Le Grand Armorial équestre de la Toison d'or de Jean-Charles de Castelbajac
Prix : 49 €
ajouter Le Grand Armorial équestre de la Toison d'or de Jean-Charles de Castelbajac au panier
 
Description
Le Grand Armorial équestre de la Toison d'or
Jean-Charles de Castelbajac

pages
Résumé
Le Grand Armorial équestre de la Toison d'or est probablement le manuscrit enluminé le plus spectaculaire que le Moyen Âge finissant nous ait légué. Peint à Lille en 1436-1437, il compte soixante-dix-neuf portraits équestres en pleine page représentant des chevaliers des quatre premières promotions de la Toison d'or, fondé par Philippe le Bon, duc de Bourgogne, en 1430, et des grands personnages de l'époque : rois, ducs, comtes, prélats. Tous sont figurés en grande tenue héraldique, dans un costume à la fois militaire et civil. L'ensemble est accompagné de neuf cent dix armoiries appartenant aux différents délégués venus de toute l'Europe pour participer en 1435 à la paix d'Arras qui mit fin à la guerre entre France, Angleterre et Bourgogne. Fac-similé de l'une des pièces les plus exceptionnelles de la Bibliothèque nationale de France.
Paris secret de Michel Dansel
Prix : 30 €
ajouter Paris secret de Michel Dansel au panier
 
Description
Paris secret
Michel Dansel

pages
Résumé
Paris, dans ses permanentes métamorphoses, accumule les secrets les plus dépareillées, les invraisemblances les mieux déguisées par l'histoire, les légendes bétonnées dans la réalité et toute la palette des possibles. Michel Dansel définit ainsi, dans une préface savoureuse, sa vision de notre capitale, « véritable kaléidoscope » dont il dévoile les multiples facettes, souvent baroques et extravagantes, avec la curiosité passionnée d'un promeneur « pathologiquement » amoureux de sa ville. Il n'est pas d'avenue, pas de coin de rue qui, pour l'auteur, ne comporte une part d'énigme, de trouble et de merveilleux, même dans les arrondissements les plus huppés, qui ne vaille la peine d'être déchiffrée. « Le Paris profane, le Paris sacré, le Paris de la détresse comme celui des plaisirs sont autant d'images de la ville qui ne demandent qu'à être décryptées », souligne-t-il. Historien et archéologue à sa manière, cet « arpenteur permanent de la capitale » est prodigue en trouvailles originales et singulières, parfois invérifiables mais toujours vraisemblables. Ainsi évoque-t-il l'existence possible d'une cité souterraine dans le quartier du Marais, où quatre enfants auraient découvert en 1965 une grotte préhistorique vieille de dix-sept mille ans, et dont les peintures seraient comparables à celles retrouvées à Lascaux. Il exhume, avec la même verve de dénicheur, les « trésors cachés » qui se trouveraient dans la statue équestre d'Henri IV sur le Pont-Neuf ; l'histoire d'une célèbre maison close, 12 rue Chabanais, dans le 2e arrondissement ; le souvenir de la ménagerie de Charles V, rue des Lions ; celui de la première opération chirurgicale qui se déroula au XVIe siècle dans le cimetière paroissial de Saint-Séverin... La manière à la fois la plus instructive et la plus divertissante qui soit de découvrir une cité aux trésors inépuisables.
Atlas de la Grèce classique de NIcolas Richer
Prix : 24 €
ajouter Atlas de la Grèce classique de NIcolas Richer au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Atlas de la Grèce classique
NIcolas Richer

pages
Résumé
L'auteur montre que la période des Ve et IVe siècles avant J.-C., qui succède à l'époque archaïque, est celle de l'affirmation de la cité athénienne, alors qu'elle vient de remplacer la tyrannie par la démocratie. Athènes, mais aussi Sparte, Thèbes et toutes les régions du monde grec sont présentées, en plus de quatre-vingt-dix cartes et schémas inédits : peuplement, cités, commerce, ligues et batailles, sanctuaires, jeux... Souvent considérée comme un âge d'or de l'Antiquité, l'époque classique prend fin avec la victoire des Macédoniens sur Athènes et les conquêtes d'Alexandre le Grand.
Madame du Deffand et son monde de Benedetta Craveri
Prix : 26 €
ajouter Madame du Deffand et son monde de Benedetta Craveri au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Madame du Deffand et son monde
Benedetta Craveri

pages
Résumé
Madame du Deffand résume le XVIIIe siècle qu'elle traversa jusqu'à la veille de la Révolution. Libertine au temps du Régent, elle devint l'amie de Voltaire dont elle fut jusqu'au bout l'une des interlocutrices privilégiées. Elle tint rue Saint-Dominique - dans les appartements qu'avait occupés la marquise de Montespan - un salon littéraire où l'on croisait les esprits les plus brillants de l'époque : Fontenelle, d'Alembert, Marivaux, plus tard sir Horace Walpole, de vingt ans son cadet, et qui fut son dernier amour. Un esprit brillant et sceptique, dont la riche correspondance avec Madame du Deffand a inspiré à Benedetta Craveri ce magnifique portrait au long cours. Madame du Deffand et son monde a été publié pour la première fois en 1982. Il a reçu le prix du Meilleur livre étranger. Il est ici réédité dans une version révisée et augmentée.
Décadence fin de siècle de Michel WINOCK
Prix : 23 €
ajouter Décadence fin de siècle de Michel WINOCK au panier
 
