Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > XXè siècle > Totalitarisme

XXè siècle - Totalitarisme

Hitler saluant la foule du balcon de la chancellerie du Reich, octobre 1938.
Ph. © Akg-images / Ullstein Bild.



-40%
Conversations Hitler-Mussolini de Pierre Milza
Prix : 14,40 €
Prix Public: 24 €
ajouter Conversations Hitler-Mussolini de Pierre Milza au panier
 
Description
Conversations Hitler-Mussolini
Pierre Milza

408 pages
Résumé
De juin 1934 à juillet 1944, Hitler et Mussolini se sont rencontrés à dix-huit reprises, accompagnés le plus souvent de leur ministre des Affaires étrangères, Ribbentrop pour l'Allemagne, Ciano pour l'Italie. Que se sont-ils dit ? De quoi ont-ils parlé ? Et en quelle langue, car il ne faut pas oublier que si le Duce pratiquait assez couramment la langue de son interlocuteur, celui-ci ne s'exprimait qu'en allemand. Pour examiner cette question, l'historien dispose, conservés dans les archives diplomatiques des deux pays, des procès-verbaux des réunions au sommet. Certes, mais leur principal interprète, Paul Otto Schmidt, nous le dit : il s'agit de documents rédigés par lui-même, captés à l'écoute d'un Führer tonitruant, dont les péroraisons, véritables déluges logomachiques, pouvaient durer plus de deux heures, puis traduits en italien et soumis à la lecture sourcilleuse des deux dictateurs. Heureusement, les sources « secondaires » ne manquent pas (Mémoires, correspondances, témoignages divers), qui nous permettent de suivre au jour le jour, et jusque dans les moindres détails, le déroulement des entretiens entre Mussolini et Hitler, et de mieux comprendre comment deux personnages aussi dissemblables ont pu développer et entretenir jusqu'à la fin de leur vie une complicité dans le crime le plus monstrueux qu'ait connu l'histoire de l'humanité.
-60%
Dictionnaire de l'Italie fasciste de Philippe Foro
Prix : 11,20 €
Prix Public: 28 €
ajouter Dictionnaire de l'Italie fasciste de Philippe Foro au panier
 
Description
Dictionnaire de l'Italie fasciste
Philippe Foro

400 pages
Résumé
Voici plus de quatre-vingt-dix ans, la marche sur Rome permettait à Mussolini et au parti national fasciste d'accéder au pouvoir. Pendant une double décennie - le « ventennio fasciste » -, le régime n'a cessé de combiner affirmations idéologiques et utilisation des circonstances pour aboutir progressivement à l'instauration d'une dictature, à un système totalitaire et à une politique de puissance entraînant la participation au second conflit mondial. Hostile à l'Anschluss avant de s'y rallier, peu enclin à l'antisémitisme avant d'adopter des mesures de discrimination, le fascisme n'a cessé d'évoluer au fil du temps ; mais, s'il présente des contours mouvants, il apparaît néanmoins qu'il a bénéficié d'un véritable consensus populaire. Ce dictionnaire présente toute la complexité du phénomène à la lumière du profond renouvellement historiographique qui a eu lieu ces dernières années, notamment en Italie. L'ouvrage aborde la dimension politique, idéologique, économique, militaire, coloniale, mais aussi sociale et culturelle, sans oublier les rituels et les symboles imposés par le régime. L'antifascisme et sa répression sont également étudiés, et une large place est faite aux dignitaires du régime. Enfin, l'historiographie du fascisme est aussi traitée, avec des entrées sur les points en débat et les interprétations du phénomène.
Eichmann avant Jérusalem de Bettina Stangneth
Prix : 26,90 €
ajouter Eichmann avant Jérusalem de Bettina Stangneth au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Eichmann avant Jérusalem
Bettina Stangneth

