Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > Dossiers

dossiers

Violences et religion


Ce que l’on appelle « l’Occident chrétien » s’est signalé durant des siècles comme un lieu de controverses religieuses rapidement changé en théâtre de conflits d’une extrême violence et pas uniquement théologique. Les « hérétiques », ou bien ceux que l’on considérait comme tels, ont été au centre de ces conflits qui mirent à mal la société médiévale.
Condamnation des hérétiques au concile de Lombers en 1165. Gravure tirée de l’Histoire générale de Languedoc de Joseph Vaissète, Paris, 1737. © Selva/Leemage.
Luther de Matthieu Arnold
Prix : 25 €
ajouter Luther de Matthieu Arnold au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Luther
Matthieu Arnold

692 pages
Résumé
Le combat de Martin Luther (1483-1546) contre les dérives de l'Eglise de son temps a été à l'origine d'un renouveau de la piété, mais aussi de la fracture de la chrétienté occidentale qui perdure jusqu'à aujourd'hui. Grâce à cette biographie, Matthieu Arnold suit le Réformateur à travers l'ensemble de sa vie et de son oeuvre : ses grands traités, sa correspondance, ses catéchismes, ses cantiques, ses prédications ou encore ses propos de table. Il nous fait découvrir un personnage plus riche et plus complexe que le pourfendeur de la papauté ou l'adversaire d'Erasme : porte-parole d'un message réconfortant et génial inventeur de la langue allemande, mari facétieux, promoteur de l'instruction des femmes, homme d'une intense sensibilité religieuse mais qui fut appelé aussi à s'exprimer dans le domaine de l'éducation, de l'économie et de la politique. Grâce à l'étude des écrits de ses contemporains, Matthieu Arnold resitue Luther dans son époque pour mieux mesurer son influence dans tous les milieux sociaux.

Lire la suite

Un bien commode responsable


La défaite de 1940 fut plus qu’un grand traumatisme guerrier, puisqu’elle aboutit à la mise à bas de la République et à l’instauration de l’État français de Pétain avec, à la clef, la collaboration. Pour expliquer cette déroute, il fallait un bouc émissaire… Parmi les hauts responsables militaires, les français n’avaient que l’embarras du choix. Ils choisirent un général quand tant d’autres auraient du répondre de leurs erreurs.
Corap en 1940. © D.R.
Guderian de Heinz Guderian
Prix : 23,50 €
ajouter Guderian de Heinz Guderian au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Guderian
Heinz Guderian

560 pages
Résumé
« L'âme et le génie de la Blitzkrieg » : c'est en ces termes que le baron Hasso-Eccard von Manteuffel, l'un de ses anciens subordonnés, fera l'éloge de Heinz Guderian après-guerre. Il est vrai que Guderian est à l'origine de nombre d'innovations doctrinales, tactiques et techniques qui offriront à la Wehrmacht ses premiers succès. Théoricien inspiré et travailleur acharné, il a aussi démontré toute sa fougue et son talent au fil de ses campagnes : ses Panzers n'ont-ils pas conquis la Pologne à la vitesse de l'éclair, mis à genoux l'armée française à Sedan et ravagé les terres soviétiques ? Mais il s'agit d'une image chevaleresque construite de toutes pièces par l'intéressé à travers ses Mémoires publiés en 1954, en pleine guerre froide. S'ils sont une lecture indispensable pour l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, la réalité est bien différente : en témoigne sa nomination comme chef d'état-major adjoint de l'armée de terre, au lendemain de l'attentat manqué contre Hitler, en juillet 1944. Un poste qui, dans un tel contexte, ne pouvait revenir qu'à un fidèle du régime, un nazi exemplaire, ambitieux et dénué de scrupules. Ce qu'était assurément Heinz Guderian qui, en dépit de sa disgrâce en 1945, sut donner le change et échapper à toute condamnation.

Lire la suite

Histoire du Liban, Xavier Baron


Histoire du Liban de Xavier Baron
Prix : 24,90 €
ajouter Histoire du Liban de Xavier Baron au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire du Liban
Xavier Baron

592 pages
Résumé
Xavier Baron retrace l'histoire du Liban jusqu'à nos jours, en expliquant comment il s'est formé et pourquoi son histoire est si complexe. Ce livre part des origines fondatrices (montagne-refuge de communautés persécutées), essentielles pour comprendre le pays et son mode de fonctionnement. Il balaie les différentes phases historiques qui l'ont façonné, et va jusqu'à la période actuelle. Il explique au passage toute l'ambiguïté des relations avec la Syrie. Il s'agit du seul ouvrage disponible couvrant la globalité de l'histoire libanaise. Le Liban est au coeur de l'actualité et a des liens particuliers avec la France.

