Tous nos livres d'histoire - Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Ancien Régime, Révolution, XIXe Siècle, XXe Siècle, Religions, Civilisations, Traditions, Histoire immédiate - Club Histoire

Vous êtes ici :  Accueil > Antiquité



-30%
Ahmosis et le début de la XVIIIe dynastie de Christophe Barbotin
Prix : 16,70 €
Prix Public: 23,90 €
ajouter Ahmosis et le début de la XVIIIe dynastie de Christophe Barbotin au panier
 
Description
Ahmosis et le début de la XVIIIe dynastie
Christophe Barbotin

304 pages
Résumé
Le Nouvel Empire égyptien, période éclatante s'il en fut, débuta vers 1540 av. J.-C. avec le règne d'Ahmosis, fondateur de la XVIIIe dynastie. Les Egyptiens du royaume de Thèbes parvinrent alors à chasser les Hyksos du nord-est du Delta et à réunifier le pays, première étape avant les brillants développements de l'époque qui a suivi. Par une critique renouvelée des sources textuelles et archéologiques, Christophe Barbotin propose un tableau de ces temps charnières, parfois différents des théories jusqu'ici admises. L'ampleur et la chronologie des événements y sont revues en profondeur, tandis que les traits de mentalité spécifiques à la famille des souverains de Thèbes y sont mis en évidence. On verra enfin tout ce que l'image d'Ahmosis, libérateur du territoire, doit à l'action de son prédécesseur, Kamosis, à celle de sa mère, la reine Ahhotep, puis à celle de son épouse, la reine Ahmès Nefertari. Etrange commencement du Nouvel Empire, tellement marqué par l'influence des femmes en général et de ces deux grandes dames en particulier...
Arbres filles et garçons fleurs de Françoise Frontisi-Ducroux
Prix : 19 €
ajouter Arbres filles et garçons fleurs de Françoise Frontisi-Ducroux au panier
 
Description
Arbres filles et garçons fleurs
Françoise Frontisi-Ducroux

192 pages
Résumé
Pourquoi, dans les mythes grecs de métamorphoses végétales, les jeunes filles sont-elles transformées en arbres, tandis que les garçons donnent en mourant naissance à de jolies fleurs ? Cette question, point de départ du livre, est d'abord déterminée par la langue française, qui veut que la fleur soit un nom féminin et que l'arbre soit masculin. L'étonnement est peut-être moins grand pour un Italien habitué à penser les fleurs au masculin. Et que dire des langues qui prudemment font appel au neutre ? Mais chacun pense dans sa langue. De fait, nos noms de fleur font alterner les deux genres. A côté de la rose, paradigme du féminin depuis rosa-rosam-rosae, combien de lis, de narcisses et de glaïeuls dans nos jardins ? De roses d'ailleurs (neutre en grec : rhodon) il ne sera pas question, non plus que de marguerites, ni en tant que fleurs ni en tant que filles. Et, si l'on creuse un peu, les « jeunes filles en fleurs » se révèlent plus garçonnières encore que dans le récit proustien. Françoise Frontisi-Ducroux raconte des mythes anciens où des jeunes gens, filles et garçons, exposés au désir amoureux des dieux, se transforment en plantes.
-61%
Barbares : immigrés, réfugiés et déportés de l'Empire romain de Alessandro BARBERO
Prix : 3,90 €
Prix Public: 10 €
ajouter Barbares : immigrés, réfugiés et déportés de l'Empire romain de Alessandro BARBERO au panier
 
Description
Barbares : immigrés, réfugiés et déportés de l'Empire romain
Alessandro BARBERO

