Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > Antiquité > Rome

Antiquité - Rome

Détail d'une fresque représentant l'initiation d'une jeune femme aux mystères dionysiaques : flagellation d'une femme avec une bacchante dansant, milieu du Ier siècle ap. JC.
Pompéi, Villa des Mystères.
Ph. © Akg-images.



Germanicus de Yann Rivière
Prix : 29 €
ajouter Germanicus de Yann Rivière au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Germanicus
Yann Rivière

584 pages
Résumé
Sur le Grand Camée de France, on le voit, guerrier superbe et triomphant, être accueilli par son oncle et père adoptif l'empereur Tibère et par Livie, veuve d'Auguste mais aussi sa grand-mère. Il est le prince de la jeunesse, le César que Rome et le monde espèrent lorsque reviendra le temps de la liberté d'antan. Mais Germanicus, lorsqu'il meurt à Antioche en 19, à trente-quatre ans et dans des conditions suspectes, emporte avec lui une gloire inaccomplie. Auréolé de vertus républicaines, de courage militaire et de maîtrise intellectuelle, le petit-fils de Marc-Antoine, l'époux d'Agrippine, le père de Caligula paraît avoir brûlé les étapes. Après avoir brillé en Illyrie, c'est en Germanie qu'il se distingue, infligeant une sévère défaite à Arminius et vengeant ainsi le désastre de Varus. C'est en Orient qu'il s'épanouit ensuite, faiseur de roi et de paix, populaire au point de susciter la jalousie de Tibère. En reconstituant le parcours de Germanicus, Yann Rivière nous entraîne de façon magistrale sur les lieux que Rome put conquérir, chez les peuples divers qu'elle s'attacha de gré ou de force, et au coeur de cette dynastie julio-claudienne, où le génie, la folie et le meurtre se côtoyèrent.
-30%
Hannibal de SERGE LANCEL
Prix : 19,85 €
Prix Public: 28,40 €
ajouter Hannibal de SERGE LANCEL au panier
 
Description
Hannibal
SERGE LANCEL

430 pages
Résumé
Par le meilleur spécialiste actuel de l'histoire et de la civilisation carthaginoises, ce livre retrace avec bonheur le grand destin d'Hannibal. Sa vie est le plus somptueux des peplums : fils d'Hamilcar Barca, il devient le commandant en chef de l'armée de Carthage, dès 221 avant J.-C. ; il pacifie l'Espagne, déclenche la deuxième guerre punique, gagne l'Italie par les Alpes, mais commet l'erreur de ne pas envahir Rome. Scipion le vaincra à Zama. Il s'exile en Orient, où il sert Antiochus le Grand, puis en Bithynie où il s'empoisonne pour échapper aux Romains. Ce grand stratège fut trop souvent présenté comme un être cruel et sanguinaire. Cette biographie très vivante nous le présente comme "le premier héros international" que le monde ait connu.
Histoire des guerres romaines de Yann Le Bohec
Prix : 24,90 €
ajouter Histoire des guerres romaines de Yann Le Bohec au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire des guerres romaines
Yann Le Bohec

608 pages
Résumé
Yann Le Bohec, grand historien militaire, nous livre ici une érudition vaste et authentique, une honnêteté intellectuelle scrupuleuse et un anticonformisme qui signe une pensée dynamique et une passion pour l'histoire de Rome. Cet ouvrage part de l'histoire militaire pour proposer une nouvelle compréhension de l'histoire générale (histoire politique, économique, sociale, culturelle et religieuse). Il se présente comme un complément de La Guerre romaine parue en 2014. L'auteur a cherché à décrire puis à expliquer les succès de l'armée romaine sur dix siècles, et son échec final. Il a trouvé des guerres et des batailles oubliées par ses prédécesseurs, qu'il décrit, notamment à l'aide de cartes. Il s'intéresse aux ennemis des Romains, qu'il est indispensable de bien connaître pour parfaitement comprendre l'histoire.
-20%
Jules César de ROBERT ETIENNE
Prix : 18,70 €
Prix Public: 23,40 €
ajouter Jules César de ROBERT ETIENNE au panier
 