Description
Décadence fin de siècle
Michel WINOCK

pages
Résumé
Les dernières années du XIXe siècle voient triompher la République. Une ère nouvelle commence. A Paris, les expositions universelles de 1889 et de 1900 donnent la mesure du progrès technique et industriel du pays. Mais la victoire des républicains et l'apothéose d'une nouvelle civilisation, urbaine, technique, matérialiste, font naître un sentiment profond de décadence. Le mot court comme une traînée de poudre, répété par les intellectuels et repris dans les discours des premiers chantres du nationalisme. Hugo est mort. Barrès est né. Ecrivains, publicistes, journalistes rivalisent de pessimisme sur les temps modernes appauvris par la déchristianisation et hantés par la menace révolutionnaire en ces années de misère sociale. On dénonce les progrès de la société démocratique, que le naturalisme, dans les romans, a dépeinte dans toute sa hideur. Resurgit alors le goût pour le morbide, les sciences occultes, l'érotisme faisandé, le satanisme... Dans cet ouvrage arborescent, l'historien Michel Winock explore les peurs, les angoisses, les découragements qui, sous le signe de la décadence, se révèlent également la source féconde d'un renouvellement littéraire et artistique.
1917 - La Russie et les Russes en révolutions de Alexandre Sumpf
Prix : 25 €
ajouter 1917 - La Russie et les Russes en révolutions de Alexandre Sumpf au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
1917 - La Russie et les Russes en révolutions
Alexandre Sumpf

pages
Résumé
Des révolutions russes de février - chute de Nicolas II et édification d'un gouvernement provisoire chaotique - et octobre 1917 - la prise emblématique du palais d'Hiver par les bolcheviks -, nous pensons tout connaître. Mais ces deux événements majeurs ne se limitent pas à des épisodes symboliques et des figures de proue telles que Lénine, Trotski, Staline et, à un degré moindre, Kerenski. Mais il est un acteur essentiel dont on ne sait tout simplement rien, ou presque : le peuple. C'est à sa découverte qu'est parti Alexandre Sumpf dans cette vaste enquête écrite à partir d'archives, notamment cinématographiques, totalement inédites. L'auteur embrasse ainsi cette masse anonyme dans tout ce qu'elle a d'hétérogène : citadins et ruraux, civils et militaires, citoyens engagés ou foules passives, Rouges et Blancs mais aussi libéraux et Verts. Il la dépeint également sous tous ses aspects : politique, bien sûr, mais aussi social, sociétal, économique et culturel. Délaissant raccourcis et généralités, ce livre présente une approche originale et décrit aussi les espoirs des ouvriers et des paysans, les inquiétudes et les peurs des soldats, la vie quotidienne qui suit vaille que vaille son cours, ou encore les problèmes d'approvisionnement et de logement. Grâce à une approche ambitieuse et novatrice, Alexandre Sumpf raconte, analyse et explique la société russe confrontée à la plus grande rupture de son histoire.
De Gaulle et le gouvernement de la France de Michel WINOCK
Prix : 17 €
ajouter De Gaulle et le gouvernement de la France de Michel WINOCK au panier
 
Description
De Gaulle et le gouvernement de la France
Michel WINOCK

pages
Résumé
Le général de Gaulle a été le législateur de la Ve République, fondée en 1958. De longue date, l'ancien chef de la France libre voulait changer les institutions françaises, responsables de l'impuissance et de l'instabilité gouvernementales. Sa volonté était avant tout de donner au pouvoir exécutif, en la personne du président de la République, une indépendance et une force dont le privait la république parlementaire. Par deux fois, il échoue, en 1944-1945, face à la nouvelle Assemblée constituante ; en 1947- 1951, après avoir créé le Rassemblement du peuple français (R.P.F.). C'est finalement l'enlisement dans la guerre d'Algérie, dû à la faiblesse des gouvernements de la IVe République, qui lui offre l'occasion d'instaurer un nouveau régime républicain selon ses voeux. A travers vingt-cinq textes choisis et commentés, le lecteur pourra mesurer l'importance et l'action du général de Gaulle, qui a réussi à redresser un système politique impuissant.
Tito de Joze Pirjevec
Prix : 27 €
ajouter Tito de Joze Pirjevec au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Tito
Joze Pirjevec

pages
Résumé
Voici enfin traduite en français la grande biographie de Tito par Joze Pirjevec, considérée comme l'ouvrage le plus abouti sur l'ancien maître de la Yougoslavie. Ecrite à partir d'une quantité impressionnante d'archives inédites - découvertes à Belgrade, aux Etats-Unis, en Russie, en Grande-Bretagne, en Italie -, l'étude de Pirjevec explore les zones d'ombre, fait revivre les paradoxes et les ambiguïtés d'un Tito que rien ne semblait destiner à se hisser au rang des chefs d'Etat les plus influents du XXe siècle. Comment ce fils d'apprenti, ancien ouvrier d'usine, est-il parvenu à s'emparer du Parti communiste yougoslave ? Quelle fut la nature de son engagement dans les Brigades internationales du temps de la guerre d'Espagne ? Comment comprendre son rôle de partisan, passé maître dans l'art de la guérilla, durant l'occupation de son pays par les nazis ? Quelle fut sa responsabilité dans le massacre des oustachis en 1945 ? Staline a-t-il vraiment cherché à l'empoisonner ? Pirjevec n'élude aucune de ces questions, poussant son enquête dans les replis les plus intimes de cet homme qui exerça le pouvoir d'une main de fer.
Voir toutes les nouveautés
-30%
Paris - 1880-1920 de Bruno Fuligni
Prix : 20,9 €
Prix Public: 29,9 €
ajouter Paris - 1880-1920 de Bruno Fuligni au panier
 
Description
Paris - 1880-1920
Bruno Fuligni

120 pages
Résumé
Des dames chapeautées et gantées, des messieurs en haut-de-forme et moustaches cirées, de jeunes « apaches » postés au coin des rues et une foule d'artistes à la conquête de la renommée : tels étaient les habitants de Paris entre 1880 et 1920, quand la capitale de la France se voulait aussi celle des arts, des lettres et de l'élégance. Bruno Fuligni nous convie à une promenade surprenante à travers ce Paris de la Belle Epoque, ses grandes avenues, ses bas-fonds et ses secrets. La paire de lunettes stéréoscopiques fournie permet de voir en relief les trente-cinq stéréogrammes réunies par l'auteur. Un cadeau incontournable pour les amoureux de la Ville lumière.
-20%
Journal de la campagne du Sinaï de Moshe Dayan
Prix : 17,6 €
Prix Public: 22 €
ajouter Journal de la campagne du Sinaï de Moshe Dayan au panier
 
