Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > Ancien Régime / Révolution > Révolution

Ancien Régime / Révolution - Révolution

Anonyme, Devise de la révolution française avec un soldat du Génie et un jacobin, vers 1793.
Ph. © The Picture Desk / Collection Dagli Orti.



Atlas de la Révolution française de Jean-Yves Beaurepaire - Silvia Marzagalli
Prix : 24 €
ajouter Atlas de la Révolution française de Jean-Yves Beaurepaire - Silvia Marzagalli au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Atlas de la Révolution française
Jean-Yves Beaurepaire - Silvia Marzagalli

96 pages
Résumé
La grande force et l'originalité de cet atlas de référence est d'aller au-delà des frontières : adopter un cadre large (l'Europe, les colonies) et prendre en compte les phénomènes sociaux, économiques et diplomatiques à l'oeuvre, des années 1770 à 1804. De façon inédite, la cartographie restitue l'intensité d'une époque : événements politiques et militaires, circulation des informations et du savoir, progrès dans l'éducation, tensions économiques. La Révolution française ne débute pas au printemps 1789 mais s'inscrit dans un processus de grande ampleur dont 1789 constitue une phase d'accélération décisive. On trouve donc, tout au long de cet atlas, le souci permanent de mettre en perspective l'événement révolutionnaire en le restituant dans un temps et dans un espace élargis aux frontières de l'Europe et aux horizons transatlantiques. La crise de l'Ancien Régime est expliquée à travers les contradictions d'une monarchie consciente de l'urgence des réformes, mais qui bute sur le refus des privilégiés de renoncer à leurs droits et avantages. Le projet révolutionnaire de refondation de la nation et des institutions est confronté aux contingences sociales, économiques, militaires et diplomatiques ainsi qu'aux enjeux territoriaux. La Révolution française ne cesse en effet de s'inscrire dans une histoire européenne et coloniale elle-même turbulente. Toutes ces interactions sont ici analysées et cartographiées pour faire de cet ouvrage un outil de référence original.
Ils ont fait la Révolution sans le savoir de Jean-Pierre Jouyet
Prix : 18 €
ajouter Ils ont fait la Révolution sans le savoir de Jean-Pierre Jouyet au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Ils ont fait la Révolution sans le savoir
Jean-Pierre Jouyet

240 pages
Résumé
C'est autant le profil de l'auteur que l'originalité du sujet qui retiennent l'attention. Inspecteur des Finances, ancien directeur du Trésor, Jean-Pierre Jouyet fait partie de la très haute fonction publique. Non content de ces lettres de noblesse, cet ami intime de François Hollande - ils font tous les deux partie de la promotion Voltaire et ont effectué leur service militaire ensemble - a aussi été secrétaire d'Etat aux Affaires européennes durant le mandat de Nicolas Sarkozy. Aujourd'hui secrétaire général de l'Elysée, il connaît donc tout de l'âme des politiques comme des coulisses du pouvoir. C'est pourquoi ce livre est aussi à lire entre les lignes. Derrière le récit du siècle des Lumières, de ses salons littéraires, de ses figures influentes et de ses tumultes révolutionnaires affleurent les références à l'actualité. D'un siècle l'autre perdure en effet la difficulté de réformer un pays qui n'accepte le plus souvent le changement que dans la violence et les ruptures radicales.
-30%
Juger la reine de Emmanuel de Waresquiel
Prix : 18,80 €
Prix Public: 26,90 €
ajouter Juger la reine de Emmanuel de Waresquiel au panier
 
