Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > XXè siècle
20eme_siecle.jpg
XXè siècle

Carte postale russe de V. Kalenski, Tous acclament la révolution socialiste, 1969.
Collection particulière.
Ph. © The Picture Desk / Collection Dagli Orti.

Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov
Prix : 32 €
ajouter Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov au panier
 
Description
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov
Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov

500 pages
Résumé
Le nom de Iejov, ministre du N.K.V.D., la police politique soviétique, est associé pour toujours au moment le plus sinistre de l'histoire russe, celui de la Grande Terreur (1937-1938). L'auteur a eu accès à des archives habituellement fermées aux chercheurs, à savoir les archives centrales du F.S.B. et en particulier aux dossiers d'instruction de Iejov lui-même et de ses plus proches collaborateurs. Cherchant à se disculper, tous racontèrent dans le détail comment la machine fut mise en marche, avec ses quotas de victimes planifiés, comment elle fonctionna pendant un peu moins de deux ans et comment Staline y mit fin. Iejov, personnalité banale, sinon falote, apprenti tailleur, soldat adhérant au parti bolchevik dont il devient un fonctionnaire, s'élève peu à peu à l'intérieur de l'appareil grâce à une vertu que relèvent ses chefs : l'aptitude à exécuter coûte que coûte les ordres reçus. Le lecteur suit pas à pas son ascension, puis sa chute. A travers cette biographie scrupuleuse, c'est tout un système criminel qui est exploré.
Patton de Benoît Rondeau
Prix : 27,90 €
ajouter Patton de Benoît Rondeau au panier
 
Description
Patton
Benoît Rondeau

608 pages
Résumé
George Smith Patton, le général " Blood and Guts ", est incontestablement l'officier américain le plus célèbre de la Seconde Guerre mondiale. L'homme au colt à crosse d'ivoire nous est en grande partie connu par le film éponyme aux sept oscars, qui a contribué à faire de lui un héros populaire américain. Sa personnalité complexe mérite cependant d'être mieux connue. Doté d'un sens inné du commandement et d'une incroyable habileté tactique, le général Patton combat sans relâche depuis la Tunisie jusqu'en Allemagne, en passant par la Sicile, la Normandie, la Lorraine et les Ardennes. Mais l'homme de terrain des années quarante s'est nourri des expériences du jeune homme qu'il était, combattant sur le front de l'Ouest durant la Première Guerre mondiale. En contact étroit avec le Patton Museum Fort Knox, Benoît Rondeau a revu la traduction des Carnets de Patton et nous livre ici une biographie plus personnelle et intime du général. Il souligne l'importance de la sphère privée : famille, amis et mentors participent grandement à la construction de ce héros de guerre. Ce livre ne constitue pas un ouvrage de plus sur Patton : c'est la biographie de référence qui manquait jusqu'alors sur l'illustre général.
L'Amiral d'Argenlieu de Thomas Vaisset
Prix : 24,50 €
ajouter L'Amiral d'Argenlieu de Thomas Vaisset au panier
 
Description
L'Amiral d'Argenlieu
Thomas Vaisset

595 pages
Résumé
L'amiral Georges Thierry d'Argenlieu est entré dans l'histoire sous les traits du « Carme naval ». Incarnation de l'alliance du sabre et du goupillon, il aurait déclenché la guerre d'Indochine en torpillant les efforts du général Leclerc en faveur d'une solution négociée avec Hô Chi Minh. Pourtant, la vie de ce très proche du général de Gaulle ne saurait se résumer à la légende noire d'un moine-soldat. L'homme est un marin qui a connu l'expérience de la Grande Guerre, un catholique intransigeant, un temps séduit par les thèses de l'Action française, résistant de la première heure, aux avant-postes de la France libre. La Seconde Guerre mondiale s'apparente pour lui à une croisade contre le nazisme et Vichy. Cette biographie, fondée sur de riches archives publiques et privées, dont beaucoup sont inédites, se trouve au croisement de l'histoire navale, religieuse, politique et coloniale. Elle entend retrouver l'unité d'un homme et l'intransigeance d'une vie, sans éluder les interrogations soulevées par ce parcours singulier.
 
 

 Voir tous les livres Xxè Siècle 
Histoire de l'armée française 1914-1918 de François COCHET - Rémy Porte
Prix : 24,90 €
ajouter Histoire de l'armée française 1914-1918 de François COCHET - Rémy Porte au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire de l'armée française 1914-1918
François COCHET - Rémy Porte

528 pages
Résumé
Cet essai présente une histoire synthétique de l'élément constitutif de la Première Guerre mondiale : l'armée. Cette approche globale inédite ne laisse aucun angle mort dans l'étude de l'armée française. Toutes les armes sont ainsi abordées et remises en perspective : la montée en puissance de l'infanterie et de l'artillerie par rapport au déclin de la cavalerie ; le rôle de la marine réévalué à l'aune des combats terrestres qu'elle livre et du partage des zones d'influence en mer avec l'allié britannique ; l'organisation de l'arrière-front ; le développement de l'aéronautique, des chars et, plus largement, de nouvelles armes meurtrières. L'originalité du projet réside également dans des approches novatrices, comme l'analyse des formes de commandement, et, en miroir, des modalités de l'obéissance.
France 1940 de Philip Nord
Prix : 19,90 €
ajouter France 1940 de Philip Nord au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
France 1940
Philip Nord

240 pages
Résumé
Adoptant une approche comparatiste, Philip Nord réinscrit la France dans une perspective générale pour étudier les causes de la défaite de 1940. Il montre que l'effondrement français n'était pas une fatalité. Si la préparation de la France était certes insuffisante, elle était plus conséquente que celle de la plupart des autres pays. Selon l'auteur, la défaite de mai-juin tient tant à la réussite allemande qu'aux défaillances françaises. De plus, s'il fallait porter un jugement, ce n'est pas tant la France seule qu'il y aurait lieu d'analyser, mais aussi les autres pays qui voyaient en elle leur première ligne de défense. Si l'on considère la défaite de 1940 comme un événement militaire et non pas comme l'expression d'un déclin national, certains aspects de la guerre n'en deviennent que plus faciles à comprendre : le désenchantement rapide pour Vichy, le développement de la Résistance et, par-dessus tout, le prestige persistant de l'idée républicaine. Vichy n'en devient pas pour autant une parenthèse de l'histoire de France. Philip Nord analyse les faits qui ont conduit à la défaite française dans un travail qui relève autant du récit que du plaidoyer, composé de trois parties : les préparatifs, la guerre, le régime. Son travail est l'équivalent du travail de Robert Paxton sur Vichy.
Lénine de Dominique Colas
Prix : 25 €
ajouter Lénine de Dominique Colas au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Lénine
Dominique Colas

