La Baraque des prêtres

Guillaume Zeller

De 1940 à 1945, on estime que deux mille cinq cent soixante-dix-neuf prêtres, religieux et séminaristes catholiques furent déportés dans le camp de concentration de Dachau. Mille trente-quatre d'entre eux y laissèrent la vie. Regroupés dans des « blocks » spécifiques - qui conserveront pour l'histoire le nom de « baraques des prêtres » -, ils connurent là une expérience spécifique, très différente de la Shoah. Soixante-dix ans après la libération des camps, leur itinéraire demeure méconnu, mais l'histoire du « bloc des prêtres » permet de découvrir des itinéraires exceptionnels. Ces hommes qui jouissaient d'un statut respectable, parfois éminent, se retrouvent projetés dans une déréliction absolue. Quelques-uns sombreront dans le désespoir et s'effondreront, mais la plupart ne fléchiront pas. Polonais, Belges, Allemands, Français, Italiens, Tchèques, Yougoslaves... l'« universalité de l'Eglise » est palpable derrière les barbelés de Dachau. Leur histoire éclaire également l'hostilité intrinsèque du IIIe Reich à l'encontre de l'Eglise. Lire la suite

240 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x215

Chapeau

Citation presse

Haut de page