Description
Journal de la campagne du Sinaï
Moshe Dayan

268 pages
Résumé
Le conflit qui oppose Israël et l'Egypte a pour toile de fond la crise du canal de Suez, suite à la décision du président Nasser de privatiser le canal et de fermer l'accès à la mer Rouge pour les transports israéliens (fermeture du port d'Eilat). Au cours d'une campagne de huit jours, l'opération « Kadesh », menée par les troupes israéliennes sous le commandement de Moshe Dayan, lance une offensive contre les forces égyptiennes le 29 octobre 1956. Au même moment, les troupes franco-britanniques entrent en guerre contre l'Egypte dans le but de contraindre Nasser à revenir sur sa décision. Pour Israël, ce conflit, appelé aussi « Campagne du Sinaï », a pour objectif la résolution de trois problèmes : empêcher l'activité terroriste (avec l'infiltration en Israël de fedayins provenant d'Egypte), rétablir la liberté de navigation, et enfin détruire les infrastructures égyptiennes dans le désert du Sinaï (pouvant servir la logistique égyptienne dans une attaque contre Israël). Dans ce journal de campagne, Moshe Dayan, alors chef des opérations, décrit le contexte politique qui mène au conflit ; il décrit les tractations politiques secrètes (dont les achats d'armes à la France lors d'une visite à Paris), les offensives au jour le jour, les décisions d'intervention, les objectifs qui motivent sa stratégie, ses plans d'action, ses choix, ses erreurs, ses succès.
-30%
Les Romanov de Hélène Carrère d'Encausse
Prix : 16,8 €
Prix Public: 24 €
ajouter Les Romanov de Hélène Carrère d'Encausse au panier
 
Description
Les Romanov
Hélène Carrère d'Encausse

468 pages
Résumé
En 1613, les Romanov ont conquis le trône de Russie à l'issue de siècles tragiques, où le pouvoir avait été transmis ou conquis par le meurtre. De 1613 à 1917, quinze souverains - dont trois femmes - ont incarné la dynastie. Les Romanov ont gouverné un empire devenu le pays le plus étendu du monde - ce qu'il est encore en 2013, année qui marque le quatre centième anniversaire de l'arrivée des Romanov sur le trône. Cette dynastie exceptionnellement brillante - certains empereurs comme Pierre le Grand, Catherine II ou Alexandre II comptent parmi les plus hautes figures de l'histoire universelle - a permis à la Russie de devenir une puissance hors du commun, européenne dans un premier temps, puis mondiale. Il faut toutefois en convenir : le sang n'a cessé de couler au pied du trône... Trois questions peuvent alors être posées : l'histoire russe a-t-elle créé les conditions de cette violence ininterrompue ? Le destin tragique des Romanov était-il inscrit dans son passé (marqué par les invasions, les multiples cultures et religions qui se sont mêlées sur la terre russe) ? Ce rapport inédit du pouvoir légitime et de la violence conduisait-il inéluctablement à la tragédie finale, et même au système totalitaire dont la durée et la cruauté furent non moins exceptionnelles ? Comme personne, Hélène Carrère d'Encausse, spécialiste de la Russie unanimement saluée, sait retracer l'histoire de ce fascinant pays, et sait évoquer, aussi, ce que l'on appelle « l'âme russe ».
-40%
Staline contre Trotski de Alain FREREJEAN
Prix : 13,2 €
Prix Public: 22 €
ajouter Staline contre Trotski de Alain FREREJEAN au panier
 
Description
Staline contre Trotski
Alain FREREJEAN

320 pages
Résumé
Certains voient en Trotski le champion des prolétaires du monde entier, le prophète de l'égalité universelle, des conseils d'usines, de la terre à ceux qui la cultivent. Staline, au contraire, serait le nouveau tsar, claquemuré dans le Kremlin avec une nouvelle classe de privilégiés, la nomenklatura, une poignée de bureaucrates monopolisant datchas et magasins d'Etat. Tiré de l'excellent documentaire Duels (France 5), ce livre réunit des entretiens avec Hélène Carrère d'Encausse, Alexandre Adler, Stéphane Courtois, Jean-Jacques Marie, Alexandre Sumpf, Nicolas Werth et Serge Wolikow (le film diffusé sur France 5 n'en présentait que des extraits). Alain Frerejean les amalgame et les complète par une multitude d'informations puisées aux sources les plus récentes.
-30%
Le Règne de Louis XIV de Olivier CHALINE
Prix : 16,8 €
Prix Public: 24 €
ajouter Le Règne de Louis XIV de Olivier CHALINE au panier
 
Description
Le Règne de Louis XIV
Olivier CHALINE

784 pages
Résumé
Entre la France et Louis XIV, la rencontre fut exceptionnelle. Ce lien a fait naître chez les sujets du monarque d'immenses attentes. Certaines furent comblées, d'autres non, et ne manquèrent pas. Ensemble, monarque et sujets de tout rang connurent la gloire et l'adversité, faisant du royaume la plus forte puissance du temps, première sur terre et même sur mer, quelques années durant. Lorsque Louis XIV s'éteignit, au matin du 1er septembre 1715, il laissait une France différente, mieux protégée, mais essoufflée et endettée, des impatiences de toutes sortes et une autorité royale si élevée qu'il allait falloir la rabaisser pour éviter qu'elle ne se rompe. C'est cette histoire que nous raconte Olivier Chaline, pas seulement depuis la Cour et le pouvoir central, mais écrite depuis les provinces, anciennes et nouvelles, les colonies et les autres Etats européens. Il tente de répondre à diverses questions : qui était Louis XIV ? Comment exerça-t-il son métier de roi ? De quels moyens disposait-il ? Quels résultats obtint-il ?
-20%
 picto focus vidéo
Louis XIV intime de Hélène Delalex
Prix : 23,2 €
Prix Public: 29 €
ajouter Louis XIV intime de Hélène Delalex au panier
 
