Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil



La Grande Histoire des tsars de Henri TROYAT
Prix : 55 €
ajouter La Grande Histoire des tsars de Henri TROYAT au panier
Je gagne 3 Points-Cadeaux
Description
La Grande Histoire des tsars
Henri TROYAT

2144 pages
Résumé
Henri Troyat, de son vrai nom Lev Tarassov, né à Moscou en 1911, quitte la Russie pour la France en 1917. Après avoir obtenu, vingt et un ans plus tard, le prix Goncourt pour son roman L'Araigne, il entreprend, dès 1940, d'écrire une grande épopée sur la Russie (Tant que la Terre durera, sept tomes), qui sera suivie de nombreuses autres suites romanesques. Elu membre de l'Académie française en 1959, il demeure, aujourd'hui encore, le plus illustre représentant de la littérature française d'inspiration russe. Tout juste dix ans après sa mort (il s'est éteint à Paris en 2007 à l'âge de quatre-vingt-quinze ans), les deux présents volumes lui rendent un fort bel hommage. Ils évoquent l'histoire des dix tsars qui gouvernèrent l'immense Russie : Ivan le Terrible, Boris Godounov, Pierre le Grand, Catherine la Grande, Paul Ier, Alexandre Ier, Alexandre II, Alexandre III, Nicolas II. Des destins tragiques, souvent sanglants, que l'auteur peint avec autant d'érudition que de verve. Grâce à ce coffret, redécouvrez l'un des écrivains français les plus attachants du XXe siècle.
Histoire des guerres romaines de Yann Le Bohec
Prix : 24,90 €
ajouter Histoire des guerres romaines de Yann Le Bohec au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire des guerres romaines
Yann Le Bohec

608 pages
Résumé
Yann Le Bohec, grand historien militaire, nous livre ici une érudition vaste et authentique, une honnêteté intellectuelle scrupuleuse et un anticonformisme qui signe une pensée dynamique et une passion pour l'histoire de Rome. Cet ouvrage part de l'histoire militaire pour proposer une nouvelle compréhension de l'histoire générale (histoire politique, économique, sociale, culturelle et religieuse). Il se présente comme un complément de La Guerre romaine parue en 2014. L'auteur a cherché à décrire puis à expliquer les succès de l'armée romaine sur dix siècles, et son échec final. Il a trouvé des guerres et des batailles oubliées par ses prédécesseurs, qu'il décrit, notamment à l'aide de cartes. Il s'intéresse aux ennemis des Romains, qu'il est indispensable de bien connaître pour parfaitement comprendre l'histoire.
France 1940 de Philip Nord
Prix : 19,90 €
ajouter France 1940 de Philip Nord au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
France 1940
Philip Nord

240 pages
Résumé
Adoptant une approche comparatiste, Philip Nord réinscrit la France dans une perspective générale pour étudier les causes de la défaite de 1940. Il montre que l'effondrement français n'était pas une fatalité. Si la préparation de la France était certes insuffisante, elle était plus conséquente que celle de la plupart des autres pays. Selon l'auteur, la défaite de mai-juin tient tant à la réussite allemande qu'aux défaillances françaises. De plus, s'il fallait porter un jugement, ce n'est pas tant la France seule qu'il y aurait lieu d'analyser, mais aussi les autres pays qui voyaient en elle leur première ligne de défense. Si l'on considère la défaite de 1940 comme un événement militaire et non pas comme l'expression d'un déclin national, certains aspects de la guerre n'en deviennent que plus faciles à comprendre : le désenchantement rapide pour Vichy, le développement de la Résistance et, par-dessus tout, le prestige persistant de l'idée républicaine. Vichy n'en devient pas pour autant une parenthèse de l'histoire de France. Philip Nord analyse les faits qui ont conduit à la défaite française dans un travail qui relève autant du récit que du plaidoyer, composé de trois parties : les préparatifs, la guerre, le régime. Son travail est l'équivalent du travail de Robert Paxton sur Vichy.
La Gestapo de Frank McDonough
Prix : 24 €
ajouter La Gestapo de Frank McDonough au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Gestapo
Frank McDonough

