Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > Moyen Âge / Renaissance > Culture, civilisation et société

Moyen Âge / Renaissance - Culture, civilisation et société

Lorenzetti, Ambrogio, Les effets du Bon Gouvernement à la ville , de 1335 à 1340.
Sienne, Palazzo Pubblico, Salle de la Paix.
Ph. © The Picture Desk / Collection Dagli Orti.



-30%
Chasser les Juifs pour régner de Juliette Sibon
Prix : 15,05 €
Prix Public: 21,50 €
ajouter Chasser les Juifs pour régner de Juliette Sibon au panier
 
Description
Chasser les Juifs pour régner
Juliette Sibon

304 pages
Résumé
De Philippe Auguste (en 1182) à Louis XII (en 1501), les rois de France ont chassé puis rappelé les Juifs à plusieurs reprises, semblant hésiter sur le sort qu'il fallait leur réserver dans le royaume. Les intellectuels chrétiens développaient une argumentation de plus en plus violente face au judaïsme, religion jugée fausse et inférieure, mais concevaient le maintien des Juifs en chrétienté, et le pape se portait garant de leur sécurité. Ces événements, pourtant au coeur de la genèse de l'Etat moderne dans les derniers siècles du Moyen Âge, ont souvent été laissés de côté par les médiévistes. Retrouver le fil des événements, cerner la volonté politique des décideurs au-delà de leur détestation personnelle des Juifs et de l'antijudaïsme dominant dans la société chrétienne, saisir le point de vue des intellectuels et le sentiment des sujets chrétiens, tenter de comprendre comment les victimes réagissaient face aux événements et, finalement, inscrire l'histoire particulière des Juifs dans l'histoire générale du royaume de France au temps des derniers Capétiens et des premiers Valois, telles sont les ambitions de ce livre.
-30%
Clovis de MICHEL ROUCHE
Prix : 20,65 €
Prix Public: 29,50 €
ajouter Clovis de MICHEL ROUCHE au panier
 
Description
Clovis
MICHEL ROUCHE

632 pages
Résumé
Penser le baptême de Clovis avec les catégories qui sont les nôtres et voir dans cet épisode la naissance d'une France tout entière catholique dès le VIe siècle, c'est commettre un anachronisme majeur. En 496, aucune nation n'émerge des ruines de la romanité, et la conversion du roi et de sa garde personnelle n'entraîne pas celle d'une Gaule qui reste pour longtemps religieusement et ethniquement bigarrée, et dépasse largement le cadre de la France actuelle. Le baptême de Reims est néanmoins capital parce qu'il met un terme à un siècle de désordres et d'invasions. En faisant le choix du catholicisme qui prend la suite de l'universalisme romain, en faisant fusionner les coutumes barbares et le droit romain, Clovis combat les particularismes et permet l'intégration des nouveaux venus. Bien qu'inachevée à sa mort (511), son ?uvre fut décisive. Et, s'il fallut après lui des siècles pour parfaire sa construction politique, c'est bien de lui que procède la physionomie de l'Europe aujourd'hui.
-30%
Corps et âmes de Jérôme BASCHET
Prix : 18,20 €
Prix Public: 26 €
ajouter Corps et âmes de Jérôme BASCHET au panier
 
Description
Corps et âmes
Jérôme BASCHET

416 pages
Résumé
Les lieux communs ont la vie dure. Ainsi cette idée que l'Eglise du Moyen Âge aurait inventé la division entre le corps et l'âme : d'un côté, un corps coupable et source du péché, de l'autre, une âme pure tournée vers Dieu. Refusant cet axiome, Jérôme Baschet en entreprend ici la déconstruction et montre, très subtilement, que les clercs médiévaux ont pensé l'âme et le corps comme une union heureuse... Cette dualité positive a permis de penser non seulement l'être humain mais aussi l'ordre social et l'ordre du monde. Reconnu pour l'originalité de ses travaux historiques, Jérôme Baschet examine dans son entier les conceptions de la personne humaine. Chemin faisant, il évoque le genre - distinction du masculin et du féminin -, les représentations de l'âme - qui prend forme humaine au paradis ou en enfer - et celles de l'au-delà. Enfin, l'auteur s'attache à montrer comment la personne humaine est perçue dans d'autres cultures du monde à la même époque.
Henri II de IVAN CLOULAS
Prix : 24,50 €
Prix Public: 0 €
ajouter Henri II de IVAN CLOULAS au panier
 
