Le Roi-Soleil et Dieu

Alexandre Maral

Roi très chrétien, oint du Saint-Chrême, Louis XIV occupe une place unique dans la sphère religieuse : celle de médiateur entre Dieu et les sujets que celui-ci lui a confiés. En témoignent les rituels publics auxquels il s'est astreint toute sa vie, de la nomination aux grandes charges ecclésiastiques jusqu'au toucher des écrouelles, en passant par la célébration d'offices soigneusement codifiés et mis en musique. Il suscite ainsi une vénération envers sa personne qui fonde l'enthousiasme politique dont il bénéficie. De là une action religieuse très consciente, jusque dans ses aspects les plus contestables, comme la révocation de l'édit de Nantes et la persécution de Port-Royal. Le roi mène aussi une vie chrétienne marquée par les combats intérieurs. Après avoir beaucoup sacrifié à la galanterie et versé dans l'adultère, sa conversion progressive lui fait épouser madame de Maintenon et renoncer au péché. Les ultimes épreuves de sa vie et ses derniers instants révèlent un fidèle pleinement résigné et stoïque, soucieux de laisser à la postérité le souvenir d'une mort héroïque et sainte. Ainsi se découvre, sous le regard de Dieu et de l'Eglise, la double identité du souverain : prodige de gloire et pauvre pécheur. Lire la suite

372 pages | Couverture brochée | Format: 140x210

Chapeau

Citation presse

Haut de page