Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > XIXè siècle > Révolutions

XIXè siècle - Révolutions

Vernet Horace, Combats dans la rue de Soufflot à Paris, le 25 juin 1848 , vers 1848/1849.
Berlin, Deutsches Historisches Museum.
Ph. © Akg-images.



Histoire de la révolution de 1848 de ALPHONSE DE LAMARTINE
Prix : 19 €
ajouter Histoire de la révolution de 1848 de ALPHONSE DE LAMARTINE au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Histoire de la révolution de 1848
ALPHONSE DE LAMARTINE

592 pages
Résumé
Dans cette Histoire de la révolution de 1848, publiée un an après les événements, Lamartine porte un regard précieux sur ce que la France vient de vivre. Il a été un acteur majeur du mouvement, n'hésitant pas à payer de sa personne pour peser sur le cours de l'histoire. Mais, quoique député à l'époque, il n'apparaît en rien comme un homme politique traditionnel, pas plus qu'il ne fait partie de ces révolutionnaires « professionnels », de ces idéologues de « l'esprit quarante-huitard ». D'une certaine manière, ce républicain de raison est un homme du « juste milieu ». En décrivant les prémices de la révolution, son déroulement, les attitudes des uns et des autres, il offre au lecteur une réflexion pertinente, bien loin de l'image du poète romantique qui est la sienne, et plus proche de celle de l'historien engagé qu'il fut également.
-50%
La Révolution de 1848
Prix : 26 €
Prix Public: 52 €
ajouter La Révolution de 1848 de  au panier
 
Description
La Révolution de 1848


1344 pages
Résumé
Ce coffret « Focus » réunit trois oeuvres à la fois différentes et complémentaires, proposant ainsi une appréhension riche et globale de la révolution de février 1848. Dans son célèbre Quarante-Huit, Jean Cassou se livre à une analyse des plus fines qui soient, décrivant en détail les acteurs et leurs idées. A noter qu'il rédigea son texte en 1939, à la veille de l'effondrement de la IIIe République, que le conflit de 1848 contribua à faire naître. Dans ses Confessions d'un révolutionnaire, Pierre Joseph Proudhon fait part de son amertume face aux espoirs suscités par la révolution, et dont beaucoup se sont révélés inatteignables. Enfin, si l'on retient d'Alphonse de Lamartine qu'il fut un immense poète, il est plus rarement fait état de son rôle politique. Aussi, dans son Histoire de la révolution de 1848 (paru en 1849), il porte un regard précieux sur ce que le pays vient de traverser. Une sélection opérée par Pierre Vallaud, qui, tout en présentant les oeuvres, explique la pertinence de son choix.
Le Coup d'Etat du 2 décembre 1851 de Patrick Lagoueyte
Prix : 25 €
ajouter Le Coup d'Etat du 2 décembre 1851 de Patrick Lagoueyte au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Le Coup d'Etat du 2 décembre 1851
Patrick Lagoueyte

352 pages
Résumé
Ce livre présente une étude originale et complète d'un événement pourtant fréquemment étudié : le coup d'Etat du 2 décembre 1851, organisé par Louis Napoléon Bonaparte contre les institutions républicaines dont il était le premier président élu au suffrage universel masculin. Une étude originale parce qu'à la différence de celles qui l'ont précédée, elle ne se limite pas aux organisateurs du coup, le Prince-Président, Morny et Maupas. Elle décrit en effet l'opération et sa contestation dans son ampleur nationale, avec la diversité des situations provinciales. Longtemps ignorés, les relais locaux sont au coeur du travail de Patrick Lagoueyte qui restitue leur action : préfets, militaires, magistrats, etc. Une étude complète car elle ne s'intéresse pas seulement aux journées du coup d'Etat, mais s'étend aux premiers mois qui le suivent. Débordant d'initiatives, le futur Napoléon III jette alors les bases d'une dictature destinée à éradiquer l'opposition républicaine. Marquée par un recul politique et par une justice d'exception, cette époque est aussi celle d'une accélération de l'entrée de la France dans l'ère de la communication et de la modernité.
-50%
Le Crépuscule des révolutions (1848-1871) de Quentin Deluermoz
Prix : 12,50 €
Prix Public: 25 €
ajouter Le Crépuscule des révolutions (1848-1871) de Quentin Deluermoz au panier
 
