Atlas des migrations

Catherine Wihtol de Wenden

2015 fut l'année noire de la « crise des migrants » en Europe, la plus grande qu'ait traversée le continent depuis la Seconde Guerre mondiale. Pour cette seule année, le Haut-Commissariat aux réfugiés de l'O.N.U. estime à plus de sept cent mille le nombre de migrants ayant cherché refuge sur le Vieux Continent. Dans un contexte plus difficile que jamais, cette quatrième édition de l'Atlas des migrations décrypte et analyse à l'échelle planétaire le phénomène migratoire et la complexité de ses enjeux. Un phénomène face auquel les politiques nationales ou internationales (on l'a vu récemment à l'échelle de l'Union européenne) ont souvent été dépassées. La majorité des migrations, on le sait peu, s'effectue des pays du Sud vers d'autres pays du Sud (à l'intérieur de l'Afrique, de l'Afghanistan vers le Golfe...). Le profil des migrants s'est diversifié : ils sont de plus en plus urbains, de plus en plus pauvres, et les femmes sont de plus en plus nombreuses. A noter également que l'argent envoyé par les migrants vers leurs nations d'origine contribue à l'essor des pays émergents. Les pays développés, quant à eux, ont besoin des migrations pour garder leur dynamisme démographique. Route des Balkans, migrants syriens, murs aux frontières de l'Europe, drames en Méditerranée... : les textes et les cartes de cet atlas permettent de comprendre une actualité brûlante. Lire la suite

96 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 170x245

Chapeau

Citation presse

Coulisses

La crise des migrants en Europe commença en 2015. Pour cette seule année, le Haut-Commissariat aux réfugiés de l'O.N.U. estime à plus de sept cent mille le nombre de migrants ayant cherché refuge sur le Vieux Continent. Cette quatrième édition de l'Atlas des migrations décrypte et analyse à l'échelle planétaire le phénomène migratoire, sa complexité et ses enjeux particuliers.

Haut de page