Le Concert européen

Jacques-Alain de Sédouy

A l'époque où l'Europe décidait du sort du monde, l'idée de « concert des nations », qui rassemblait les plus puissantes d'entre elles, allait presque de soi. Mais entre 1814 et 1914, la conception de ce concert des nations évolue. D'abord, il consiste en une sorte d'équilibre qui empêche l'un ou l'autre des Etats d'imposer aux autres ses volontés. La France est évidemment visée par les autres gouvernements, qui ont eu à pâtir des prétentions de la période révolutionnaire puis napoléonienne ; la défaite impériale donne l'occasion de ramener l'Hexagone à la raison. Mais peu à peu se dégage une nouvelle vision qui est proprement européenne : celle d'une solidarité qui interdit la guerre et son utilisation pour de quelconques gains territoriaux. Certes, la guerre de 1914-1918 manifeste l'échec de ce concert des nations, mais la pensée politique de cette période est, de ce point de vue, extrêmement féconde. Ce livre montre à quel point de maturité elle était d'ailleurs parvenue, même si cela n'a rien empêché. Lire la suite

488 pages | Reliure souple illustrée | Format: 153x235

Chapeau

Citation presse

Haut de page