Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > Ancien Régime / Révolution > France

Ancien Régime / Révolution - France

Van der Meulen Adam, Vue du château de Vincennes avec Louis XIV et Marie-Thérèse, 1669.
Versailles, musée du château de Versailles.
Ph. © The Picture Desk / Collection Dagli Orti.



-40%
C'était la Fronde de Jean-Marie CONSTANT
Prix : 15 €
Prix Public: 25 €
ajouter C'était la Fronde de Jean-Marie CONSTANT au panier
 
Description
C'était la Fronde
Jean-Marie CONSTANT

400 pages
Résumé
Pour mémoire, la Fronde (1648-1652) fut cette période où les grands princes du royaume se révoltèrent durant la minorité de Louis XIV. A cette époque, et en attendant sa majorité, sa mère Anne d'Autriche règne avec le cardinal Mazarin, un premier ministre trop puissant aux yeux de l'opinion outrée par la pression fiscale démesurée et les nouvelles guerres. Une situation explosive qui met le feu aux poudres et soulève la France entière... L'histoire de la Fronde est une histoire passionnelle, dont les différents héros ne craignent pas les coups et se lancent dans l'aventure sans merci de la rébellion. Parmi eux, l'on trouve La Rochefoucauld, les Orléans, les Condé, Vendôme, mais aussi de nombreuses femmes ainsi Madame de Chevreuse, La Grande Mademoiselle ou encore la duchesse de Longueville, qui toutes aspirent à jouer un rôle politique. Histoire passionnelle, donc, la Fronde est une aventure politique, sociale, littéraire et féministe dont les acteurs sont avant tout des hommes et des femmes d'action et non des idéologues. Jean-Marie Constant offre une synthèse claire sur cette période troublée, dont on suit les moments forts à travers les personnalités qui ont jalonné cette époque, où jaillit alors, vivement défendue par Gaston d'Orléans, l'idée d'une monarchie parlementaire (à l'anglaise), qui ne verra jamais le jour. Bien au contraire. Le futur Louis XIV en sortira traumatisé et inventera Versailles. Le calme reviendra... jusqu'à la Révolution française.
 picto focus vidéo
Femmes de Versailles de Alexandre Maral
Prix : 23 €
ajouter Femmes de Versailles de Alexandre Maral au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Femmes de Versailles
Alexandre Maral

416 pages
Résumé
Résidence des trois derniers rois de France de l'Ancien Régime, Versailles fut aussi le séjour de leurs épouses : Marie-Thérèse, qui y mourut en 1683, Marie Leszcynska, qui y vécut de 1725 à 1768, et Marie-Antoinette, qui y fut dauphine en 1770, puis reine de 1774 à 1789. Chacune à sa manière, ces trois personnalités ont laissé leur empreinte à Versailles, celle de Marie-Antoinette étant aujourd'hui la plus lisible. Les membres féminins de la famille royale occupèrent également une place importante à Versailles, de la sémillante duchesse de Bourgogne sous Louis XIV aux inoxydables filles de Louis XV. D'autres femmes, enfin, illustrèrent Versailles : une Mme de Maintenon, devenue l'épouse secrète de Louis XIV, les nombreuses favorites de Louis XV, de Mme de Mailly à Mme du Barry en passant par l'indétrônable Mme de Pompadour, les amies de Marie-Antoinette, la duchesse de Polignac notamment. Conçu et rédigé sur les lieux mêmes qu'elles ont hantés, ce panorama de la composante féminine de la résidence du pouvoir offre un aperçu sur les conditions de vie des femmes à la cour, une étude sur leur rôle social, culturel et éventuellement politique, une réflexion sur leurs destinées, souvent improbables, toujours exceptionnelles.
-40%
Histoire de l'armée de Condé de René Bittard des Portes
Prix : 13,80 €
Prix Public: 23 €
ajouter Histoire de l'armée de Condé de René Bittard des Portes au panier
 
