Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > Ancien Régime / Révolution
ancien_regime.jpg
Ancien Régime / Révolution

Les frères Lesueur, fol 1 : première scène de la révolution française à Paris, fin du XVIIIème siècle.
Paris, musée Carnavalet.
Ph. © The Picture Desk / Collection Dagli Orti.

Versailles, vérités et légendes de Jean-François SOLNON
Prix : 13 €
ajouter Versailles, vérités et légendes de Jean-François SOLNON au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Versailles, vérités et légendes
Jean-François SOLNON

272 pages
Résumé
Ce monument est l'incarnation du génie français, pour nous et le reste du monde, puisque plus de sept millions de touristes le visitent chaque année. Le château de Versailles nous est si familier qu'on croit le connaître. A tort. Est-il né de la jalousie de Louis XIV envers Fouquet ? Est-il le chef-d'oeuvre de l'art classique français ? Que sait-on au juste des Grands et des Petits Appartements, du Grand et du Petit Trianon, du parc et des grandes eaux nocturnes ? Versailles fut-il un luxe inutile et ruineux ? Fut-il à la fois le lieu des fêtes permanentes et du pouvoir absolu ? A-t-il été délaissé après la mort du Roi-Soleil ? Napoléon l'a-t-il détesté et Louis-Philippe, sauvé ? Les légendes ne manquent pas. Le propos de ce livre est d'en faire litière, comme de bousculer les semi-vérités.
La Terreur, vérités et légendes de Jean-Clément MARTIN
Prix : 13 €
ajouter La Terreur, vérités et légendes de Jean-Clément MARTIN au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Terreur, vérités et légendes
Jean-Clément MARTIN

240 pages
Résumé
La « terreur » est le meilleur concept politique français à l'exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste... Pourtant les historiens ne s'entendent toujours pas sur sa nature. S'il est admis que celle-ci prend fin le 10 thermidor - 28 juillet 1794, avec l'exécution de Robespierre -, de nombreuses questions demeurent. Quand a-t-elle réellement débuté ? Est-elle le produit d'une politique ou la conséquence de la vacance du pouvoir ? A-t-elle été inventée pour disqualifier Robespierre, voire toute l'oeuvre de la Révolution ? A-t-elle été plus meurtrière que les crises contemporaines en Europe et en Amérique ? C'est à toutes ces questions que répond, point par point, ce livre, écrit par un des meilleurs historiens de la période.
Marat de Serge Bianchi
Prix : 25 €
ajouter Marat de Serge Bianchi au panier
 
Description
Marat
Serge Bianchi

420 pages
Résumé
Détesté par les uns, adulé par les autres, Jean-Paul Marat est le plus controversé et le plus méconnu des grands acteurs de la Révolution française. Médecin et penseur au temps des Lumières, il subit l'hostilité ou l'indifférence de Voltaire et de Condorcet. Journaliste engagé, Marat illustre l'explosion de la presse d'opinion, le quatrième pouvoir, à travers son quotidien, L'Ami du peuple, au fil de six cent quatre-vingt-cinq numéros souvent censurés et publiés dans la clandestinité. Elu à la Convention, accusé d'aspirer à la dictature, associé à Danton et Robespierre, il est acquitté triomphalement par le Tribunal révolutionnaire, avant d'être assassiné, le 13 juillet 1793, par Charlotte Corday. Après sa mort, sublimée par le tableau de David, commence pour Marat une existence posthume, non moins agitée que la première. Héros d'un culte inouï rendu au « martyr de la Liberté » pendant la Terreur, il devient ensuite un anti-héros absolu, victime d'une « dépanthéonisation » spectaculaire. Dès lors, des mythes tenaces, des légendes inconciliables - dorée ou « maratiste », d'un côté, noire ou « anti-maratiste », de l'autre - s'affrontent et brouillent notre compréhension du personnage. Recentrant les analyses sur les documents et les archives, donnant la parole au principal intéressé, Serge Bianchi se propose de réduire, voire d'abolir, le fossé creusé entre ces mémoires si contrastées et la biographie de celui qui se voulut « l'Ami du peuple ».
 
Comme des bêtes de Pierre Serna
Prix : 25 €
ajouter Comme des bêtes de Pierre Serna au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Comme des bêtes
Pierre Serna

452 pages
Résumé
La Révolution française a créé une nouvelle communauté politique composée de citoyens égaux. Dès lors, quelle place devait y occuper les animaux ? Avaient-ils aussi des droits ? Pouvait-on continuer à les domestiquer et à les manger ? Avec ce livre profondément novateur, Pierre Serna montre l'importance politique des animaux pendant la période de la Révolution. La police parisienne s'efforçant d'en limiter les dangers, les responsables de la ménagerie désirent en faire un spectacle civique, pédagogique et républicain, tandis qu'agronomes et savants engagent d'ambitieuses réformes de l'élevage. Surtout la question de l'animalité fut au coeur des débats révolutionnaires. On découvrira des plaidoyers radicaux pour le régime végétarien, des projets parfois utopiques de citoyenneté animale, mais aussi l'émergence d'un racisme savant, qui instrumentalise les découvertes sur les grands singes pour mieux animaliser les esclaves noirs, et s'opposer à leur émancipation.
 
 

 Voir tous les livres Ancien Régime / Révolution 
 
Quatre-vingt quinze de Loris Chavanette
Prix : 26 €
ajouter Quatre-vingt quinze de Loris Chavanette au panier
 
Description
Quatre-vingt quinze
Loris Chavanette

397 pages
Résumé
La chute de Robespierre et la fin de la Terreur font entrer la Révolution dans une nouvelle ère, en rupture avec l'idéologie jacobine. Au fil des luttes politiques est renouvelé le projet de sortir de la Révolution par le droit, par la porte libérale. Mais est-il encore possible de réenchanter la Révolution ? Dans le sillage de François Furet et de Mona Ozouf, Loris Chavanette souligne l'impossible « rattrapage » de la Révolution en 1795, au temps de la Convention nationale finissante. Réparations à l'égard des vaincus de la Terreur, politique de répression visant les « terroristes » (procès politiques de Carrier et Fouquier-Tinville), recours à l'armée qui devient progressivement une force politique à part entière... Cette histoire peu connue de 1795 est aussi un essai sur la justice d'exception, la violence révolutionnaire et les limites du recours à l'arbitraire par le pouvoir politique dans les démocraties. Comment concilier le respect des libertés individuelles et le salut public ? La France après le 9 Thermidor offre une cruciale mise en perspective historique de cette question ô combien d'actualité.
Marat de Serge Bianchi
Prix : 25 €
ajouter Marat de Serge Bianchi au panier
 