Description
Henri II
IVAN CLOULAS

718 pages
Résumé
Enfant humilié par Charles Quint, Henri II, devenu roi, poursuivra la lutte entreprise par son père, François Ier, contre les Habsbourgs d'Espagne. Ce souverain, chanté par Ronsard, restera célèbre pour ses amours avec Diane de Poitiers dont il subira l'influence, laissant se développer la puissance des Guises, combattant les calvinistes et renforçant la centralisation du pouvoir par l'administration.
-20%
Histoire du Moyen Âge de Georges Minois
Prix : 19,90 €
Prix Public: 24,90 €
ajouter Histoire du Moyen Âge de Georges Minois au panier
 
Description
Histoire du Moyen Âge
Georges Minois

528 pages
Résumé
Pourquoi cette nouvelle histoire du Moyen Âge ? Premièrement, parce que plus nous nous éloignons de cette période, plus elle intrigue, car nous sentons confusément que là se trouvent les racines de nos aspirations et de nos drames actuels, des obscurantismes religieux aussi bien que des hautes spiritualités, de la peur du futur comme du rêve d'un retour à la nature. Deuxièmement, parce que l'image actuelle du monde médiéval est trop souvent erronée : évacué des programmes scolaires, réduit en clichés anecdotiques pour les médias, le Moyen Âge a perdu toute cohérence dans la mémoire collective. Pour le comprendre, il faut restituer les faits, les noms, les dates, dans leur enchaînement chronologique. C'est ce que ce livre tente de faire. Troisièmement, parce qu'aujourd'hui plus que jamais il est nécessaire d'élargir notre vue en replaçant « notre » Moyen Âge européen dans le contexte de ses relations avec ses voisins. L'histoire médiévale occidentale est indissociable de celle du Proche-Orient, à la fois ennemi et Terre promise. Plein de bruit et de fureur, de splendeurs et de misères, c'est un drame rythmé à la fois par les avancées propres du génie européen et par son affrontement avec l'Orient. Un ouvrage nécessaire pour éclairer d'un jour nouveau une période historique fondamentale.
-50%
La Guerre de Cent Ans de JEAN FAVIER
Prix : 15,25 €
Prix Public: 30,50 €
ajouter La Guerre de Cent Ans de JEAN FAVIER au panier
 
Description
La Guerre de Cent Ans
JEAN FAVIER

698 pages
Résumé
Ce conflit, qui opposa la France à l'Angleterre de 1337 à 1453, faisait suite aux luttes entre les Capétiens et les Plantagenêts, autrement connues comme " la première guerre de Cent Ans " . Plus que le récit d'une guerre, Jean Favier nous offre ici la relation d'une période fondatrice de notre histoire : étape décisive de la formation nationale de deux grands pays, la guerre de Cent Ans a vu la différence des peuples prendre le pas sur la communauté de culture, de mentalité ou d'organisation féodale qui prévalait jusque-là. Affrontements entrecoupés de trêves ou successions de conflits, l'historien nous propose, avec le talent qui le caractérise, l'étude détaillée d'une ère de grands bouleversements. Un livre fascinant et édifiant.
-30%
 picto focus vidéo
La Vie quotidienne au Moyen Âge de Jean Verdon
Prix : 14,70 €
Prix Public: 21 €
ajouter La Vie quotidienne au Moyen Âge de Jean Verdon au panier
 
Description
La Vie quotidienne au Moyen Âge
Jean Verdon

384 pages
Résumé
L'originalité du Moyen Âge apparaît à travers les grands moments de l'existence. L'éducation se situe à la fois sur le plan religieux - pas de catéchisme mais un enseignement maternel -, sur le plan pratique - garçons et filles des classes populaires entrent très tôt dans la vie active - et, pour certains, sur le plan intellectuel. On ne se marie pas par amour et les futurs époux n'ont pas leur mot à dire. La sexualité tient pourtant une place importante au sein du couple et certains textes, connus des milieux cultivés, évoquent un art érotique. La quantité et la qualité de la nourriture et de la boisson varient considérablement selon les milieux sociaux. L'auteur nous parle également de ceux qui prient, de ceux qui combattent - seigneurs, mercenaires... - et de ceux qui travaillent, notamment les paysans, qui composent l'essentiel de la population. S'y ajoute, avec le développement des villes, le monde des artisans et des marchands... Jean Verdon nous offre une synthèse vivante et accessible dans la lignée de nombreux ouvrages qu'il a publiés sur l'époque, dont il est l'un des meilleurs connaisseurs.
-50%
 