532 pages
Résumé
« La révolution, c'est la lutte des classes la plus âpre, la plus furieuse, la plus désespérée. Et aussi la guerre civile. » (Lénine, octobre 1917). « Nous épurerons la Russie pour longtemps. » Lénine, Lettre à Staline, 22 juillet 1922. Lénine n'était ni un aventurier avide de pouvoir ni un tyran capricieux. Un seul but motivait cet intellectuel fanatique et habile tacticien : le bonheur de l'humanité grâce à la révolution communiste étendue au monde entier. Elle nécessitait des sacrifices : la lutte des classes sans pitié et le nettoyage de la terre russe. La dictature s'imposa donc, par la guerre, par la terreur, par l'épuration. Mais il est une autre arme dont Lénine s'empara pour instaurer la première dictature d'un parti-Etat : les mots. S'il a lu et annoté Clausewitz, Marx et Engels, il a écrit des milliers de pages - théorisation, propagande, mots d'ordre - qui constituent les archives fondamentales de la révolution russe. Elles sont au coeur de la biographie politique que livre Dominique Colas, restituant l'originalité radicale du bolchevisme. Du coup d'Etat révolutionnaire d'octobre 1917 à la guerre civile, de la tentative d'invasion de la Pologne aux effets du léninisme en France, de l'électrification à la famine, l'auteur fait se répondre les discours et les actes, la réflexion et les combats, et dresse un portrait original de celui qui fut l'acteur central de la dictature bolchevique.
Policier de Staline de Pierre Deriabine
Prix : 19 €
ajouter Policier de Staline de Pierre Deriabine au panier
 
Description
Policier de Staline
Pierre Deriabine

270 pages
Résumé
Le 15 février 1954, le K.G.B. perd la trace de Pierre Deriabine, chef du contre-espionnage soviétique en Autriche. Une chasse à l'homme est aussitôt déclenchée, avec ordre de le ramener à Moscou mort ou vif. L'implacable poursuite n'aboutira pas. Le fugitif trouve refuge aux Etats-Unis. Pierre Deriabine est le premier grand « défectionnaire » soviétique passé à l'Ouest après la mort de Staline. Contrôle de la population, espionnage de tous par tous, déportations et enlèvements, délations et provocations, enquêtes et contre-enquêtes, surveillance des enquêteurs, épuration des policiers, purges permanentes : l'ancien policier décrit les techniques de base du stalinisme. II démonte les rouages impitoyables d'une des machines répressives les plus dévastatrices : la police secrète de Staline. Ses révélations sont de la première importance. La structure du K.G.B., le fonctionnement de sa section austro-allemande, les opérations de son « poste » viennois n'ont pas de secret pour lui. Sa connaissance de la Sécurité d'Etat, de ses hommes, de leur mentalité, de leurs méthodes est si profonde qu'elle permet pour la première fois de comprendre la logique du monde soviétique. Car Deriabine a fait ses preuves aux trois points cardinaux de l'exercice opérationnel du pouvoir : le renseignement soviétique à l'étranger où il occupait un poste-clé, le parti communiste où il fut secrétaire, les forces de sécurité du Kremlin dans lesquelles il fut officier.
La Guerre civile russe de Alexandre Jevakhoff
Prix : 28 €
ajouter La Guerre civile russe de Alexandre Jevakhoff au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Guerre civile russe
Alexandre Jevakhoff

688 pages
Résumé
Prolongement de la révolution russe d'octobre 1917, la guerre civile rassemble l'ensemble des événements qui déchirent l'ancien Empire russe durant plus de cinq années. Elle ne se réduit pas simplement à la prise du pouvoir par les bolcheviks, ni même à l'opposition entre révolutionnaires « rouges », dont les courants sont multiples et les affrontements sanglants, et « blancs », partisans du retour au régime tsariste et tout aussi déchirés. La violence ruineuse du conflit n'est pas due au seul choc des terreurs décidées d'en-haut : cette guerre civile est d'abord un chaos indescriptible et très violent, où l'Etat et la société russes se sont désintégrés sous la poussée de multiples forces centrifuges. Pour mieux cerner les implications profondes de cet événement complexe, et le raconter, il fallait la connaissance intime de l'âme russe d'Alexandre Jevakhoff, ainsi que sa plume. Le résultat de ce travail de longue haleine est exceptionnel : l'auteur livre enfin une étude complète et dépassionnée de ce moment essentiel dans l'histoire du XXe siècle.
-65%
Montgomery de Antoine Capet
Prix : 8 €
Prix Public: 23 €
ajouter Montgomery de Antoine Capet au panier
 
Description
Montgomery
Antoine Capet

395 pages
Résumé
Etonnant destin que celui de Bernard Law Montgomery, fils de pasteur qui préfère la sabre au goupillon, reçoit une balle dans les poumons en 1914 et échappe de justesse à la fosse commune, devient par défaut, en 1942, le commandant de la huitième armée et le grand vainqueur d'El-Alamein, pour ensuite diriger les forces terrestres alliées lors du débarquement de Normandie et capturer le successeur d'Hitler au coeur de l'Allemagne. Ajoutons que ce grand excentrique a été l'homme le plus décoré par son pays, et ce par Winston Churchill en personne. Dans l'esprit de la collection « Maîtres de guerre », voici le parcours de l'un des principaux acteurs de la Seconde Guerre mondiale, illustré par des cartes et une centaine de photos. Avec pour sujet une bête de guerre doublée d'une bête de scène, ce volume est à la fois riche et percutant.
Hermann Goering de François KERSAUDY
Prix : 27,50 €
ajouter Hermann Goering de François KERSAUDY au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Hermann Goering
François KERSAUDY

816 pages
Résumé
L'as de l'aviation allemande pendant la Première Guerre mondiale est devenu le deuxième personnage du IIIe Reich et n'a échappé à la pendaison que par le suicide, après le verdict du procès de Nuremberg. Ce héros de la Grande Guerre qui se reconnaît, au moins partiellement, dans les gesticulations de l'agitateur autrichien, lui apporte sa caution. Ainsi devient-il l'homme-orchestre du parti national-socialiste dans sa montée vers le pouvoir, occupant les places qu'on lui assigne pour neutraliser l'adversaire. Mais cette personnalité complexe, souvent victime de l'ivresse des cimes, conduit à bien des errances durant la guerre. Chef de la Luftwaffe, il amène Hitler à se fourvoyer aussi bien lors de la bataille d'Angleterre que lors de l'opération Barbarossa. Son appétence pour le luxe et l'art, son penchant pour la drogue ajoutent encore de la démesure au remarquable portrait qu'en dresse l'auteur.
-30%
 
