Passés à l'ennemi

Adila Bennedjaï-Zou - Joseph Confavreux

Les « ralliés » sont ces soldats de l'armée française passés côté Viêt-minh. Ils constituent la part refoulée du souvenir de la guerre d'Indochine. Ces hommes, les « soldats blancs de Ho Chi Minh », ont disparu de l'histoire officielle comme ils se sont, un jour, enfoncés dans la jungle et les montagnes vietnamiennes : en catimini, sans faire de bruit, clandestinement. Entre 1945 et 1954, anciens résistants, jeunes maghrébins encore colonisés, légionnaires antinazis ou aventuriers perdus dans une guerre qui les dépasse, les ralliés changent de camp pour des raisons aussi disparates que leurs profils. Et leur geste soulève des questions délicates : comment se déroule le passage d'un camp à l'autre ? Peut-on déserter sans avoir le sentiment de trahir sa patrie ? Comment combat-on ses anciens camarades ? Cette enquête, à la fois historique et intime, raconte autant de dilemmes vertigineux, autant de récits de vies accidentées, qui fascinent et jettent le trouble sur ce que signifie appartenir à un camp. Lire la suite

288 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x215

-62%
  • 8,00 €
  • 20,90 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
7 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Ralliés ou déserteurs ? Traîtres à la patrie ou fidèles à leurs idéaux ? Félons ou convertis ? L'histoire de ceux qui passèrent à l'ennemi pendant la guerre d'Indochine incarne les zones d'ombre du processus de décolonisation et de la constitution des blocs idéologiques dans les années 1940 et 1950.

Citation presse

Coulisses

Joseph ConfavreuxJoseph Confavreux a été journaliste à France Culture entre 2000 et 2011. Il a ensuite rejoint Mediapart, où il s'occupe de la culture et de la vie des idées. Il a codirigé l'ouvrage La France invisible et est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme.Adila Bennedjaï-ZouScénariste et documentariste, Adila Bennedjaï-Zou est l'auteur de Garçon manqué, prix Europa, et de films historiques.

Haut de page