350 pages
Résumé
De sinistre mémoire, la police secrète du régime hitlérien a fait planer son ombre menaçante durant toute la durée du IIIe Reich. En Allemagne, bien sûr, mais aussi dans les territoires occupés par l'armée allemande. L'image qui est restée d'elle - des hommes en manteau de cuir noir descendant, l'arme au poing, de limousines garée au bas de la demeure de leurs victimes - est bien conforme à la réalité. De même que le recours à la force et à la torture pour conduire leurs victimes à des aveux conformes à ce dont ils avaient besoin. Ces représentations accablantes, tout à fait véridiques, doivent être cependant complétées par une perception plus complexe. Comment comprendre les liens qu'a entretenus le peuple allemand avec les autorités nazies ? Il est parfois difficile de l'imaginer autrement que subissant la politique du Troisième Reich. Et pourtant... C'est ce défi que relève Frank McDonough, en retraçant l'histoire inédite de la Gestapo. Car si cette police, créée le 26 avril 1933, semble incarner ce que l'Allemagne nazie eut de plus totalitaire, la réalité fut bien différente. Laxiste avec certains détenus, respectant les normes juridiques dans la conduite de certains de ses interrogatoires, la Gestapo n'inspirait pas une crainte permanente à la population allemande. Et bien que l'on ait longtemps cru en l'existence d'un réseau d'espions à son service, chargés d'identifier les opposants, l'auteur démontre que la plupart de ces derniers furent dénoncés par leurs plus proches parents... Puisant dans des rapports d'interrogatoires et des témoignages d'époque, Frank McDonough dresse le portrait d'une police ni omnisciente ni omnipotente, loin des fantasmes et du mystère. Et, à travers elle, du peuple allemand tel qu'il était alors.
La France républicaine de Michel WINOCK
Prix : 32 €
ajouter La France républicaine de Michel WINOCK au panier
Je gagne 3 Points-Cadeaux
Description
La France républicaine
Michel WINOCK

1280 pages
Résumé
Michel Winock montre dans ce livre comment la culture et la pratique politiques des Français se fondent sur ce qu'il appelle « un héritage de divisions » qui ne date pas seulement de la Révolution. Cette guerre civile latente, et parfois explosive, a pris sa source et son élan sous la monarchie, contrairement à l'idée reçue d'une « France pacifiée, d'une société harmonieuse tenue en main par le roi ». L'Etat centralisé s'est heurté dès cette époque à des antagonismes et à une contestation du pouvoir politique au sein de la société civile. Ce phénomène n'a cessé de s'accroître depuis la Révolution. « S'il faut résumer les principales lignes de faille dans la longue durée, ajoute l'historien, trois types de désaccord s'interpénètrent : guerre de religion, affrontement sur les institutions et lutte des classes. » Michel Winock décrit et décrypte les phases successives ou permanentes de ce conflit intérieur : entre tradition monarchique et peuple souverain ; République modérée ou République radicale ; cléricalisme et laïcité ; socialisme démocratique et communisme de discorde ou de divisions, qui mettent constamment à l'épreuve notre édifice républicain en contribuant à le fragiliser. Réunissant derrière une substantielle introduction inédite soixante-dix textes ordonnés en sept parties, cet ouvrage magistral met en perspective près de deux cents ans d'histoire politique et intellectuelle, rendant plus intelligible la complexité d'une nation à l'histoire tumultueuse.
Histoire des droites en France de Gilles Richard
Prix : 27 €
ajouter Histoire des droites en France de Gilles Richard au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire des droites en France
Gilles Richard