Canaris de Eric KERJEAN
Prix : 14,70 €
Prix Public: 21 €
ajouter Canaris de Eric KERJEAN au panier
 
Description
Canaris
Eric KERJEAN

240 pages
Résumé
Rares sont les hommes dont le parcours semble aussi ambigu que celui de l'amiral Canaris. Incontestablement, cet ami intime de Heydrich a fait de l'Abwehr, les services secrets militaires de Hitler, une redoutable machine de domination au service du IIIe Reich. Et pourtant, dès 1938, Canaris réussit à s'imposer comme la figure tutélaire de la résistance au sein de la Wehrmacht. Il est vrai que, sans jamais intervenir directement dans les projets de l'opposition, le chef de l'Abwehr a toujours eu connaissance de son existence et de ses objectifs. C'est pourquoi, de la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à aujourd'hui, journalistes et historiens le présentèrent comme le chef de file de la résistance allemande au Führer. Faux, rétorque Eric Kerjean : il est le parfait nazi, convaincu, déterminé et loyal. La « résistance » de Canaris est un mythe. Grâce à une relecture complète des archives et à travers un récit digne d'un roman d'espionnage, l'auteur démontre que ce maître du double jeu laissa en réalité son service de renseignements se transformer en haut lieu de la résistance pour mieux la contrôler. Génie du contre-espionnage, il l'intégra comme un espion infiltre un groupe ennemi : pour le manipuler et l'empêcher d'agir. Contrairement à la vulgate qui fait de Canaris un traître à Hitler, il fut son meilleur serviteur et son plus grand protecteur.
Les Etats-Unis dans la Grande Guerre de Hélène Harter
Prix : 24,90 €
ajouter Les Etats-Unis dans la Grande Guerre de Hélène Harter au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Etats-Unis dans la Grande Guerre
Hélène Harter

512 pages
Résumé
En 2017, les Américains commémorent le centième anniversaire de leur entrée dans la Première Guerre mondiale. Quasiment aucune recherche n'a été menée sur le sujet depuis les travaux fondateurs d'André Kaspi et d'Yves-Henri Nouailhat dans les années 1970. L'ouvrage d'Hélène Harter propose de renouveler la question en intégrant les dernières avancées de la recherche américaine et en envisageant la question d'une manière globale. Pour ce faire, il traite du temps de la belligérance mais également de la neutralité en montrant que les Etats-Unis ne sont pas un acteur passif du conflit entre 1914 et 1917. Par ailleurs, la guerre est envisagée d'un point de vue militaire mais également à travers son impact économique, social et culturel. Enfin, l'ouvrage montre comment la guerre conduit l'Amérique de Wilson à s'interroger sur sa place dans un monde bouleversé par la guerre mondiale.
Histoire du S.T.O. de Raphaël Spina
Prix : 26 €
ajouter Histoire du S.T.O. de Raphaël Spina au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire du S.T.O.
Raphaël Spina

576 pages
Résumé
Plus de six cent mille Français et étrangers ont dû partir de force au Service du travail obligatoire. Près de deux cent cinquante mille l'ont fui, plongeant dans la clandestinité du réfractariat, ou gagnant, mais plus rarement, les maquis. Des centaines de milliers d'autres - les « refusants » - y ont échappé par divers subterfuges. Institué par les lois vichystes du 4 septembre 1942 et du 16 février 1943, le S.T.O. constitue bien un choc pour la population et un tournant indéniable de l'Occupation. S'appuyant sur des sources variées et inédites, ce livre propose une histoire totale du S.T.O. : négociations diplomatiques, historique des prélèvements, réactions de l'opinion publique, comportement des individus, impacts sur la Résistance et la collaboration, sabotages des départs, coût économique et humain du travail forcé, retour en France...
France-Algérie de Naoufel Brahimi el Mili
Prix : 20 €
ajouter France-Algérie de Naoufel Brahimi el Mili au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
France-Algérie
Naoufel Brahimi el Mili

416 pages
Résumé
Il est 20 h 30, ce 17 juin 1962 à Alger. Comme chaque soir, de nombreux Français écoutent à la radio l'émission pirate de l'Organisation armée secrète, qui rassemble les derniers fervents de l'Algérie française perdus dans un combat d'une rare violence et désespéré. Leur sang ne fait qu'un tour lorsqu'ils entendent un porte-parole annoncer d'une voix grave, que, « à l'issue d'entretiens auxquels l'O.A.S. a participé, le F.L.N. vient [...] de définir les bases d'un accord entre Algériens. » Trois mois après les accords d'Evian, la guerre d'Algérie est en train de s'arrêter, presque net. Grâce à un accord que l'on s'attachera bien à garder secret, sorte d'annonce des relations futures entre la France et son ancienne colonie. Pendant près de cinquante ans, les deux pays vont entretenir une relation passionnée et tumultueuse faite d'amour et de haine sur fond de contrats gaziers, d'immigration et de plaies identitaires mal refermées. Une relation où tous les coups seront permis. Mais en cachette. Il ne faut pas oublier qu'on est en paix, maintenant. Dans cette étude magistrale, Naoufel Brahimi El Mili lève enfin le voile sur cette période bien sombre de notre histoire. Il nous apprend ainsi comment Valéry Giscard d'Estaing, sympathisant O.A.S., lancera le S.D.E.C.E. dans une guerre secrète en vue de déstabiliser le jeune Etat algérien. Comment la Mosquée de Paris deviendra au début des années 1980 une tour de contrôle pour surveiller la communauté algérienne en France et deviendra ainsi un interlocuteur incontournable pour tous les ministres de l'Intérieur français.
Du palais de Venise au lac de Garde (1936-1945) de Filippo Anfuso
Prix : 23 €
ajouter Du palais de Venise au lac de Garde (1936-1945) de Filippo Anfuso au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Du palais de Venise au lac de Garde (1936-1945)
Filippo Anfuso

448 pages
Résumé
Publié discrètement en France en 1949, alors que l'auteur, écroué à Fresnes, attendait d'être rapatrié et jugé en Italie pour haute trahison, ce livre constitue, avec le Journal politique du comte Ciano, le principal témoignage sur la politique étrangère de l'Italie fasciste, dans la période qui va du rapprochement avec l'Allemagne nazie jusqu'à la guerre mondiale, en passant par le conflit espagnol, l'Anschluss et les accords de Munich. Mais la chronique de Ciano s'interrompt en 1943, tandis qu'Anfuso, nommé par le Duce ambassadeur de l'éphémère République de Salò à Berlin, suivra jusqu'au bout l'apocalypse du dernier fascisme. Document résolument partisan mais rédigé par un maître écrivain au tempérament caustique, ce récit, rehaussé de portraits de Mussolini, Hitler, Goebbels, Ribbentrop, Laval et tant d'autres, nous permet de mieux saisir la dimension tragique de cette époque et de ses enjeux. Cette nouvelle édition, présentée et annotée par Maurizio Serra, a permis de corriger les nombreuses fautes et imprécisions du texte original, et comporte des passages importants qui furent ajoutés par l'auteur dans les versions parues après la guerre en Italie et en Allemagne.
Histoire de la collaboration de François BROCHE - Jean-François Muracciole
Prix : 28,90 €
ajouter Histoire de la collaboration de François BROCHE - Jean-François Muracciole au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire de la collaboration
François BROCHE - Jean-François Muracciole