Description
Le Crépuscule des révolutions (1848-1871)
Quentin Deluermoz

432 pages
Résumé
Comme le suggère le pluriel du titre, le cycle d'événements qui enserre la période 1848-1871 voit deux révolutions tuées dans l'oeuf : le laboratoire d'expériences politiques que constituent ces années paraît ainsi condamné à des réussites éphémères et artificielles. La Révolution, qui semblait unique dans l'histoire et vouée à ramener les choses dans l'ordre, selon les uns, ou à créer le désordre, selon les autres, fait mentir les deux parties et s'enraye dans une suite de parodies d'elle-même. Pourtant, ces réitérations, ces ruptures, ces réarrangements incessants forgent une culture postrévolutionnaire plus discrète mais qui, en l'accoutumant au suffrage universel et à la proclamation des libertés civiles, n'en fera pas moins basculer le pays dans la République.
Le Paris de la Commune 1871 de Claude Rey - Jacques Rougerie - Jean-Louis Robert - Laure Godineau - Sylvie Aprile
Prix : 28 €
ajouter Le Paris de la Commune 1871 de Claude Rey - Jacques Rougerie - Jean-Louis Robert - Laure Godineau - Sylvie Aprile au panier
 
Description
Le Paris de la Commune 1871
Claude Rey - Jacques Rougerie - Jean-Louis Robert - Laure Godineau - Sylvie Aprile

180 pages
Résumé
Ce livre présente Paris sous la Commune au travers d'approches très diversifiées. C'est que la Commune est fondamentalement polysémique, tant patriotique qu'internationaliste, tant républicaine que socialiste révolutionnaire ou fédéraliste, tant montagnarde que proudhonienne. La Commune quasi-libertaire de Courbet et des artistes plasticiens coexiste avec la Commune rigoureuse, voire autoritaire, du procureur Rigault. Paris n'est d'ailleurs pas tout acquis à la Commune. On y trouve aussi des indifférents, des attentistes et des adversaires, pas tous « francs-fileurs » à Versailles. La Commune de Paris est souvent réduite à l'image spectaculaire et terrible des barricades et de la Semaine sanglante, mais on a aussi vécu à Paris pendant soixante-douze jours, en 1871, une expérience au quotidien, appuyée sur la volonté de construire une démocratie active et sociale. La participation des étrangers et des femmes à la Commune, d'une ampleur inédite, est un signe que cet événement est aussi l'entrée de Paris dans la modernité du XXe siècle. Ce livre bénéficie d'une très riche illustration, rarement éditée et provenant de collections privées.
-50%
Les Confessions d'un révolutionnaire de Pierre-Joseph Proudhon
Prix : 8,50 €
Prix Public: 17 €
ajouter Les Confessions d'un révolutionnaire de Pierre-Joseph Proudhon au panier
 
Description
Les Confessions d'un révolutionnaire
Pierre-Joseph Proudhon

416 pages
Résumé
Les Confessions d'un révolutionnaire ont été publiées en 1849 dans La Voix du peuple. Au moment où Pierre Joseph Proudhon les écrit, il fait partie, sans l'ombre d'un doute, des perdants des événements qui viennent de se dérouler. Les grands espoirs que certains avaient mis dans la révolution se sont révélés inatteignables face à un « pays réel » et à des politiciens chevronnés, décidés à mettre un terme à un mouvement qu'ils percevaient comme extrêmement dangereux. Dès lors, avec honnêteté et lucidité, l'auteur de Qu'est-ce que la propriété ? s'interroge sur les raisons de cet échec, n'occultant à aucun moment les facteurs qui ont contribué à la confiscation de la révolution. Pour autant, cela ne l'empêche pas de demeurer fidèle à lui-même et à ses idées, même dans la défaite et dans l'adversité. Bien au contraire.
-40%
Quarante-Huit de Jean Cassou
Prix : 9,60 €
Prix Public: 16 €
ajouter Quarante-Huit de Jean Cassou au panier
 
Description
Quarante-Huit
Jean Cassou

304 pages
Résumé
C'est à une véritable « anatomie » de la révolution que se livre ici Jean Cassou. En effet, il ne se contente pas d'en faire le récit, mais en décrit, de manière thématique, les acteurs et les idées, et en analyse les tenants et les aboutissants. Ainsi, en expliquant les facteurs qui l'ont déclenchée et les mécanismes qui l'ont animée, il en fait apparaître toutes les spécificités. Il montre que, loin de l'image caricaturale qui en a été donnée, cette révolution - avortée ou confisquée, comme on voudra - occupe une place essentielle dans la construction de la démocratie et de la République en France. Ecrit en 1939, à la veille de l'effondrement de la IIIe République - que le conflit de 1848 a contribué à faire naître -, cet ouvrage permet de comprendre tous les ressorts de cette page de l'histoire, et plus généralement du « mouvement » révolutionnaire.