Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > Dossiers

dossiers

Une activité quasi constante


La guerre est sans doute l’une des activités les plus constantes de l’homme. La France, dans ce domaine, s’est particulièrement illustrée. La période qui commence en 1870 et se poursuit aujourd’hui en est une démonstration parfaite. C’est état de fait est aussi l’occasion pour scruter le corps social français au prisme de ces situation particulièrement dramatiques.
Guerre de 1870 : Le Rêve. Les armées françaises en bivouac rêvent des grandes victoires de l’armée de Napoléon Ier au moment des défaites contre les Prussiens. Peinture d’Edouard Detaille. Paris, musée d’Orsay. © Leemage
Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.

Lire la suite

Instrument actif du totalitarisme


Le stalinisme s’est installé et maintenu par la force. Ses services secrets ont envoyé des hommes et des femmes à la mort ou dans des camps. Pour cela il fallait des artisans déterminés, Ejov est l’un d’eux, jusqu’à la caricature. Pur produit du système stalinien, il est à la fois un artisan discipliné de la répression généralisée et un acteur actif et zélé capable d’aller bien au-delà de ce qui lui est formellement demandé. Ainsi pourra-t-on lui reprocher d’être allé « trop loin ».
Vorochilov, Molotov, Staline et Iejov examinant les travaux du canal de la Volga. Après l’élimination de Iejov en 1939, celui-ci disparaîtra du cliché jusqu’à la fin de l’U.R.S.S. en 1991. © D.R.
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov
Prix : 32 €
ajouter Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov au panier
 
Description
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov
Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov

500 pages
Résumé
Le nom de Iejov, ministre du N.K.V.D., la police politique soviétique, est associé pour toujours au moment le plus sinistre de l'histoire russe, celui de la Grande Terreur (1937-1938). L'auteur a eu accès à des archives habituellement fermées aux chercheurs, à savoir les archives centrales du F.S.B. et en particulier aux dossiers d'instruction de Iejov lui-même et de ses plus proches collaborateurs. Cherchant à se disculper, tous racontèrent dans le détail comment la machine fut mise en marche, avec ses quotas de victimes planifiés, comment elle fonctionna pendant un peu moins de deux ans et comment Staline y mit fin. Iejov, personnalité banale, sinon falote, apprenti tailleur, soldat adhérant au parti bolchevik dont il devient un fonctionnaire, s'élève peu à peu à l'intérieur de l'appareil grâce à une vertu que relèvent ses chefs : l'aptitude à exécuter coûte que coûte les ordres reçus. Le lecteur suit pas à pas son ascension, puis sa chute. A travers cette biographie scrupuleuse, c'est tout un système criminel qui est exploré.

Lire la suite

Les français en guerres, François Cochet


Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.

- De quelles guerres s'agit-il ?
- S'agit-il de tous les français ?
- Quelle conclusions générale peut-on en tirer ?

Lire la suite

Le fonctionnaire de la Grande Terreur : Nicolaï Iejov - Aleksei Pavlyukov


Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov
Prix : 32 €
ajouter Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov au panier
 
Description
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov
Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov

500 pages
Résumé
Le nom de Iejov, ministre du N.K.V.D., la police politique soviétique, est associé pour toujours au moment le plus sinistre de l'histoire russe, celui de la Grande Terreur (1937-1938). L'auteur a eu accès à des archives habituellement fermées aux chercheurs, à savoir les archives centrales du F.S.B. et en particulier aux dossiers d'instruction de Iejov lui-même et de ses plus proches collaborateurs. Cherchant à se disculper, tous racontèrent dans le détail comment la machine fut mise en marche, avec ses quotas de victimes planifiés, comment elle fonctionna pendant un peu moins de deux ans et comment Staline y mit fin. Iejov, personnalité banale, sinon falote, apprenti tailleur, soldat adhérant au parti bolchevik dont il devient un fonctionnaire, s'élève peu à peu à l'intérieur de l'appareil grâce à une vertu que relèvent ses chefs : l'aptitude à exécuter coûte que coûte les ordres reçus. Le lecteur suit pas à pas son ascension, puis sa chute. A travers cette biographie scrupuleuse, c'est tout un système criminel qui est exploré.

- De quelle grande terreur s'agit-il ?
- S'agit-il vraiment d'un "fonctionnaire" ?
- Quelle est sa fonction ?

Lire la suite

Russie : une malédiction?