624 pages
Résumé
Depuis le classique de René Rémond, les droites n'avaient pas trouvé leur historien. C'est désormais chose faite grâce à la belle synthèse de Gilles Richard. Couvrant plus de deux siècles d'histoire politique et n'hésitant pas à aborder les enjeux contemporains, l'ouvrage évoque bien entendu les partis et leurs métamorphoses, tout en scrutant les cultures politiques et en pointant les grandes mutations. Depuis 1815, en effet, les temps ont bien changé ! Ce qui faisait clivage au XIXe siècle entre droites et gauches (la République démocratique et laïque) a ainsi laissé place au XXe siècle à un autre clivage : la République qui avait triomphé dans les années 1870-1880 devait-elle être « libérale » comme le souhaitait Jules Ferry, ou bien « sociale » comme le proclama Jean Jaurès ? En ce début de XXIe siècle, tout semble à nouveau remis en cause : tandis que les gauches sont menacées de disparition, les droites sont aujourd'hui hégémoniques. Mais le pluriel s'impose plus que jamais. De fait, les oppositions ne manquent pas, entre tenants du libéralisme et droite nationaliste, ou entre « les mondialistes » et « les patriotes », comme Marine Le Pen aime à le répéter. Cette mutation fondamentale surprend ; mais Gilles Richard offre des clés pour comprendre ce qui, à l'heure d'élections présidentielles cruciales, constitue un enjeu déterminant pour la France d'aujourd'hui et de demain.
Poincaré de Georges Valance
Prix : 24,90 €
ajouter Poincaré de Georges Valance au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Poincaré
Georges Valance

504 pages
Résumé
Qui était vraiment Raymond Poincaré que l'on a injustement stigmatisé comme « l'homme qui rit dans les cimetières » ? Un personnage bien différent de celui que suggère ce cruel sobriquet qui sous-entend qu'il fut responsable de la Première Guerre mondiale. En réalité, Poincaré a sauvé la France à plusieurs reprises ; notamment en ayant eu le courage politique d'appeler au pouvoir en 1917 Clemenceau malgré leur rivalité personnelle. Plus encore, ce chef d'Etat méconnu qui fut aussi appelé « Poincaré la confiance » restera le dernier homme d'Etat de la République parlementaire. C'est lui, avec « le Franc Poincaré » qui a donné à la France des années de stabilité monétaire et d'équilibre budgétaire. C'est ce lorrain, travailleur et visionnaire, qui a créé, ce qu'on oublie souvent, les « Assurances sociales », l'ancêtre de la Sécurité sociale ! C'est encore le champion de « l'union sacrée » durant la Grande Guerre puis de « l'union nationale » à la fin des années vingt, qui donnera à la Troisième République ses dernières années de stabilité avant la dépression économique et politique des années trente. C'est enfin un modèle pour tous les hommes politiques qui rêvent de revenir au pouvoir après l'avoir quitté : plusieurs fois ministre, président du Conseil puis président de la République durant la Grande Guerre, Poincaré, le « recours », sera rappelé à deux reprises à la tête du gouvernement. Académicien français, docteur en droit et licencié es lettres, cousin germain et ami intime du mathématicien-physicien Henri Poincaré, il est le témoin d'une époque où les hommes politiques rivalisaient de culture et pas seulement d'ambition. Il était juste et nécessaire de rendre enfin à ce grand homme d'Etat, par cette biographie riche et passionnante, ce qui lui était dû.
L'Orthographe et la Ponctuation de Collectif
Prix : 14,50 €
ajouter L'Orthographe et la Ponctuation de Collectif au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
L'Orthographe et la Ponctuation
Collectif

240 pages
Résumé
La Grammaire de Collectif
Prix : 14,50 €
ajouter La Grammaire de Collectif au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Grammaire
Collectif

248 pages
Résumé
Histoire de l'armée française 1914-1918 de François COCHET - Rémy Porte
Prix : 24,90 €
ajouter Histoire de l'armée française 1914-1918 de François COCHET - Rémy Porte au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire de l'armée française 1914-1918
François COCHET - Rémy Porte

528 pages
Résumé
Cet essai présente une histoire synthétique de l'élément constitutif de la Première Guerre mondiale : l'armée. Cette approche globale inédite ne laisse aucun angle mort dans l'étude de l'armée française. Toutes les armes sont ainsi abordées et remises en perspective : la montée en puissance de l'infanterie et de l'artillerie par rapport au déclin de la cavalerie ; le rôle de la marine réévalué à l'aune des combats terrestres qu'elle livre et du partage des zones d'influence en mer avec l'allié britannique ; l'organisation de l'arrière-front ; le développement de l'aéronautique, des chars et, plus largement, de nouvelles armes meurtrières. L'originalité du projet réside également dans des approches novatrices, comme l'analyse des formes de commandement, et, en miroir, des modalités de l'obéissance.
Coran et Bible en questions et réponses de Daniel SIBONY
Prix : 19,90 €
ajouter Coran et Bible en questions et réponses de Daniel SIBONY au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Coran et Bible en questions et réponses
Daniel SIBONY