672 pages
Résumé
Lors de son procès à Jérusalem en 1961, Adolf Eichmann se présenta comme un petit bureaucrate qui n'aurait fait qu'obéir aux ordres. Envoyée par le New Yorker pour couvrir le procès, Hannah Harendt écrivit quant à elle qu'Eichmann était certes un criminel antisémite notoire devant être châtié, mais qu'il n'aurait fait preuve d'aucun fanatisme particulier : davantage préoccupé par sa carrière qu'autre chose, il aurait été incapable de distinguer le bien du mal. Cette thèse dite de la « banalité du mal » déclencha un tollé lors de sa parution. Très respectueuse de la grande spécialiste du totalitarisme, la philosophe et historienne allemande Bettina Stangneth démontre ici, nouveaux documents à l'appui - et l'on en reste saisi d'effroi -, que cette thèse ne saurait s'appliquer à celui qui fut l'un des plus grands artisans de la solution finale. Comment pourrait-il en aller autrement alors que, fuyant en Argentine avec la complicité du Vatican en 1950, celui qui s'assura que les Juifs soient massacrés dans les camps de la mort osa déclarer que même si l'Allemagne nazie perdait la guerre, il sauterait dans la tombe avec joie parce qu'avoir cinq millions de victimes sur la conscience lui procurait une intense satisfaction ? S'il n'était que cela, cet ouvrage salué par la critique mondiale serait déjà un grand livre. Mais il y a plus. Il démontre qu'aujourd'hui encore l'abcès Eichmann est loin d'être vraiment percé.
-30%
Fascisme français ?
Prix : 14 €
Prix Public: 20 €
ajouter Fascisme français ? de  au panier
 
Description
Fascisme français ?


200 pages
Résumé
La France fut-elle le laboratoire du fascisme avant d'en être la plus pure réalisation avec le régime de Vichy ? C'est la thèse défendue de livre en livre par l'historien israélien Zeev Sternhell, objet d'une controverse à rebondissements avec ses collègues français (Michel Winock, Serge Berstein, Pierre Milza...). Au-delà des querelles de personnes, une mise au point dépassionnée s'impose sur les théories de Zeev Sternhell. Les auteurs s'y emploient dans ce livre, avec le concours d'historiens français comme Alain-Gérard Slama, Jean-Pierre Azéma ou Paul Thibaud. Non, le fascisme ne fut jamais en France un mouvement de masse. Et, s'il y eut bien une « imprégnation fasciste » dans les années 1930, elle fut surtout le fait d'intellectuels dont Zeev Sternhell grossit l'influence. Une analyse sans concession, qui déconstruit le mythe des « origines françaises du fascisme ».
Korruption ! de Frank Bajohr
Prix : 24 €
ajouter Korruption ! de Frank Bajohr au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Korruption !
Frank Bajohr

352 pages
Résumé
Que se passe-t-il lorsque la corruption s'installe au coeur de l'appareil étatique ? Qu'advient-il du peuple qui ne l'accepte pas ? De celui qui ferme les yeux ? Parler corruption à l'époque nazie n'est pas la première chose qui vient à l'esprit de celui à qui l'on a raconté l'horreur de la guerre, de la Shoah. Cet ouvrage vient combler un vide historiographique et nous dit ceci : le régime nazi supposait un appareil corrupteur quasi organique. Un système qui récompensait les plus fidèles, qui rendait riches les plus zélés, puisant ses ressources en spoliant les bannis. Un système que peu ont remis en cause. Le texte de Frank Bajohr ne laisse rien au hasard. Sa connaissance aiguë du sujet associée à sa maîtrise de l'historiographie révèlent une surprenante vérité : l'argent, plus que l'idéologie, était le socle du nazisme. Les S.S. et leur cupidité sans limites en sont une preuve glaçante. En lisant cette étude, on comprend mieux l'impact de la corruption à une telle échelle, pas seulement sous le joug d'Hitler mais également dans nos sociétés contemporaines.
-40%
La Dernière Révolution de Mao de Michael Schoenhals - Roderick MacFarquhar
Prix : 21 €
Prix Public: 35 €
ajouter La Dernière Révolution de Mao de Michael Schoenhals - Roderick MacFarquhar au panier
 
Description
La Dernière Révolution de Mao
Michael Schoenhals - Roderick MacFarquhar

784 pages
Résumé
On ne saurait comprendre la volonté de la Chine communiste de devenir une superpuissance capitaliste sans remonter à la source, traumatique : la Révolution culturelle. Lancée en 1966 par Mao Tsé-toung, cette « guerre civile générale » visait à défaire « les éléments de la bourgeoisie infiltrés dans le Parti, le gouvernement, l'armée et la culture ». En juillet 1968, après que la jeunesse chinoise eut, sous l'influence de Mao, mené une terrible « lutte des classes », celui-ci décide froidement de briser les activités révolutionnaires, et contraint douze millions de jeunes à travailler aux champs ou en usine pour endiguer l'effondrement de l'économie. Le retour sanglant à l'ordre bureaucratique affectera cent millions de personnes (vies perturbées par les événements) et le nombre de morts serait d'un million. La révolution culturelle de Mao fut le baroud d'honneur du conservatisme chinois, l'ultime tentative de perpétuer dans la modernité occidentale une essence proprement chinoise.
-40%
Le Chemin des forçats de Alexandre Soljénitsyne
Prix : 12 €
Prix Public: 20 €
ajouter Le Chemin des forçats de Alexandre Soljénitsyne au panier
 