Description
Louis XIV intime
Hélène Delalex

192 pages
Résumé
Louis le Quatorzième fut un bel adolescent à la sensualité prometteuse, que le luth ennuyait et qui demanda qu'on lui apprît la guitare. Est-ce en jouant de cet instrument qu'il séduisit Marie Mancini, son grand amour de jeunesse ? A vingt ans, un traitement contre la typhoïde lui fit perdre ses cheveux : désormais, il portera perruque et toute l'Europe l'imitera. On peut toutefois supposer qu'il l'enlevait en privé pour lutiner la belle marquise de Montespan, la plus célèbre favorite du règne... Timide dans l'intimité - il rougissait beaucoup -, il ne l'était guère dans son métier de roi : « Je suffirais sans doute à gouverner d'autres empires, comme le soleil à éclairer d'autres mondes. » Amateur éclairé de peinture, collectionneur avisé, il aima passionnément les jardins et surtout ses orangers. A la mort de Marie-Thérèse, il contracta un mariage secret et morganatique avec Françoise d'Aubigné, veuve du poète Scarron. Sa fin fut, selon les témoins, exemplaire. Il confessa avoir trop aimé les guerres et les bâtiments. Qui lui reprocherait aujourd'hui d'avoir fait ériger Versailles ?
-30%
Louis XIV de Alexandre Maral
Prix : 22,3 €
Prix Public: 31,9 €
ajouter Louis XIV de Alexandre Maral au panier
 
Description
Louis XIV
Alexandre Maral

224 pages
Résumé
Après que Henri IV et Richelieu eurent fait de la France un Etat moderne et puissant et avant que, de 1715 à 1789, la monarchie glisse peu à peu vers sa chute, Louis XIV le Grand donna à sa fonction une dimension « plus auguste, plus inviolable et plus sainte » qu'aucun de ses prédécesseurs, et à l'espace royal une splendeur et un prestige inégalés. Il a quinze ans lorsque, au sortir de la Fronde, le 23 février 1653, il apparaît vêtu en soleil dans un spectacle de cour intitulé Le Ballet de la nuit pour annoncer « la plus belle et la plus grande journée du monde ». Conquérant - sa volonté d'hégémonie européenne -, bâtisseur ambitieux, législateur hors pair, l'« astre des rois » n'aura de cesse jusqu'à la fin de son règne de soixante-douze ans d'accroître sa renommée et l'éclat de l'Etat. De très nombreuses oeuvres - peintures, sculptures, gravures - éclosent, signées de tous les grands artistes dont il est le contemporain, qui façonnent superbement l'image du souverain pour la postérité. Qu'on se souvienne du tableau de Philippe de Champaigne Louis XIV remettant l'ordre du Saint-Esprit à Monsieur (1654) où l'adolescent, au visage à la fois grave et sensuel, prend de toute évidence la mesure de son « métier de roi », ou de celui de Rigaud, qui met en scène, avec toute la pompe requise, un Louis XIV vieillissant et impérieux qui semble défier les commentaires futurs de l'histoire. Pour la première fois, un album est ainsi dédié à la profusion des images illustrant la vie du maître de Versailles.
-50%
Dictionnaire de l'Empire ottoman
Prix : 85 €
Prix Public: 170 €
ajouter Dictionnaire de l'Empire ottoman de  au panier
 
Description
Dictionnaire de l'Empire ottoman


1352 pages
Résumé
L'intérêt pour le monde ottoman s'est considérablement accru en France ces dernières années. Les crises qui ont secoué les Balkans et le Moyen-Orient, ainsi que la question de l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, ont suscité une vive curiosité pour les racines historiques d'événements et de situations qui, s'ils sont bien distincts, concernent des pays et des peuples ayant fait partie de l'Empire ottoman. Ce dictionnaire, premier du genre, permet d'aborder toutes les facettes de cette riche histoire : histoire politique et institutionnelle, économique, culturelle, histoire des mentalités et des représentations y trouvent toute leur place. Etabli sous la direction de François Georgeon, spécialiste des mondes ottomans contemporains et des nationalismes turcs, Nicolas Vatin, spécialiste de l'Empire ottoman des XVe et XVIIe siècles, et Gilles Veinstein, titulaire de la chaire d'histoire turque et ottomane au Collège de France, ce volume éclaire passé et présent.
-30%
Les Arabes, leur destin et le nôtre de Jean-Pierre FILIU
Prix : 10,15 €
Prix Public: 14,5 €
 Article épuisé
 
Description
Les Arabes, leur destin et le nôtre
Jean-Pierre FILIU

272 pages
Résumé
Depuis des décennies, l'actualité offre l'image d'un monde arabe sombrant année après année dans la violence et l'obscurantisme religieux. De l'interminable conflit israélo-palestinien aux guerres syriennes et irakiennes en passant par l'essor du djihadisme international, il semble qu'une malédiction soit attachée à ces peuples condamnés à un destin tragique et sanglant. Pourquoi donc ? Dans ce livre accessible à tous, Jean-Pierre Filiu propose une histoire du monde arabe depuis l'expédition de Napoléon Bonaparte en Egypte en 1798 jusqu'à aujourd'hui. Il montre de façon magistrale que l'histoire des Arabes est intimement liée à la nôtre, celle de l'Occident, de l'Europe, de la France : une histoire faite d'expéditions militaires sanglantes et de colonisation brutale, de promesses trahies et de doubles jeux diplomatiques où le cynisme s'est allié aux préjugés les plus racistes, une histoire de soutien à des dictatures policières ou militaires féroces, et à des régimes religieux fondamentalistes gardiens de la richesse du pétrole... Cette « histoire commune » qui a fait le malheur des Arabes ne doit pas faire oublier une autre histoire, souvent peu connue, une histoire d'émancipation intellectuelle, celle des « Lumières arabes » (la Nahda, au XIXe siècle), mais aussi une histoire de révoltes sociales et d'ébullition démocratique souvent écrasées dans le sang... Autant de tentatives pour se libérer du joug et du jeu occidental afin de pouvoir, enfin, écrire sa propre histoire. Les convulsions du présent se prêtent à une autre lecture, remplie d'espoir : dans la tragédie, un nouveau monde arabe est en train de naître sous nos yeux.
-20%
Journal de la campagne du Sinaï de Moshe Dayan
Prix : 17,6 €
Prix Public: 22 €
ajouter Journal de la campagne du Sinaï de Moshe Dayan au panier
 