160 pages
Résumé
Ce livre suscitera sans doute la polémique. Il analyse le Coran « au pied de la lettre ». Le texte sacré de l'islam aurait été « dicté » en arabe et serait intraduisible. Hélas, peu de non-musulmans connaissent cette langue. D'où l'intérêt de la lecture de Daniel Sibony qui, comme beaucoup de Juifs nés en Afrique du Nord, parle arabe depuis l'enfance. Sibony est psychanalyste, mais il se contente ici de traduire. Le résultat est abrupt. Vous le savez, le Coran se réfère à Adam, Noé, Abraham, Moïse et Jésus, ce qui le rattache au judaïsme et au christianisme, mais à cette grosse nuance près : pour lui, tous ces prophètes étaient déjà musulmans, car le Coran est « hors temps ». Comme le mot « muslim » peut aussi se dire « soumis » ou « pacifié », les traducteurs ont souvent louvoyé, mais, lu en arabe, il n'y a pas de doute. Mohammed précise qu'à partir de lui, tout juif ou tout chrétien qui ne se convertit pas à l'islam trahit ses propres prophètes et n'est donc, à peu d'exceptions près, qu'un impie ou un pervers méritant la mort et l'enfer. D'où la difficulté de nos amis « musulmans modérés », qui cherchent à ne garder que la partie pacifique du Coran, inextricablement mêlée à sa partie agressive. Un ouvrage fort éclairant.
 
Richard Coeur de Lion de Georges Minois
Prix : 24 €
ajouter Richard Coeur de Lion de Georges Minois au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Richard Coeur de Lion
Georges Minois

416 pages
Résumé
Richard Coeur de Lion, né en 1157, fut le moins anglais des rois d'Angleterre, où il ne résida que six mois, régnant sur d'immenses territoires allant de l'Ecosse aux Pyrénées, et qu'il passa sa vie à défendre. Fils préféré de sa mère, Aliénor d'Aquitaine, il est le souverain le plus admiré et le plus redouté de son temps, incarnation des valeurs et des excès de la chevalerie médiévale. Eduqué au milieu des troubadours aquitains, il est capable de faire des vers, mais c'est à la guerre qu'il forge sa réputation. Guerre contre son père, Henri II Plantagenêt, contre son frère, Jean sans Terre, contre le roi de France, Philippe Auguste, contre les barons poitevins. Et surtout guerre sainte, contre Saladin, au cours de l'épopée de la troisième croisade (1190-1194), lors de laquelle il se révèle un stratège hors pair. Terreur des musulmans, dont il gagne le respect, il est trahi par les souverains chrétiens, qui jalousent ses exploits. Retenu prisonnier en Autriche, puis libéré contre rançon, il bat Philippe Auguste, édifie en deux ans Château-Gaillard (1196-1198), avant d'être tué au siège de Châlus, en Limousin, par un trait d'arbalète, en 1199. Inhumé à Fontevraud, cette figure de proue du Moyen Âge reste dans la mémoire collective comme l'invincible paladin, dont Walter Scott fera un héros romantique, alors qu'il l'était si peu.
Rendez à César... de Françoise HILDESHEIMER
Prix : 24 €
ajouter Rendez à César... de Françoise HILDESHEIMER au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Rendez à César...
Françoise HILDESHEIMER