480 pages
Résumé
Trois quarts de siècle après l'effondrement de 1940, la collaboration demeure « le plus délicat des problèmes posés par la défaite et la division de la France » (Stanley Hoffmann). Pour qui se refuse aux idées reçues ou aux caricatures, la raison en est simple : il s'agit d'un concept flou, que l'on a, dès la Libération, chargé d'une mission impossible, consistant à ranger sous une étiquette commune des Français d'origines, de motivations et de conduites très différentes, souvent contradictoires. Par nature, la collaboration ne pouvait être un bloc, car elle groupait pêle-mêle toutes les variétés des types et des comportements humains et que, en outre, dès juin 1940, elle comprenait une infinie variété de formes et de niveaux. Elle n'a jamais inspiré une politique clairement déterminée, fixée une fois pour toutes, car elle exigeait une adaptation permanente aux circonstances, aux exigences de l'occupant, à l'opinion des Français, au déroulement de la guerre mondiale. Elle recouvre « un large éventail d'idées et de comportements qui ne se laisse pas facilement cerner, qu'il est impossible d'enserrer dans un cadre rigide » (Henry Rousso). Son existence n'en a pas moins laissé une empreinte indélébile sur l'histoire de la France contemporaine.
Les Russes de Marc FERRO
Prix : 19,90 €
ajouter Les Russes de Marc FERRO au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Russes
Marc FERRO

224 pages
Résumé
Qui sont les Russes ? Derrière les préjugés et les idées reçues, que savons-nous réellement des habitants de cet immense pays, puissance incontournable qui s'étire de l'Europe à l'Alaska ? Comment les Russes vivent-ils avec leur passé ? Quelles sont leurs espérances ? Ont-ils surmonté leur désillusion et leur désarroi après l'effondrement non seulement d'un empire mais aussi d'un système ? Comment se positionnent-ils face aux non-Russes ? Sont-ils xénophobes ? Comment ont-ils survécu et se sont-ils adaptés à un système perpétuellement au bord de la faillite ? Quelles sont les ressources qu'ils ont réussi à mobiliser ? Pourquoi ne se dévoilent-ils jamais tout à fait ? Faut-il les craindre ? Pour répondre à ces questions et à beaucoup d'autres, Marc Ferro, réunissant son talent de conteur et son immense savoir, puise dans des anecdotes, vécues personnellement ou récoltées lors de ses nombreux séjours en U.R.S.S., puis en Russie, pour dresser un portrait inédit, nuancé et révélateur.
La Guerre des Russes blancs de Jean-Jacques MARIE
Prix : 24,90 €
ajouter La Guerre des Russes blancs de Jean-Jacques MARIE au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
La Guerre des Russes blancs
Jean-Jacques MARIE

528 pages
Résumé
De 1917 à 1922, la guerre civile a causé des ravages en Russie. A l'abdication de Nicolas II en 1917, les bolcheviks - les Rouges - prennent le pouvoir. Proscrits, des généraux de l'ancienne armée - notamment Denikine, Koltchak, Wrangel ? se regroupent et commencent à organiser la lutte pour le retour du régime tsariste. Ce sont les Blancs, dont l'action prend naissance dans le sud du pays, puis s'étend jusqu'en Sibérie. Les dernières forces blanches rassemblées en Crimée par le général Wrangel sont battues par l'armée Rouge en novembre 1920. C'est cet épisode tragique de l'histoire russe que fait revivre l'ouvrage de Jean-Jacques Marie, à travers un accès direct aux textes laissés par les acteurs de cet épisode. Grâce à ces textes, il peut analyser le processus de la défaite. Le dernier chapitre de son ouvrage constitue une synthèse magistrale de la question, qu'il décortique dans le détail.
Lénine de Dominique Colas
Prix : 25 €
ajouter Lénine de Dominique Colas au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Lénine
Dominique Colas

532 pages
Résumé
« La révolution, c'est la lutte des classes la plus âpre, la plus furieuse, la plus désespérée. Et aussi la guerre civile. » (Lénine, octobre 1917). « Nous épurerons la Russie pour longtemps. » Lénine, Lettre à Staline, 22 juillet 1922. Lénine n'était ni un aventurier avide de pouvoir ni un tyran capricieux. Un seul but motivait cet intellectuel fanatique et habile tacticien : le bonheur de l'humanité grâce à la révolution communiste étendue au monde entier. Elle nécessitait des sacrifices : la lutte des classes sans pitié et le nettoyage de la terre russe. La dictature s'imposa donc, par la guerre, par la terreur, par l'épuration. Mais il est une autre arme dont Lénine s'empara pour instaurer la première dictature d'un parti-Etat : les mots. S'il a lu et annoté Clausewitz, Marx et Engels, il a écrit des milliers de pages - théorisation, propagande, mots d'ordre - qui constituent les archives fondamentales de la révolution russe. Elles sont au coeur de la biographie politique que livre Dominique Colas, restituant l'originalité radicale du bolchevisme. Du coup d'Etat révolutionnaire d'octobre 1917 à la guerre civile, de la tentative d'invasion de la Pologne aux effets du léninisme en France, de l'électrification à la famine, l'auteur fait se répondre les discours et les actes, la réflexion et les combats, et dresse un portrait original de celui qui fut l'acteur central de la dictature bolchevique.
 
