Nakba 1947-1948

Walid Khalidi

Ces articles de fond du grand historien palestinien Walid Khalidi n'avaient jusqu'alors jamais été réunis dans un seul volume. Echelonnés sur près de trente ans, ils constituent pourtant la contribution palestinienne la plus précoce et la plus rigoureuse à l'historiographie de la Nakba — mot arabe qui signifie « désastre » ou « malheur » et qui désigne l'expulsion, en 1947 et 1948, de quelque huit cent mille Palestiniens. Depuis ses premiers articles, qui datent de 1959, l'historien a bien montré que la première guerre de Palestine a été déclenchée par les forces armées sionistes dès le vote par l'O.N.U. du plan de partage, en novembre 1947, et qu'elle avait deux objectifs, clairement précisés dans les plans C et D de la Haganah : le premier, occuper la plus grande partie du territoire imparti aux Palestiniens par le plan de partage, et le second, forcer les habitants de ce territoire à partir. L'autre apport décisif de l'auteur concerne le camp arabe, dont il souligne les divisions, les préoccupations contradictoires, et l'incapacité tragique à se mettre en ordre de bataille. Lire la suite

272 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 125x190

JE GAGNE
1 POINT
  • 22,00 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
7 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Citation presse

Coulisses

Walid Khalidi Historien palestinien, Walid Khalidi a fait ses études dans les universités de Londres et d'Oxford. Il a enseigné à Oxford, à l'université américaine de Beyrouth et à Harvard. Il est co-fondateur, à Amman, de la Royal Scientific Society, ainsi que de l'Institut des études palestiniennes, dont il est le secrétaire général. Enfin, il est membre de l'American Academy of Arts and Sciences. L'Arab League Educational, Cultural and Scientific Organization lui a décerné, en 2002, le Prix de distinction de réussite culturelle du monde arabe.

Haut de page