352 pages
Résumé
Voici un monde, l'Empire romain, qui se considère prospère et civilisé, marqué par des inégalités mais fort d'une administration stable. A l'extérieur, des populations menacées par la faim et la guerre, tenues à distance par une frontière défendue militairement. A l'intérieur, des autorités gouvernementales qui doivent décider de la conduite à tenir, disposant pour cela d'une gamme d'options qui vont de la mise en place de quotas à l'accueil en masse de réfugiés. L'importance déterminante que revêtent ces questions dans le monde d'aujourd'hui a poussé les historiens à revenir sur les modalités de l'immigration barbare dans l'empire, véritable défi pour Rome tout au long de son histoire. Car la défaite de l'empereur Valens, opposé aux Goths de Fritigern lors de la bataille d'Andrinople, en 378, n'est que la conséquence la plus visible d'une incapacité nouvelle à contrôler, gérer ou encourager les flux migratoires. Alessandro Barbero montre par cette synthèse brillante que les autorités romaines se révèlent incapables, dès le milieu du IVe siècle, de penser un système de gestion de l'immigration efficace, comme celui qui, avec brutalité et sous l'emprise de la corruption, avait permis d'accueillir aux IIe et IIIe siècles des milliers de réfugiés. La naissance des royaumes francs ou alamans procède de cette incapacité : elle fera éclater la notion même d'un territoire romain opposé au monde barbare, précipitant la chute de l'empire d'occident.
-40%
Démosthène de Patrice BRUN
Prix : 14,90 €
Prix Public: 24,90 €
ajouter Démosthène de Patrice BRUN au panier
 
Description
Démosthène
Patrice BRUN

336 pages
Résumé
La vie et la personnalité de Démosthène ont toujours fasciné les historiens. Défenseur intransigeant de la démocratie, patriote fervent face à la pression macédonienne assimilée à une menace barbare, il aurait voué son oeuvre à servir ces causes et donné sa vie à la cité d'Athènes puisqu'il préféra se suicider plutôt que de tomber entre les mains ennemies après la défaite finale de sa patrie face aux armées de Philippe de Macédoine. Cette vision, qui a longtemps prévalu, notamment dans l'historiographie française, s'effrite à présent. Des découvertes archéologiques montrent une Macédoine non point barbare mais authentiquement grecque ; de nouveaux textes épigraphiques et littéraires récemment publiés attestent un parti-pris de Démosthène souvent empreint de mauvaise foi. Cet ouvrage fait le point sur notre connaissance de l'orateur et de l'homme politique, sans a priori, débarrassé des scories modernes qui ont voulu faire de Démosthène le porte-drapeau flamboyant d'un nationalisme exigeant ou, à l'inverse, ont vu en lui le politicien aveugle, incapable de comprendre le sens de l'histoire.
-20%
Djéser et la IIIe dynastie de Michel Baud
Prix : 19,10 €
Prix Public: 23,90 €
ajouter Djéser et la IIIe dynastie de Michel Baud au panier
 
Description
Djéser et la IIIe dynastie
Michel Baud

304 pages
Résumé
Le pharaon Djéser, qui gouverna le pays au milieu du XXVIIe siècle avant J.-C., est une figure égyptienne particulièrement brillante. Promoteur de l'idéal monarchique et grand bâtisseur, il laissa à la postérité l'image d'un souverain novateur. Il domine, par l'ampleur de ses réalisations, une troisième dynastie qu'il a fondée et dont les autres rois apparaissent encore actuellement comme des figures fugitives. Djéser est inséparable d'Imhotep, célébré par la tradition comme l'inventeur de la construction en pierre et le génial architecte de la première pyramide d'Egypte - la célèbre pyramide à degrés de Saqqara. En rassemblant la documentation existante, tout en marquant ses limites, Michel Baud cerne l'identité et les ambitions de ce souverain fondateur, décrit les faits significatifs de son règne, anime les grands personnages qui l'ont entouré et restitue les traits culturels d'une époque où se dessinent tant d'éléments constitutifs de la civilisation pharaonique.
Entretien avec Pierre Maraval
Prix : 10 €
ajouter Entretien avec Pierre Maraval de  au panier
 
Description
Entretien avec Pierre Maraval


pages
Résumé
Flavius Josèphe de MIREILLE HADAS-LEBEL
Prix : 20,30 €
ajouter Flavius Josèphe de MIREILLE HADAS-LEBEL au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Flavius Josèphe
MIREILLE HADAS-LEBEL