Description
Journal de la campagne du Sinaï
Moshe Dayan

268 pages
Résumé
Le conflit qui oppose Israël et l'Egypte a pour toile de fond la crise du canal de Suez, suite à la décision du président Nasser de privatiser le canal et de fermer l'accès à la mer Rouge pour les transports israéliens (fermeture du port d'Eilat). Au cours d'une campagne de huit jours, l'opération « Kadesh », menée par les troupes israéliennes sous le commandement de Moshe Dayan, lance une offensive contre les forces égyptiennes le 29 octobre 1956. Au même moment, les troupes franco-britanniques entrent en guerre contre l'Egypte dans le but de contraindre Nasser à revenir sur sa décision. Pour Israël, ce conflit, appelé aussi « Campagne du Sinaï », a pour objectif la résolution de trois problèmes : empêcher l'activité terroriste (avec l'infiltration en Israël de fedayins provenant d'Egypte), rétablir la liberté de navigation, et enfin détruire les infrastructures égyptiennes dans le désert du Sinaï (pouvant servir la logistique égyptienne dans une attaque contre Israël). Dans ce journal de campagne, Moshe Dayan, alors chef des opérations, décrit le contexte politique qui mène au conflit ; il décrit les tractations politiques secrètes (dont les achats d'armes à la France lors d'une visite à Paris), les offensives au jour le jour, les décisions d'intervention, les objectifs qui motivent sa stratégie, ses plans d'action, ses choix, ses erreurs, ses succès.
-50%
La Religion grecque de Walter Burkert
Prix : 30,95 €
Prix Public: 61,9 €
ajouter La Religion grecque de Walter Burkert au panier
 
Description
La Religion grecque
Walter Burkert

416 pages
Résumé
Cet ouvrage est à la fois un manuel d'introduction et un volume savant sur la religion grecque, traitant des aspects ethnologiques, structuralistes et philologiques. Après une mise en perspective des croyances au néolithique, de l'âge de bronze (Minoens et Mycéniens) et des âges sombres - dont la religion grecque, entre 800 et 300 av. J.-C., est partiellement héritière -, le livre explore les pratiques et les lieux de culte, les dieux et les êtres supérieurs - les héros -, le polythéisme dans le contexte de la cité hellénique, la question des cultes à mystères, et enfin les rapports entre philosophie et religion.
-40%
Démosthène de Patrice BRUN
Prix : 14,9 €
Prix Public: 24,9 €
ajouter Démosthène de Patrice BRUN au panier
 
Description
Démosthène
Patrice BRUN

336 pages
Résumé
La vie et la personnalité de Démosthène ont toujours fasciné les historiens. Défenseur intransigeant de la démocratie, patriote fervent face à la pression macédonienne assimilée à une menace barbare, il aurait voué son oeuvre à servir ces causes et donné sa vie à la cité d'Athènes puisqu'il préféra se suicider plutôt que de tomber entre les mains ennemies après la défaite finale de sa patrie face aux armées de Philippe de Macédoine. Cette vision, qui a longtemps prévalu, notamment dans l'historiographie française, s'effrite à présent. Des découvertes archéologiques montrent une Macédoine non point barbare mais authentiquement grecque ; de nouveaux textes épigraphiques et littéraires récemment publiés attestent un parti-pris de Démosthène souvent empreint de mauvaise foi. Cet ouvrage fait le point sur notre connaissance de l'orateur et de l'homme politique, sans a priori, débarrassé des scories modernes qui ont voulu faire de Démosthène le porte-drapeau flamboyant d'un nationalisme exigeant ou, à l'inverse, ont vu en lui le politicien aveugle, incapable de comprendre le sens de l'histoire.
-30%
Chasser les Juifs pour régner de Juliette Sibon
Prix : 15,05 €
Prix Public: 21,5 €
ajouter Chasser les Juifs pour régner de Juliette Sibon au panier
 
Description
Chasser les Juifs pour régner
Juliette Sibon

304 pages
Résumé
De Philippe Auguste (en 1182) à Louis XII (en 1501), les rois de France ont chassé puis rappelé les Juifs à plusieurs reprises, semblant hésiter sur le sort qu'il fallait leur réserver dans le royaume. Les intellectuels chrétiens développaient une argumentation de plus en plus violente face au judaïsme, religion jugée fausse et inférieure, mais concevaient le maintien des Juifs en chrétienté, et le pape se portait garant de leur sécurité. Ces événements, pourtant au coeur de la genèse de l'Etat moderne dans les derniers siècles du Moyen Âge, ont souvent été laissés de côté par les médiévistes. Retrouver le fil des événements, cerner la volonté politique des décideurs au-delà de leur détestation personnelle des Juifs et de l'antijudaïsme dominant dans la société chrétienne, saisir le point de vue des intellectuels et le sentiment des sujets chrétiens, tenter de comprendre comment les victimes réagissaient face aux événements et, finalement, inscrire l'histoire particulière des Juifs dans l'histoire générale du royaume de France au temps des derniers Capétiens et des premiers Valois, telles sont les ambitions de ce livre.
-30%
 picto focus vidéo
Les Hérétiques au Moyen Âge de André Vauchez
Prix : 17,5 €
Prix Public: 25 €
 Article épuisé
 
Description
Les Hérétiques au Moyen Âge
André Vauchez

312 pages
Résumé
Dans cette étude, André Vauchez fait revivre l'histoire de mouvements hérétiques dans la chrétienté occidentale entre la fin du Xe et le milieu du XVe siècle. Si les hérésies de l'an mil n'ont concerné qu'un très faible nombre de personnes appartenant à l'élite culturelle et sociale, celles des XIIe et XIIIe siècles étaient des mouvements contestataires puissants et solidement enracinés qui, dans certains cas, avaient pignon sur rue et fédéraient de nombreux foyers de dissidence tout en développant une stratégie cohérente pour réduire l'emprise du clergé catholique. De l'Allemagne rhénane à l'Italie centrale et à l'Espagne du Nord en passant par le Languedoc, de nombreuses régions de la chrétienté sont ainsi « gangrénées » - pour reprendre le vocabulaire des textes pontificaux de l'époque - par diverses formes d'hérésie, qu'elles soient cathare, luissite, vaudoise ou joachimite, au point de susciter chez le pape Grégoire IX une réaction d'épouvante et de haine dans la fameuse bulle Vox in Rama de 1233. Par la suite, l'action de l'Inquisition - et surtout celle des ordres mendiants (dominicains et franciscains) - semble avoir permis à l'Eglise romaine de reprendre la situation en main et de réduire l'emprise dissidente. Une grande oeuvre sur ces prétendus « Suppôts de Satan ».
-30%
Corps et âmes de Jérôme BASCHET
Prix : 18,2 €
Prix Public: 26 €
ajouter Corps et âmes de Jérôme BASCHET au panier
 
