Juger la reine

Emmanuel de Waresquiel

Le procès de Marie-Antoinette demeure l'une des énigmes les plus opaques de la Révolution. Avait-elle eu autrefois à prendre des décisions politiques dont le peuple français aurait eu à se plaindre ? En quoi, une fois la République proclamée (21 septembre 1792) et le roi exécuté (21 janvier 1793), menaçait-elle, du fond de ses prisons du Temple puis de la Conciergerie, l'ordre nouveau ? Son procès fut-il exigé par une intense mobilisation populaire ? Cherchait-on à la faire évader ? Rien de tout cela. En examinant attentivement les minutes du procès éclair qui lui a été intenté par le Tribunal révolutionnaire les 14, 15 et 16 octobre 1793, en scrutant - ce qui n'avait jamais été fait - la biographie des jurés, en restituant le climat politique et la lutte de factions, Emmanuel de Waresquiel raconte trois journées pathétiques. Il révèle les questions humiliantes posées à l'accusée, rapporte les réponses dignes apportées à d'infâmes calomnies, montre l'absence de véritables droits de la défense d'une femme condamnée d'avance. Marie-Antoinette n'a été que la victime expiatoire de conflits politiques qui régnaient entre la Convention, la Commune de Paris et les Jacobins. L'auteur multiplie les révélations et donne son sens au moindre des propos tenus. Ne s'interdisant pas de dévoiler au lecteur les réflexions qu'éveille chez l'historien des XVIIIe et XIXe siècles ce moment paroxystique du basculement révolutionnaire, Emmanuel de Waresquiel donne là le livre le plus dense, le plus littéraire et le plus personnel de sa carrière. Lire la suite

368 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 145x215

Chapeau

Citation presse

Coulisses

Le procès de Marie-Antoinette demeure l'une des énigmes les plus opaques de la Révolution. Avait-elle eu autrefois à prendre des décisions politiques dont le peuple français aurait eu à se plaindre ? En quoi, une fois la République proclamée (21 septembre 1792) et le roi exécuté (21 janvier 1793), menaçait-elle, du fond de sa prison du Temple puis de la Conciergerie, l'ordre nouveau ? Son procès fut-il exigé par une intense mobilisation populaire ? L'œuvre la plus dense, la plus littéraire et la plus personnelle d'Emmanuel de Waresquiel.

Haut de page