Description
Marat
Serge Bianchi

420 pages
Résumé
Détesté par les uns, adulé par les autres, Jean-Paul Marat est le plus controversé et le plus méconnu des grands acteurs de la Révolution française. Médecin et penseur au temps des Lumières, il subit l'hostilité ou l'indifférence de Voltaire et de Condorcet. Journaliste engagé, Marat illustre l'explosion de la presse d'opinion, le quatrième pouvoir, à travers son quotidien, L'Ami du peuple, au fil de six cent quatre-vingt-cinq numéros souvent censurés et publiés dans la clandestinité. Elu à la Convention, accusé d'aspirer à la dictature, associé à Danton et Robespierre, il est acquitté triomphalement par le Tribunal révolutionnaire, avant d'être assassiné, le 13 juillet 1793, par Charlotte Corday. Après sa mort, sublimée par le tableau de David, commence pour Marat une existence posthume, non moins agitée que la première. Héros d'un culte inouï rendu au « martyr de la Liberté » pendant la Terreur, il devient ensuite un anti-héros absolu, victime d'une « dépanthéonisation » spectaculaire. Dès lors, des mythes tenaces, des légendes inconciliables - dorée ou « maratiste », d'un côté, noire ou « anti-maratiste », de l'autre - s'affrontent et brouillent notre compréhension du personnage. Recentrant les analyses sur les documents et les archives, donnant la parole au principal intéressé, Serge Bianchi se propose de réduire, voire d'abolir, le fossé creusé entre ces mémoires si contrastées et la biographie de celui qui se voulut « l'Ami du peuple ».
Nouvelle histoire des guerres de Vendée de Gérard Guicheteau - Jean-Joël Brégeon
Prix : 23,90 €
ajouter Nouvelle histoire des guerres de Vendée de Gérard Guicheteau - Jean-Joël Brégeon au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Nouvelle histoire des guerres de Vendée
Gérard Guicheteau - Jean-Joël Brégeon

416 pages
Résumé
Les guerres de Vendée, qui s'étendent de 1793 à 1832, ont suscité l'émulation de bien des historiens. Surtout la principale, qui éclate en pleine Révolution, en mars 1793, et s'éternise jusqu'en mai 1796. Il s'agit d'une guerre civile, la plus sanglante qu'ait connue la France depuis les guerres de Religion au XVIe siècle. La plus féroce jusqu'à nos jours. Faute de mieux, on l'a appelée ainsi car l'épicentre en était le département de la Vendée. Mais elle s'est répandue ensuite, touchant presque tout l'Ouest du pays. L'ambition des auteurs a été d'en proposer une nouvelle lecture qui ne désigne pas les « méchants » pour mieux exalter les « bons ». L'histoire partisane a toujours procédé ainsi, empêchant toute compréhension, toute réflexion proprement historique. Le commentaire, laudateur ou dépréciatif, l'emporte sur le simple exposé des faits. Les historiens favorables aux Vendéens royalistes ont donné des récits qui jouent de la victimisation pour mieux apitoyer leurs lecteurs. Les historiens républicains, de filiation jacobine, ont minimisé les souffrances des vaincus, souligné leur sauvagerie, pour mieux exalter l'héroïsme des Bleus. Des hommes à Paris (Robespierre, Couthon, Barère...) et sur place (Carrier, Turreau, Francastel...) ont participé à ce processus alors inédit. Ils l'ont décidé, appliqué et se sont félicités des résultats. Ce fut là comme le péché originel, matriciel, de la République française, identifiée pour longtemps à la Terreur.
 
Louis XVII de Hélène Becquet
Prix : 20,90 €
ajouter Louis XVII de Hélène Becquet au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Louis XVII
Hélène Becquet

312 pages
Résumé
Louis-Charles de France, second fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette d'Autriche, devenu Louis XVII à la mort de son père, est généralement connu comme « l'enfant du Temple », et le mystère de sa mort fascine depuis toujours. Le propos de cet ouvrage n'est pas seulement de revenir sur ce fameux mystère mais d'étudier une figure royale, celle d'un petit prince devenu dauphin puis roi à une époque où la royauté n'est plus le gouvernement officiel de la France. C'est à la fois un roi esseulé, emprisonné, sans trône et sans pouvoir, mais aussi un roi adulé, seul espoir de cette partie de la France qui refuse la Révolution et ses changements politiques. C'est enfin un roi imaginé, réinventé par la Restauration et par ceux qui, jusqu'au milieu du XIXe siècle, croient en sa survie. A travers la figure méconnue de Louis XVII, c'est la question de la royauté française, de sa crise et de son incarnation qui est au coeur de ce livre. Appuyée sur une documentation profondément renouvelée, l'historienne propose la biographie de référence qui manquait.
Nouvelle histoire des guerres de Vendée de Gérard Guicheteau - Jean-Joël Brégeon
Prix : 23,90 €
ajouter Nouvelle histoire des guerres de Vendée de Gérard Guicheteau - Jean-Joël Brégeon au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Nouvelle histoire des guerres de Vendée
Gérard Guicheteau - Jean-Joël Brégeon

416 pages
Résumé
Les guerres de Vendée, qui s'étendent de 1793 à 1832, ont suscité l'émulation de bien des historiens. Surtout la principale, qui éclate en pleine Révolution, en mars 1793, et s'éternise jusqu'en mai 1796. Il s'agit d'une guerre civile, la plus sanglante qu'ait connue la France depuis les guerres de Religion au XVIe siècle. La plus féroce jusqu'à nos jours. Faute de mieux, on l'a appelée ainsi car l'épicentre en était le département de la Vendée. Mais elle s'est répandue ensuite, touchant presque tout l'Ouest du pays. L'ambition des auteurs a été d'en proposer une nouvelle lecture qui ne désigne pas les « méchants » pour mieux exalter les « bons ». L'histoire partisane a toujours procédé ainsi, empêchant toute compréhension, toute réflexion proprement historique. Le commentaire, laudateur ou dépréciatif, l'emporte sur le simple exposé des faits. Les historiens favorables aux Vendéens royalistes ont donné des récits qui jouent de la victimisation pour mieux apitoyer leurs lecteurs. Les historiens républicains, de filiation jacobine, ont minimisé les souffrances des vaincus, souligné leur sauvagerie, pour mieux exalter l'héroïsme des Bleus. Des hommes à Paris (Robespierre, Couthon, Barère...) et sur place (Carrier, Turreau, Francastel...) ont participé à ce processus alors inédit. Ils l'ont décidé, appliqué et se sont félicités des résultats. Ce fut là comme le péché originel, matriciel, de la République française, identifiée pour longtemps à la Terreur.
 picto focus vidéo
Louis XIV intime de Hélène Delalex
Prix : 29 €
ajouter Louis XIV intime de Hélène Delalex au panier
 
Description
Louis XIV intime
Hélène Delalex

192 pages
Résumé
Louis le Quatorzième fut un bel adolescent à la sensualité prometteuse, que le luth ennuyait et qui demanda qu'on lui apprît la guitare. Est-ce en jouant de cet instrument qu'il séduisit Marie Mancini, son grand amour de jeunesse ? A vingt ans, un traitement contre la typhoïde lui fit perdre ses cheveux : désormais, il portera perruque et toute l'Europe l'imitera. On peut toutefois supposer qu'il l'enlevait en privé pour lutiner la belle marquise de Montespan, la plus célèbre favorite du règne... Timide dans l'intimité - il rougissait beaucoup -, il ne l'était guère dans son métier de roi : « Je suffirais sans doute à gouverner d'autres empires, comme le soleil à éclairer d'autres mondes. » Amateur éclairé de peinture, collectionneur avisé, il aima passionnément les jardins et surtout ses orangers. A la mort de Marie-Thérèse, il contracta un mariage secret et morganatique avec Françoise d'Aubigné, veuve du poète Scarron. Sa fin fut, selon les témoins, exemplaire. Il confessa avoir trop aimé les guerres et les bâtiments. Qui lui reprocherait aujourd'hui d'avoir fait ériger Versailles ?
Les Hors-la-loi de l'Atlantique de Marcus Rediker
Prix : 22,50 €
ajouter Les Hors-la-loi de l'Atlantique de Marcus Rediker au panier
 
