Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > XXè siècle > Biographies

XXè siècle - Biographies

Winston Churchill faisant le signe de la victoire à Londres.
Ph. © The Picture Desk / Collection Dagli Orti.



 
Atatürk de Fabrice Monnier
Prix : 22,50 €
ajouter Atatürk de Fabrice Monnier au panier
 
Description
Atatürk
Fabrice Monnier

350 pages
Résumé
Atatürk demeure l'icône de la Turquie moderne. Nul ne conteste qu'il fut un chef de guerre hors pair et un législateur inspiré. Mais il était aussi un tyran sans scrupules et le persécuteur implacable des minorités religieuses. Jeune Turc ambitieux, officier d'état-major plein d'allant, ardent républicain, politicien madré... Les contradictions ont la vie dure dès qu'il s'agit d'évoquer la figure à multiples facettes du fondateur de la première république laïque en « terre d'islam », personnage énigmatique et paradoxal. Nourri des recherches les plus récentes, l'ouvrage de Fabrice Monnier retrace cette vie menée tambour battant, dans le contexte d'un Empire ottoman en faillite où les passions politiques, le jeu cynique des grandes puissances, l'intolérance religieuse et les rivalités ethniques entraînent mouvements de populations, déportations et assassinats de masse. Un livre essentiel pour comprendre la Turquie d'aujourd'hui.
Churchill et la France de Christian Destremau
Prix : 24 €
ajouter Churchill et la France de Christian Destremau au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Churchill et la France
Christian Destremau

416 pages
Résumé
Winston Churchill est incontestablement le plus francophile de tous les dirigeants étrangers de la Seconde Guerre mondiale. Il faut dire que la relation entre les Churchill et la France a de profondes racines : on compte dans la généalogie de Winston des ascendants français à la fois du côté de son père et de sa mère. La grand-mère maternelle de Winston Churchill est une Américaine aimant les mondanités et ayant vécu à Paris de 1867 à 1873, ce qui explique qu'à l'instar de sa mère, il parle très tôt le français. C'est ensuite par ses activités politiques et militaires qu'il ne cessera d'entretenir des liens particuliers avec la France, jusqu'à la rencontre historique avec De Gaulle. Enfin, ce sont ses intérêts d'homme qui l'ont poussé à venir et revenir en France, admiratif d'une culture et d'un savoir vivre différent, comblé, surtout, par la beauté des lieux. Christian Destremau, en croissant les sources britanniques et françaises, donne à lire cette relation unique. Il en ressort un Churchill très humain, en un temps ou la France regardait encore avec admiration de l'autre côté du Chanel.
Corap de Max Schiavon
Prix : 23,50 €
ajouter Corap de Max Schiavon au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Corap
Max Schiavon

404 pages
Résumé
Issu d'un milieu très modeste, André Corap est un élève surdoué qui sort premier de Saint-Cyr, le plus jeune de sa promotion. Il est brillant, audacieux, et toute sa carrière n'est qu'une suite de réussites. Promu général en 1929, il est d'abord chef d'état-major du général Weygand, puis commande successivement la division d'Alger et les troupes du Maroc. En 1937, il est placé à la tête de la deuxième région militaire à Amiens où il prépare du mieux qu'il peut la guerre qu'il voit venir et annonce depuis longtemps. A l'automne 1939, il prend le commandement de la neuvième armée et la mène à la bataille en mai 1940 entre Namur et Charleville-Mézières. Mais ses unités disparates et mal équipées ne font pas le poids face aux corps blindés d'élite de la Wehrmacht. Qui était vraiment André-Georges Corap ? A-t-on perdu la guerre de 1940 à cause de lui ? Quelles responsabilités porte-t-il ? Telles sont les questions auxquelles Max Schiavon, avec érudition et talent, répond dans le présent ouvrage.
-60%
Edvard Benes de Antoine Mares
Prix : 10,40 €
Prix Public: 26 €
ajouter Edvard Benes de Antoine Mares au panier
 