Description
Histoire de l'armée de Condé
René Bittard des Portes

448 pages
Résumé
A l'image de la Révolution, la contre-Révolution fut diverse dans ses opinions et ses hommes. Les combattants de l'intérieur, Vendéens et chouans, ont davantage retenu l'attention que l'émigration militaire, victime de nombreux préjugés et le plus souvent négligée par l'historiographie. Or, celle-ci fut considérable, surtout en 1792, au moment où la nouvelle France républicaine paraissait devoir être facilement vaincue. Commandé par le prince de Condé, cousin du roi, le corps du même nom fut le seul à rester constamment sous les armes pendant près de dix ans. Passé les vaines espérances de la première campagne, ruinées à Valmy, il passa alternativement à la solde de l'Angleterre et de la Russie et combattit la plupart du temps près du Rhin, sous commandement Autrichien. Fort d'environ six mille hommes, il participa à de nombreux combats et escarmouches contre ses compatriotes, porté par sa fidélité au drapeau blanc de la monarchie. Historien de sensibilité royaliste, René Bittard des Portes raconte son histoire dans ce livre publié à la fin du XIXe siècle. Travaillant à partir des archives disponibles et de nombreux Mémoires laissés par les contemporains, son récit est exhaustif et agréable à lire.
-40%
 
Le Mariage forcé de Jean-Pierre Fiquet
Prix : 12,50 €
Prix Public: 20,90 €
ajouter Le Mariage forcé de Jean-Pierre Fiquet au panier
 
Description
Le Mariage forcé
Jean-Pierre Fiquet

336 pages
Résumé
L'affaire de sa consommation - et de sa date - est bien loin de n'être qu'une histoire d'alcôve : elle concerne l'ensemble des relations internationales au XVIIIe siècle. C'est en effet pour consolider le retournement des alliances que l'on imagina de mettre la jeune dauphine Marie-Antoinette dans le lit du dauphin, le futur Louis XVI. Il ne faut donc pas s'étonner que les sept années mises par le jeune homme pour accomplir son « devoir conjugal » aient eu des répercussions européennes. Sur ce sujet - et pour dénouer l'énigme -, l'auteur consulte minutieusement les correspondances et les archives conservées à Vienne, que beaucoup de chercheurs français n'ont vues que superficiellement. Le dauphin se trouvait au centre de la lutte entre le parti autrichien, mené par le comte d'Artois, et le parti du dauphin, mené par le duc de Richelieu. Au terme d'une enquête poussée, l'auteur parvient à la conclusion que c'est bien le dauphin qui a refusé de consommer le mariage - mais c'est Marie-Antoinette qui s'en est trouvée humiliée.
-30%
Le Procès de Louis XIV de Charles-Edouard Levillain
Prix : 16,70 €
Prix Public: 23,90 €
ajouter Le Procès de Louis XIV de Charles-Edouard Levillain au panier
 
Description
Le Procès de Louis XIV
Charles-Edouard Levillain

400 pages
Résumé
Une immense propagande antifrançaise et antilouisquatorzienne s'est déployée en Europe devant les multiples guerres de conquête que la France a menées de 1661 à 1715. Et c'est d'un habitant de Franche-Comté que vinrent les assauts les plus meurtriers : François-Paul de Lisola. Fidèle aux Habsbourg, diplomate, juriste et essayiste hors pair, François-Paul de Lisola fut l'un des plus féroces adversaires de la France au XVIIe siècle. Cet ouvrage croise l'histoire politique et militaire, l'histoire des relations internationales, l'histoire des idées et l'histoire littéraire pour dévoiler un pan quasi inconnu du Grand Siècle. Il constituera un précieux contrepoint à l'abondante production consacrée à Louis XIV pour le tricentenaire de sa mort.
-30%
 picto focus vidéo
L'Enigme Fersen de Françoise WAGENER
Prix : 14 €
Prix Public: 20 €
ajouter L'Enigme Fersen de Françoise WAGENER au panier
 