Description
Les Hors-la-loi de l'Atlantique
Marcus Rediker

352 pages
Résumé
Marcus Rediker a écrit sur les hors-la-loi de l'Atlantique tout au long de sa carrière d'historien. Il explore ici le monde fascinant de l'aventure maritime du point de vue des pirates, flibustiers, travailleurs forcés en révolte, esclaves marrons, fuyards et autres mutins, qui ont défié l'autorité depuis le pont inférieur des navires. Il nous fait entrer dans leur univers de récits et de contes de marins, retrouver la signification de leurs tatouages, comprendre les formes d'organisation égalitaire au sein de la piraterie et des rebellions de différentes catégories de travailleurs de la mer asservis - européens et africains - de ces « équipages bigarrés », pénétrés d'esprit révolutionnaire et défendant leur liberté par le feu et par les armes. Il montre à quel point, entre le XVIIe et le début du XIXe siècle, ces hommes ont façonné l'histoire du monde contemporain - trop longtemps focalisée sur le national, les rôles des élites politiques et l'histoire « terrestre ».
Pascal Paoli de Antoine Marie Graziani
Prix : 25,90 €
ajouter Pascal Paoli de Antoine Marie Graziani au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Pascal Paoli
Antoine Marie Graziani

416 pages
Résumé
« Toute l'Europe est Corse. » Ainsi s'exclame Voltaire, fasciné par l'héroïsme de Pascal Paoli dont la légende passionne l'Europe des Lumières. Héros de l'indépendance de la Corse, Paoli s'employa à faire de son peuple une nation et de son île un Etat, avec sa constitution, son armée, sa monnaie, son université. Né en 1725, il combattit l'occupant génois, puis les Français, et multiplia les alliances, notamment avec l'Angleterre, qui lui offrit sa protection, avant qu'il ne s'y exile, pour toujours. République autonome qui inspira de nombreux pays (dont l'Amérique) puis royaume sous contrôle britannique, la Corse s'affirme alors dans un esprit d'indépendance que n'affaiblira pas son rattachement à la France en 1796. « Législateur démocrate » ou « despote éclairé » ? La réalité est à la fois complexe et passionnante : elle fait de Paoli le « père de la patrie corse » en même temps qu'une figure majeure de l'histoire universelle de la Liberté.
Plaidoirie d'outre-tombe de Michel Laval
Prix : 18 €
ajouter Plaidoirie d'outre-tombe de Michel Laval au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Plaidoirie d'outre-tombe
Michel Laval

256 pages
Résumé
« Ecoutez-moi ! Je me nomme Pierre Victurnien Vergniaud. Je vous parle d'outre-tombe. Je fus traduit le 24 octobre 1793 devant le Tribunal révolutionnaire avec vingt autres députés de la Convention sous l'accusation d'une conspiration imaginaire contre l'unité et l'indivisibilité de la République, la liberté et la sûreté du peuple français. » On les appelait les Girondins, et bien sûr Vergniaud, l'avocat qui était leur leader charismatique, n'eut pas l'occasion de proférer ces paroles, car au bout de deux séances houleuses, le tribunal aux ordres de Robespierre décida de les envoyer directement à l'échafaud. Ainsi périrent des élus qui avaient été parmi les premiers artisans de la Révolution, mais qui avaient eu le tort de s'opposer à la Terreur. Michel Laval a retrouvé les notes que Vergniaud a prises en prison pour préparer son procès. Il lui donne la parole dans un plaidoyer émouvant qui récuse les accusations absurdes portées contre les Girondins et fait la démonstration que le pire ennemi de la Révolution fut la minorité extrémiste qui s'afficha comme son seul représentant légitime.
Atlas de la Révolution française de Jean-Yves Beaurepaire - Silvia Marzagalli
Prix : 24 €
ajouter Atlas de la Révolution française de Jean-Yves Beaurepaire - Silvia Marzagalli au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Atlas de la Révolution française
Jean-Yves Beaurepaire - Silvia Marzagalli

96 pages
Résumé
La grande force et l'originalité de cet atlas de référence est d'aller au-delà des frontières : adopter un cadre large (l'Europe, les colonies) et prendre en compte les phénomènes sociaux, économiques et diplomatiques à l'oeuvre, des années 1770 à 1804. De façon inédite, la cartographie restitue l'intensité d'une époque : événements politiques et militaires, circulation des informations et du savoir, progrès dans l'éducation, tensions économiques. La Révolution française ne débute pas au printemps 1789 mais s'inscrit dans un processus de grande ampleur dont 1789 constitue une phase d'accélération décisive. On trouve donc, tout au long de cet atlas, le souci permanent de mettre en perspective l'événement révolutionnaire en le restituant dans un temps et dans un espace élargis aux frontières de l'Europe et aux horizons transatlantiques. La crise de l'Ancien Régime est expliquée à travers les contradictions d'une monarchie consciente de l'urgence des réformes, mais qui bute sur le refus des privilégiés de renoncer à leurs droits et avantages. Le projet révolutionnaire de refondation de la nation et des institutions est confronté aux contingences sociales, économiques, militaires et diplomatiques ainsi qu'aux enjeux territoriaux. La Révolution française ne cesse en effet de s'inscrire dans une histoire européenne et coloniale elle-même turbulente. Toutes ces interactions sont ici analysées et cartographiées pour faire de cet ouvrage un outil de référence original.
-20%
Louis XIV tel qu'ils l'ont vu de Alexandre Maral
Prix : 20,80 €
Prix Public: 26 €
ajouter Louis XIV tel qu'ils l'ont vu de Alexandre Maral au panier
 
Description
Louis XIV tel qu'ils l'ont vu
Alexandre Maral

936 pages
Résumé
Lointain comme l'astre solaire, Louis XIV a tout fait pour apparaître inaccessible et infaillible à ses sujets. Sa personne, effacée par la Majesté, est ainsi devenue un mystère. Qui était cet homme sous le roi ? Alexandre Maral, conservateur en chef au musée de Versailles, a retrouvé les témoignages de ceux qui ont pu approcher au plus près le Roi-Soleil - serviteurs, médecins, courtisans et courtisanes, ministres, artistes. Agencés selon les grandes époques du règne, ils forment un récit vivant qui suit le plus célèbre des souverains français tout au long de sa vie. Depuis son enfance menacée jusqu'à sa tragique vieillesse, en passant par la gloire et les amours, plus de cent vingt textes de une à dix pages sont ici réunis, qui racontent et expliquent son rayonnement universel. Parmi les témoignages : lettres de madame de Sévigné et de la princesse Palatine ; Mémoires de Saint-Simon, de madame de Motteville, du marquis de Dangeau, de l'abbé de Choisy ; comptes-rendus des médecins du roi, écrits de Voltaire, extraits des Mémoires et du testament du roi lui-même.
Atlas de la Révolution française de Jean-Yves Beaurepaire - Silvia Marzagalli
Prix : 24 €
ajouter Atlas de la Révolution française de Jean-Yves Beaurepaire - Silvia Marzagalli au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Atlas de la Révolution française
Jean-Yves Beaurepaire - Silvia Marzagalli