Description
Edvard Benes
Antoine Mares

506 pages
Résumé
Edvard Benes (1884-1948) est une des figures majeures de l'histoire tchèque. Ministre des Affaires étrangères puis président de la République tchécoslovaque, il a traversé la fin des empires européens en 1918, la confrontation avec le monde hitlérien, le passage de l'Europe orientale sous tutelle soviétique. Si Benes a été l'objet de nombreux travaux en pays tchèques, c'est qu'il est au coeur de diverses polémiques. Au niveau européen, son nom est lié à la fin de l'Empire austro-hongrois, à la Conférence de la Paix de la région parisienne, à la politique de l'entre-deux-guerres. Mais ce sont surtout les accords de Munich des 29 et 30 septembre 1938 qui sont associés à son nom. Benes n'a fait l'objet d'aucune biographie en français. Croisant des archives françaises, tchèques et slovaques, ce volume comble une véritable lacune - il n'existait jusqu'alors aucune biographie en français - en offrant un portrait riche et nuancé.
Georges Pompidou de Jean-Pierre Bat - Pascal Geneste
Prix : 21 €
ajouter Georges Pompidou de Jean-Pierre Bat - Pascal Geneste au panier
 
Description
Georges Pompidou
Jean-Pierre Bat - Pascal Geneste

176 pages
Résumé
Il y a soixante-dix ans, Georges Pompidou devenait le principal collaborateur du général de Gaulle. Prisonnier du mythe gaullien, réduit à l'image du dauphin au destin brisé par la maladie, Pompidou n'est aujourd'hui, pour beaucoup, plus qu'un souvenir. Pourtant, il a été l'un des principaux artisans de la Ve République, d'abord en participant à la rédaction de sa constitution, ensuite en en devenant le Premier ministre, de 1962 à 1968, enfin en succédant au général de Gaulle, en 1969, à la tête de l'Etat. Au-delà des événements exceptionnels qui ont jalonné son existence, cette biographie invite à pénétrer l'univers pompidolien à travers le regard qu'il pose sur le monde de son temps, un regard qui privilégie un perpétuel questionnement entre sphère publique et espace privé, tradition et modernité. En s'appuyant sur quantité de documents inédits, les auteurs révèlent un homme d'Etat majeur, un témoin et acteur singulier d'une période faste, dont la vision du progrès se nourrit d'une certaine conception de la société.
Guderian de Heinz Guderian
Prix : 23,50 €
ajouter Guderian de Heinz Guderian au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Guderian
Heinz Guderian

560 pages
Résumé
« L'âme et le génie de la Blitzkrieg » : c'est en ces termes que le baron Hasso-Eccard von Manteuffel, l'un de ses anciens subordonnés, fera l'éloge de Heinz Guderian après-guerre. Il est vrai que Guderian est à l'origine de nombre d'innovations doctrinales, tactiques et techniques qui offriront à la Wehrmacht ses premiers succès. Théoricien inspiré et travailleur acharné, il a aussi démontré toute sa fougue et son talent au fil de ses campagnes : ses Panzers n'ont-ils pas conquis la Pologne à la vitesse de l'éclair, mis à genoux l'armée française à Sedan et ravagé les terres soviétiques ? Mais il s'agit d'une image chevaleresque construite de toutes pièces par l'intéressé à travers ses Mémoires publiés en 1954, en pleine guerre froide. S'ils sont une lecture indispensable pour l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, la réalité est bien différente : en témoigne sa nomination comme chef d'état-major adjoint de l'armée de terre, au lendemain de l'attentat manqué contre Hitler, en juillet 1944. Un poste qui, dans un tel contexte, ne pouvait revenir qu'à un fidèle du régime, un nazi exemplaire, ambitieux et dénué de scrupules. Ce qu'était assurément Heinz Guderian qui, en dépit de sa disgrâce en 1945, sut donner le change et échapper à toute condamnation.
-30%
Hermann Goering de François KERSAUDY
Prix : 19,25 €
Prix Public: 27,50 €
ajouter Hermann Goering de François KERSAUDY au panier
 