- Qu'entend-on ici par Liban ? - Quelles sont les caractéristiques de cette histoire ? - Quelle est la situation aujourd'hui ?

Lire la suite

L'étiquette à la cour de Versailles, Daria Galateria


L'Etiquette à la cour de Versailles de Daria Galateria
Prix : 24,90 €
ajouter L'Etiquette à la cour de Versailles de Daria Galateria au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
L'Etiquette à la cour de Versailles
Daria Galateria

384 pages
Résumé
A Versailles, l'étiquette avait un double objectif : organiser les relations entre les personnes et récompenser ou honorer les courtisans par des faveurs particulières. Un ouvrage, Le Cérémonial, en détaillait les usages pour tous ceux qui souhaitaient s'approcher du roi. Dans les faits, l'étiquette divisait plus qu'elle ne facilitait les relations et les comportements... Les mémorialistes, à l'instar d'un Saint-Simon, racontent avec force détails les déconvenues, commérages, rumeurs et autres cancans que l'étiquette suscitait parmi les courtisans. A travers des exemples concrets - l'usage du tabouret auprès du roi, les entretiens sur la chaise percée, le port autorisé ou pas du bonnet selon son rang, les invités au grand coucher ou au petit lever... -, Daria Galateria donne ici un mode d'emploi inédit de Versailles. Déroulées comme un inventaire à la Prévert, les cent soixante entrées de ce recueil sont truffées d'anecdotes rocambolesques et souvent truculentes et des rites auxquels se prêtaient les courtisans du roi pour rester en grâce. Et donnent à méditer sur l'art (trivial) de gouverner des Bourbons...

- Qu'entend-on par étiquette ? - Que nous apprend-elle ? - Quelles sont les traces de cette étiquette ?

Lire la suite

Les derniers feux de la monarchie , Chambord 2017


Les 19 et 20 mai dernier, Benedetta Craveri, historienne, spécialiste du XVIIIe siècle français, a tenu à Chambord une conférence passionnante sur « Les derniers feux de la monarchie ».

Lire la suite

Une activité quasi constante


La guerre est sans doute l’une des activités les plus constantes de l’homme. La France, dans ce domaine, s’est particulièrement illustrée. La période qui commence en 1870 et se poursuit aujourd’hui en est une démonstration parfaite. C’est état de fait est aussi l’occasion pour scruter le corps social français au prisme de ces situation particulièrement dramatiques.
Guerre de 1870 : Le Rêve. Les armées françaises en bivouac rêvent des grandes victoires de l’armée de Napoléon Ier au moment des défaites contre les Prussiens. Peinture d’Edouard Detaille. Paris, musée d’Orsay. © Leemage
Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.

Lire la suite

Instrument actif du totalitarisme


Le stalinisme s’est installé et maintenu par la force. Ses services secrets ont envoyé des hommes et des femmes à la mort ou dans des camps. Pour cela il fallait des artisans déterminés, Ejov est l’un d’eux, jusqu’à la caricature. Pur produit du système stalinien, il est à la fois un artisan discipliné de la répression généralisée et un acteur actif et zélé capable d’aller bien au-delà de ce qui lui est formellement demandé. Ainsi pourra-t-on lui reprocher d’être allé « trop loin ».
Vorochilov, Molotov, Staline et Iejov examinant les travaux du canal de la Volga. Après l’élimination de Iejov en 1939, celui-ci disparaîtra du cliché jusqu’à la fin de l’U.R.S.S. en 1991. © D.R.
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov
Prix : 32 €
ajouter Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov au panier
 
Description
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov
Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov

500 pages
Résumé
Le nom de Iejov, ministre du N.K.V.D., la police politique soviétique, est associé pour toujours au moment le plus sinistre de l'histoire russe, celui de la Grande Terreur (1937-1938). L'auteur a eu accès à des archives habituellement fermées aux chercheurs, à savoir les archives centrales du F.S.B. et en particulier aux dossiers d'instruction de Iejov lui-même et de ses plus proches collaborateurs. Cherchant à se disculper, tous racontèrent dans le détail comment la machine fut mise en marche, avec ses quotas de victimes planifiés, comment elle fonctionna pendant un peu moins de deux ans et comment Staline y mit fin. Iejov, personnalité banale, sinon falote, apprenti tailleur, soldat adhérant au parti bolchevik dont il devient un fonctionnaire, s'élève peu à peu à l'intérieur de l'appareil grâce à une vertu que relèvent ses chefs : l'aptitude à exécuter coûte que coûte les ordres reçus. Le lecteur suit pas à pas son ascension, puis sa chute. A travers cette biographie scrupuleuse, c'est tout un système criminel qui est exploré.

Lire la suite

Les français en guerres, François Cochet


Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.

- De quelles guerres s'agit-il ?
- S'agit-il de tous les français ?
- Quelle conclusions générale peut-on en tirer ?

Lire la suite

Le fonctionnaire de la Grande Terreur : Nicolaï Iejov - Aleksei Pavlyukov


Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov
Prix : 32 €
ajouter Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov au panier
 
Description
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov
Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov

500 pages
Résumé
Le nom de Iejov, ministre du N.K.V.D., la police politique soviétique, est associé pour toujours au moment le plus sinistre de l'histoire russe, celui de la Grande Terreur (1937-1938). L'auteur a eu accès à des archives habituellement fermées aux chercheurs, à savoir les archives centrales du F.S.B. et en particulier aux dossiers d'instruction de Iejov lui-même et de ses plus proches collaborateurs. Cherchant à se disculper, tous racontèrent dans le détail comment la machine fut mise en marche, avec ses quotas de victimes planifiés, comment elle fonctionna pendant un peu moins de deux ans et comment Staline y mit fin. Iejov, personnalité banale, sinon falote, apprenti tailleur, soldat adhérant au parti bolchevik dont il devient un fonctionnaire, s'élève peu à peu à l'intérieur de l'appareil grâce à une vertu que relèvent ses chefs : l'aptitude à exécuter coûte que coûte les ordres reçus. Le lecteur suit pas à pas son ascension, puis sa chute. A travers cette biographie scrupuleuse, c'est tout un système criminel qui est exploré.

- De quelle grande terreur s'agit-il ?
- S'agit-il vraiment d'un "fonctionnaire" ?
- Quelle est sa fonction ?

Lire la suite

Russie : une malédiction?


De l’autocratie tsariste au régime Poutine en passant par le totalitarisme stalinien, la Russie connaît un fil directeur politique constant : l’autoritarisme. Une fatalité ou une construction historique ? La question est d’autant plus légitime que la Russie joue un rôle considérable dans l’histoire du monde et que l’analyse de son histoire et de sa formation sociale contribue à la compréhension de l’élaboration ou non de la démocratie.
Le président américain Thomas Woodrow Wilson (1856-1924) s’adressant au Congrès pour annoncer la rupture des relations officielles avec l’Allemagne. Washington, 3 février 1917. © U.S. National Archives / Roger-Viollet.
Les Russes de Marc FERRO
Prix : 19,90 €
ajouter Les Russes de Marc FERRO au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Russes
Marc FERRO

224 pages
Résumé
Qui sont les Russes ? Derrière les préjugés et les idées reçues, que savons-nous réellement des habitants de cet immense pays, puissance incontournable qui s'étire de l'Europe à l'Alaska ? Comment les Russes vivent-ils avec leur passé ? Quelles sont leurs espérances ? Ont-ils surmonté leur désillusion et leur désarroi après l'effondrement non seulement d'un empire mais aussi d'un système ? Comment se positionnent-ils face aux non-Russes ? Sont-ils xénophobes ? Comment ont-ils survécu et se sont-ils adaptés à un système perpétuellement au bord de la faillite ? Quelles sont les ressources qu'ils ont réussi à mobiliser ? Pourquoi ne se dévoilent-ils jamais tout à fait ? Faut-il les craindre ? Pour répondre à ces questions et à beaucoup d'autres, Marc Ferro, réunissant son talent de conteur et son immense savoir, puise dans des anecdotes, vécues personnellement ou récoltées lors de ses nombreux séjours en U.R.S.S., puis en Russie, pour dresser un portrait inédit, nuancé et révélateur.

Lire la suite