96 pages
Résumé
La grande force et l'originalité de cet atlas de référence est d'aller au-delà des frontières : adopter un cadre large (l'Europe, les colonies) et prendre en compte les phénomènes sociaux, économiques et diplomatiques à l'oeuvre, des années 1770 à 1804. De façon inédite, la cartographie restitue l'intensité d'une époque : événements politiques et militaires, circulation des informations et du savoir, progrès dans l'éducation, tensions économiques. La Révolution française ne débute pas au printemps 1789 mais s'inscrit dans un processus de grande ampleur dont 1789 constitue une phase d'accélération décisive. On trouve donc, tout au long de cet atlas, le souci permanent de mettre en perspective l'événement révolutionnaire en le restituant dans un temps et dans un espace élargis aux frontières de l'Europe et aux horizons transatlantiques. La crise de l'Ancien Régime est expliquée à travers les contradictions d'une monarchie consciente de l'urgence des réformes, mais qui bute sur le refus des privilégiés de renoncer à leurs droits et avantages. Le projet révolutionnaire de refondation de la nation et des institutions est confronté aux contingences sociales, économiques, militaires et diplomatiques ainsi qu'aux enjeux territoriaux. La Révolution française ne cesse en effet de s'inscrire dans une histoire européenne et coloniale elle-même turbulente. Toutes ces interactions sont ici analysées et cartographiées pour faire de cet ouvrage un outil de référence original.
Un jour avec Marie-Antoinette de Hélène Delalex
Prix : 24,90 €
ajouter Un jour avec Marie-Antoinette de Hélène Delalex au panier
 
Description
Un jour avec Marie-Antoinette
Hélène Delalex

224 pages
Résumé
Messaline royale ou coeur insouciant ? Reine frivole ou souveraine martyre ? Marie-Antoinette a quinze ans en 1770 lorsqu'elle arrive de Schönbrunn pour être unie au dauphin de France. « Madame la dauphine », insoumise, rebelle, rétive à l'étiquette, danse sa liberté d'adolescente sur les plus belles musiques de Versailles. En 1774, Louis XVI monte sur le trône. Marie-Antoinette refuse d'incarner ce personnage lointain et hiératique qu'ont façonné tant d'épouses de rois. Elle est « la plus femme de toutes les femmes de la cour », incarnation virevoltante de la jeunesse, de la beauté, de la grâce. Reine du goût, elle se fait peindre par les plus fameux artistes de son temps. Reine des plaisirs et de Trianon, elle s'adonne aux douceurs de la vie privée et de la quête du bonheur au milieu de sa coterie, joue la bergère et, haïe par le peuple après avoir été adulée, refuse d'entendre le grondement de l'orage qui s'approche. Marie-Antoinette a trente-quatre ans quand il éclate et emporte cet Ancien Régime aux pieds d'argile. Elle ignore qu'elle n'a plus que quatre ans à vivre. C'est alors qu'elle devient vraiment reine : au balcon de la cour de Marbre face aux femmes de la Halle venues exiger le retour à Paris de « la boulangère » ; au Temple puis devant ses juges dont les outrages et les outrances l'élèvent ; enfin, sur le chemin de la guillotine. Oubliée après la Révolution, elle a été « redécouverte » grâce à la littérature - les frères Goncourt, Stefan Zweig - et au cinéma et est devenue une icône moderne.
Le roi est mort de Gérard Sabatier
Prix : 44,90 €
ajouter Le roi est mort de Gérard Sabatier au panier
 
Description
Le roi est mort
Gérard Sabatier

352 pages
Résumé
Mourir est un art pour les rois. Ils ne peuvent pas se permettre de « rater » leur trépas car leur gloire serait ternie à jamais. La souffrance, la piété, le souci ultime des devoirs de l'Etat, voilà trois dominantes qui, si elles existaient déjà pour ses prédécesseurs (Charles IX mourut quasiment en apothéose après avoir reçu les ultimes sacrements qui furent administrés plusieurs fois à Louis XIII tel un traitement contre la maladie...), sont magnifiquement à l'oeuvre lors de la mort de Louis XIV, un modèle du genre. Le Roi-Soleil, décédé le 1er septembre 1715, avait vaqué aux affaires du royaume jusqu'à son dernier souffle et tenu à affirmer sa pleine maîtrise de l'événement. Il démontra ainsi toutes les vertus attendues du chrétien qui va paraître devant son Dieu en ayant satisfait à ses obligations. Le 2 septembre, le corps du maître de Versailles fut autopsié et embaumé, son coeur donné aux jésuites de l'église Saint-Louis de Paris. Puis le rituel des funérailles débuta avec le transfert de la bière à la basilique de Saint-Denis et ne s'acheva que le 21 octobre lors d'un service solennel au cours duquel le père Massillon, oratorien, clama en chaire : « Dieu seul est grand, mes frères ! » L'ouvrage contient plusieurs essais et de nombreuses illustrations.
 

 Voir tous les livres Ancien Régime / Révolution 
-20%
Versailles privé de Nicolas Jacquet
Prix : 15,90 €
Prix Public: 19,90 €
 Article épuisé
 
Description
Versailles privé
Nicolas Jacquet

224 pages
Résumé
Le plus beau palais du monde a été conçu et érigé pour affermir et magnifier l'Etat et son incarnation de droit divin, le jeune Louis XIV. La pompe, le gigantisme du Versailles officiel et des pièces d'apparat (Grand Appartement du Roi, Grand Appartement de la Reine, Galerie des Glaces, Salon d'Hercule, etc.) dissimulent en fait un autre Versailles plus intime et d'une échelle plus humaine. Les rares visiteurs autorisés à le parcourir découvrent une multitude de lieux cachés (petits salons, boudoirs, cabinets, pièces de valets de chambre dont quelques-unes constituent « l'appartement de Fersen », combles aménagés, cabinets de bains, « braisière du roi »). Ils sont reliés par des escaliers dérobés, d'interminables et étroits couloirs où s'entendent encore, pourvu qu'on prête bien l'oreille, les bruissements de satin de la robe d'une courtisane égarée... Derrière les marbres et les miroirs de la célèbre Galerie, s'entassent ainsi trois étages d'entresols. Ces domaines privés ont été aménagés par le Grand Roi mais surtout par ses deux successeurs versaillais, Louis XV et Louis XVI : le Bien-Aimé avait besoin de redevenir homme dans les bras de quelque créature à l'insu de sa cour et le roi savant retrouvait, après les tracas du pouvoir et les fatigues de la chasse, le calme de ses cabinets scientifiques. Un livre passionnant, bilingue (français et anglais), orné de très belles et nombreuses illustrations.
-30%
Et Louis XIV rêva Versailles de Nicolas Jacquet
Prix : 24,45 €
Prix Public: 34,95 €
ajouter Et Louis XIV rêva Versailles de Nicolas Jacquet au panier
 
