Corap de Max Schiavon
Prix : 23,50 €
ajouter Corap de Max Schiavon au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Corap
Max Schiavon

404 pages
Résumé
Issu d'un milieu très modeste, André Corap est un élève surdoué qui sort premier de Saint-Cyr, le plus jeune de sa promotion. Il est brillant, audacieux, et toute sa carrière n'est qu'une suite de réussites. Promu général en 1929, il est d'abord chef d'état-major du général Weygand, puis commande successivement la division d'Alger et les troupes du Maroc. En 1937, il est placé à la tête de la deuxième région militaire à Amiens où il prépare du mieux qu'il peut la guerre qu'il voit venir et annonce depuis longtemps. A l'automne 1939, il prend le commandement de la neuvième armée et la mène à la bataille en mai 1940 entre Namur et Charleville-Mézières. Mais ses unités disparates et mal équipées ne font pas le poids face aux corps blindés d'élite de la Wehrmacht. Qui était vraiment André-Georges Corap ? A-t-on perdu la guerre de 1940 à cause de lui ? Quelles responsabilités porte-t-il ? Telles sont les questions auxquelles Max Schiavon, avec érudition et talent, répond dans le présent ouvrage.
France 1940 de Philip Nord
Prix : 19,90 €
ajouter France 1940 de Philip Nord au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
France 1940
Philip Nord

240 pages
Résumé
Adoptant une approche comparatiste, Philip Nord réinscrit la France dans une perspective générale pour étudier les causes de la défaite de 1940. Il montre que l'effondrement français n'était pas une fatalité. Si la préparation de la France était certes insuffisante, elle était plus conséquente que celle de la plupart des autres pays. Selon l'auteur, la défaite de mai-juin tient tant à la réussite allemande qu'aux défaillances françaises. De plus, s'il fallait porter un jugement, ce n'est pas tant la France seule qu'il y aurait lieu d'analyser, mais aussi les autres pays qui voyaient en elle leur première ligne de défense. Si l'on considère la défaite de 1940 comme un événement militaire et non pas comme l'expression d'un déclin national, certains aspects de la guerre n'en deviennent que plus faciles à comprendre : le désenchantement rapide à l'égard de Vichy, le développement de la Résistance et, par-dessus tout, le prestige persistant de l'idée républicaine. Vichy n'en devient pas pour autant une parenthèse de l'histoire de France. Philip Nord analyse les faits qui ont conduit à la défaite française dans un travail qui relève autant du récit que du plaidoyer, composé de trois parties : les préparatifs, la guerre, le régime. Son travail est l'équivalent du travail de Robert Paxton sur Vichy.
-40%
Pierre Laval de FRED KUPFERMAN
Prix : 16,10 €
Prix Public: 26,90 €
 Article épuisé
 
Description
Pierre Laval
FRED KUPFERMAN

672 pages
Résumé
Son procès, au lendemain de l'Occupation, et sa condamnation à mort sont restés dans toutes les mémoires. Enfin, le traître, celui qui avait mis la France au service de l'ennemi, payait sa forfaiture de sa vie. Après une tentative de suicide, on l'a traîné devant le peloton d'exécution et on lui a infligé ce qu'il méritait : « Douze balles dans la peau. » Justice était rendue... L'histoire a ainsi de ces raccourcis qui ne règlent rien. Car, si Laval a bien été le « collabo » de haut vol que l'on sait, rien ou presque ne le prédisposait à un tel choix, et l'histoire de sa vie mérite d'être scrutée pour comprendre comment ce pur produit de la IIIe République en est arrivé là. Comment, après avoir été l'artisan de la mise à mort du régime, il est devenu l'homme des Allemands, en étant persuadé d'être un ardent patriote...

Les Français sous l'Occupation de Fabrice Grénard - Jean-Pierre Azéma - Fabrice Grenard
Prix : 15,90 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Français sous l'Occupation
Fabrice Grénard - Jean-Pierre Azéma - Fabrice Grenard

336 pages
Résumé
Quel est l'état d'esprit des Français au moment de l'armistice ? Comment les Allemands sont-ils accueillis en France ? Qu'apprend-on à l'école sous Vichy ? Comment fonctionnent les tickets de rationnement ? Comment s'habille-t-on ? Comment se déplace-t-on ? Qui sont les premiers résistants ? Combien compte-t-on de réfractaires au S.T.O. ? Qui sont les Français engagés au service de l'ennemi ? Comment les Français vivent-ils la Libération ? En cent questions sur la vie quotidienne des Français pendant les heures sombres de l'Occupation, on est loin des clichés et des stéréotypes de Français « collabos contre résistants». Inspiré par la série télévisée Un village français, qui raconte le quotidien des habitants d'une petite ville du Jura, proche de la ligne de démarcation, ce livre permet de mieux comprendre ce qu'ont vécu les Français, leurs souffrances, leurs engagements, et parfois leurs revirements.
Les Hommes de Vichy de Jean-Paul COINTET
Prix : 23,90 €
ajouter Les Hommes de Vichy de Jean-Paul COINTET au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Hommes de Vichy
Jean-Paul COINTET

384 pages
Résumé
Au long de quatre années, dans un pays occupé, il s'est trouvé des hommes qui ont entendu diriger ou orienter la vie de la France au nom d'une légalité et d'une légitimité nouvelles, après soixante-dix ans de République : les hommes de Vichy. Le régime né de la défaite, que tous acceptent, a recruté dans des milieux très différents des personnalités expérimentées et de nouveaux venus, vieux politiques et jeunes technocrates. Ici des pacifistes venus de la gauche, comme Marcel Déat et Paul Marion, là des gens de droite, souvent extrême, tels que Xavier Vallat et Raphaël Alibert, des croisés de l'Europe nouvelle, comme Benoist-Méchin et Fernand de Brinon, des notables traditionnalistes - Joseph Barthélemy et Lucien Romier -, ou encore des têtes d'oeuf bardés de diplômes, tels Pierre Pucheu et Jean Bichelonne, enfin des jeunes gens en quête d'un destin, comme Du Moulin de la Barthète et François Mitterrand. Etudier les hommes de Vichy, c'est mettre fin à la vision de ce régime comme un bloc dans l'espace et dans le temps ; c'est tordre le cou à la croyance que les hommes ont des convictions immuables.