Tous unis dans la tranchée ?

Nicolas Mariot

Henri Barbusse, Marc Bloch, Maurice Genevoix, Apollinaire, Georges Duhamel ou Léon Werth : les intellectuels combattants ont laissé à la postérité des textes où la guerre est superbement décrite et analysée. Leurs textes ont par la suite été abondamment cités par les historiens. Nicolas Mariot les relit ici non comme des illustrations exemplaires de « la » guerre des soldats français, mais au contraire pour y repérer les très nombreux décalages entre leur expérience de la guerre et celle de la grande majorité des combattants. Il traque dans les correspondances, carnets et autres récits toutes les mentions, jusqu'aux plus infimes et apparemment anodines, qui racontent l'état des rapports sociaux dans les tranchées. En évoquant l'épreuve de la boue ou des bombardements, ces intellectuels livrent un témoignage sur leur découverte des classes populaires, leur perception des soldats qu'ils côtoient, et donc sur les différences sociales, à la fois maintenues et déplacées durant le conflit. Une profonde remise en cause de la Grande Guerre comme creuset d'une osmose entre groupes sociaux. Lire la suite

496 pages | Reliure souple illustrée | Format: 153x240

Chapeau

Citation presse

Coulisses

Nicolas Mariot Nicolas Mariot est chercheur au C.N.R.S. Il a publié, entre autres, avec André Loez, Obéir, désobéir : les mutineries de 1917 en perspective, avec François Buton, Pratiques et méthodes de la socio-histoire (2009), et avec Claire Zalc, Face à la persécution - 991 Juifs dans la guerre (2010).

Haut de page