Les Derniers Feux de la monarchie

Charles-eloi Vial

Il n'y avait encore jamais eu d'étude embrassant toute l'histoire de la Cour entre 1789 et 1870. On a longtemps cru que tout l'édifice curial avait été soufflé comme un château de cartes au début de la Révolution, ne réapparaissant que ponctuellement au cours du XIXe siècle. Des documents inédits permettent aujourd'hui d'envisager le phénomène curial de Louis XVI à Napoléon III comme une succession de redéfinitions et de remises en question : de microcosme fermé regroupant les commensaux du roi sous l'Ancien Régime, la Cour fut tour à tour considérée après 1789 comme un instrument politique, une arme diplomatique, un outil de promotion des nouvelles élites ou un enjeu de propagande. Un sujet d'une telle ampleur invite à se détacher de la gangue des anecdotes convenues sur les somptueuses robes de Marie-Antoinette ou la frivolité des bals du Second Empire, pour étudier en profondeur la logistique, l'administration ou la vie quotidienne des habitants des palais, la Cour étant aussi un lieu de cohabitation sociale extraordinaire, domestiques et grands seigneurs logeant dans les mêmes bâtiments... L'éminent Charles-Eloi Vial nous offre une étude absolument essentielle pour comprendre les origines du système politique contemporain. Et, de la cour des rois, comment ne pas penser à celle des présidents de la République ? Lire la suite

600 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 154x240

Chapeau

Citation presse

Rencontre

Charles-Eloi Vial Archiviste paléographe, docteur en histoire de l'université Paris-Sorbonne, Charles-Eloi Vial est conservateur à la Bibliothèque nationale de France, où il est chargé des manuscrits modernes et contemporains.

Haut de page