Description
Corps et âmes
Jérôme BASCHET

416 pages
Résumé
Les lieux communs ont la vie dure. Ainsi cette idée que l'Eglise du Moyen Âge aurait inventé la division entre le corps et l'âme : d'un côté, un corps coupable et source du péché, de l'autre, une âme pure tournée vers Dieu. Refusant cet axiome, Jérôme Baschet en entreprend ici la déconstruction et montre, très subtilement, que les clercs médiévaux ont pensé l'âme et le corps comme une union heureuse... Cette dualité positive a permis de penser non seulement l'être humain mais aussi l'ordre social et l'ordre du monde. Reconnu pour l'originalité de ses travaux historiques, Jérôme Baschet examine dans son entier les conceptions de la personne humaine. Chemin faisant, il évoque le genre - distinction du masculin et du féminin -, les représentations de l'âme - qui prend forme humaine au paradis ou en enfer - et celles de l'au-delà. Enfin, l'auteur s'attache à montrer comment la personne humaine est perçue dans d'autres cultures du monde à la même époque.
-20%
 
Les Premiers Bâtisseurs de l'Eglise de Marie-Françoise BASLEZ
Prix : 16,7 €
Prix Public: 20,9 €
 Article épuisé
 
Description
Les Premiers Bâtisseurs de l'Eglise
Marie-Françoise BASLEZ

304 pages
Résumé
Que sait-on des chefs et pasteurs de l'Eglise des premiers siècles ? Si certains de ces évêques sont devenus des figures emblématiques de la tradition de l'Eglise, la réalité sociologique de ces premiers bâtisseurs reste peu connue. C'est à partir de leurs échanges épistolaires que Marie-Françoise Baslez retrace leur histoire : parmi les lettres étudiées, celles de Cyprien, évêque de Carthage, qui dirigea l'Eglise d'Afrique depuis sa cachette durant les persécutions, et dont les lettres retracent notamment les disputes qu'il eut avec le pape Etienne à propos d'évêques apostats ; d'Eusèbe de Césarée, conseiller de l'Empereur Constantin au IVe siècle ; ou encore de Denys, évêque d'Alexandrie, témoin de la révolution à Alexandrie. L'étude minutieuse des écrits de ces « pères de l'Eglise » permet d'appréhender la complexité des événements de cette période obscure d'une Eglise en construction, foisonnante et éclatée. Ces quelques hommes, par leurs écrits et par leurs actes, ont structuré les premières communautés chrétiennes et élaboré la doctrine de l'Eglise ; ces écrits témoignent des débats, des affrontements et des ruptures qui agitaient les premières communautés chrétiennes. En écrivant, les premiers évêques ont posé les fondations d'un gigantesque édifice. Ce livre nous fait découvrir les actes et les problèmes de ces hommes sur leur terrain, au sein de communautés qui n'ont cessé de se développer au cours des premiers siècles : il aborde sous un angle sociologique les figures fascinantes des bâtisseurs de l'Eglise.
Ce que l'art préhistorique dit de nos origines de Emmanuel Guy
Prix : 24 €
ajouter Ce que l'art préhistorique dit de nos origines de Emmanuel Guy au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Ce que l'art préhistorique dit de nos origines
Emmanuel Guy

320 pages
Résumé
Ce livre propose une réflexion originale sur les premières sociétés humaines à travers l'art des grottes. Cet art, dès ses origines, se signale par un goût marqué pour l'imitation, ce qui pose question à double titre. D'une part, parce que l'histoire de l'art montre que le prestige suscité par l'imitation sert toujours les intérêts politiques d'une élite (Grèce athénienne, Renaissance florentine...). D'autre part, parce que le savoir-faire exceptionnel qui est mis en oeuvre dans les grottes est déjà le signe de statuts différenciés entre individus ; il nécessite à l'évidence un apprentissage et repose de surcroît sur des prédispositions naturelles que tous ne possèdent pas. La conséquence est majeure : les inégalités ne seraient pas nées, comme on le croit ordinairement, au Néolithique avec l'apparition de l'agriculture, mais dès le Paléolithique, en lien avec l'émergence d'un système économique basé sur le stockage des ressources sauvages. La captation de ces surplus par une minorité aurait ainsi permis l'apparition de lignages dominants, et l'art des grottes aurait, dans cette optique, le rôle clé d'affirmer cette hiérarchie : équivalent d'un code héraldique, il permettrait à une caste de se différencier en se prévalant de ses origines mythiques.
La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben
Prix : 29,9 €
ajouter La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Vie secrète des arbres
Peter Wohlleben

336 pages
Résumé
Les arbres sont des organismes vivants, nous le savions. En revanche, nous ignorions qu'ils ont un comportement social, qu'ils partagent, par exemple, leur nourriture avec des congénères et entretiennent ainsi leurs concurrents... Un arbre n'est pas une forêt, il ne peut à lui seul créer des conditions climatiques équilibrées et il est livré sans défense aux intempéries. A plusieurs, en revanche, les arbres forment un écosystème qui leur permet de vivre en sécurité, de connaître une grande longévité et de se défendre d'agresseurs par l'émission de substances odorantes. Même les individus malades sont soutenus et approvisionnés en éléments nutritifs jusqu'à ce qu'ils aillent mieux... Toutes ces révélations et bien d'autres encore dans ce merveilleux livre, édition intégrale illustrée et événement de cette fin d'année.
La Vie mouvementée d'Henriette Campan de Geneviève Haroche-Bouzinac
Prix : 24,9 €
ajouter La Vie mouvementée d'Henriette Campan de Geneviève Haroche-Bouzinac au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Vie mouvementée d'Henriette Campan
Geneviève Haroche-Bouzinac