Description
Hermann Goering
François KERSAUDY

816 pages
Résumé
L'as de l'aviation allemande pendant la Première Guerre mondiale est devenu le deuxième personnage du IIIe Reich et n'a échappé à la pendaison que par le suicide, après le verdict du procès de Nuremberg. Ce héros de la Grande Guerre qui se reconnaît, au moins partiellement, dans les gesticulations de l'agitateur autrichien, lui apporte sa caution. Ainsi devient-il l'homme-orchestre du parti national-socialiste dans sa montée vers le pouvoir, occupant les places qu'on lui assigne pour neutraliser l'adversaire. Mais cette personnalité complexe, souvent victime de l'ivresse des cimes, conduit à bien des errances durant la guerre. Chef de la Luftwaffe, il amène Hitler à se fourvoyer aussi bien lors de la bataille d'Angleterre que lors de l'opération Barbarossa. Son appétence pour le luxe et l'art, son penchant pour la drogue ajoutent encore de la démesure au remarquable portrait qu'en dresse l'auteur.
-20%
Jean Jaurès de Gilles CANDAR - Vincent Duclert
Prix : 21,60 €
Prix Public: 27 €
ajouter Jean Jaurès de Gilles CANDAR - Vincent Duclert au panier
 
Description
Jean Jaurès
Gilles CANDAR - Vincent Duclert

688 pages
Résumé
Figure majeure de l'histoire française et européenne, personnage central de la République et du socialisme, premier mort de la Grande Guerre - il fut assassiné le 31 juillet 1914 -, Jean Jaurès (1859-1914) ne bénéficie pourtant pas d'une biographie à la hauteur de sa place dans l'histoire contemporaine. C'est chose faite aujourd'hui avec l'ouvrage des historiens Gilles Candar et Vincent Duclert, qui intègrent les acquis les plus récents de la connaissance. Mais ce livre propose aussi une interprétation de l'homme et de son action à travers l'idée du combat politique, intellectuel et moral que sut conduire Jaurès tout au long de sa vie. Il est une référence pour les sociétés, un emblème à gauche et parfois disputé à droite, une icône aussi pour des générations de militants, un objet d'étude enfin, sans cesse renouvelé. Cette biographie restitue la profondeur historique d'une vie de combats, portée par une conception humaine des personnes et des sociétés, déterminée à donner à la politique toute sa grandeur.
-30%
 picto focus vidéo
Joukov de Jean LOPEZ - Lasha Otkhmezuri
Prix : 19,60 €
Prix Public: 28 €
ajouter Joukov de Jean LOPEZ - Lasha Otkhmezuri au panier
 
Description
Joukov
Jean LOPEZ - Lasha Otkhmezuri

752 pages
Résumé
En retraçant la vie de Joukov grâce aux archives ouvertes après la chute du communisme, les auteurs plongent dans la vieille Russie paysanne du tsar Nicolas II, puis suivent un soldat à peine alphabétisé ballotté par la Première Guerre mondiale et la révolution de 1917. Le jeune cavalier Joukov fait ensuite ses armes durant la guerre civile et échappe par miracle aux purges sanglantes du stalinisme. Puis vient la Seconde Guerre mondiale : de la contre-offensive de Moscou en décembre 1941 à la victoire de Stalingrad, de Koursk à la prise de Berlin, Joukov est partout. Enfin, il joue un rôle majeur dans l'histoire de l'après-guerre, essuie deux disgrâces sévères, sauve Khrouchtchev et tente de réformer en profondeur l'armée soviétique. Au-delà du caractère proprement exceptionnel de l'homme et de son action, cet ouvrage ne dissimule rien des graves échecs de Joukov, de sa violence, de ses manques et erreurs, du très répressif appareil stalinien dont il sut tirer parti... Fascinés par le débarquement anglo-américain, par nos « libérateurs », nous oublions trop facilement que la guerre a été gagnée à l'est. Joukov en est le grand artisan. Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri le situent donc dans l'histoire militaire de la Seconde Guerre mondiale à sa juste place : la première.
-40%
 picto focus vidéo
Journal (1934-1944) de Alfred Rosenberg
Prix : 19,20 €
Prix Public: 32 €
ajouter Journal (1934-1944) de Alfred Rosenberg au panier
 