L'Armée du roi de France de Xavier Hélary
Prix : 10 €
Prix Public: 20 €
ajouter L'Armée du roi de France de Xavier Hélary au panier
 
Description
L'Armée du roi de France
Xavier Hélary

336 pages
Résumé
Pour raconter la pratique de la guerre des rois capétiens, Xavier Hélary s'intéresse d'abord au recrutement, à la composition et à l'organisation des armées : il s'agit de rendre compte du passage d'une armée féodale, dans laquelle les chevaliers servent parce qu'ils sont les vassaux d'un seigneur, à une arme soldée, où tous les combattants sont retenus aux gages du roi. C'est ensuite l'évolution des formes de cette guerre qui est envisagée : Saint Louis privilégie la croisade, alors que Philippe le Bel ne fait campagne qu'à l'intérieur de son royaume. Enfin, l'auteur explique en quoi la guerre favorise la croissance de l'Etat capétien. Essor de l'administration et de la fiscalité, emprise sur la noblesse, renforcement du prestige du roi : la guerre telle que la pratiquent les Capétiens contribue au développement de la puissance royale et à la construction de la nation France.
-30%
Le Siècle d'or de l'Espagne de Michèle ESCAMILLA
Prix : 20,90 €
Prix Public: 29,90 €
ajouter Le Siècle d'or de l'Espagne de Michèle ESCAMILLA au panier
 
Description
Le Siècle d'or de l'Espagne
Michèle ESCAMILLA

832 pages
Résumé
L'émergence et le déclin de l'hyperpuissance hispanique demeurent l'un des phénomènes les plus spectaculaires de l'histoire. De l'union de la Castille avec l'Aragon à la fin du XVe siècle à l'échec de l'Invincible Armada devant l'Angleterre, quatre souverains ont gouverné un pays qui a été engagé sur tous les fronts : en Méditerranée face à l'Empire ottoman et aux Barbaresques, en Europe du Nord face aux Pays-Bas révoltés et aux princes du Saint Empire passés à la Réforme. Des villes aussi diverses que Tunis et Oran, Bruxelles et La Haye, Naples, Lisbonne et Vienne ont été régies par les souverains de la péninsule. La défense de la foi catholique a conduit ceux-ci à intervenir dans les affaires françaises et anglaises, à se faire l'âme de coalitions victorieuses à Pavie, à Lépante, à Malte, à Mühlberg, à Saint-Quentin... Pourtant, les incessantes luttes guerrières menées par les Rois Catholiques (Isabelle et Ferdinand), Charles Quint et Philippe II aux quatre coins de l'Europe n'ont pas suffi à bâtir une puissance durable. Supportées par la seule Castille ou presque, les guerres ont littéralement épuisé les populations et les finances de l'Espagne - l'or et l'argent américains eux-mêmes n'ont pas permis d'inverser la tendance. La majestueuse synthèse de Michèle Escamilla sur ce siècle d'or, sans précédent ni équivalent (y compris en langue castillane), se déploie à travers l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Elle fait apparaître d'exceptionnelles figures de rois et de reines, de guerriers, de saints, de poètes. Elle nous révèle l'une des pages les plus riches, les plus glorieuses, les plus colorées, parfois les plus pathétiques de l'histoire.
 
L'Enseignement au Moyen Âge de Pierre Riché
Prix : 24 €
ajouter L'Enseignement au Moyen Âge de Pierre Riché au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
L'Enseignement au Moyen Âge
Pierre Riché

288 pages
Résumé
Comment décrire le passage de l'éducation antique à l'éducation médiévale ? Quelle fut l'influence exercée par les moines irlandais sur la diffusion de la culture chrétienne ? Comment décrire le quotidien des maîtres et des étudiants, le fonctionnement des facultés, la conservation et la transmission du savoir dans les abbayes ? Quelle fut l'empreinte laissée en Occident par le philosophe et mathématicien Gerbert d'Aurillac, qui introduit dans les écoles chiffres arabes et tables d'opération ? Et par Abélard, dialecticien et théologien, inventeur de la scolastique et du conceptualisme ? Rapports de la foi et de la raison, approfondissement des Ecritures, Ratio naturalis et Révélation... Cette plongée au coeur des mentalités médiévales fait revivre avec bonheur le monde enfoui d'une culture qui a façonné notre relation au savoir, à l'universel, au divin et à l'infini.
 picto focus vidéo
Les Hérétiques au Moyen Âge de André Vauchez
Prix : 25 €
ajouter Les Hérétiques au Moyen Âge de André Vauchez au panier
 