 

 Voir tous les livres Xxè Siècle 
-40%
Les Grandes Guerres de Nicolas Beaupré
Prix : 47,40 €
Prix Public: 79 €
ajouter Les Grandes Guerres de Nicolas Beaupré au panier
 
Description
Les Grandes Guerres
Nicolas Beaupré

1152 pages
Résumé
Les chapitres : ils forment un récit, reprenant les grands thèmes et les chronologies (démographie, production, institutions, culture...). L'atelier de l'historien : le lecteur découvre la manière de travailler de l'historien. Cet atelier met en lumière les sources historiques et les débats d historiens que la période a engendrés. Un atout majeur. Les annexes : indispensables pour comprendre le travail de l'historien, elles reprennent les repères chronologiques, les notices biographiques, la bibliographie par chapitre, la table des références iconographiques, les sources des textes, cartes et graphiques et l'index.
-30%
Paris en guerres de Philippe MELLOT
Prix : 25,90 €
Prix Public: 37 €
ajouter Paris en guerres de Philippe MELLOT au panier
 
Description
Paris en guerres
Philippe MELLOT

344 pages
Résumé
Comment vivent ces Français de l'arrière - femmes, enfants, vieillards - dans la capitale bombardée, rationnée, envahie par les blessés que le front déverse sans discontinuer ? Malgré les mauvaises nouvelles qui les accablent jour après jour, les Parisiens traversent l'orage avec un moral, un courage et un humour inépuisables. Le présent ouvrage est le premier volume à dévoiler dans le détail, par l'image et les récits saisis sur le vif, ce douloureux épisode de notre histoire. Des témoignages rares, six cents documents, dont de nombreux inédits : photographies, affiches publicitaires et d'information en couleurs, dessins satiriques et caricatures, illustrations issues de livres et de revues illustrant l'actualité... Mois par mois, des encadrés chronologiques permettent de replacer la vie à Paris dans le contexte général du conflit en France et dans le monde. Des double-pages spéciales sur des sujets particuliers - la presse quotidienne et les magazines, la censure, la presse enfantine, la littérature de propagande, les appareillages pour grands blessés... - apportent des éclairages édifiants.
-45%
14-18 de PIERRE VALLAUD
Prix : 21 €
Prix Public: 38 €
ajouter 14-18 de PIERRE VALLAUD au panier
 
Description
14-18
PIERRE VALLAUD

608 pages
Résumé
Les quatre années qui ensanglantent le monde entre 1914 et 1918 sont, à bien des égards, l'événement constitutif du XXe siècle. Evénement majeur que tente de décrire cet ouvrage, en ne l'envisageant pas seulement sous l'angle des faits militaires et diplomatiques mais aussi, notamment, du point de vue culturel et idéologique. Avec l'idée sous-jacente que les facteurs qui le rendent possible, le traversent et le prolongent, agissent ensuite sous une autre forme et aboutissent au second conflit mondial. Non pas qu'il s'agisse d'une machine infernale séculaire, obéissant à une mécanique inéluctable, mais parce que l'une et l'autre guerre semblent ne constituer qu'un seul et même affrontement. Les nombreux documents commentés qui illustrent ce livre et dont la plupart sont inédits, voudraient montrer la représentation qui a été faite à l'époque de la guerre de 1914-1918, mais aussi l'image qui en est demeurée.
-30%
Staline de JEAN-JACQUES MARIE
Prix : 22,75 €
Prix Public: 32,50 €
ajouter Staline de JEAN-JACQUES MARIE au panier
 
Description
Staline
JEAN-JACQUES MARIE

1004 pages
Résumé
La présence et l'ombre de Staline planent sur l'U.R.S.S., de la révolution d'Octobre en 1917 à la chute de Gorbatchev en 1991, et sans doute encore aujourd'hui. En effet, le stalinisme n'a pas rendu tous ses comptes, son inspirateur non plus. Découvrir l'homme des épurations politiques et physiques, des procès truqués, des millions de morts au cours de la famine de 1932-1933, de la déportation de peuples entiers, des complots, des goulags, du " socialisme dans un seul pays ", du pacte germano-soviétique, de la guerre froide et de la terreur généralisée, c'est donc aussi faire l'histoire de ce qui avait pris pour nom le communisme et qui n'était autre que la dictature et le culte de la personnalité. Le rapport Khrouchtchev avait retenti comme un coup de tonnerre, même si l'on savait depuis longtemps qui était Staline ou, tout du moins, de quoi il était capable. Nourrie de documents encore inaccessibles il y a peu de temps, cette biographie éclaire les sources d'un totalitarisme particulièrement sanguinaire.
-50%
Trotsky de PIERRE BROUE - Pierre Broué
Prix : 17,75 €
Prix Public: 35,50 €
ajouter Trotsky de PIERRE BROUE - Pierre Broué au panier
 
Description
Trotsky
PIERRE BROUE - Pierre Broué

1106 pages
Résumé
Quel fut le rôle de cet acteur essentiel de la révolution d'Octobre, et comment ses conceptions idéologiques ont-elles influé sur le cours des événements ? Pourquoi, après avoir été artisan de la fondation de l'armée Rouge, a-t-il été perçu comme un véritable danger pour le pouvoir en place, au point d'être contraint à l'exil ? Théoricien et acteur, révolutionnaire « professionnel » jusqu'à sa mort, Trotsky n'a cessé de défendre l'idée de la « révolution permanente », tandis que Staline optait pour le « socialisme dans un seul pays »... Deux visions de la révolution, mais aussi deux visions de la Russie et de l'exercice du pouvoir totalement irréductibles, qui ont tracé la première ligne de rupture au sein du socialisme soviétique.
-30%
 picto focus vidéo
La Route de la Kolyma de Nicolas Werth
Prix : 14 €
Prix Public: 20 €
ajouter La Route de la Kolyma de Nicolas Werth au panier
 
Description
La Route de la Kolyma
Nicolas Werth

202 pages
Résumé
Durant plus d'un mois, Nicolas Werth, spécialiste reconnu des politiques de violence en U.R.S.S. et de l'histoire du goulag en particulier, et ses compagnons de voyage vont sillonner la Kolyma, région symbole du goulag, la plus éloignée et la plus inaccessible, à la recherche des dernières traces du plus grand ensemble concentrationnaire soviétique. Durant vingt-cinq ans, entre 1930 et le milieu des années 1950, vingt millions de soviétiques sont passés par ces camps, deux millions y sont morts, plus d'un million y ont été exécutés. Nicolas Werth a retrouvé les traces des derniers survivants. Il a visité les rares musées, nés généralement d'initiatives privées, où sont exposés les quelques vestiges de la « civilisation goulagienne » encore conservés. Il a parcouru les pistes de la Kolyma, construites par les détenus eux-mêmes, pour tenter de retrouver les restes des camps de travail forcé, où les détenus extrayaient, dans des conditions extrêmes (- 50°C en hiver), l'or, le cuivre, l'uranium, le cobalt et autres minerais. Une quête souvent vaine, tant les traces se sont effacées dans ce milieu que l'homme n'a jamais véritablement conquis. La nature a repris ses droits, la taïga et la toundra ont englouti les derniers vestiges des camps. Dans ces conditions, comment l'historien peut-il encore appréhender cette civilisation disparue ? A travers les seules archives administratives ? Dans les récits des derniers survivants ? Ce voyage à la recherche de la Kolyma perdue est aussi une réflexion sur le métier d'historien.
-20%
 picto focus vidéo
Joukov de Jean LOPEZ - Lasha Otkhmezuri
Prix : 22,40 €
Prix Public: 28 €
ajouter Joukov de Jean LOPEZ - Lasha Otkhmezuri au panier
 