Description
Et Louis XIV rêva Versailles
Nicolas Jacquet

192 pages
Résumé
Si son père Louis XIII y avait fait bâtir un pavillon de chasse, c'est bien Louis XIV qui pensa Versailles pour être, dans le cadre le plus somptueux jamais créé depuis l'Antiquité, le siège d'un Etat fort et abriter de façon pérenne la puissance royale. Le Roi-Soleil y résida plus d'un demi-siècle. Dès 1662, Versailles reçoit le statut de « cité royale » détrônant Paris. Dans un palais encore en chantier et ouvert à tous les vents de l'imagination artistique - la Galerie des Glaces n'existe pas encore-, le jeune prince s'adonne aux plaisirs, se produit dans des fêtes et des ballets grandioses, amoureux éperdu de sa maîtresse, la timide Louise de La Vallière. Puis Versailles, dans les années 1670-1680, ayant acquis l'apparence qu'on lui connaît aujourd'hui, la grandeur du pouvoir suprême, avec son apparat, sa magnificence, ses rituels, s'y déploie dans l'exubérance de la pierre et des jardins. La favorite, la sculpturale, triomphante et avide marquise de Montespan est digne d'un amant au faîte de sa gloire et d'un lieu qui en est l'exact reflet. Remarié secrètement en 1683 à Françoise d'Aubigné, descendante d'une austère lignée calviniste qu'il fit marquise de Maintenon, et désormais endeuillé perpétuellement dans sa famille et sur les champs de bataille d'Europe, Louis XIV fit alors de Versailles, privé de fêtes et de plaisirs, « une ode majestueuse et funèbre à l'éternité ».
-20%
Louis XIV tel qu'ils l'ont vu de Alexandre Maral
Prix : 20,80 €
Prix Public: 26 €
ajouter Louis XIV tel qu'ils l'ont vu de Alexandre Maral au panier
 
Description
Louis XIV tel qu'ils l'ont vu
Alexandre Maral

936 pages
Résumé
Lointain comme l'astre solaire, Louis XIV a tout fait pour apparaître inaccessible et infaillible à ses sujets. Sa personne, effacée par la Majesté, est ainsi devenue un mystère. Qui était cet homme sous le roi ? Alexandre Maral, conservateur en chef au musée de Versailles, a retrouvé les témoignages de ceux qui ont pu approcher au plus près le Roi-Soleil - serviteurs, médecins, courtisans et courtisanes, ministres, artistes. Agencés selon les grandes époques du règne, ils forment un récit vivant qui suit le plus célèbre des souverains français tout au long de sa vie. Depuis son enfance menacée jusqu'à sa tragique vieillesse, en passant par la gloire et les amours, plus de cent vingt textes de une à dix pages sont ici réunis, qui racontent et expliquent son rayonnement universel. Parmi les témoignages : lettres de madame de Sévigné et de la princesse Palatine ; Mémoires de Saint-Simon, de madame de Motteville, du marquis de Dangeau, de l'abbé de Choisy ; comptes-rendus des médecins du roi, écrits de Voltaire, extraits des Mémoires et du testament du roi lui-même.
-30%
Le Règne de Louis XIV de OLIVIER CHALINE
Prix : 16,80 €
Prix Public: 24 €
ajouter Le Règne de Louis XIV de OLIVIER CHALINE au panier
 
Description
Le Règne de Louis XIV
OLIVIER CHALINE

784 pages
Résumé
Entre la France et Louis XIV, la rencontre fut exceptionnelle. Ce lien a fait naître chez les sujets du monarque d'immenses attentes. Certaines furent comblées, d'autres non, et ne manquèrent pas. Ensemble, monarque et sujets de tout rang connurent la gloire et l'adversité, faisant du royaume la plus forte puissance du temps, première sur terre et même sur mer, quelques années durant. Lorsque Louis XIV s'éteignit, au matin du 1er septembre 1715, il laissait une France différente, mieux protégée, mais essoufflée et endettée, des impatiences de toutes sortes et une autorité royale si élevée qu'il allait falloir la rabaisser pour éviter qu'elle ne se rompe. C'est cette histoire que nous raconte Olivier Chaline, pas seulement depuis la Cour et le pouvoir central, mais écrite depuis les provinces, anciennes et nouvelles, les colonies et les autres Etats européens. Aussi tâche-t-il de répondre à diverses questions : qui était Louis XIV ? Comment exerça-t-il son métier de roi ? De quels moyens disposait-il ? Quels résultats obtint-il ?
-30%
Le Procès de Louis XIV de Charles-Edouard Levillain
Prix : 16,70 €
Prix Public: 23,90 €
ajouter Le Procès de Louis XIV de Charles-Edouard Levillain au panier
 
Description
Le Procès de Louis XIV
Charles-Edouard Levillain

400 pages
Résumé
Une immense propagande antifrançaise et antilouisquatorzienne s'est déployée en Europe devant les multiples guerres de conquête que la France a menées de 1661 à 1715. Et c'est d'un habitant de Franche-Comté que vinrent les assauts les plus meurtriers : François-Paul de Lisola. Fidèle aux Habsbourg, diplomate, juriste et essayiste hors pair, François-Paul de Lisola fut l'un des plus féroces adversaires de la France au XVIIe siècle. Cet ouvrage croise l'histoire politique et militaire, l'histoire des relations internationales, l'histoire des idées et l'histoire littéraire pour dévoiler un pan quasi inconnu du Grand Siècle. Il constituera un précieux contrepoint à l'abondante production consacrée à Louis XIV pour le tricentenaire de sa mort.
-20%
 
Nouvelle histoire de la Révolution française de Jean-Clément MARTIN
Prix : 21,60 €
Prix Public: 27 €
ajouter Nouvelle histoire de la Révolution française de Jean-Clément MARTIN au panier
 
Description
Nouvelle histoire de la Révolution française
Jean-Clément MARTIN

648 pages
Résumé
Ce livre entend proposer d'autres perspectives pour comprendre le déroulement même des faits, en replaçant la Révolution française dans la continuité de l'histoire nationale depuis 1770. La démarche suivie vise en effet à réinterpréter les événements, manifestations et démonstrations, autant que les déclarations et les discours des acteurs les plus connus. Qu'il s'agisse de l'apparition du mouvement révolutionnaire, de l'usage de la terreur, des atrocités en Vendée ou de l'entrée dans des guerres de conquête, tout s'explique par les rapports de force entre factions et partis antagonistes. Se dessine ainsi l'itinéraire d'une aventure collective qui s'engage presque unanimement dans une entreprise de régénération, et qui se transforme peu à peu en une authentique révolution. Les contraintes imposées par une guerre inexpiable, où la défaite signifiait la disparition de la nation, radicalisèrent les choix au point de changer la nature même de la Révolution, de diviser entre eux ses partisans et de la faire évoluer, chaotiquement, entre coups d'Etat et révolutions de palais. Seul un général ambitieux, en imposant un nouveau régime, parvint à rétablir la paix.
-20%
 picto focus vidéo
Les Derniers Libertins de Benedetta Craveri
Prix : 20,80 €
Prix Public: 26 €
ajouter Les Derniers Libertins de Benedetta Craveri au panier
 