400 pages
Résumé
Au sein du vieux couple spirituel-temporel, Dieu l'emporte ordinairement, César faisant plutôt figure d'entrave à l'élévation des âmes. Cependant, la quête d'un « royaume qui n'est pas de ce monde » s'accompagne, dès les origines, d'une véritable réussite matérielle de l'Eglise terrestre. Contradiction avec l'idéal initial ? Certes non, puisque cette manne doit être partagée avec les pauvres, considérés comme autant d'images de Dieu... Ce bel évangélisme se heurte à la réalité de l'institution. L'Eglise est en rivalité avec le Pouvoir pour la domination du monde. Les questions que cet affrontement pose sont multiples. Au nom de quels principes le pouvoir spirituel peut-il commander ? Avec quelles forces ? A quoi peut bien servir un pape ? Pourquoi les richesses de l'Eglise échapperaient-elles à un pouvoir civil toujours plus autoritaire et impécunieux ? Après les grands affrontements médiévaux du Sacerdoce et de l'Empire se met en place, dans la France d'Ancien Régime, une solution dite « gallicane » qui fait du Roi Très Chrétien le véritable chef de l'Eglise nationale. Cette « alliance du trône et de l'autel » placera la gestion temporelle en son centre, si bien que l'un sombrera avec l'autre à la Révolution. Avec le rappel de ce parcours temporel, cet essai veut constituer le contrepoint d'une histoire religieuse qui le minimise trop souvent, afin de mieux mettre en lumière les conditions matérielles d'un essor spirituel et artistique sans pareil.
Les Crises d'Orient de Henry Laurens
Prix : 19 €
ajouter Les Crises d'Orient de Henry Laurens au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Les Crises d'Orient
Henry Laurens

384 pages
Résumé
En ce début de XXIe siècle, le cycle d'instabilités au Moyen-Orient commencé en 2003 et qui s'est accéléré depuis 2011 a pris une dimension particulièrement dangereuse. Les tensions dans cette zone ne sont pas nouvelles : en effet, le Moyen-Orient a connu, tout au long du XIXe siècle, des crises dites « d'Orient ». Marquées par un jeu permanent d'ingérences et d'implications entre acteurs locaux, régionaux et internationaux, au point que l'on ne savait plus qui manipulait qui, ces crises opposèrent des intérêts et des projections culturelles contradictoires, aussi bien des Européens sur les pays dits orientaux que de ces derniers vers ce que l'on appelait le « monde civilisé ». Les Etats durent alors faire face à une violence parfois extrême, tels les massacres de populations, et répondre dans l'urgence par des solutions politiques souvent boiteuses, alimentant d'autant l'instabilité. Dans une synthèse magistrale, Henry Laurens reprend à son fondement cette « question d'Orient » si multiple, liée aux recompositions successives de l'Empire ottoman et au « Grand jeu » qui opposa, en Asie, Russie et Grande-Bretagne entre la fin du XVIIIe siècle et 1914.
Le Petit Livre de la Russie de Catherine Zerdoun
Prix : 14,95 €
ajouter Le Petit Livre de la Russie de Catherine Zerdoun au panier
 
Description
Le Petit Livre de la Russie
Catherine Zerdoun

176 pages
Résumé
De Riourik le Varègue, fondateur au IXe siècle de la principauté de Novgorod, à Vladimir Poutine, la Russie et les régimes politiques qui se sont succédé à sa tête ne laissent pas d'intriguer, de fasciner, d'inquiéter le monde. Après les principautés de Novgorod et de Kiev, celle de Moscou acquiert la suprématie au XIVe siècle. C'est un grand-prince de Moscovie, Ivan IV le Terrible, qui devient le premier tsar et annexe les khanats de Kazan et d'Astrakhan. L'Empire russe est né et va poursuivre son irrésistible expansion sous les autocrates Romanov - Pierre Ier le Grand, Catherine II, la despote éclairée, Alexandre Ier qui fut l'un des vainqueurs de Napoléon, Alexandre II... Etendue des confins de l'Europe à ceux de l'Extrême-Orient sur onze fuseaux horaires, et de l'océan glacial Arctique au Caucase, la Russie est désormais le plus grand pays du monde - près de vingt-deux millions de kilomètres carrés. Au XXe siècle, la révolution d'Octobre balaie l'Empire tsariste, institue l'Union des républiques socialistes soviétiques qui s'effondre en 1991 pour faire place à la Fédération de Russie après amputation de plusieurs territoires en Europe et en Asie centrale. Catherine Zerdoun nous propose un portrait illustré de la Russie à travers les âges.