Description
Joukov
Jean LOPEZ - Lasha Otkhmezuri

752 pages
Résumé
En retraçant la vie de Joukov grâce aux archives ouvertes après la chute du communisme, les auteurs plongent dans la vieille Russie paysanne du tsar Nicolas II, puis suivent un soldat à peine alphabétisé ballotté par la Première Guerre mondiale et la révolution de 1917. Le jeune cavalier Joukov fait ensuite ses armes durant la guerre civile et échappe par miracle aux purges sanglantes du stalinisme. Puis vient la Seconde Guerre mondiale : de la contre-offensive de Moscou en décembre 1941 à la victoire de Stalingrad, de Koursk à la prise de Berlin, Joukov est partout. Enfin, il joue un rôle majeur dans l'histoire de l'après-guerre, essuie deux disgrâces sévères, sauve Khrouchtchev et tente de réformer en profondeur l'armée soviétique. Au-delà du caractère proprement exceptionnel de l'homme et de son action, cet ouvrage ne dissimule rien des graves échecs de Joukov, de sa violence, de ses manques et erreurs, du très répressif appareil stalinien dont il sut tirer parti... Fascinés par le débarquement anglo-américain, par nos « libérateurs », nous oublions trop facilement que la guerre a été gagnée à l'est. Joukov en est le grand artisan. Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri le situent donc dans l'histoire militaire de la Seconde Guerre mondiale à sa juste place : la première.
-40%
 picto focus vidéo
Le Retard russe de Georges Sokoloff
Prix : 10,80 €
Prix Public: 18 €
ajouter Le Retard russe de Georges Sokoloff au panier
 
Description
Le Retard russe
Georges Sokoloff

208 pages
Résumé
La Russie, par sa démesure, reste-t-elle l'antithèse de la raisonnable Europe ? Ou cesse-t-elle d'être un cas à part depuis qu'on la voit figurer parmi les pays dits émergents (Brésil, Inde, Chine) ? Que ce soit sous le communisme ou après, son ambition d'acquérir une parité stratégique avec l'Occident l'a conduite à s'enfermer dans un dilemme entre puissance et développement, dont la solution ne s'avère guère favorable à ce dernier. De même, si la nouvelle Russie semble faire siennes les valeurs occidentales de démocratie, de marché, de liberté d'expression, c'est dans une acception bien spécifique, étrangère à la nôtre et conforme à l'« idée russe ». Spécialistes de l'économie et de la démographie de cette « puissance pauvre », l'auteur nous embarque à contresens de l'histoire et remonte de siècle en siècle aux origines du destin russe et de ses disparités plus ou moins béantes avec l'Occident. En conclusion de cette « histoire à rebours », son pronostic est que le grand voisin européen, à défaut de s'intégrer encore au reste du monde, est en passe, à terme, de devenir une nation sinon « normale », du moins normalement différente...
-20%
Trotski de Robert  Service - Robert Service
Prix : 22 €
Prix Public: 27,50 €
ajouter Trotski de Robert  Service - Robert Service au panier
 
Description
Trotski
Robert Service - Robert Service

624 pages
Résumé
Révolutionnaire, chef de guerre, icône, mais aussi écrivain brillant, homme fou des femmes, Juif en conflit avec ses racines, père de famille puis bouc émissaire et victime traquée, Trotski eut un destin des plus extraordinaires qui soient. Fondateur de l'armée Rouge, rival de Staline, qui le pourchasse à partir de 1927 jusqu'en Turquie, en France puis au Mexique, il termine sa vie dans une apogée de violence, à l'image de son existence tourmentée. Théoricien « pur » d'apparence, cet homme aussi génial que monstrueux ne fut en réalité habité que d'une seule obsession : celle du pouvoir. Retournant aux sources officielles et privées, Robert Service restitue avec précision l'homme dans son époque, analyse sa psychologie, et livre le récit saisissant de sa mort. En parallèle, il donne à lire un condensé sans appel de philosophie politique, à l'usage des « derniers croyants ».
-50%
1917 de Marc FERRO
Prix : 14 €
Prix Public: 28 €
ajouter 1917 de Marc FERRO au panier
 
Description
1917
Marc FERRO

1056 pages
Résumé
Peu de faits historiques ont eu un effet de souffle aussi puissant que la révolution russe de 1917. Sans retour, elle a aboli un régime vieux de trois siècles, mis fin au règne des classes dirigeantes, instauré un gouvernement populaire. Ni la révolution de 1789, ni celle de 1848 n'avaient connu un tel accomplissement. Soixante-dix ans plus tard, le régime que cette révolution a instauré a, à son tour, trouvé sa fin. Un mythe s'est effondré, qui a laissé orphelins ceux qui avaient eu foi en la possibilité de construire une société libérée des excès de l'autorité de l'Etat, des affres de la lutte des classes, de toutes les inégalités. Dans ce recueil sont rassemblés les textes qui rendent compte des métamorphoses de la Russie et des crises qui les ont accompagnées. Pour cela, Marc Ferro passe en revue ce « siècle d'argent » qui vit notamment s'épanouir une civilisation littéraire. Car c'est à sa source - comme à celle des Lumières et de la Révolution française - qu'est né le projet qui aboutit à 1917.
-30%
Mémoires de la Grande Guerre, tome 2 de Winston Churchill
Prix : 20,90 €
Prix Public: 29,90 €
ajouter Mémoires de la Grande Guerre, tome 2 de Winston Churchill au panier
 
Description
Mémoires de la Grande Guerre, tome 2
Winston Churchill

608 pages
Résumé
Lorsque paraissent les deux premiers volumes des Mémoires de la Grande Guerre, au printemps et à l'automne 1923, l'écrivain Winston Churchill est bien plus populaire en Grande-Bretagne que l'homme politique. Ces mémoires connaissent immédiatement un grand succès et traitent d'une période pendant laquelle Churchill était ministre. Ils donnent donc au lecteur un aperçu sans précédent des coulisses du conflit. En tant que Premier Lord de l'Amirauté, Churchill se trouve alors au coeur des affaires internationales, au plus près des leaders politiques et militaires du temps. Outre le style de Churchill, que l'on a toujours plaisir à redécouvrir et à lire, ces mémoires constituent un document irremplaçable : à l'appui d'une documentation considérable, Churchill livre sa vision de la Grande Guerre. On y retrouve des jugements bien tranchés sur les hommes politiques et les militaires de l'époque, des analyses stupéfiantes, un ton épique, un style admirable et un humour omniprésent. Il se met aussi en scène, ce qui inspira à Arthur Balfour une réflexion pour le moins perfide : « La brillante autobiographie de Winston déguisée en histoire de l'Univers. »
-40%
Journal (1939-1943) de Galeazzo Comte Galeazzo Ciano
Prix : 18 €
Prix Public: 30 €
ajouter Journal (1939-1943) de Galeazzo Comte Galeazzo Ciano au panier
 
