Journal de la campagne du Sinaï

Moshe Dayan

Le conflit qui oppose Israël et l'Egypte a pour toile de fond la crise du canal de Suez, suite à la décision du président Nasser de privatiser le canal et de fermer l'accès à la mer Rouge pour les transports israéliens (fermeture du port d'Eilat). Au cours d'une campagne de huit jours, l'opération « Kadesh », menée par les troupes israéliennes sous le commandement de Moshe Dayan, lance une offensive contre les forces égyptiennes le 29 octobre 1956. Au même moment, les troupes franco-britanniques entrent en guerre contre l'Egypte dans le but de contraindre Nasser à revenir sur sa décision. Pour Israël, ce conflit, appelé aussi « Campagne du Sinaï », a pour objectif la résolution de trois problèmes : empêcher l'activité terroriste (avec l'infiltration en Israël de fedayins provenant d'Egypte), rétablir la liberté de navigation, et enfin détruire les infrastructures égyptiennes dans le désert du Sinaï (pouvant servir la logistique égyptienne dans une attaque contre Israël). Dans ce journal de campagne, Moshe Dayan, alors chef des opérations, décrit le contexte politique qui mène au conflit ; il décrit les tractations politiques secrètes (dont les achats d'armes à la France lors d'une visite à Paris), les offensives au jour le jour, les décisions d'intervention, les objectifs qui motivent sa stratégie, ses plans d'action, ses choix, ses erreurs, ses succès. Lire la suite

268 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x230

Chapeau

Citation presse

Coulisses

Moshe Dayan#xA;Membre de la Haganah (organisation clandestine de défense juive) dès l'âge de quatorze ans, Moshe Dayan (1915-1981) n'en combat pas moins dans les forces britanniques pendant la Seconde Guerre mondiale. Très apprécié par Ben Gourion, il suit une carrière militaire fulgurante. Il devient chef d'état-major de Tsahal de 1955 à 1958. Bien que n'ayant pas pris part aux combats, ni même à leur planification, il est considéré comme un acteur prépondérant de la guerre des Six-Jours.

Haut de page