Description
Juger la reine
Emmanuel de Waresquiel

368 pages
Résumé
Le procès de Marie-Antoinette demeure l'une des énigmes les plus opaques de la Révolution. Avait-elle eu autrefois à prendre des décisions politiques dont le peuple français aurait eu à se plaindre ? En quoi, une fois la République proclamée (21 septembre 1792) et le roi exécuté (21 janvier 1793), menaçait-elle, du fond de sa prison du Temple puis de la Conciergerie, l'ordre nouveau ? Son procès fut-il exigé par une intense mobilisation populaire ? Cherchait-on à la faire évader ? Rien de tout cela. En examinant attentivement les minutes du procès éclair qui lui a été intenté par le Tribunal révolutionnaire les 14, 15 et 16 octobre 1793, en scrutant - ce qui n'avait jamais été fait - la biographie des jurés, en restituant le climat politique et la lutte de factions, Emmanuel de Waresquiel raconte trois journées pathétiques. Il révèle les questions humiliantes posées à l'accusée, rapporte les réponses dignes apportées à d'infâmes calomnies, montre l'absence de véritables droits de la défense d'une femme condamnée d'avance. Marie-Antoinette n'a été que la victime expiatoire de conflits politiques qui régnaient entre la Convention, la Commune de Paris et les Jacobins. L'auteur multiplie les révélations et donne son sens au moindre des propos tenus. Ne s'interdisant pas de dévoiler au lecteur les réflexions qu'éveille chez l'historien des XVIIIe et XIXe siècles ce moment paroxystique du basculement révolutionnaire, Emmanuel de Waresquiel donne là le livre le plus dense, le plus littéraire et le plus personnel de sa carrière.
Juger la reine entretien avec E. de Waresquiel
Prix : 10 €
ajouter Juger la reine entretien avec E. de Waresquiel de  au panier
 
Description
Juger la reine entretien avec E. de Waresquiel


pages
Résumé
Juger la reine (livre seul) de Emmanuel de WARESQUIEL
Prix : 21,90 €
ajouter Juger la reine (livre seul) de Emmanuel de WARESQUIEL au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Juger la reine (livre seul)
Emmanuel de WARESQUIEL

368 pages
Résumé
-20%
 
Nouvelle histoire de la Révolution française de Jean-Clément MARTIN
Prix : 21,60 €
Prix Public: 27 €
ajouter Nouvelle histoire de la Révolution française de Jean-Clément MARTIN au panier
 
Description
Nouvelle histoire de la Révolution française
Jean-Clément MARTIN

648 pages
Résumé
Ce livre entend proposer d'autres perspectives pour comprendre le déroulement même des faits, en replaçant la Révolution française dans la continuité de l'histoire nationale depuis 1770. La démarche suivie vise en effet à réinterpréter les événements, manifestations et démonstrations, autant que les déclarations et les discours des acteurs les plus connus. Qu'il s'agisse de l'apparition du mouvement révolutionnaire, de l'usage de la terreur, des atrocités en Vendée ou de l'entrée dans des guerres de conquête, tout s'explique par les rapports de force entre factions et partis antagonistes. Se dessine ainsi l'itinéraire d'une aventure collective qui s'engage presque unanimement dans une entreprise de régénération, et qui se transforme peu à peu en une authentique révolution. Les contraintes imposées par une guerre inexpiable, où la défaite signifiait la disparition de la nation, radicalisèrent les choix au point de changer la nature même de la Révolution, de diviser entre eux ses partisans et de la faire évoluer, chaotiquement, entre coups d'Etat et révolutions de palais. Seul un général ambitieux, en imposant un nouveau régime, parvint à rétablir la paix.
Nouvelle histoire des guerres de Vendée de Gérard Guicheteau - Jean-Joël Brégeon
Prix : 23,90 €
ajouter Nouvelle histoire des guerres de Vendée de Gérard Guicheteau - Jean-Joël Brégeon au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Nouvelle histoire des guerres de Vendée
Gérard Guicheteau - Jean-Joël Brégeon