Description
Journal (1939-1943)
Galeazzo Comte Galeazzo Ciano

800 pages
Résumé
C'est en 1930 que le fringant comte Galeazzo Ciano (1903-1944) lie son destin à Mussolini en épousant sa fille aînée. Un certain dilettantisme et un goût pour la dolce vita ne prédisposaient pourtant pas le diplomate romain à tenir un rôle de premier plan dans les affaires de l'Etat. Mais son physique avantageux, sa conversation brillante et son sens politique lui confèrent de sérieux atouts. Nommé à la tête de la propagande fasciste, « héros » de la campagne d'Ethiopie, il obtient en 1936, après la proclamation de l'empire, le ministère convoité des Affaires étrangères, et devient dès lors l'influent numéro deux du régime. D'abord favorable à un rapprochement avec l'Allemagne hitlérienne, il s'oppose peu à peu, au lendemain de la signature du pacte d'Acier, à la politique progermanique agressive de son beau-père. Partisan de la conclusion d'une paix séparée avec les Alliés, puis de la démission du Duce, il est finalement exécuté comme traître le 11 janvier 1944. De 1936 à 1943, Ciano tient un journal quasi quotidien des événements, dans un style direct et mordant, où transparaissent ses efforts pour empêcher la guerre, mais aussi ses sentiments filiaux à l'égard de Mussolini. Son épouse réussit à sauver une partie des précieux carnets et les emporta avec elle lors de sa fuite vers la Suisse. Elle y fit publier en 1946 l'édition originale reprise ici et entièrement révisée par Pierre Milza.
-40%
Conversations Hitler-Mussolini de Pierre Milza
Prix : 14,40 €
Prix Public: 24 €
ajouter Conversations Hitler-Mussolini de Pierre Milza au panier
 
Description
Conversations Hitler-Mussolini
Pierre Milza

408 pages
Résumé
De juin 1934 à juillet 1944, Hitler et Mussolini se sont rencontrés à dix-huit reprises, accompagnés le plus souvent de leur ministre des Affaires étrangères, Ribbentrop pour l'Allemagne, Ciano pour l'Italie. Que se sont-ils dit ? De quoi ont-ils parlé ? Et en quelle langue, car il ne faut pas oublier que si le Duce pratiquait assez couramment la langue de son interlocuteur, celui-ci ne s'exprimait qu'en allemand. Pour examiner cette question, l'historien dispose, conservés dans les archives diplomatiques des deux pays, des procès-verbaux des réunions au sommet. Certes, mais leur principal interprète, Paul Otto Schmidt, nous le dit : il s'agit de documents rédigés par lui-même, captés à l'écoute d'un Führer tonitruant, dont les péroraisons, véritables déluges logomachiques, pouvaient durer plus de deux heures, puis traduits en italien et soumis à la lecture sourcilleuse des deux dictateurs. Heureusement, les sources « secondaires » ne manquent pas (Mémoires, correspondances, témoignages divers), qui nous permettent de suivre au jour le jour, et jusque dans les moindres détails, le déroulement des entretiens entre Mussolini et Hitler, et de mieux comprendre comment deux personnages aussi dissemblables ont pu développer et entretenir jusqu'à la fin de leur vie une complicité dans le crime le plus monstrueux qu'ait connu l'histoire de l'humanité.
-30%
Victor-Emmanuel III de Frédéric Le Moal
Prix : 18,20 €
Prix Public: 26 €
ajouter Victor-Emmanuel III de Frédéric Le Moal au panier
 
Description
Victor-Emmanuel III
Frédéric Le Moal

560 pages
Résumé
Devenu roi en 1900, après l'assassinat de son père Humbert Ier, Victor-Emmanuel III occupe le trône pendant quarante-six ans, pour finalement abdiquer sous la contrainte des Alliés en 1946. La première décennie de son règne se caractérise par un retour aux pratiques parlementaires du régime, mises entre parenthèses par son père, et laisse augurer une réconciliation de la Couronne et du libéralisme. Le souverain donne aussi une impulsion majeure à l'orientation diplomatique plus favorable à la Triple Entente et à une politique d'équilibre entre les deux blocs d'alliance. En 1915, son soutien aux courants favorables à la participation de l'Italie au conflit en cours s'avère décisif face aux tenants de la neutralité. Une fois le pays entré en guerre, Victor-Emmanuel III endosse l'habit du roi-soldat, vit sur le front mais sans se mêler des affaires militaires, sauf quand le désastre de la bataille de Caporetto (1917) l'oblige à sortir de sa réserve pour impulser au pays l'esprit de résistance nécessaire. L'Italie sort de la guerre en 1918 vainqueur mais maltraitée à la conférence de la paix de Paris. De cette crise naît le mouvement fasciste qui contribue à la déstabilisation politique du royaume et entretient un climat de guerre civile larvée. Lorsque Mussolini décide de se lancer à l'assaut du pouvoir, il se heurte à une réalité incontournable : le poids politique de la Couronne. Seul le monarque peut en effet lui confier la direction des affaires. La marche sur Rome connaît donc une issue positive. Le 30 octobre 1922, Victor-Emmanuel III nomme Mussolini président du Conseil...
-40%
Logiques du fascisme de JEAN-YVES DORMAGEN
Prix : 18,30 €
Prix Public: 30,50 €
ajouter Logiques du fascisme de JEAN-YVES DORMAGEN au panier
 
Description
Logiques du fascisme
JEAN-YVES DORMAGEN

466 pages
Résumé
Le fascisme revendiquait avec fierté sa dimension « totalitaire » et proclamait ouvertement son ambition de « fasciser intégralement la société civile ». Il n'en est pas moins considéré, aujourd'hui, dans l'opinion et par la plupart des spécialistes, comme un banal régime autoritaire, s'étant révélé incapable de transformer en profondeur les attitudes et les pratiques sociales des Italiens. Le régime qui se met en place en Italie après le premier conflit mondial est, à l'évidence, un système coercitif. Il élimine les libertés publiques, interdit toute opposition et neutralise tous ceux qui tentent de s'opposer à lui. En outre, il essaie de contrôler la vie de chacun en créant de nombreuses associations censées mettre au pas toute la population. Mais, si le projet est clair - dominer tout un peuple au nom d'une idéologie, à bien des égards totalitaire -, sa réussite est moindre qu'en Allemagne ou en Russie. Sans doute parce que les Italiens ont été plus rétifs à la domination, et que les circonstances n'ont pas permis l'établissement d'un vrai régime totalitaire.
-20%
Apocalypse Verdun de Daniel Costelle - Isabelle Clarke
Prix : 23,90 €
Prix Public: 29,90 €
ajouter Apocalypse Verdun de Daniel Costelle - Isabelle Clarke au panier
 