Description
Les Hérétiques au Moyen Âge
André Vauchez

312 pages
Résumé
Dans cette étude, André Vauchez fait revivre l'histoire de mouvements hérétiques dans la chrétienté occidentale entre la fin du Xe et le milieu du XVe siècle. Si les hérésies de l'an mil n'ont concerné qu'un très faible nombre de personnes appartenant à l'élite culturelle et sociale, celles des XIIe et XIIIe siècles étaient des mouvements contestataires puissants et solidement enracinés qui, dans certains cas, avaient pignon sur rue et fédéraient de nombreux foyers de dissidence tout en développant une stratégie cohérente pour réduire l'emprise du clergé catholique. De l'Allemagne rhénane à l'Italie centrale et à l'Espagne du Nord en passant par le Languedoc, de nombreuses régions de la chrétienté sont ainsi « gangrénées » - pour reprendre le vocabulaire des textes pontificaux de l'époque - par diverses formes d'hérésie, qu'elles soient cathare, luissite, vaudoise ou joachimite, au point de susciter chez le pape Grégoire IX une réaction d'épouvante et de haine dans la fameuse bulle Vox in Rama de 1233. Par la suite, l'action de l'Inquisition - et surtout celle des ordres mendiants (dominicains et franciscains) - semble avoir permis à l'Eglise romaine de reprendre la situation en main et de réduire l'emprise dissidente. Une grande oeuvre sur ces prétendus « Suppôts de Satan ».
-30%
Les Papes d'Avignon de JEAN FAVIER
Prix : 21 €
Prix Public: 30 €
ajouter Les Papes d'Avignon de JEAN FAVIER au panier
 
Description
Les Papes d'Avignon
JEAN FAVIER

852 pages
Résumé
Lorsque, sous le nom de Clément V, est élu un nouveau pape, celui-ci s'installe en 1309 en Avignon, aux portes du royaume de France. Il souhaite ainsi se soustraire à l'agitation qui règne alors à Rome et régler quelques problèmes en suspens concernant la France, en les mettant à l'ordre du jour d'un concile. Ses successeurs trouvent commode de demeurer dans la même cité, d'autant plus que cela ne pose aucun souci à leurs yeux : « Là où est le pape, là est Rome » dit-on à l'époque. Et cela perdure sans inconvénient jusqu'à ce qu'en 1378, une double élection donne à l'Eglise deux papes, un en Avignon et un à Rome. Ce pape de trop est à l'origine du Grand schisme d'Occident, terrible épreuve pour l'Eglise qui en sort, au bout de trente ans, profondément changée... Voici l'histoire des papes en Avignon, du temps où ces derniers faisaient de cette cité, la capitale d'une énorme machine administrative financière et politique.

-30%
Les Plantagenêts de JEAN FAVIER
Prix : 22,40 €
Prix Public: 32 €
ajouter Les Plantagenêts de JEAN FAVIER au panier
 