Description
Le Chemin des forçats
Alexandre Soljénitsyne

288 pages
Résumé
Composé au bagne entre 1948 et 1952, ce long poème autobiographique constitue une étape essentielle dans l'édification de l'oeuvre en prose qu'entreprendra Soljénitsyne une fois libéré. A l'origine, la forme versifiée était destinée à favoriser la mémorisation : le texte sitôt composé était appris par coeur, puis détruit. Le poème suit le « chemin » emprunté par son jeune héros : son enfance à Rostov-sur-le-Don dans une famille pauvre et persécutée, sa « double foi », chrétienne par tradition familiale, communiste par éducation et conviction, et, surtout, son engagement dans les combats de la Seconde Guerre mondiale, jusqu'à son arrestation. Cette suite de portraits et de scènes décrivant une Russie stalinienne déchirée est aussi l'amorce de la quête historique, culturelle, morale, spirituelle que poursuivra, sa vie durant, l'auteur de L'Archipel du goulag, figure emblématique de la dissidence sous le régime soviétique, prix Nobel de littérature en 1970.
Le Procès de Ravensbrück de Marie-Laure Le Foulon
Prix : 19,50 €
ajouter Le Procès de Ravensbrück de Marie-Laure Le Foulon au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Le Procès de Ravensbrück
Marie-Laure Le Foulon

272 pages
Résumé
Hambourg, décembre 1946. Au procès de Ravensbrück, Germaine Tillion (1907-2008) témoigne. De cette horreur nazie, elle tirera en 1988 un livre magnifique d'intelligence et de dignité, Ravensbrück. Marie-Laure Le Foulon revient sur ce procès et sur le parcours de cette ethnologue entrée l'année dernière au Panthéon, aux côtés de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, de Pierre Brossolette et de Jean Zay. Mais, surtout, elle propose des articles inédits tirés de Voix et visages, le bulletin de l'association nationale des anciennes déportées et internées de la Résistance, dans lesquels Germaine Tillion commente à chaud les débats sur ces assassins. L'occasion aussi de réentendre cette grande figure de la liberté et de la conscience humaine.
-40%
Les Origines de la Shoah de Henry Friedlander
Prix : 16,20 €
Prix Public: 27 €
ajouter Les Origines de la Shoah de Henry Friedlander au panier
 
Description
Les Origines de la Shoah
Henry Friedlander

528 pages
Résumé
Le meurtre en masse des handicapés, des Tziganes et des Juifs fut l'acte inaugural de la solution finale, dont l'idéologie était fondée sur le sang et la race. Toute personne atteinte d'un quelconque handicap (arriérés, aveugles, sourds, épileptiques, handicapés physiques) était jugée potentiellement dangereuse pour le « capital biologique » et était assassinée. La technique élaborée dans le « programme d'euthanasie » (Aktion T4) y fut testée et sans cesse réemployée. C'est cette continuité entre « euthanasie » et solution finale que décortique ici Henry Friedlander. A cet égard, il montre que la mise à mort des Juifs handicapés, d'abord à titre individuel, puis collectivement, est un maillon capital qui préfigure la solution finale de l'automne 1941. La publication de ce livre, il y a vingt ans, a imposé l'auteur comme l'un des grands noms des Holocaust Studies.
 picto focus vidéo
Mémorial du génocide des Arméniens
Prix : 30 €
ajouter Mémorial du génocide des Arméniens de  au panier
 
Description
Mémorial du génocide des Arméniens


512 pages
Résumé
Ce volume présente la totalité des connaissances actuelles sous forme d'illustrations, de tableaux démographiques, de fac-similés de textes législatifs et de discours officiels accompagnés des analyses des auteurs. Il s'organise chronologiquement : La Genèse du processus et le Contexte de guerre (juillet 1914-mars 1915) expose les événements politiques et militaires de la période, les choix législatifs et économiques constituant le creuset qui amènera les premiers massacres. Le Génocide des Arméniens de l'Empire ottoman (avril 1915-décembre 1916) présente la carte générale des axes de déportation et celle des principaux sites d'extermination. Elles sont accompagnées d'une description des camps de concentration et d'extermination. Enfin, Après le génocide, éradication et conséquences (1917-1923) décrit les ultimes massacres dans le Caucase et en Azerbaïdjan persan, revient sur la fin de l'Empire ottoman pour se terminer sur les débats, jugements et procès qui se déroulent du côté des bourreaux, la situation des rescapés et des orphelins.
Policier de Staline de Pierre Deriabine
Prix : 19 €
ajouter Policier de Staline de Pierre Deriabine au panier
 