De l’autocratie tsariste au régime Poutine en passant par le totalitarisme stalinien, la Russie connaît un fil directeur politique constant : l’autoritarisme. Une fatalité ou une construction historique ? La question est d’autant plus légitime que la Russie joue un rôle considérable dans l’histoire du monde et que l’analyse de son histoire et de sa formation sociale contribue à la compréhension de l’élaboration ou non de la démocratie.
Le président américain Thomas Woodrow Wilson (1856-1924) s’adressant au Congrès pour annoncer la rupture des relations officielles avec l’Allemagne. Washington, 3 février 1917. © U.S. National Archives / Roger-Viollet.
Les Russes de Marc FERRO
Prix : 19,90 €
ajouter Les Russes de Marc FERRO au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Russes
Marc FERRO

224 pages
Résumé
Qui sont les Russes ? Derrière les préjugés et les idées reçues, que savons-nous réellement des habitants de cet immense pays, puissance incontournable qui s'étire de l'Europe à l'Alaska ? Comment les Russes vivent-ils avec leur passé ? Quelles sont leurs espérances ? Ont-ils surmonté leur désillusion et leur désarroi après l'effondrement non seulement d'un empire mais aussi d'un système ? Comment se positionnent-ils face aux non-Russes ? Sont-ils xénophobes ? Comment ont-ils survécu et se sont-ils adaptés à un système perpétuellement au bord de la faillite ? Quelles sont les ressources qu'ils ont réussi à mobiliser ? Pourquoi ne se dévoilent-ils jamais tout à fait ? Faut-il les craindre ? Pour répondre à ces questions et à beaucoup d'autres, Marc Ferro, réunissant son talent de conteur et son immense savoir, puise dans des anecdotes, vécues personnellement ou récoltées lors de ses nombreux séjours en U.R.S.S., puis en Russie, pour dresser un portrait inédit, nuancé et révélateur.

Lire la suite

Les derniers venus


En intervenant d’abord indirectement, puis finalement directement mais de manière tardive dans la guerre, les Américains font pencher la balance du coté des Alliés et s’assurent un leadership mondial durable. Une direction du monde à moindre frais qui aboutit par un certain nombre de renoncements internationaux et au second conflit mondial.
Victoire de l’Armée rouge sur l’armée blanche du général Denikine, octobre-novembre 1919. Peinture de Mitrofan Borissovitch Grekov (1882-1934). Novocherkassk, Regional Art Museum. © AKG-Images.
Les Etats-Unis dans la Grande Guerre de Hélène Harter
Prix : 24,90 €
ajouter Les Etats-Unis dans la Grande Guerre de Hélène Harter au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Etats-Unis dans la Grande Guerre
Hélène Harter

512 pages
Résumé
En 2017, les Américains commémorent le centième anniversaire de leur entrée dans la Première Guerre mondiale. Quasiment aucune recherche n'a été menée sur le sujet depuis les travaux fondateurs d'André Kaspi et d'Yves-Henri Nouailhat dans les années 1970. L'ouvrage d'Hélène Harter propose de renouveler la question en intégrant les dernières avancées de la recherche américaine et en envisageant la question d'une manière globale. Pour ce faire, il traite du temps de la belligérance mais également de la neutralité en montrant que les Etats-Unis ne sont pas un acteur passif du conflit entre 1914 et 1917. Par ailleurs, la guerre est envisagée d'un point de vue militaire mais également à travers son impact économique, social et culturel. Enfin, l'ouvrage montre comment la guerre conduit l'Amérique de Wilson à s'interroger sur sa place dans un monde bouleversé par la guerre mondiale.

Lire la suite

Du palais de Venise au Lac de Garde (1936-1945), Filippo Anfuso


Du palais de Venise au lac de Garde (1936-1945) de Filippo Anfuso
Prix : 23 €
ajouter Du palais de Venise au lac de Garde (1936-1945) de Filippo Anfuso au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Du palais de Venise au lac de Garde (1936-1945)
Filippo Anfuso

448 pages
Résumé
Publié discrètement en France en 1949, alors que l'auteur, écroué à Fresnes, attendait d'être rapatrié et jugé en Italie pour haute trahison, ce livre constitue, avec le Journal politique du comte Ciano, le principal témoignage sur la politique étrangère de l'Italie fasciste, dans la période qui va du rapprochement avec l'Allemagne nazie jusqu'à la guerre mondiale, en passant par le conflit espagnol, l'Anschluss et les accords de Munich. Mais la chronique de Ciano s'interrompt en 1943, tandis qu'Anfuso, nommé par le Duce ambassadeur de l'éphémère République de Salò à Berlin, suivra jusqu'au bout l'apocalypse du dernier fascisme. Document résolument partisan mais rédigé par un maître écrivain au tempérament caustique, ce récit, rehaussé de portraits de Mussolini, Hitler, Goebbels, Ribbentrop, Laval et tant d'autres, nous permet de mieux saisir la dimension tragique de cette époque et de ses enjeux. Cette nouvelle édition, présentée et annotée par Maurizio Serra, a permis de corriger les nombreuses fautes et imprécisions du texte original, et comporte des passages importants qui furent ajoutés par l'auteur dans les versions parues après la guerre en Italie et en Allemagne.

- Quand les états unis entrent-ils en guerre ?
- Qu'en est-il de l'isolationnisme des américains ?
- Quelles sont les conséquence s de cette participation à la guerre ?