Description
Les Plantagenêts
JEAN FAVIER

978 pages
Résumé
C'est un étrange ensemble que cet « empire » constitué en quelques années par le comte d'Anjou Geoffroy Plantagenêt et son fils Henri II. Il est le fruit de conquêtes, mais aussi d'une habile diplomatie, de mariages avantageux et d'une bonne part de chance. On y voit sous le même pouvoir l'Aquitaine, la Normandie, l'Angleterre, l'Irlande et parfois l'Écosse. A l'occasion, le regard des Plantagenêts se porte sur le Languedoc, sur l'Empire germanique, sur la Méditerranée... Cela ne forme pas un Etat. Souverain en Angleterre, le Plantagenêt est vassal sur le continent. Un conflit de trois siècles avec le Capétien résulte de cette inadaptation des structures féodales aux réalités politiques. L'unité de gouvernement ne tient qu'à la personne du roi-duc. Les hommes, les langues, les cultures reflète des identités différentes, que ne traduisent pas moins les institutions du monde laïque et les attitudes de l'Église. Et si la mer est une route, elle est aussi un obstacle au milieu de l'empire. De hautes figures traversent cette histoire : Aliénor d'Aquitaine, Richard Coeur de Lion, le Prince Noir, Thomas Becket ou Simon de Montfort. Mais il est aussi des troubadours, des romanciers et des historiens. Et l'on voit ici des citadins qui deviennent des bourgeois et là des moines qui se font éleveurs de moutons. Quand s'achève le temps des Plantagenêts, il ne reste de l'empire continental qu'une Guyenne si loin de l'Angleterre. C'est alors que le conflit avec la France prend d'autres proportions, avec d'autres enjeux et une couleur désormais nationale. Mais à mesure que disparaît un empire, un autre naît, un empire économique aux dimensions de l'Europe. Cette histoire est aussi celle des routes et des marchés du sel et du vin, de la laine et des draperies, des esterlins...
-20%
 
Les Premiers Bâtisseurs de l'Eglise de Marie-Françoise BASLEZ
Prix : 16,70 €
Prix Public: 20,90 €
ajouter Les Premiers Bâtisseurs de l'Eglise de Marie-Françoise BASLEZ au panier
 
Description
Les Premiers Bâtisseurs de l'Eglise
Marie-Françoise BASLEZ

304 pages
Résumé
Que sait-on des chefs et pasteurs de l'Eglise des premiers siècles ? Si certains de ces évêques sont devenus des figures emblématiques de la tradition de l'Eglise, la réalité sociologique de ces premiers bâtisseurs reste peu connue. C'est à partir de leurs échanges épistolaires que Marie-Françoise Baslez retrace leur histoire : parmi les lettres étudiées, celles de Cyprien, évêque de Carthage, qui dirigea l'Eglise d'Afrique depuis sa cachette durant les persécutions, et dont les lettres retracent notamment les disputes qu'il eut avec le pape Etienne à propos d'évêques apostats ; d'Eusèbe de Césarée, conseiller de l'Empereur Constantin au IVe siècle ; ou encore de Denys, évêque d'Alexandrie, témoin de la révolution à Alexandrie. L'étude minutieuse des écrits de ces « pères de l'Eglise » permet d'appréhender la complexité des événements de cette période obscure d'une Eglise en construction, foisonnante et éclatée. Ces quelques hommes, par leurs écrits et par leurs actes, ont structuré les premières communautés chrétiennes et élaboré la doctrine de l'Eglise ; ces écrits témoignent des débats, des affrontements et des ruptures qui agitaient les premières communautés chrétiennes. En écrivant, les premiers évêques ont posé les fondations d'un gigantesque édifice. Ce livre nous fait découvrir les actes et les problèmes de ces hommes sur leur terrain, au sein de communautés qui n'ont cessé de se développer au cours des premiers siècles : il aborde sous un angle sociologique les figures fascinantes des bâtisseurs de l'Eglise.
-30%
Nouvelle histoire des Capétiens de Dominique Barthélemy
Prix : 16,10 €
Prix Public: 23 €
ajouter Nouvelle histoire des Capétiens de Dominique Barthélemy au panier
 
Description
Nouvelle histoire des Capétiens
Dominique Barthélemy

384 pages
Résumé
D'Hugues Capet à Philippe Auguste, les monarques capétiens jetèrent les bases d'un gouvernement monarchique absolu qui allait durer jusqu'à la Révolution française. Si, après l'élection d'Hugues Capet, en 987, la dynastie s'enlise dans des guerres de voisinage, au tournant de l'an 1100, les monarques capétiens entreprennent d'accélérer les profonds bouleversements qui agitent la société féodale pour donner naissance à un mode de gouvernement inédit jusque-là. Dominique Barthélemy choisit d'allier une étude de cette société qui se transforme à une exploration du processus monarchique pour mieux mettre en lumière l'avènement de cette hégémonie inédite qui sera définitivement en place avec le règne de Philippe Auguste. En s'appuyant sur les chroniques de l'époque et sur les récentes découvertes de l'anthropologie sociale, il met au jour le fonctionnement d'un système de canalisation des conflits et dévoile le caractère structurel et dynamique du système féodal pour donner un nouveau sens à la fameuse « mutation » de l'an 1100, si décisive dans l'établissement de la monarchie française et de la transformation de la France en nation.