Description
Journal (1934-1944)
Alfred Rosenberg

688 pages
Résumé
Rares sont les leaders nazis qui ont tenu un journal intime. C'est pourquoi celui rédigé par Alfred Rosenberg - à ce jour encore inédit - est exceptionnel et passionnant. Perdu, disparu, mais en fait conservé par l'un des juges de Nuremberg, il a été redécouvert en 2013. Sa publication permet de comprendre de l'intérieur les idées de l'inspirateur de la politique d'Hitler. Fidèle de la première heure, il est le propagandiste hors pair de l'idéologie nazie qu'il a contribué à façonner. Hitler lui avait confié la charge de former les cadres du parti. Dans ce journal, on trouve le récit détaillé des grandes heures du IIIe Reich. Il donne libre cours à ses opinions sur l'Eglise catholique, qu'il faut mettre au pas - une de ses obsessions -, et, naturellement, sur les Juifs, objet d'une haine viscérale. A cet égard, il est le responsable des horreurs commises en Europe orientale (la Shoah par balles). Ce rôle dans l'holocauste a été longtemps sous-estimé par les historiens ; sous sa plume perce son fanatisme et sa fascination pour le Führer : il raconte ses déjeuners avec lui, mais aussi les réunions entre membres de sa garde rapprochée - il déteste Goebbels. Au lendemain de la Nuits des longs Couteaux, qui l'éprouve, il sent le besoin d'écrire pour ne rien oublier de ce qui se joue sous ses yeux, convaincu que ses pairs en font autant et qu'il doit donner sa version. Dans ces pages, il raconte avec fierté comment il organisa activement les pillages d'oeuvres d'art, en particulier en France. Et de se réjouir de la domination de l'Allemagne sur « l'ennemi héréditaire »...
Klaus Barbie de Peter Hammerschmidt
Prix : 24,90 €
ajouter Klaus Barbie de Peter Hammerschmidt au panier
 
Description
Klaus Barbie
Peter Hammerschmidt

450 pages
Résumé
Capitaine S.S. et chef de la Gestapo à Lyon pendant la Seconde Guerre mondiale, Klaus Barbie se rend célèbre par sa cruauté et son efficacité dans la lutte contre les résistants et la persécution des Juifs. En 1943, il arrête Jean Moulin et démantèle la quasi-totalité de la résistance régionale. A la Libération, Barbie se met au service des Américains qui, dans l'Allemagne occupée, n'hésitent pas à recruter parmi les anciens nazis des spécialistes de la lutte anticommuniste. C'est le début de la guerre froide et l'ennemi d'hier devient un précieux allié contre l'U.R.S.S. En 1951, désormais compromettant, il est exfiltré en Bolivie sous le nom de Klaus Altmann. Une fois sa vie reconstruite, il conseille activement les dictateurs boliviens et travaille aussi pour la C.I.A., et même pour les services secrets allemands ! Traqué notamment par Serge et Beate Klarsfeld, il faudra attendre 1983 pour que ses protections le lâchent et qu'il soit enfin extradé en France afin d'y être jugé. Le 4 juillet 1987, la cour d'assises du Rhône reconnaît Klaus Barbie coupable de dix-sept crimes contre l'humanité et le condamne à la prison à perpétuité. L'auteur s'est plongé pendant plus de quatre ans dans les archives américaines, allemandes, britanniques et françaises. Il a dû se battre contre les administrations qui lui refusaient l'accès à certains documents censés être accessibles aux chercheurs. Ce livre est le résultat d'un travail ambitieux et acharné.
L'Amiral d'Argenlieu de Thomas Vaisset
Prix : 24,50 €
ajouter L'Amiral d'Argenlieu de Thomas Vaisset au panier
 
Description
L'Amiral d'Argenlieu
Thomas Vaisset

595 pages
Résumé
L'amiral Georges Thierry d'Argenlieu est entré dans l'histoire sous les traits du « Carme naval ». Incarnation de l'alliance du sabre et du goupillon, il aurait déclenché la guerre d'Indochine en torpillant les efforts du général Leclerc en faveur d'une solution négociée avec Hô Chi Minh. Pourtant, la vie de ce très proche du général de Gaulle ne saurait se résumer à la légende noire d'un moine-soldat. L'homme est un marin qui a connu l'expérience de la Grande Guerre, un catholique intransigeant, un temps séduit par les thèses de l'Action française, résistant de la première heure, aux avant-postes de la France libre. La Seconde Guerre mondiale s'apparente pour lui à une croisade contre le nazisme et Vichy. Cette biographie, fondée sur de riches archives publiques et privées, dont beaucoup sont inédites, se trouve au croisement de l'histoire navale, religieuse, politique et coloniale. Elle entend retrouver l'unité d'un homme et l'intransigeance d'une vie, sans éluder les interrogations soulevées par ce parcours singulier.
-68%
L'Amiral Horthy de Catherine HOREL
Prix : 8 €
Prix Public: 25 €
ajouter L'Amiral Horthy de Catherine HOREL au panier
 