300 pages
Résumé
Prêtre né à Jérusalem il y a près de deux mille ans, Josèphe fut au centre de l'affrontement entre le monde juif et le monde romain. Après avoir été l'un des chefs de la révolte des Juifs contre Rome en 66, cet homme au destin exceptionnel prédit l'empire à Vespasien, se retrouva trois ans plus tard aux côtés de Titus sous les remparts de sa ville natale assiégée et finit ses jours à Rome auprès de ses protecteurs impériaux, qui lui donnèrent un nouveau nom : Flavius. Traître ? Sage ? Quoi qu'il en soit, Flavius fut un des meilleurs témoins de ce temps qui vit naître le christianisme, un historien sans lequel certaines pages les plus dramatiques de l'histoire, comme l'incendie du temple de Jérusalem ou la chute de Massada, seraient restées dans l'ombre.
-30%
Germanicus de Yann Rivière
Prix : 20,30 €
Prix Public: 29 €
ajouter Germanicus de Yann Rivière au panier
 
Description
Germanicus
Yann Rivière

584 pages
Résumé
Sur le Grand Camée de France, on le voit, guerrier superbe et triomphant, être accueilli par son oncle et père adoptif l'empereur Tibère et par Livie, veuve d'Auguste mais aussi sa grand-mère. Il est le prince de la jeunesse, le César que Rome et le monde espèrent lorsque reviendra le temps de la liberté d'antan. Mais Germanicus, lorsqu'il meurt à Antioche en 19, à trente-quatre ans et dans des conditions suspectes, emporte avec lui une gloire inaccomplie. Auréolé de vertus républicaines, de courage militaire et de maîtrise intellectuelle, le petit-fils de Marc-Antoine, l'époux d'Agrippine, le père de Caligula paraît avoir brûlé les étapes. Après avoir brillé en Illyrie, c'est en Germanie qu'il se distingue, infligeant une sévère défaite à Arminius et vengeant ainsi le désastre de Varus. C'est en Orient qu'il s'épanouit ensuite, faiseur de roi et de paix, populaire au point de susciter la jalousie de Tibère. En reconstituant le parcours de Germanicus, Yann Rivière nous entraîne de façon magistrale sur les lieux que Rome put conquérir, chez les peuples divers qu'elle s'attacha de gré ou de force, et au coeur de cette dynastie julio-claudienne, où le génie, la folie et le meurtre se côtoyèrent.
Hérode de Mireille Hadas-Lebel
Prix : 22 €
ajouter Hérode de Mireille Hadas-Lebel au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Hérode
Mireille Hadas-Lebel

368 pages
Résumé
Le nom d'Hérode, qui régna sur la Judée dans les décennies précédant la naissance de Jésus, est de ceux qui font trembler. Mais que sait de lui le grand public sinon qu'il commanda un « massacre des Innocents » qui, justement, n'eut pas lieu ? En revanche, il ordonna bien d'autres crimes lors d'un long règne où il connut César et Cléopâtre, Marc-Antoine et Auguste, ses deux protecteurs qui firent monter cet Iduméen sur le trône de Judée. Populaire à l'étranger, il s'attira la haine de son peuple et, pour avoir fait périr ses propres fils destinés à régner, il compromit l'avenir de son pays. On lui donna cependant le nom qu'il voulait laisser à la postérité, « Hérode le Grand », car il fut un bâtisseur exceptionnel auquel on doit les constructions les plus audacieuses de son temps, tels le temple de Jérusalem et la forteresse de Massada, dont on peut voir aujourd'hui les impressionnants vestiges. Faut-il privilégier Hérode le Grand ou Hérode le Cruel ? Le lecteur tranchera.
-30%
Histoire de la Gaule de YVES ROMAN - DANIELE ROMAN - Danièle ROMAN
Prix : 22,75 €
Prix Public: 32,50 €
ajouter Histoire de la Gaule de YVES ROMAN - DANIELE ROMAN - Danièle ROMAN au panier
 