608 pages
Résumé
Le parcours d'Henriette Campan (1752-1822) est d'une grande modernité : par nécessité économique, la jeune femme devient lectrice à la cour de France, avant d'entrer au service particulier de la reine Marie-Antoinette. Henriette Campan parle plusieurs langues, vénère les livres et les auteurs. Un bel esprit qui, au fil des épreuves, lui permet de résister à la fatalité des destins propre aux femmes de son temps. A Versailles, sa vie bascule. Cette observatrice discrète est aux premières loges pour consigner dans ses carnets la matière de ses futurs Mémoires. Contre toute attente, la liberté lui vient avec la Révolution. A quarante ans, Henriette Campan ouvre un pensionnat, véritable laboratoire où elle crée sa méthode d'éducation, en offrant aux filles de larges accès à la connaissance jusque-là réservés aux garçons. Mais, si l'Empereur la nomme à la tête de la Maison de la Légion d'Honneur, il s'oppose à sa volonté de former une élite féminine...
Kadhafi de Vincent Hugeux
Prix : 22 €
ajouter Kadhafi de Vincent Hugeux au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Kadhafi
Vincent Hugeux

392 pages
Résumé
Mis en terre clandestinement voilà près de six ans, Mouammar Kadhafi a emporté dans sa sépulture une multitude de secrets. Honni par les uns, adulé par les autres, le Guide libyen a inspiré une abondante littérature. Mais il manquait encore une biographie de référence, dont le seul parti pris serait de n'en avoir aucun. Les faits, les actes, les thèses, les discours, les écrits, les lubies, les fantasmes, les calculs et les volte-face sont passés au tamis des archives et des récits de celles et ceux qui ont connu, fréquenté, adoré ou exécré le « bouillant colonel ». Fringant officier épris de liberté, il renverse une monarchie à bout de souffle pour instaurer une implacable dictature. Prophète du « pouvoir au peuple », il asservit le sien. Avocat de l'émancipation des femmes, il avilit celles qu'il convoite. Bédouin rugueux, il se veut penseur, au point d'accoucher d'une « théorie universelle » censée frapper d'obsolescence toutes les idéologies antérieures... Après avoir parrainé le terrorisme, il le combat, puis courtise un Occident qu'il vouait aux gémonies. Voilà comment il devient l'ami, le cauchemar puis la cible d'un Nicolas Sarkozy prêt à tout pour effacer les traces de ses compromissions...
Louis XIX de François de Coustin
Prix : 25 €
ajouter Louis XIX de François de Coustin au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Louis XIX
François de Coustin

488 pages
Résumé
Il y a quelque chose de vertigineux dans la vie de Louis-Antoine de Bourbon-Artois, duc d'Angoulême (1775-1844), prince si proche et pourtant toujours si loin du trône. Destiné à régner, l'histoire et les hommes s'ingénièrent à le laisser en posture de perpétuel héritier, dans l'ombre de ses trois oncles rois et de sa sombre épouse, l'orpheline du Temple. Fils soumis et un peu niais d'apparence, incapable de prolonger la lignée des Bourbons, il montra des qualités politiques et militaires en 1814, sous la première Restauration, puis lors de l'expédition d'Espagne de 1823, qui lui valut la réputation de vainqueur du Trocadero. La révolution de 1830 sonna le glas de ses espérances, d'autant que l'espoir d'une succession se reporta sur son neveu, le duc de Bordeaux. Pourtant, la destinée de ce roi sans royauté, mort très loin d'une France qu'il ne connaissait plus, accompagne et éclaire celle de la monarchie française dans une époque singulièrement tourmentée. Les vaincus de l'histoire ont aussi contribué à l'écriture de celle-ci, à leur façon.
Speer de Martin Kitchen
Prix : 27 €
ajouter Speer de Martin Kitchen au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Speer
Martin Kitchen

656 pages
Résumé
Pourquoi une nouvelle biographie d'Albert Speer, confident et architecte d'Adolf Hitler ? Afin de révéler enfin l'implication réelle du personnage dans les atrocités nazies et d'expliquer les liens étroits entre le nazisme et la société allemande. Albert Speer, pourtant ministre de l'Armement et acteur majeur de l'administration du IIIe Reich, a, par la suite, toujours insisté sur sa méconnaissance des crimes génocidaires. Cette version, évidemment fausse, s'est imposée aussi bien en Allemagne qu'à l'étranger. Speer devait sa position sociale élevée à son intimité avec Hitler, au même titre que Goebbels ou Bormann. Il appartient à cette catégorie d'hommes, au sein des ministères, des associations et des cercles professionnels, qui ont permis l'enracinement du national-socialisme. A la fois technocrate, expert et courtisan, Speer est le parfait représentant de ces Allemands qui ont pactisé avec la terreur.
URBS de Alexandre Grandazzi
Prix : 30 €
ajouter URBS de Alexandre Grandazzi au panier
Je gagne 3 Points-Cadeaux
Description
URBS
Alexandre Grandazzi

784 pages
Résumé
Lévi-Strauss écrivait : « La ville est à la fois objet de nature et objet de culture ; individu et groupe ; vécue et rêvée : la chose humaine par excellence. » C'est dans cette perspective que s'inscrit cette histoire de la Rome antique, conçue comme une biographie de la cité, car il ne s'agit que d'elle, et non pas de l'ensemble dont elle fut le centre. A cette cité, délimitée très tôt par des remparts, les recherches actuelles redonnent une importance capitale, en se développant dans toutes les directions : topographie, implantations très antérieures à l'apparition du nom même de Rome, confrontation de la mythologie et de l'archéologie, urbanisme civil, développement monumental et par là-même religieux et politique, les acquis de la science se multiplient. Mais ils demeurent souvent inaccessibles au public. C'est le grand mérite d'Alexandre Grandazzi de les rassembler, de les ordonner et de les mettre en perspective. Siècle après siècle, guerre après guerre, les Romains ont inscrit le déroulement de leurs conquêtes dans l'espace de leur cité, devenue ainsi comme le mémorial de pierre où ils pouvaient lire leur histoire et célébrer une identité collective à la fois conquérante et assimilatrice. C'est ce message que cet ouvrage s'attache à déchiffrer avec toutes les ressources disponibles.
La Terreur de Jean-Clément MARTIN
Prix : 13 €
ajouter La Terreur de Jean-Clément MARTIN au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Terreur
Jean-Clément MARTIN

