Histoire du Moyen Âge

Georges Minois

Pourquoi cette nouvelle histoire du Moyen Âge ? Premièrement, parce que plus nous nous éloignons de cette période, plus elle intrigue, car nous sentons confusément que là se trouvent les racines de nos aspirations et de nos drames actuels, des obscurantismes religieux aussi bien que des hautes spiritualités, de la peur du futur comme du rêve d'un retour à la nature. Deuxièmement, parce que l'image actuelle du monde médiéval est trop souvent erronée : évacué des programmes scolaires, réduit à des clichés anecdotiques pour les médias, le Moyen Âge a perdu toute cohérence dans la mémoire collective. Pour le comprendre, il faut restituer les faits, les noms, les dates, dans leur enchaînement chronologique. C'est ce que ce livre tente de faire. Troisièmement, parce qu'aujourd'hui plus que jamais il est nécessaire d'élargir notre vue en replaçant « notre » Moyen Âge européen dans le contexte de ses relations avec ses voisins. L'histoire médiévale occidentale est indissociable de celle du Proche-Orient, à la fois ennemi et Terre promise. Plein de bruit et de fureur, de splendeurs et de misères, c'est un drame rythmé à la fois par les avancées propres du génie européen et par son affrontement avec l'Orient. Un ouvrage nécessaire pour éclairer d'un jour nouveau une période historique fondamentale. Lire la suite

528 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 154x240

Chapeau

Citation presse

Coulisses

Pourquoi cette nouvelle histoire du Moyen Âge ? Premièrement, parce que plus nous nous éloignons de cette période, plus elle intrigue, car nous sentons confusément que là se trouvent les racines de nos aspirations et de nos drames actuels, des obscurantismes religieux aussi bien que des hautes spiritualités. Deuxièmement, parce que l'image actuelle du monde médiéval est trop souvent erronée : évacué des programmes scolaires, réduit en clichés anecdotiques pour les médias, le Moyen Âge a perdu toute cohérence dans la mémoire collective. Pour le comprendre, il faut restituer les faits, les noms, les dates, dans leur enchaînement chronologique le plus précis possible.

Haut de page