Description
Histoire de la Gaule
YVES ROMAN - DANIELE ROMAN - Danièle ROMAN

792 pages
Résumé
Bien avant la première intervention militaire romaine (125 av. J.-C.), le commerce étrusque puis grec eut une incidence considérable sur la vie même des habitants de la Gaule. Le vin eut, par exemple, une fonction beaucoup plus large que celle que lui assignent les sources grecques et latines - étancher la « soif celtique ». Le commerce joua donc un rôle absolument majeur dans la confrontation de deux civilisations, celle des Grecs et des Romains. Il n'importe guère finalement qu'un jour les Italiens aient, dès le milieu du IIe siècle, pris le relais des Grecs, qui eux-mêmes avaient évincé les Etrusques : les échanges avaient dépassé l'ajustement de l'offre et de la demande pour remplir un véritable rôle culturel... Ce grand classique de Danièle et Yves Roman demeure une référence.
Histoire des guerres romaines de Yann Le Bohec
Prix : 24,90 €
ajouter Histoire des guerres romaines de Yann Le Bohec au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Histoire des guerres romaines
Yann Le Bohec

608 pages
Résumé
Yann Le Bohec, grand historien militaire, nous livre ici une érudition vaste et authentique, une honnêteté intellectuelle scrupuleuse et un anticonformisme qui signe une pensée dynamique et une passion pour l'histoire de Rome. Cet ouvrage part de l'histoire militaire pour proposer une nouvelle compréhension de l'histoire générale (histoire politique, économique, sociale, culturelle et religieuse). Il se présente comme un complément de La Guerre romaine parue en 2014. L'auteur a cherché à décrire puis à expliquer les succès de l'armée romaine sur dix siècles, et son échec final. Il a trouvé des guerres et des batailles oubliées par ses prédécesseurs, qu'il décrit, notamment à l'aide de cartes. Il s'intéresse aux ennemis des Romains, qu'il est indispensable de bien connaître pour parfaitement comprendre l'histoire.
-30%
Histoire du monde, tome 1 de J M Roberts - Odd Arne Westad - J. M. Roberts - O. A. Westad
Prix : 15,40 €
Prix Public: 22 €
ajouter Histoire du monde, tome 1 de J M Roberts - Odd Arne Westad - J. M. Roberts - O. A. Westad au panier
 
Description
Histoire du monde, tome 1
J M Roberts - Odd Arne Westad - J. M. Roberts - O. A. Westad

464 pages
Résumé
Raconter et donner à comprendre l'histoire des civilisations, de la préhistoire à l'an 2000, et sur toute la surface de la planète, tel est le pari de ce livre sans équivalent. Dès sa première édition, en 1976, il rencontre un immense succès critique et public. L'édition traduite ici est la sixième, dernière en date de 2013. C'est à une formidable narration de l'histoire humaine que nous convient les auteurs, des débuts de la civilisation, avec la naissance de l'agriculture dans le croissant fertile, jusqu'à la montée en puissance de l'espace asiatique, emmené par la Chine. Le premier tome de cette oeuvre composée de trois volumes couvre la période allant de 7000 av. J.-C. jusqu'en 500-600 apr. J.-C. Il traite ainsi de la préhistoire, des civilisations mésopotamiennes (Sumer, Babylone), égyptienne et méditerranéennes (Mycènes, Phénicie, Grèce, Rome), mais aussi de la Chine et de l'Inde classique. Il raconte en outre la naissance de ces grands fondements culturels que sont les religions (judaïsme, bouddhisme, confucianisme, christianisme et hindouisme). Le second tome couvrira les années 500 à 1600 et le dernier ira de 1600 à nos jours. Au-delà des immenses qualités d'écriture et de synthèse des auteurs, la force du propos tient dans sa capacité à lier les civilisations et les espaces entre eux. Les auteurs soulignent, par exemple, ce que la Grèce doit à la Phénicie, comment le bouddhisme chinois est né en Inde ou encore pourquoi les migrations des peuples germains ont eu une incidence sur les royaumes du nord de l'Afrique. A l'heure où le concept de « choc des civilisations » est en vogue, où les enjeux culturels, économiques, démographiques et environnementaux se structurent à l'échelle mondiale, ce livre, par sa hauteur et sa vivacité, permet de réfléchir de manière apaisée à la passionnante histoire de l'humanité.
 