Description
Jules César
ROBERT ETIENNE

326 pages
Résumé
En dépit de l'admiration qu'on porte depuis toujours au conquérant des Gaules, au vainqueur de la guerre civile, à l'amant de Cléopâtre et au bâtisseur d'empire, on a trop longtemps méconnu la singularité de César. On en a souvent fait un patricien soucieux de sauvegarder les positions de l'aristocratie, un soldat heureux mais surtout habile propagandiste, un autocrate aspirant à la tyrannie et peu regardant sur les moyens. C'est mal mesurer la part prise par son génie propre dans sa destinée : il ne s'est ni servi ni prévalu de sa naissance, comptant plutôt sur sa force de séduction et son charisme. Refondateur des institutions d'une République à bout de souffle, architecte d'une nouvelle société faisant leur place à des couches nouvelles, unificateur et organisateur des conquêtes de Rome, cet homme quasi invaincu n'échoua qu'en un seul domaine : se constituer un parti assez solide pour asseoir durablement sa domination sur l'Etat. Les conjurés des ides de mars (44 av. J.-C.), unis par la détestation qu'ils lui vouaient, l'assassinèrent sans profit réel. Car son oeuvre répondait à une telle nécessité historique qu'elle devait lui survivre des siècles : en peu d'années, son fils (adoptif) put faire fructifier un héritage qui était au fondement de l'exceptionnel rayonnement qu'eut le « siècle d'Auguste ».
 picto focus vidéo
La Mort des Césars de Joël SCHMIDT
Prix : 21,90 €
ajouter La Mort des Césars de Joël SCHMIDT au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Mort des Césars
Joël SCHMIDT

336 pages
Résumé
Il est d'usage de prétendre que l'approche de la mort reflète toute une vie qui défile alors rapidement. Les empereurs romains, racontés ici par leur fin, illustrent particulièrement cette constatation - soit quelque soixante et onze empereurs, depuis César en 44 avant J.-C., jusqu'à Romulus Augustulus en 476 après J.-C. Assassinats, maladies, lentes agonies, suicides ou parfois fins glorieuses face à l'ennemi rythment les derniers souffles de ceux qui régnèrent pendant un demi-millénaire sur l'ensemble du monde connu. Pour chacun de ces empereurs, c'est souvent l'heure du bilan de leurs vies et de leurs règnes, qu'au milieu de leurs fièvres, de leurs cauchemars et de leurs rêves, de leurs souffrances, de leurs peurs, de leurs remords, de leurs colères et parfois de leurs dernières férocités, ils tentent d'évaluer. L'auteur leur a souvent donné la parole et a cherché à deviner ce qu'ont pu être leurs pensées ultimes. Leurs morts éclairent leurs vies. Elles humanisent en quelque sorte cet empire dont ils ont été les maîtres absolus.
-40%
Les Mythes fondateurs de Rome de Alexandra DARDENAY
Prix : 26,80 €
Prix Public: 44,70 €
ajouter Les Mythes fondateurs de Rome de Alexandra DARDENAY au panier
 
Description
Les Mythes fondateurs de Rome
Alexandra DARDENAY

248 pages
Résumé
Les mythes fondateurs, plus que tout autre, étaient auréolés d'une importance particulière au sein de la civilisation romaine : on révérait le fondateur, dont l'ascendance et la protection divine apparaissaient comme une garantie de prospérité et de puissance. Ainsi l'image de Romulus et celle d'Enée étaient-elles étroitement liées à l'attachement superstitieux que les Romains portaient à la victoire, et à leur domination sur le monde. Dès lors, l'iconographie des origines de Rome présente la particularité d'avoir fait l'objet d'une utilisation à caractère politique par les acteurs du pouvoir, mais également d'une diffusion par des particuliers en contexte funéraire et domestique. L'étude vise ainsi à identifier les motivations de l'emploi de ces images de la part d'un homme politique, comme d'un simple particulier. Celle-ci révèle comment l'action conjuguée de desseins politiques et de pratiques en usage dans les ateliers contribue à la fixation d'un nombre restreint de schémas iconographiques. Ces constatations amènent à soulever le problème du « profil type » de l'utilisateur. Une autre interrogation est liée à la signification et à l'interprétation des thèmes selon les périodes et les contextes.
-30%
Marc Aurèle de PIERRE GRIMAL
Prix : 19,60 €
Prix Public: 28 €
ajouter Marc Aurèle de PIERRE GRIMAL au panier
 