Lire la suite

Les Etats-Unis dans la Grande Guerre, Hélène Harter


Les Etats-Unis dans la Grande Guerre de Hélène Harter
Prix : 24,90 €
ajouter Les Etats-Unis dans la Grande Guerre de Hélène Harter au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Etats-Unis dans la Grande Guerre
Hélène Harter

512 pages
Résumé
En 2017, les Américains commémorent le centième anniversaire de leur entrée dans la Première Guerre mondiale. Quasiment aucune recherche n'a été menée sur le sujet depuis les travaux fondateurs d'André Kaspi et d'Yves-Henri Nouailhat dans les années 1970. L'ouvrage d'Hélène Harter propose de renouveler la question en intégrant les dernières avancées de la recherche américaine et en envisageant la question d'une manière globale. Pour ce faire, il traite du temps de la belligérance mais également de la neutralité en montrant que les Etats-Unis ne sont pas un acteur passif du conflit entre 1914 et 1917. Par ailleurs, la guerre est envisagée d'un point de vue militaire mais également à travers son impact économique, social et culturel. Enfin, l'ouvrage montre comment la guerre conduit l'Amérique de Wilson à s'interroger sur sa place dans un monde bouleversé par la guerre mondiale.

- Quand les états unis entrent-ils en guerre ?
- Qu'en est-il de l'isolationnisme des américains ?
- Quelles sont les conséquence s de cette participation à la guerre ?

Lire la suite

Une France politique


La France républicaine s’est constituée peu à peu, jusqu’à fixer des opposition devenues classiques : droite et gauche. Ce sont là les racines d’aujourd’hui. Mais la droite comme la gauche recouvrent des réalités complexes nourries de l’histoire de notre pays et des fractures qui le caractérisent.
Louis Adolphe Thiers proclamé « Libérateur du Territoire » lors de la séance de l’Assemblée nationale tenue à Versailles le 16 juin 1877. Peinture de Benjamin Ulmann, Versailles, musée du château. © Leemage.
La France républicaine de Michel WINOCK
Prix : 32 €
ajouter La France républicaine de Michel WINOCK au panier
Je gagne 3 Points-Cadeaux
Description
La France républicaine
Michel WINOCK

1280 pages
Résumé
Michel Winock montre dans ce livre comment la culture et la pratique politiques des Français se fondent sur ce qu'il appelle « un héritage de divisions » qui ne date pas seulement de la Révolution. Cette guerre civile latente, et parfois explosive, a pris sa source et son élan sous la monarchie, contrairement à l'idée reçue d'une « France pacifiée, d'une société harmonieuse tenue en main par le roi ». L'Etat centralisé s'est heurté dès cette époque à des antagonismes et à une contestation du pouvoir politique au sein de la société civile. Ce phénomène n'a cessé de s'accroître depuis la Révolution. « S'il faut résumer les principales lignes de faille dans la longue durée, ajoute l'historien, trois types de désaccord s'interpénètrent : guerre de religion, affrontement sur les institutions et lutte des classes. » Michel Winock décrit et décrypte les phases successives ou permanentes de ce conflit intérieur : entre tradition monarchique et peuple souverain ; République modérée ou République radicale ; cléricalisme et laïcité ; socialisme démocratique et communisme de discorde ou de divisions, qui mettent constamment à l'épreuve notre édifice républicain en contribuant à le fragiliser. Réunissant derrière une substantielle introduction inédite soixante-dix textes ordonnés en sept parties, cet ouvrage magistral met en perspective près de deux cents ans d'histoire politique et intellectuelle, rendant plus intelligible la complexité d'une nation à l'histoire tumultueuse.

Lire la suite

Autour de Churchill


Churchill ne fut pas seulement un grand homme d’État, il fut aussi un véritable écrivain et un mémorialiste reconnu. Grâce à lui, ce sont des parties entières de notre histoire qui sont restituées avec, évidemment, la subjectivité qui caractérise toujours ce genre de contributions.
Winston Churchill (1874-1965) en 1939 dans sa bibliothèque. © Mary Evans/Rue des Archives.
Mes grands contemporains de Churchill Winston
Prix : 20,90 €
ajouter Mes grands contemporains de Churchill Winston au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Mes grands contemporains
Churchill Winston

288 pages
Résumé
Ce recueil propose une série de vignettes écrites par Churchill, dans lesquelles on retrouve sa plume alerte, acerbe et pleine d'humour. La présente sélection retient naturellement les grands Britanniques qu'il a côtoyés, dans le monde littéraire (Bernard Shaw, H. G. Wells), militaire (Haig), diplomatique (Lawrence d'Arabie) ou politique (George V, Edouard VIII), mais fait également la part belle aux étrangers. Sa charge contre Trotski, son portrait tout en nuances du Kaiser déchu, les réflexions sur le mime où le conduit son admiration pour Charlie Chaplin n'ont rien perdu de leur actualité. Par ailleurs, son numéro d'équilibriste quand il traite du « caporal Hitler » devenu tout-puissant chancelier d'Allemagne a un intérêt tout particulier. Enfin, la lucidité de son analyse des deux France, celle de Clemenceau à gauche, et celle de Foch à droite, reste d'une étonnante pertinence.

Lire la suite