Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > Dossiers/Ancien-regime

Ancien régime

La grande controverse

 Par son intransigeance, le Jansénisme a joué un rôle considérable dans l’histoire religieuse et politique de la France du XVIIe siècle. La société de l’époque en est bouleversée et les affrontements auxquels donne naissance la doctrine, dépassent en violence toutes les autres confrontations de l’époque.
Abbaye de Port-Royal des Champs. © AKG-Images
Histoire du jansénisme de Monique Cottret
Prix : 25 €
 Article épuisé
 
Description
Histoire du jansénisme
Monique Cottret

416 pages
Résumé
Le mot « jansénisme » apparaît pour la première fois en France vers 1650, comme une insulte. Bientôt, les querelles sur la grâce échappent aux théologiens catholiques. Ce qui avait commencé comme une histoire belge entre Ypres et Louvain est devenu une affaire d'Etat qui a bouleversé les deux derniers siècles de l'Ancien Régime. A l'origine, un homme, Saint-Cyran, une famille, les Arnauld, un monastère, Port-Royal. De là, le mouvement rayonne dans le temps et dans l'espace européen, demeurant sensible jusqu'au début du XIXe siècle. Né au temps du baroque, flambeau de la France classique de Pascal et Racine, il joue un rôle déterminant au siècle des Lumières, et exerce une influence non négligeable sous la Révolution, portée par la figure de l'abbé Grégoire. Surtout, comme le montre Monique Cottret, ce mouvement singulier s'est largement constitué par et sous le regard de l'autre, souvent persécuteur : Rome et les jésuites, l'église gallicane, l'Etat, le roi. Une histoire politique autant que religieuse.

Lire la suite

Une vision du monde


Ce qui anime Napoléon, ce n’est pas seulement un appétit de conquêtes et de gloire, c’est aussi une certaine idée de l’ordre mondial. Un ordre mondial difficile à établir car il remet en question les principes sur lesquels reposent les régimes de la plupart des régimes européens.

Le Monde selon Napoléon de Jean TULARD
Prix : 20,90 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Le Monde selon Napoléon
Jean TULARD

352 pages
Résumé
Napoléon a formulé tant de mots historiques qu'on lui en prête certains qu'il n'a jamais prononcés (il n'a jamais dit que le monde tremblerait quand la Chine s'éveillerait, ni qu'une nuit de Paris réparerait le carnage de la bataille d'Eylau...). En revanche, le jeune général, le Premier Consul, l'Empereur et l'exilé de Sainte-Hélène n'ont jamais cessé de parler, de réfléchir à haute voix, d'écrire, de dicter. Il fallait l'intime connaissance qu'a Jean Tulard des faits et gestes de Napoléon, et ses lectures depuis près de cinquante ans, pour guider le lecteur d'aujourd'hui dans son univers. « On gouverne mieux les hommes par leurs vices que par leurs vertus » ; « Ce n'est pas possible ; cela n'est pas français » ; « Il faut vouloir vivre et savoir mourir » ; « En politique, une absurdité n'est pas un obstacle ».

Lire la suite

Sept ans d'attente


La relation conjugale entre Marie-Antoinette et le futur Louis XVI n’a pas été des plus simples, y compris dans le domaine le plus intime. Pourtant il ne s’agissait rien moins, dans ce domaine en tout cas, de l’avenir de la dynastie, même si, mais nul ne s’en doutait alors, on se trouvait déjà à la veille de la révolution.

-43%
 
Le Mariage forcé de Jean-Pierre Fiquet
Prix : 12 €
Prix Public: 20,90 €
ajouter Le Mariage forcé de Jean-Pierre Fiquet au panier
 
Description
Le Mariage forcé
Jean-Pierre Fiquet

336 pages
Résumé
L'affaire de sa consommation - et de sa date - est bien loin de n'être qu'une histoire d'alcôve : elle concerne l'ensemble des relations internationales au XVIIIe siècle. C'est en effet pour consolider le retournement des alliances que l'on imagina de mettre la jeune dauphine Marie-Antoinette dans le lit du dauphin, le futur Louis XVI. Il ne faut donc pas s'étonner que les sept années mises par le jeune homme pour accomplir son « devoir conjugal » aient eu des répercussions européennes. Sur ce sujet - et pour dénouer l'énigme -, l'auteur consulte minutieusement les correspondances et les archives conservées à Vienne, que beaucoup de chercheurs français n'ont vues que superficiellement. Le dauphin se trouvait au centre de la lutte entre le parti autrichien, mené par le comte d'Artois, et le parti du dauphin, mené par le duc de Richelieu. Au terme d'une enquête poussée, l'auteur parvient à la conclusion que c'est bien le dauphin qui a refusé de consommer le mariage - mais c'est Marie-Antoinette qui s'en est trouvée humiliée.

Lire la suite

Un bouleversement idéologique


Du bouillonnement intellectuel du XVIIIe siècle qui a touché l’Europe entière est née la révolution française dans toute sa diversité. Les philosophes font craquer le carcan qui prévaut jusqu'alors, ouvrant la voie à une contestation de ce qui semblait être le plus intangible, en particulier la source de la légitimité politique.

 
Description



pages
Résumé

Lire la suite

La passion et le pouvoir


S’il fut un couple en politique, ce fut certainement celui que formèrent la Grande Catherine et Grigori Potemkine. Leur œuvre commune, souvent critiquée, n’est pourtant pas négligeable bien que contrastée.

 
Description



pages
Résumé

Lire la suite

De la rumeur à l'histoire


La Vendée a vécu, durant la révolution française, de véritables atrocités. Celles analysées ici par Jean-Clément Martin posent de nombreuses questions, en particulier comment, au nom souvent de « principes supérieurs » ont été perpétré de telles horreurs. Mais aussi dans quel contexte culturel sur une plus longue durée.

La Guerre de Vendée. 1795. Combat de Quiberon, Par Jean Sorieul (1824-1871). Musée de Cholet. © RUE DES ARCHIVES/Tallandier
 picto focus vidéo
 
Description



pages
Résumé

Lire la suite

Révolution française : mythe et réalité

- 14 juillet 1789.Prise de la Bastille. Illustration anonyme. © RUE DES ARCHIVES/PVDELa Révolution a été un événement d’une telle ampleur qu’elle est devenue un enjeu politique et idéologique majeur. Un enjeu de mémoire également. Entre l'histoire proprement dite de ce grand bouleversement et les représentations - positives ou négatives - qui en ont été faites, il existe un vaste éventail d'interprétations. Ainsi, le symbole de la Bastille, avant, pendant et après la Révolution, demeure une des figures centrales des récits qui la concernent. Une sorte d'allégorie, qu'il faut savoir décrypter.
 
Description



pages
Résumé

Lire la suite