Description
Les Derniers Libertins
Benedetta Craveri

640 pages
Résumé
Ceci n'est pas un livre d'histoire, et pourtant tout y est avéré. C'est le roman vrai des derniers feux de la monarchie, la chronique d'une civilisation au raffinement inégalé, et que 1789 emportera à jamais. Le roman vrai de sept destins, chacun emblématique et unique à la fois. Des aristocrates de haut lignage, dotés des vertus dont tout noble doit s'enorgueillir : fierté, courage, raffinement, culture, esprit, art de plaire. Ils se connaissent, sont cousins ou rivaux, libertins dans une société où l'on veut aimer à sa guise, puisque le mariage y est de convenance. Maîtresses officielles ou secrètes, liaisons épistolaires et enflammées, dépit, faveur, puis disgrâce... Chacun d'eux, en même temps, veut se forger un destin ; prétendant aux plus hautes fonctions au service du roi, ils devront composer avec la cour, où les alliances se font et se défont. Avec une plume qui rappelle les meilleurs mémorialistes, Benedetta Craveri a composé un magnifique hommage à cette génération perdue qui incarna, plus qu'aucune autre, une certaine douceur de vivre.
-30%
Juger la reine de Emmanuel de Waresquiel
Prix : 18,80 €
Prix Public: 26,90 €
ajouter Juger la reine de Emmanuel de Waresquiel au panier
 
Description
Juger la reine
Emmanuel de Waresquiel

368 pages
Résumé
Le procès de Marie-Antoinette demeure l'une des énigmes les plus opaques de la Révolution. Avait-elle eu autrefois à prendre des décisions politiques dont le peuple français aurait eu à se plaindre ? En quoi, une fois la République proclamée (21 septembre 1792) et le roi exécuté (21 janvier 1793), menaçait-elle, du fond de sa prison du Temple puis de la Conciergerie, l'ordre nouveau ? Son procès fut-il exigé par une intense mobilisation populaire ? Cherchait-on à la faire évader ? Rien de tout cela. En examinant attentivement les minutes du procès éclair qui lui a été intenté par le Tribunal révolutionnaire les 14, 15 et 16 octobre 1793, en scrutant - ce qui n'avait jamais été fait - la biographie des jurés, en restituant le climat politique et la lutte de factions, Emmanuel de Waresquiel raconte trois journées pathétiques. Il révèle les questions humiliantes posées à l'accusée, rapporte les réponses dignes apportées à d'infâmes calomnies, montre l'absence de véritables droits de la défense d'une femme condamnée d'avance. Marie-Antoinette n'a été que la victime expiatoire de conflits politiques qui régnaient entre la Convention, la Commune de Paris et les Jacobins. L'auteur multiplie les révélations et donne son sens au moindre des propos tenus. Ne s'interdisant pas de dévoiler au lecteur les réflexions qu'éveille chez l'historien des XVIIIe et XIXe siècles ce moment paroxystique du basculement révolutionnaire, Emmanuel de Waresquiel donne là le livre le plus dense, le plus littéraire et le plus personnel de sa carrière.
-20%
Ils ont fait la Révolution sans le savoir de Jean-Pierre Jouyet
Prix : 14,40 €
Prix Public: 18 €
ajouter Ils ont fait la Révolution sans le savoir de Jean-Pierre Jouyet au panier
 
Description
Ils ont fait la Révolution sans le savoir
Jean-Pierre Jouyet

240 pages
Résumé
C'est autant le profil de l'auteur que l'originalité du sujet qui retiennent l'attention. Inspecteur des Finances, ancien directeur du Trésor, Jean-Pierre Jouyet fait partie de la très haute fonction publique. Non content de ces lettres de noblesse, cet ami intime de François Hollande - ils font tous les deux partie de la promotion Voltaire et ont effectué leur service militaire ensemble - a aussi été secrétaire d'Etat aux Affaires européennes durant le mandat de Nicolas Sarkozy. Aujourd'hui secrétaire général de l'Elysée, il connaît donc tout de l'âme des politiques comme des coulisses du pouvoir. C'est pourquoi ce livre est aussi à lire entre les lignes. Derrière le récit du siècle des Lumières, de ses salons littéraires, de ses figures influentes et de ses tumultes révolutionnaires affleurent les références à l'actualité. D'un siècle l'autre perdure en effet la difficulté de réformer un pays qui n'accepte le plus souvent le changement que dans la violence et les ruptures radicales.
-30%
Le Pouvoir au féminin de Elisabeth Badinter
Prix : 18,80 €
Prix Public: 26,90 €
ajouter Le Pouvoir au féminin de Elisabeth Badinter au panier
 
Description
Le Pouvoir au féminin
Elisabeth Badinter

368 pages
Résumé
Les Français connaissent mal celle qui fut la mère de Marie-Antoinette. Pourtant, Marie-Thérèse d'Autriche (1717-1780) est l'une des grandes figures tutélaires de son pays. L'héritière des Habsbourg eut à gérer trois vies et assumer trois rôles différents, parfois en opposition les uns avec les autres : épouse d'un mari adoré et volage, mère de seize enfants, souveraine d'un immense empire. Une gageure qu'aucun souverain masculin n'eut à connaître et que peu de ses égales ont connue. Le propos d'Elisabeth Badinter n'était pas d'écrire une biographie en bonne et due forme, mais plutôt de tenter de comprendre comment cette femme toute-puissante a pu ou non concilier ses différents statuts. L'auteure s'est donc penchée sur sa personnalité, sur ses priorités et ses contradictions ; elle a tâché de prendre la mesure de ses forces et de ses faiblesses, de montrer ses victoires et ses échecs. Ce portrait, qui puise à des sources abondantes et souvent inédites, ne saurait être exhaustif : Marie-Thérèse garde bien des mystères. Cette femme incomparable en son temps, qui inaugure une nouvelle image de la souveraineté et de la maternité, ressemble, sous certains aspects, aux femmes du XXIe siècle.
-20%
La Mer et la France de Olivier CHALINE
Prix : 20 €
Prix Public: 25 €
ajouter La Mer et la France de Olivier CHALINE au panier
 