Description
L'Amiral Horthy
Catherine HOREL

484 pages
Résumé
La vie de l'amiral Horthy (1868-1957) se confond avec l'histoire de la Hongrie durant l'entre-deux-guerres. Comment un homme au parcours banal d'officier de marine de l'Empire austro-hongrois a-t-il pu marquer à ce point l'histoire de son pays et celle de l'Europe ? Aide de camp de François-Joseph entre 1909 et 1914, Horthy a ensuite donné l'image d'un homme de l'Ancien Régime, ce qu'il était incontestablement. Son règne a été qualifié de dictature fasciste par l'historiographie communiste après 1945, et il jouit depuis la transition démocratique en Hongrie d'une revalorisation parfois tombée dans l'hagiographie. Le retour de ses cendres en 1993 a été l'occasion d'un « réenterrement » semi-officiel. Le régime Horthy entre 1920 et 1944 était certes autoritaire, rétrograde sans doute par bien des aspects, mais très éloigné des fascismes italien et allemand. Les circonstances qui entraînent la prise de pouvoir en 1919 sont ici remises en perspective en réévaluant notamment le rôle joué par les Alliés. Une partie importante de l'ouvrage est consacrée à ce qui fait la spécificité de ce régime sur le plan politique. Horthy n'était ni un idéologue ni un chef charismatique. Calviniste, il a mis l'accent sur les valeurs chrétiennes traditionnelles et, paradoxalement, plutôt catholiques. Le présent livre comble un vide historiographique considérable, la figure de Horthy étant de surcroît l'objet d'un débat incessant dans son pays d'origine, qui dépasse largement le cadre académique.
L'Ascension de Volker Ullrich
Prix : 59 €
ajouter L'Ascension de Volker Ullrich au panier
 
Description
L'Ascension
Volker Ullrich

1232 pages
Résumé
Démagogue de premier ordre, comédien tout à fait doué qui préparait minutieusement ses prestations, pratiquant à merveille l'art de la dissimulation, qui lui permit constamment de tromper partisans comme adversaires sur ses intentions, doué d'une capacité d'appréhender et d'exploiter en un éclair les situations favorables, Hitler se montra bien supérieur à tous les concurrents de son propre parti, mais aussi à tous les hommes politiques oeuvrant dans les partis bourgeois. Son style d'exercice de pouvoir, singulièrement improvisé et personnalisé, qui provoqua des conflits de compétence durables et une anarchie des services et des attributions, était une méthode, maniée avec raffinement, visant à rendre de fait inattaquable sa propre position de pouvoir. Mêlant de manière inhabituelle l'univers intime et l'univers politique, il se mit en scène comme un politicien qui avait renoncé à tous les plaisirs personnels pour se placer entièrement au service du « peuple et du Reich ». Dans cette biographie de référence et qui fera date, Volker Ullrich reformule en termes nouveaux la question essentielle du pouvoir charismatique.
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov
Prix : 32 €
ajouter Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov de Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov au panier
 
Description
Le Fonctionnaire de la Grande Terreur : Nikolaï Iejov
Aleksei Pavlyukov - Alexeï Pavlioukov

500 pages
Résumé
Le nom de Iejov, ministre du N.K.V.D., la police politique soviétique, est associé pour toujours au moment le plus sinistre de l'histoire russe, celui de la Grande Terreur (1937-1938). L'auteur a eu accès à des archives habituellement fermées aux chercheurs, à savoir les archives centrales du F.S.B. et en particulier aux dossiers d'instruction de Iejov lui-même et de ses plus proches collaborateurs. Cherchant à se disculper, tous racontèrent dans le détail comment la machine fut mise en marche, avec ses quotas de victimes planifiés, comment elle fonctionna pendant un peu moins de deux ans et comment Staline y mit fin. Iejov, personnalité banale, sinon falote, apprenti tailleur, soldat adhérant au parti bolchevik dont il devient un fonctionnaire, s'élève peu à peu à l'intérieur de l'appareil grâce à une vertu que relèvent ses chefs : l'aptitude à exécuter coûte que coûte les ordres reçus. Le lecteur suit pas à pas son ascension, puis sa chute. A travers cette biographie scrupuleuse, c'est tout un système criminel qui est exploré.