Description
Apocalypse Verdun
Daniel Costelle - Isabelle Clarke

176 pages
Résumé
Le 21 février 1916, les Allemands lancent l'offensive sur Verdun. S'ensuivent neuf mois de combats. A l'occasion du centenaire de la bataille, ce livre, qui suit un documentaire diffusé sur France 2 l'an dernier, dévoile les dessous d'une guerre impitoyable, détaille les opérations allemandes et françaises, offre des focus sur divers sujets, décrit les conditions de vie déplorables des poilus et présente les « exploits » technologiques. Composé de photographies, colorisées pour les besoins du film, cet ouvrage permet une immersion dans la vie des tranchées et livre un éclairage nouveau.
 
 

 Voir tous les livres Xxè Siècle 

Une activité quasi constante


La guerre est sans doute l’une des activités les plus constantes de l’homme. La France, dans ce domaine, s’est particulièrement illustrée. La période qui commence en 1870 et se poursuit aujourd’hui en est une démonstration parfaite. C’est état de fait est aussi l’occasion pour scruter le corps social français au prisme de ces situation particulièrement dramatiques.
Guerre de 1870 : Le Rêve. Les armées françaises en bivouac rêvent des grandes victoires de l’armée de Napoléon Ier au moment des défaites contre les Prussiens. Peinture d’Edouard Detaille. Paris, musée d’Orsay. © Leemage
Les Français en guerres de François Cochet
Prix : 25 €
ajouter Les Français en guerres de François Cochet au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Les Français en guerres
François Cochet

544 pages
Résumé
Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet.

Lire la suite

Instrument actif du totalitarisme


Le stalinisme s’est installé et maintenu par la force. Ses services secrets ont envoyé des hommes et des femmes à la mort ou dans des camps. Pour cela il fallait des artisans déterminés, Ejov est l’un d’eux, jusqu’à la caricature. Pur produit du système stalinien, il est à la fois un artisan discipliné de la répression généralisée et un acteur actif et zélé capable d’aller bien au-delà de ce qui lui est formellement demandé. Ainsi pourra-t-on lui reprocher d’être allé « trop loin ».
Vorochilov, Molotov, Staline et Iejov examinant les travaux du canal de la Volga. Après l’élimination de Iejov en 1939, celui-ci disparaîtra du cliché jusqu’à la fin de l’U.R.S.S. en 1991. © D.R.
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov
Prix : 32 €
ajouter Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov au panier
 
Description
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov
Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov

500 pages
Résumé
Le nom de Iejov, ministre du N.K.V.D., la police politique soviétique, est associé pour toujours au moment le plus sinistre de l'histoire russe, celui de la Grande Terreur (1937-1938). L'auteur a eu accès à des archives habituellement fermées aux chercheurs, à savoir les archives centrales du F.S.B. et en particulier aux dossiers d'instruction de Iejov lui-même et de ses plus proches collaborateurs. Cherchant à se disculper, tous racontèrent dans le détail comment la machine fut mise en marche, avec ses quotas de victimes planifiés, comment elle fonctionna pendant un peu moins de deux ans et comment Staline y mit fin. Iejov, personnalité banale, sinon falote, apprenti tailleur, soldat adhérant au parti bolchevik dont il devient un fonctionnaire, s'élève peu à peu à l'intérieur de l'appareil grâce à une vertu que relèvent ses chefs : l'aptitude à exécuter coûte que coûte les ordres reçus. Le lecteur suit pas à pas son ascension, puis sa chute. A travers cette biographie scrupuleuse, c'est tout un système criminel qui est exploré.

Lire la suite

Russie : une malédiction?


De l’autocratie tsariste au régime Poutine en passant par le totalitarisme stalinien, la Russie connaît un fil directeur politique constant : l’autoritarisme. Une fatalité ou une construction historique ? La question est d’autant plus légitime que la Russie joue un rôle considérable dans l’histoire du monde et que l’analyse de son histoire et de sa formation sociale contribue à la compréhension de l’élaboration ou non de la démocratie.
Le président américain Thomas Woodrow Wilson (1856-1924) s’adressant au Congrès pour annoncer la rupture des relations officielles avec l’Allemagne. Washington, 3 février 1917. © U.S. National Archives / Roger-Viollet.
Les Russes de Marc FERRO
Prix : 19,90 €
ajouter Les Russes de Marc FERRO au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Russes
Marc FERRO

224 pages
Résumé
Qui sont les Russes ? Derrière les préjugés et les idées reçues, que savons-nous réellement des habitants de cet immense pays, puissance incontournable qui s'étire de l'Europe à l'Alaska ? Comment les Russes vivent-ils avec leur passé ? Quelles sont leurs espérances ? Ont-ils surmonté leur désillusion et leur désarroi après l'effondrement non seulement d'un empire mais aussi d'un système ? Comment se positionnent-ils face aux non-Russes ? Sont-ils xénophobes ? Comment ont-ils survécu et se sont-ils adaptés à un système perpétuellement au bord de la faillite ? Quelles sont les ressources qu'ils ont réussi à mobiliser ? Pourquoi ne se dévoilent-ils jamais tout à fait ? Faut-il les craindre ? Pour répondre à ces questions et à beaucoup d'autres, Marc Ferro, réunissant son talent de conteur et son immense savoir, puise dans des anecdotes, vécues personnellement ou récoltées lors de ses nombreux séjours en U.R.S.S., puis en Russie, pour dresser un portrait inédit, nuancé et révélateur.

Lire la suite

Présentation du club
Seul club de livres spécialisé, le Club Histoire met à votre disposition chaque mois une large sélection d’ouvrages historiques, dont la qualité et l’impartialité du choix sont garantis par un comité d’Historiens, de quoi satisfaire votre curiosité quelle que soit votre époque de prédilection.
Les 4 avantages du Club
1
Un Comité d’Historiens parraine une Sélection des Meilleurs Ouvrages de l’Histoire
2
Un Magazine Gratuit chaque mois
3
Des Réductions de 20% à 50% dès votre Entrée au Club
4
Des Points-Cadeaux pour bénéficier de Livres Gratuits
Votre engagement
Feuilletez la revue du mois
Inscrivez-vous à la newsletter
Inscription