Les Derniers Jours des rois

Louis IX - Saint Louis - qui venait, en 1270, à cinquante-cinq ans, de se croiser pour la seconde fois et emmenait ses armées reprendre le tombeau du Christ aux infidèles, tombe soudainement malade et meurt en débarquant devant Tunis. 1610. L'assassinat à coups de poignard en plein Paris d'Henri IV, cinquante-sept ans, qui avait conquis le pouvoir à la force de ses poignets dans les pires circonstances, et su s'imposer au péril de sa vie, stupéfie l'opinion alors que la France sort de décennies d'affrontements religieux. 1793. La guillotine fait tomber la tête de Louis XVI, trente-neuf ans, « témoin passif et quasi muet de l'irrésistible naufrage de son règne », qui, depuis les débuts de la Révolution, avait vécu plusieurs fois ses « derniers jours », notamment au retour de Varennes... 1821. Napoléon Ier, cinquante-deux ans, qui aurait souhaité mourir au combat, rend l'âme dans un modeste lit de camp sur l'île désolée de Sainte-Hélène, mais son agonie et son trépas - que d'aucuns jugeront longtemps mystérieux - le font entrer dans la légende... L'auteur évoque également les morts de Louis XI, François Ier, Louis XIV, Louis XV, Charles X et Napoléon III. Lire la suite

288 pages | Reliure cartonnée s/s jaquette | Format: 190x260

Haut de page