Description
Marc Aurèle
PIERRE GRIMAL

452 pages
Résumé
Le poids de l'Empire et des guerres a conduit les Romains à prendre conscience que la monarchie était le système qui leur convenait le mieux. Marc Aurèle en fait la preuve : il porte l'empire à son apogée et, à travers ses Pensées - qu'il n'écrivait que pour lui-même -, apporte un témoignage passionnant sur cette période. Apparaît alors la figure d'un empereur exceptionnel, le plus efficace et le plus humain que Rome ait jamais connu. Grâce à cet ouvrage, Pierre Grimal nous fait découvrir un personnage bien différent de celui qui nous est habituellement présenté.

Ponce Pilate de Aldo Schiavone
Prix : 19 €
ajouter Ponce Pilate de Aldo Schiavone au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Ponce Pilate
Aldo Schiavone

248 pages
Résumé
Seul dialogue connu de Jésus avec un représentant de l'autorité romaine, la confrontation de Ponce Pilate avec le Christ est un événement unique dans le récit chrétien. Jalon majeur du drame de la Crucifixion, il est à l'intersection entre mémoire et histoire. En retraçant les étapes qui ont conduit Jésus à la mort, en analysant le contexte historique de la Judée antique, Aldo Schiavone construit un portrait magistral du préfet romain, de sa culture, de son cadre de pensée. Et si l'auteur interroge les événements qui ont abouti à la condamnation de celui qui se présentait comme le Fils de Dieu, son propos est bien plus d'explorer les contours d'un face à face, presque un duel, entre deux hommes, entre deux traditions. Il guide alors le lecteur jusqu'aux fondements d'une mémoire qui a nourri et façonné les formes de la pensée occidentale moderne.
-30%
Rome, de Romulus à Constantin de Yves ROMAN
Prix : 19,60 €
Prix Public: 28 €
ajouter Rome, de Romulus à Constantin de Yves ROMAN au panier
 
Description
Rome, de Romulus à Constantin
Yves ROMAN

560 pages
Résumé
Qu'est-ce qui fait qu'un Breton de Britannie, un Maure de Maurétanie, un Grec de Macédoine ou un Perse de Cappadoce purent tous se considérer comme des citoyens romains ? L'existence d'une identité romaine commune aux quatre-vingts millions d'habitants que compta l'empire à son apogée. Telle est la thèse audacieuse d'Yves Roman, qui bat en brèche la perception communément admise d'un empire fondamentalement biculturel, à la fois grec et romain, et d'une « économie-monde » née au tournant des XVe et XVIe siècles avec l'apparition du capitalisme. Il y eut bien dans l'Antiquité romaine un « décloisonnement » de la Méditerranée à partir de l'Italie, une tentative d'unifier le monde. La grande réussite de cette première mondialisation, depuis les origines de Rome au VIIIe s. av. J.-C. jusqu'à la fin de l'empire au IVe s. apr. J.-C., fut de construire, par-delà les clivages et différences politiques culturelles et économiques, une identité romaine forte dans l'ensemble des territoires alors sous sa domination. Une identité rendue possible grâce à un essaim de colonies et de villes, à un formidable réseau de routes, ponts et aqueducs, à une mer sillonnée par une puissante marine de guerre et d'innombrables navires marchands, et à une société multiculturelle, qui toléra d'étonnantes cohabitations de croyances tout en imposant une même langue, le latin, et un même culte, celui de l'empereur. Yves Roman nous offre là un panorama ambitieux et passionnant, doublé d'une leçon sur l'intégration des plus pertinentes.
-30%
Rome et Jérusalem de Martin Goodman
Prix : 25,20 €
Prix Public: 36 €
ajouter Rome et Jérusalem de Martin Goodman au panier
 