Description
L'Enigme Fersen
Françoise WAGENER

320 pages
Résumé
Chevaleresque, amoureux, favori d'une reine au destin tragique, le comte Axel de Fersen s'inscrit au panthéon des amants légendaires. Pas une évocation sans qu'aussitôt jaillisse l'éternelle, l'obsédante interrogation : a-t-il été, ou non, l'amant de Marie-Antoinette ? La question est réductrice et demeure sans réponse formelle. Posons-la autrement. Pourquoi et comment l'héritier de la première famille de Suède a-t-il choisi de vouer sa carrière et sa vie à la cour de France, et devenir, avec la Révolution, le plus antirévolutionnaire qui soit ? Quand a-t-il été séduit par Versailles et quand la reine est-elle tombée sous son charme ? Quelle a été exactement sa relation à Louis XVI ? A Gustave III ? Comment cet officier de haut vol est-il devenu un diplomate acharné à faire avancer « LA » cause aux heures les plus tumultueuses et dangereuses de la Révolution ? Après le « désastre », comment a-t-il vécu en Suède ? Enfin, pourquoi a-t-il connu une fin abominable, une sanglante et barbare agonie ? Pour cerner Fersen, pour démêler ses mobiles et ses sentiments, il suffit, et c'est le parti pris de ce livre, d'écouter sa voix.
-20%
 picto focus vidéo
Les Derniers Libertins de Benedetta Craveri
Prix : 20,80 €
Prix Public: 26 €
ajouter Les Derniers Libertins de Benedetta Craveri au panier
 
Description
Les Derniers Libertins
Benedetta Craveri

640 pages
Résumé
Ceci n'est pas un livre d'histoire, et pourtant tout y est avéré. C'est le roman vrai des derniers feux de la monarchie, la chronique d'une civilisation au raffinement inégalé, et que 1789 emportera à jamais. Le roman vrai de sept destins, chacun emblématique et unique à la fois. Des aristocrates de haut lignage, dotés des vertus dont tout noble doit s'enorgueillir : fierté, courage, raffinement, culture, esprit, art de plaire. Ils se connaissent, sont cousins ou rivaux, libertins dans une société où l'on veut aimer à sa guise, puisque le mariage y est de convenance. Maîtresses officielles ou secrètes, liaisons épistolaires et enflammées, dépit, faveur, puis disgrâce... Chacun d'eux, en même temps, veut se forger un destin ; prétendant aux plus hautes fonctions au service du roi, ils devront composer avec la cour, où les alliances se font et se défont. Avec une plume qui rappelle les meilleurs mémorialistes, Benedetta Craveri a composé un magnifique hommage à cette génération perdue qui incarna, plus qu'aucune autre, une certaine douceur de vivre.
-30%
L'Honneur perdu de François Ier de Jean-Marie Le Gall
Prix : 17,50 €
Prix Public: 25 €
ajouter L'Honneur perdu de François Ier de Jean-Marie Le Gall au panier
 
Description
L'Honneur perdu de François Ier
Jean-Marie Le Gall

496 pages
Résumé
Au petit matin du 24 février 1525, après quatre mois de siège devant Pavie, François Ier s'élançait sur le champ de bataille, persuadé de sa victoire imminente : « C'est maintenant que je suis duc de Milan ! » Midi n'avait pas sonné qu'il se rendait à Charles de Lannoy, vice-roi de Naples, représentant de l'empereur Charles Quint. Il en devenait le prisonnier en Espagne jusqu'en ce 17 mars 1526, où il remit pied sur le sol de France après avoir laissé ses deux jeunes fils en otage et abdiqué une partie de sa couronne. Cinglante défaite pour la France, Pavie a moins marqué la mémoire française que Marignan. Pourtant, c'est là que se joua pour deux siècles, dans une Europe secouée par de violentes révoltes, l'hégémonie des deux grandes puissances. Une année inscrite aussi dans l'imaginaire politique qui mit à mal la stature de François Ier comme roi-chevalier et marqua la mort de la chevalerie héroïque.