Les Lys et le Caducée

François Iselin

Vie quotidienne sous les rois de France

Sous la monarchie, les interventions nécessaires à la santé du roi étaient assurées par les praticiens attachés à sa personne et étaient pratiquées sur place, les contraintes logistiques étant inexistantes. Un « Service à la suite de la chambre » regroupait des hommes qui formaient une élite professionnelle - et connaissaient parfaitement les usages de la Cour. C'est avec son regard d'ancien chirurgien que l'auteur décrit le fonctionnement de cette véritable « Maison médicale du roi », de 1682 à 1789. On connaît les incidents de santé de Louis XIV à travers le Journal tenu par ses médecins ; d'après les Mémoires du temps, Louis XV et Louis XVI n'ont eu que rarement recours à leurs praticiens. Mais ceux-ci, conseillers du roi qui les soutint toujours, ont oeuvré sans relâche à moderniser les conditions d'exercice de la médecine et de la chirurgie. Indépendants des hiérarchies universitaires, les membres de la Maison médicale du roi sont à l'origine de réformes qui s'étendirent à tout le royaume, préfigurant ainsi une politique nationale de santé. Lire la suite

184 pages | Reliure souple illustrée | Format: 130x201

-68%
  • 6,00 €
  • 19,00 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
7 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Le Roi-Soleil favorisa grandement la recherche médicale. Il faut dire qu'il devait beaucoup à la médecine...

Citation presse

Coulisses

François IselinFrançois Iselin a exercé la chirurgie pendant quarante ans. Il est l'auteur de La Martinière - Chirurgien de Louis XV (2010).

Haut de page