416 pages
Résumé
Les guerres de Vendée, qui s'étendent de 1793 à 1832, ont suscité l'émulation de bien des historiens. Surtout la principale, qui éclate en pleine Révolution, en mars 1793, et s'éternise jusqu'en mai 1796. Il s'agit d'une guerre civile, la plus sanglante qu'ait connue la France depuis les guerres de Religion au XVIe siècle. La plus féroce jusqu'à nos jours. Faute de mieux, on l'a appelée ainsi car l'épicentre en était le département de la Vendée. Mais elle s'est répandue ensuite, touchant presque tout l'Ouest du pays. L'ambition des auteurs a été d'en proposer une nouvelle lecture qui ne désigne pas les « méchants » pour mieux exalter les « bons ». L'histoire partisane a toujours procédé ainsi, empêchant toute compréhension, toute réflexion proprement historique. Le commentaire, laudateur ou dépréciatif, l'emporte sur le simple exposé des faits. Les historiens favorables aux Vendéens royalistes ont donné des récits qui jouent de la victimisation pour mieux apitoyer leurs lecteurs. Les historiens républicains, de filiation jacobine, ont minimisé les souffrances des vaincus, souligné leur sauvagerie, pour mieux exalter l'héroïsme des Bleus. Des hommes à Paris (Robespierre, Couthon, Barère...) et sur place (Carrier, Turreau, Francastel...) ont participé à ce processus alors inédit. Ils l'ont décidé, appliqué et se sont félicités des résultats. Ce fut là comme le péché originel, matriciel, de la République française, identifiée pour longtemps à la Terreur.
Plaidoirie d'outre-tombe de Michel Laval
Prix : 18 €
ajouter Plaidoirie d'outre-tombe de Michel Laval au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Plaidoirie d'outre-tombe
Michel Laval

256 pages
Résumé
« Ecoutez-moi ! Je me nomme Pierre Victurnien Vergniaud. Je vous parle d'outre-tombe. Je fus traduit le 24 octobre 1793 devant le Tribunal révolutionnaire avec vingt autres députés de la Convention sous l'accusation d'une conspiration imaginaire contre l'unité et l'indivisibilité de la République, la liberté et la sûreté du peuple français. » On les appelait les Girondins, et bien sûr Vergniaud, l'avocat qui était leur leader charismatique, n'eut pas l'occasion de proférer ces paroles, car au bout de deux séances houleuses, le tribunal aux ordres de Robespierre décida de les envoyer directement à l'échafaud. Ainsi périrent des élus qui avaient été parmi les premiers artisans de la Révolution, mais qui avaient eu le tort de s'opposer à la Terreur. Michel Laval a retrouvé les notes que Vergniaud a prises en prison pour préparer son procès. Il lui donne la parole dans un plaidoyer émouvant qui récuse les accusations absurdes portées contre les Girondins et fait la démonstration que le pire ennemi de la Révolution fut la minorité extrémiste qui s'afficha comme son seul représentant légitime.
 
Quatre-vingt quinze de Loris Chavanette
Prix : 26 €
ajouter Quatre-vingt quinze de Loris Chavanette au panier
 
Description
Quatre-vingt quinze
Loris Chavanette

397 pages
Résumé
La chute de Robespierre et la fin de la Terreur font entrer la Révolution dans une nouvelle ère, en rupture avec l'idéologie jacobine. Au fil des luttes politiques est renouvelé le projet de sortir de la Révolution par le droit, par la porte libérale. Mais est-il encore possible de réenchanter la Révolution ? Dans le sillage de François Furet et de Mona Ozouf, Loris Chavanette souligne l'impossible « rattrapage » de la Révolution en 1795, au temps de la Convention nationale finissante. Réparations à l'égard des vaincus de la Terreur, politique de répression visant les « terroristes » (procès politiques de Carrier et Fouquier-Tinville), recours à l'armée qui devient progressivement une force politique à part entière... Cette histoire peu connue de 1795 est aussi un essai sur la justice d'exception, la violence révolutionnaire et les limites du recours à l'arbitraire par le pouvoir politique dans les démocraties. Comment concilier le respect des libertés individuelles et le salut public ? La France après le 9 Thermidor offre une cruciale mise en perspective historique de cette question ô combien d'actualité.