Description
La Mer et la France
Olivier CHALINE

560 pages
Résumé
Olivier Chaline est aujourd'hui le grand historien des règnes de Louis XIV à Louis XVI, qui sont aussi la grande époque de « La Royale » lorsqu'elle rayonne sur les mers et tient haut le flambeau face à l'ennemi anglais. L'auteur entreprend ici de raconter cette relation entre la France et ses mers - la Méditerranée, la Manche et l'océan Atlantique, sans oublier les Caraïbes. Et si le pays est lié à la mer, ses rois le sont tout autant. Pour Louis XIV, qui aimait tant les guerres, celle-ci sera puissante et coûteuse. Les ports sortent de terre à l'instar de Rochefort, les vaisseaux sont toujours plus lourds. La mer fait alors vivre presque toute la France, à commencer par les riverains des trois façades maritimes. Olivier Chaline s'attarde sur la géographie des océans, qui commande toutes les expéditions. La course à la technologie joue ici à plein. L'historien s'est plongé dans les archives pour écrire ce récit neuf et inédit, où l'aventure trouve place au côté du quotidien âpre des marins. S'il signe un livre d'histoire classique et érudit, l'auteur, en amoureux de la mer, rend aussi un bel hommage à cet élément qui a toujours exercé sur les Français un fort pouvoir d'attraction, et qui a, des Bourbons jusqu'à la Grande Guerre, généré des richesses et une puissance considérables.
-20%
 
Madame Royale de Anne MURATORI-PHILIP
Prix : 18,40 €
Prix Public: 23 €
ajouter Madame Royale de Anne MURATORI-PHILIP au panier
 
Description
Madame Royale
Anne MURATORI-PHILIP

336 pages
Résumé
Le 13 août 1792, Louis XVI, Marie-Antoinette et leurs enfants découvrent la prison du Temple. Confinés dans l'horrible forteresse, les détenus combattent l'angoisse en offrant aux deux enfants l'illusion d'un futur. Ils deviennent les partenaires de jeu d'un bambin de six ans, Louis-Charles, et les précepteurs d'une fillette de douze ans, Marie-Thérèse dite « Madame Royale ». Mais la fureur révolutionnaire de 1793 emporte le couple royal, tandis que Louis-Charles, mis au secret, meurt dans d'atroces souffrances. A quinze ans et demi, Marie-Thérèse est seule. Cette enquête biographique suit les treize mois de l'enfer quotidien d'une jeune princesse dans la tourmente révolutionnaire. Elle montre comment, en 1795, le sort de Madame Royale bascule spectaculairement grâce au peuple de France lassé de la boucherie. Objet d'un culte populaire, la fille de Louis XVI devient l'héroïne des gazettes, en même temps qu'une héritière âprement convoitée par les cours d'Europe. Le rideau tombe sur la promesse fragile d'un exil heureux, car si la France monnaye le départ de la survivante royale pour Vienne, Louis XVIII, l'oncle machiavélique, ne la laisse pas échapper. Sur les routes d'Europe, dans le sillage du roi sans royaume, une nouvelle aventure attend la survivante du Temple.
-30%
Louis XIV de Alexandre Maral - Thierry Sarmant
Prix : 22,30 €
Prix Public: 31,90 €
ajouter Louis XIV de Alexandre Maral - Thierry Sarmant au panier
 
Description
Louis XIV
Alexandre Maral - Thierry Sarmant

224 pages
Résumé
Après que Henri IV et Richelieu eurent fait de la France un Etat moderne et puissant et avant que, de 1715 à 1789, la monarchie glisse peu à peu vers sa chute, Louis XIV le Grand donna à sa fonction une dimension « plus auguste, plus inviolable et plus sainte » qu'aucun de ses prédécesseurs, et à l'espace royal une splendeur et un prestige inégalés. Il a quinze ans lorsque, au sortir de la Fronde, le 23 février 1653, il apparaît vêtu en soleil dans un spectacle de cour intitulé Le Ballet de la nuit pour annoncer « la plus belle et la plus grande journée du monde ». Conquérant - sa volonté d'hégémonie européenne -, bâtisseur ambitieux, législateur hors pair, l'« astre des rois » n'aura de cesse jusqu'à la fin de son règne de soixante-douze ans d'accroître sa renommée et l'éclat de l'Etat. De très nombreuses oeuvres - peintures, sculptures, gravures - éclosent, signées de tous les grands artistes dont il est le contemporain, qui façonnent superbement l'image du souverain pour la postérité. Qu'on se souvienne du tableau de Philippe de Champaigne Louis XIV remettant l'ordre du Saint-Esprit à Monsieur (1654) où l'adolescent, au visage à la fois grave et sensuel, prend de toute évidence la mesure de son « métier de roi », ou de celui de Rigaud, qui met en scène, avec toute la pompe requise, un Louis XIV vieillissant et impérieux qui semble défier les commentaires futurs de l'histoire. Pour la première fois, un album est ainsi dédié à la profusion des images illustrant la vie du maître de Versailles.
-40%
Le Roi-Soleil et Dieu de Alexandre Maral
Prix : 14,40 €
Prix Public: 24 €
ajouter Le Roi-Soleil et Dieu de Alexandre Maral au panier
 
Description
Le Roi-Soleil et Dieu
Alexandre Maral

372 pages
Résumé
Roi très chrétien, oint du Saint-Chrême, Louis XIV occupe une place unique dans la sphère religieuse : celle de médiateur entre Dieu et les sujets que celui-ci lui a confiés. En témoignent les rituels publics auxquels il s'est astreint toute sa vie, de la nomination aux grandes charges ecclésiastiques jusqu'au toucher des écrouelles, en passant par la célébration d'offices soigneusement codifiés et mis en musique. Il suscite ainsi une vénération envers sa personne qui fonde l'enthousiasme politique dont il bénéficie. De là une action religieuse très consciente, jusque dans ses aspects les plus contestables, comme la révocation de l'édit de Nantes et la persécution de Port-Royal. Le roi mène aussi une vie chrétienne marquée par les combats intérieurs. Après avoir beaucoup sacrifié à la galanterie et versé dans l'adultère, sa conversion progressive lui fait épouser madame de Maintenon et renoncer au péché. Les ultimes épreuves de sa vie et ses derniers instants révèlent un fidèle pleinement résigné et stoïque, soucieux de laisser à la postérité le souvenir d'une mort héroïque et sainte. Ainsi se découvre, sous le regard de Dieu et de l'Eglise, la double identité du souverain : prodige de gloire et pauvre pécheur.
-30%
Et Louis XIV rêva Versailles de Nicolas Jacquet
Prix : 24,45 €
Prix Public: 34,95 €
ajouter Et Louis XIV rêva Versailles de Nicolas Jacquet au panier
 
Description
Et Louis XIV rêva Versailles
Nicolas Jacquet

192 pages
Résumé
Si son père Louis XIII y avait fait bâtir un pavillon de chasse, c'est bien Louis XIV qui pensa Versailles pour être, dans le cadre le plus somptueux jamais créé depuis l'Antiquité, le siège d'un Etat fort et abriter de façon pérenne la puissance royale. Le Roi-Soleil y résida plus d'un demi-siècle. Dès 1662, Versailles reçoit le statut de « cité royale » détrônant Paris. Dans un palais encore en chantier et ouvert à tous les vents de l'imagination artistique - la Galerie des Glaces n'existe pas encore-, le jeune prince s'adonne aux plaisirs, se produit dans des fêtes et des ballets grandioses, amoureux éperdu de sa maîtresse, la timide Louise de La Vallière. Puis Versailles, dans les années 1670-1680, ayant acquis l'apparence qu'on lui connaît aujourd'hui, la grandeur du pouvoir suprême, avec son apparat, sa magnificence, ses rituels, s'y déploie dans l'exubérance de la pierre et des jardins. La favorite, la sculpturale, triomphante et avide marquise de Montespan est digne d'un amant au faîte de sa gloire et d'un lieu qui en est l'exact reflet. Remarié secrètement en 1683 à Françoise d'Aubigné, descendante d'une austère lignée calviniste qu'il fit marquise de Maintenon, et désormais endeuillé perpétuellement dans sa famille et sur les champs de bataille d'Europe, Louis XIV fit alors de Versailles, privé de fêtes et de plaisirs, « une ode majestueuse et funèbre à l'éternité ».
-30%
Une singulière famille de JEAN-DENIS BREDIN
Prix : 16,35 €
Prix Public: 23,40 €
ajouter Une singulière famille de JEAN-DENIS BREDIN au panier
 