Description
Policier de Staline
Pierre Deriabine

270 pages
Résumé
Le 15 février 1954, le K.G.B. perd la trace de Pierre Deriabine, chef du contre-espionnage soviétique en Autriche. Une chasse à l'homme est aussitôt déclenchée, avec ordre de le ramener à Moscou mort ou vif. L'implacable poursuite n'aboutira pas. Le fugitif trouve refuge aux Etats-Unis. Pierre Deriabine est le premier grand « défectionnaire » soviétique passé à l'Ouest après la mort de Staline. Contrôle de la population, espionnage de tous par tous, déportations et enlèvements, délations et provocations, enquêtes et contre-enquêtes, surveillance des enquêteurs, épuration des policiers, purges permanentes : l'ancien policier décrit les techniques de base du stalinisme. II démonte les rouages impitoyables d'une des machines répressives les plus dévastatrices : la police secrète de Staline. Ses révélations sont de la première importance. La structure du K.G.B., le fonctionnement de sa section austro-allemande, les opérations de son « poste » viennois n'ont pas de secret pour lui. Sa connaissance de la Sécurité d'Etat, de ses hommes, de leur mentalité, de leurs méthodes est si profonde qu'elle permet pour la première fois de comprendre la logique du monde soviétique. Car Deriabine a fait ses preuves aux trois points cardinaux de l'exercice opérationnel du pouvoir : le renseignement soviétique à l'étranger où il occupait un poste-clé, le parti communiste où il fut secrétaire, les forces de sécurité du Kremlin dans lesquelles il fut officier.
-20%
Staline contre Trotski de Alain FREREJEAN
Prix : 17,60 €
Prix Public: 22 €
ajouter Staline contre Trotski de Alain FREREJEAN au panier
 
Description
Staline contre Trotski
Alain FREREJEAN

320 pages
Résumé
Certains voient en Trotski le champion des prolétaires du monde entier, le prophète de l'égalité universelle, des conseils d'usines, de la terre à ceux qui la cultivent. Staline, au contraire, serait le nouveau tsar, claquemuré dans le Kremlin avec une nouvelle classe de privilégiés, la nomenklatura, une poignée de bureaucrates monopolisant datchas et magasins d'Etat. Tiré de l'excellent documentaire Duels (France 5), ce livre réunit des entretiens avec Hélène Carrère d'Encausse, Alexandre Adler, Stéphane Courtois, Jean-Jacques Marie, Alexandre Sumpf, Nicolas Werth et Serge Wolikow (le film diffusé sur France 5 n'en présentait que des extraits). Alain Frerejean les amalgame et les complète par une multitude d'informations puisées aux sources les plus récentes.
 picto focus vidéo
Tout sur Mein Kampf de Claude QUÉTEL
Prix : 14,90 €
ajouter Tout sur Mein Kampf de Claude QUÉTEL au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Tout sur Mein Kampf
Claude QUÉTEL

288 pages
Résumé
On aurait pu croire que la bible du nazisme était tombée dans les oubliettes de l'histoire quand une violente polémique a surgi à l'automne 2015 à propos de son éventuelle réédition. Nombreux sont ceux qui s'y opposent au motif que ce serait faire la publicité des thèses du Führer ; d'autres estiment qu'il est absurde d'interdire « un document de premier ordre pour comprendre la Seconde Guerre mondiale ». Claude Quétel mène l'enquête en répondant à dix questions cruciales : qui était Hitler avant Mein Kampf ? Dans quelles circonstances l'ouvrage a-t-il paru ? Que dit-il ? Annonce-t-il les crimes à venir du nazisme ? Est-ce le seul livre d'Hitler ? Quelle fut sa diffusion en Allemagne ? La France a-t-elle ignoré Mein Kampf ? Quels autres pays l'ont publié ? A-t-il été mis en cause à l'issue de la guerre ? Qu'est devenu Mein Kampf aujourd'hui ?