240 pages
Résumé
La « terreur » est le meilleur concept politique français à l'exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste... Pourtant les historiens ne s'entendent toujours pas sur sa nature. S'il est admis que celle-ci prend fin le 10 thermidor - 28 juillet 1794, avec l'exécution de Robespierre -, de nombreuses questions demeurent. Quand a-t-elle réellement débuté ? Est-elle le produit d'une politique ou la conséquence de la vacance du pouvoir ? A-t-elle été inventée pour disqualifier Robespierre, voire toute l'oeuvre de la Révolution ? A-t-elle été plus meurtrière que les crises contemporaines en Europe et en Amérique ? C'est à toutes ces questions que répond, point par point, ce livre, écrit par un des meilleurs historiens de la période.
Le Petit Livre des citations historiques de Dominique Foufelle
Prix : 14,95 €
ajouter Le Petit Livre des citations historiques de Dominique Foufelle au panier
 
Description
Le Petit Livre des citations historiques
Dominique Foufelle

176 pages
Résumé
La mémoire collective a retenu de nombreuses phrases, lancées par de grands personnages. Marquantes tantôt par leur force ou leur portée universelle, tantôt par leur tournure piquante, elles ont été transmises au fil des générations et appartiennent aujourd'hui à notre patrimoine commun. Les plus anciennes datent de l'Antiquité, comme le « Malheur aux vaincus ! » que le général gaulois Brennus aurait asséné en 390 av. J.-C. aux Romains. Certaines phrases sont passées dans le langage courant, comme « Eurêka ! », qu'Archimède aurait clamé près avoir découvert son fameux théorème. Ou « Qui m'aime, me suive ! », par lequel le roi Philippe VI de Valois appela au combat contre les Flamands. Ou encore « Impossible n'est pas français », qui résume bien la pugnacité de Napoléon Ier. Savez-vous qui a déclaré « L'Etat, c'est moi ! », « Après nous, le déluge », « Paris vaut bien une messe » ? Ce petit album joliment illustré de chromos d'antan raconte à sa manière vingt siècles d'histoire à travers quatre-vingts citations passées à la postérité.
-30%
S.P.Q.R. de Mary Beard
Prix : 18,2 €
Prix Public: 26 €
ajouter S.P.Q.R. de Mary Beard au panier
 
Description
S.P.Q.R.
Mary Beard

620 pages
Résumé
S.P.Q.R. - Senatus Populus Que Romanus - est l'abréviation qu'utilisent les Romains pour désigner leur Etat. L'ancienne Rome était une métropole tentaculaire de plus d'un million d'habitants, un « mélange de luxe et de saleté, de liberté et d'exploitation, de fierté civique et de guerre civile meurtrière ». Mais comment ce qui n'était qu'un village insignifiant dans le centre de l'Italie est-il devenu le siège d'un empire dominant la Méditerranée ? Mary Beard, historienne de renommée mondiale, raconte ici l'émergence puis la chute d'une culture qui a façonné nombre de nos concepts fondamentaux sur le pouvoir, la citoyenneté, la guerre, la violence politique, l'empire, le luxe ou la beauté. Du mythe fondateur de Romulus et Remus (VIIIe siècle av. J.-C.) à l'édit de l'empereur Caracalla offrant la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l'empire (IIIe siècle), Mary Beard retrace cette fascinante histoire. Ce faisant, elle conteste les perspectives historiques confortables en vogue depuis des siècles. Ainsi, des personnages célèbres - Cicéron, César, Cléopâtre, Auguste et Néron... - prennent une toute autre couleur, tandis que les acteurs négligés dans les histoires traditionnelles - les femmes, les esclaves et ex-esclaves, les conspirateurs et, globalement, ceux qui ne sont pas du côté des vainqueurs - retrouvent leur place dans l'éblouissante aventure romaine. Notre perception de la Rome antique a considérablement changé au cours des cinquante dernières années. S.P.Q.R. en fait la synthèse et façonnera probablement à son tour notre regard sur l'histoire de Rome pendant les décennies à venir.
L'éditorial
de Pierre Vallaud
L'éditorial

Les anniversaires peuvent être cruels. Celui de la révolution russe de 1917 n’échappe pas à ce risque. Après avoir été commémoré avec passion durant des décennies, en Russie-même et dans le reste du monde comme la naissance d’un nouveau monde, voire les prémices de la construction d’un nouvel homme, ce ne sont pratiquement aujourd’hui plus que critiques pour le saluer. Plus raisonnablement, pour les historiens le temps est peut-être venu de mesurer avec recul ce que fut cet événement, ou plutôt ces événements car il y eut deux temps dans ce cataclysme. La révolution de février qui met à bas le régime tsariste puis le coup de force bolchévique d’octobre qui ne s’apparente que de loin à une révolution, si ce n’est qu’il remet en cause de manière radicale le cours de l’histoire de la Russie.
C’est de l’articulation de ces deux événements que l’on retire les réflexions les plus fécondes, non seulement sur 1917 en Russie mais aussi sur de semblables événements dans le monde encore aujourd’hui. Autrement dit, lorsque la dictature s’effondre, quelles sont les forces aptes à se substituer à l’ancien ordre.
Lire la suite
Présentation du club
Seul club de livres spécialisé, le Club Histoire met à votre disposition chaque mois une large sélection d’ouvrages historiques, dont la qualité et l’impartialité du choix sont garantis par un comité d’Historiens, de quoi satisfaire votre curiosité quelle que soit votre époque de prédilection.
Les 4 avantages du Club
1
Un Comité d’Historiens parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l’Histoire
2
Un Magazine Gratuit chaque mois
3
Des Réductions de 20% à 50% dès votre Entrée au Club
4
Des Points-Cadeaux pour bénéficier de Livres Gratuits
Votre engagement
Feuilletez la revue du mois
Inscrivez-vous à la newsletter
Inscription