Description
Rome et Jérusalem
Martin Goodman

720 pages
Résumé
En 70 après J.-C., après quatre années de rébellion juive, les légions romaines de Titus dévastent la grande cité de Jérusalem. Soixante ans plus tard, l'empereur Hadrien construit sur ces ruines une nouvelle ville, interdite aux Juifs. Dans cet ouvrage, Martin Goodman étudie les dessous et les évolutions de l'inévitable confrontation entre les deux civilisations. Il analyse les ambitions politiques des chefs militaires romains, au moment où grandit l'influence des chrétiens dans l'empire, ainsi que les ultimes conséquences de ces bouleversements. Il présente ainsi le monde méditerranéen régi par les luttes entre Rome et Jérusalem, la domination romaine et sa tolérance, les origines du conflit et ses conséquences terribles.
Spartacus, chef de guerre de Yann Le Bohec
Prix : 17,90 €
ajouter Spartacus, chef de guerre de Yann Le Bohec au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Spartacus, chef de guerre
Yann Le Bohec

224 pages
Résumé
Spartacus est un des personnages les plus connus de l'Empire romain, popularisé par le cinéma, la télévision et les cours d'histoire. Il illustre des valeurs, comme la liberté, la solidarité, la lutte contre les oppressions. Il est incontestablement devenu un mythe. Le vrai Spartacus était différent. Il sut créer une véritable armée, dont il fut un vrai général ; il mit la péninsule à feu et à sang ; il réussit à vaincre de grands généraux et des consuls. Yann Le Bohec a cherché à débarrasser le portrait classique de toutes les idéologies et de tous les sentimentalismes qui l'ont indûment idéalisé. Et il a essayé de reprendre le fil des événements, négligés par le passé. Entre autres nouveautés, il montre que Spartacus ne luttait pas pour abolir l'esclavage et la gladiature, et qu'il se moquait complètement de la liberté et des valeurs qui lui sont associées.
S.P.Q.R. de Mary Beard
Prix : 26 €
ajouter S.P.Q.R. de Mary Beard au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
S.P.Q.R.
Mary Beard

620 pages
Résumé
S.P.Q.R. - Senatus Populus Que Romanus - est l'abréviation qu'utilisent les Romains pour désigner leur Etat. L'ancienne Rome était une métropole tentaculaire de plus d'un million d'habitants, un « mélange de luxe et de saleté, de liberté et d'exploitation, de fierté civique et de guerre civile meurtrière ». Mais comment ce qui n'était qu'un village insignifiant dans le centre de l'Italie est-il devenu le siège d'un empire dominant la Méditerranée ? Mary Beard, historienne de renommée mondiale, raconte ici l'émergence puis la chute d'une culture qui a façonné nombre de nos concepts fondamentaux sur le pouvoir, la citoyenneté, la guerre, la violence politique, l'empire, le luxe ou la beauté. Du mythe fondateur de Romulus et Remus (VIIIe av. J.-C.) à l'édit de l'empereur Caracalla offrant la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l'empire (IIIe siècle), Mary Beard retrace cette fascinante histoire. Se faisant, elle conteste les perspectives historiques confortables en vogue depuis des siècles. Ainsi, des personnages célèbres - Cicéron, César, Cléopâtre, Auguste et Néron... - prennent une toute autre couleur, tandis que les acteurs négligés dans les histoires traditionnelles - les femmes, les esclaves et ex-esclaves, les conspirateurs et, globalement, ceux qui ne sont pas du côté des vainqueurs - retrouvent leur place dans l'éblouissante aventure romaine. Notre perception de la Rome antique a considérablement changé au cours des cinquante dernières années. S.P.Q.R. en fait la synthèse et façonnera probablement à son tour notre regard sur l'histoire de Rome pendant les décennies à venir.