Description
Une singulière famille
JEAN-DENIS BREDIN

474 pages
Résumé
Extraordinaire trio que la famille Necker ! Jacques, banquier genevois protestant, dirigea les finances de Louis XVI, poussa à la réunion des états généraux et fut, parmi d'autres, à l'origine de la Révolution de 1789. Suzanne, sa tendre épouse, réunit Grimm, Diderot et beaucoup d'autres phares des Lumières dans son illustre salon parisien, avant de fonder l'hôpital Necker. Quant à Germaine, leur enfant prodige, elle épousa le baron de Staël, mena une liaison passionnée avec Benjamin Constant, s'opposa vigoureusement à Napoléon, et traita d'égal à égal avec Goethe et Chateaubriand. Jean-Denis Bredin nous raconte avec son talent habituel l'épopée d'un père, d'une mère et d'une fille, originaires des rives du lac Léman, et qui donnèrent un tour nouveau à l'Histoire de France.
 
 

 Voir tous les livres Ancien Régime / Révolution 

La grande controverse

 Par son intransigeance, le Jansénisme a joué un rôle considérable dans l’histoire religieuse et politique de la France du XVIIe siècle. La société de l’époque en est bouleversée et les affrontements auxquels donne naissance la doctrine, dépassent en violence toutes les autres confrontations de l’époque.
Abbaye de Port-Royal des Champs. © AKG-Images
Histoire du jansénisme de Monique Cottret
Prix : 25 €
 Article épuisé
 
Description
Histoire du jansénisme
Monique Cottret

416 pages
Résumé
Le mot « jansénisme » apparaît pour la première fois en France vers 1650, comme une insulte. Bientôt, les querelles sur la grâce échappent aux théologiens catholiques. Ce qui avait commencé comme une histoire belge entre Ypres et Louvain est devenu une affaire d'Etat qui a bouleversé les deux derniers siècles de l'Ancien Régime. A l'origine, un homme, Saint-Cyran, une famille, les Arnauld, un monastère, Port-Royal. De là, le mouvement rayonne dans le temps et dans l'espace européen, demeurant sensible jusqu'au début du XIXe siècle. Né au temps du baroque, flambeau de la France classique de Pascal et Racine, il joue un rôle déterminant au siècle des Lumières, et exerce une influence non négligeable sous la Révolution, portée par la figure de l'abbé Grégoire. Surtout, comme le montre Monique Cottret, ce mouvement singulier s'est largement constitué par et sous le regard de l'autre, souvent persécuteur : Rome et les jésuites, l'église gallicane, l'Etat, le roi. Une histoire politique autant que religieuse.

Lire la suite

Une vision du monde


Ce qui anime Napoléon, ce n’est pas seulement un appétit de conquêtes et de gloire, c’est aussi une certaine idée de l’ordre mondial. Un ordre mondial difficile à établir car il remet en question les principes sur lesquels reposent les régimes de la plupart des régimes européens.

Le Monde selon Napoléon de Jean TULARD
Prix : 20,90 €
 Article épuisé
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Le Monde selon Napoléon
Jean TULARD

352 pages
Résumé
Napoléon a formulé tant de mots historiques qu'on lui en prête certains qu'il n'a jamais prononcés (il n'a jamais dit que le monde tremblerait quand la Chine s'éveillerait, ni qu'une nuit de Paris réparerait le carnage de la bataille d'Eylau...). En revanche, le jeune général, le Premier Consul, l'Empereur et l'exilé de Sainte-Hélène n'ont jamais cessé de parler, de réfléchir à haute voix, d'écrire, de dicter. Il fallait l'intime connaissance qu'a Jean Tulard des faits et gestes de Napoléon, et ses lectures depuis près de cinquante ans, pour guider le lecteur d'aujourd'hui dans son univers. « On gouverne mieux les hommes par leurs vices que par leurs vertus » ; « Ce n'est pas possible ; cela n'est pas français » ; « Il faut vouloir vivre et savoir mourir » ; « En politique, une absurdité n'est pas un obstacle ».

Lire la suite

Sept ans d'attente


La relation conjugale entre Marie-Antoinette et le futur Louis XVI n’a pas été des plus simples, y compris dans le domaine le plus intime. Pourtant il ne s’agissait rien moins, dans ce domaine en tout cas, de l’avenir de la dynastie, même si, mais nul ne s’en doutait alors, on se trouvait déjà à la veille de la révolution.

-43%
 
Le Mariage forcé de Jean-Pierre Fiquet
Prix : 12 €
Prix Public: 20,90 €
ajouter Le Mariage forcé de Jean-Pierre Fiquet au panier
 
Description
Le Mariage forcé
Jean-Pierre Fiquet

336 pages
Résumé
L'affaire de sa consommation - et de sa date - est bien loin de n'être qu'une histoire d'alcôve : elle concerne l'ensemble des relations internationales au XVIIIe siècle. C'est en effet pour consolider le retournement des alliances que l'on imagina de mettre la jeune dauphine Marie-Antoinette dans le lit du dauphin, le futur Louis XVI. Il ne faut donc pas s'étonner que les sept années mises par le jeune homme pour accomplir son « devoir conjugal » aient eu des répercussions européennes. Sur ce sujet - et pour dénouer l'énigme -, l'auteur consulte minutieusement les correspondances et les archives conservées à Vienne, que beaucoup de chercheurs français n'ont vues que superficiellement. Le dauphin se trouvait au centre de la lutte entre le parti autrichien, mené par le comte d'Artois, et le parti du dauphin, mené par le duc de Richelieu. Au terme d'une enquête poussée, l'auteur parvient à la conclusion que c'est bien le dauphin qui a refusé de consommer le mariage - mais c'est Marie-Antoinette qui s'en est trouvée humiliée.

Lire la suite

Présentation du club
Seul club de livres spécialisé, le Club Histoire met à votre disposition chaque mois une large sélection d’ouvrages historiques, dont la qualité et l’impartialité du choix sont garantis par un comité d’Historiens, de quoi satisfaire votre curiosité quelle que soit votre époque de prédilection.
Les 4 avantages du Club
1
Un Comité d’Historiens parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l’Histoire
2
Un Magazine Gratuit chaque mois
3
Des Réductions de 20% à 50% dès votre Entrée au Club
4
Des Points-Cadeaux pour bénéficier de Livres Gratuits
Votre engagement
Feuilletez la revue du mois
Inscrivez-vous à la newsletter
Inscription