Judas de Peter Stanford
Prix : 16,80 €
Prix Public: 0 €
ajouter Judas de Peter Stanford au panier
 
Description
Judas
Peter Stanford

352 pages
Résumé
Les sources attestant de l'existence de Judas sont rares, et pourtant, sa figure n'a cessé de hanter le discours des historiens, des artistes, des politiques. La biographie du « traître » est ici racontée par Peter Stanford comme une tragédie en trois actes. Commençant par la Cène, elle se poursuit par le baiser, avant de s'achever par sa mort. Au Moyen Âge, Judas devient la véritable incarnation du diable, mais aussi celle du Juif. A la Renaissance, une vision relativement plus tolérante se diffuse, comme en témoignent les tableaux du Caravage et de Giotto. Cette image sera cependant gâchée par la Réforme, la Contre-Réforme et Luther, qui fera du « traître » l'instrument de Satan. A quelques nuances près, cette représentation dominera jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Même l'Eglise a récemment fini par admettre : Judas a été victime d'un dessein qui le dépassait. Peter Stanford déconstruit les représentations, les réappropriations politiques et culturelles du personnage le plus haï de l'histoire.
-30%
Jules César de ROBERT ETIENNE
Prix : 16,35 €
Prix Public: 23,40 €
ajouter Jules César de ROBERT ETIENNE au panier
 
Description
Jules César
ROBERT ETIENNE

326 pages
Résumé
En dépit de l'admiration qu'on porte depuis toujours au conquérant des Gaules, au vainqueur de la guerre civile, à l'amant de Cléopâtre et au bâtisseur d'empire, on a trop longtemps méconnu la singularité de César. On en a souvent fait un patricien soucieux de sauvegarder les positions de l'aristocratie, un soldat heureux mais surtout habile propagandiste, un autocrate aspirant à la tyrannie et peu regardant sur les moyens. C'est mal mesurer la part prise par son génie propre dans sa destinée : il ne s'est ni servi ni prévalu de sa naissance, comptant plutôt sur sa force de séduction et son charisme. Refondateur des institutions d'une République à bout de souffle, architecte d'une nouvelle société faisant leur place à des couches nouvelles, unificateur et organisateur des conquêtes de Rome, cet homme quasi invaincu n'échoua qu'en un seul domaine : se constituer un parti assez solide pour asseoir durablement sa domination sur l'Etat. Les conjurés des ides de mars (44 av. J.-C.), unis par la détestation qu'ils lui vouaient, l'assassinèrent sans profit réel. Car son oeuvre répondait à une telle nécessité historique qu'elle devait lui survivre des siècles : en peu d'années, son fils (adoptif) put faire fructifier un héritage qui était au fondement de l'exceptionnel rayonnement qu'eut le « siècle d'Auguste ».
 picto focus vidéo
La Mort des Césars de Joël SCHMIDT
Prix : 21,90 €
ajouter La Mort des Césars de Joël SCHMIDT au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Mort des Césars
Joël SCHMIDT

336 pages
Résumé
Il est d'usage de prétendre que l'approche de la mort reflète toute une vie qui défile alors rapidement. Les empereurs romains, racontés ici par leur fin, illustrent particulièrement cette constatation - soit quelque soixante et onze empereurs, depuis César en 44 avant J.-C., jusqu'à Romulus Augustulus en 476 après J.-C. Assassinats, maladies, lentes agonies, suicides ou parfois fins glorieuses face à l'ennemi rythment les derniers souffles de ceux qui régnèrent pendant un demi-millénaire sur l'ensemble du monde connu. Pour chacun de ces empereurs, c'est souvent l'heure du bilan de leurs vies et de leurs règnes, qu'au milieu de leurs fièvres, de leurs cauchemars et de leurs rêves, de leurs souffrances, de leurs peurs, de leurs remords, de leurs colères et parfois de leurs dernières férocités, ils tentent d'évaluer. L'auteur leur a souvent donné la parole et a cherché à deviner ce qu'ont pu être leurs pensées ultimes. Leurs morts éclairent leurs vies. Elles humanisent en quelque sorte cet empire dont ils ont été les maîtres absolus.