Chiang Kaï-shek

Alain Roux

En ce jour du 25 novembre 1943, il est là, sur la photographie, aux côtés de Churchill et Roosevelt lors de la conférence du Caire qui doit décider du sort du Japon. Il fait alors partie, avec Staline, de ceux qu'on appelle les « Quatre Grands ». Pourtant, la vie de Chiang Kaï-shek (1887-1975) s'est vue éclipsée par l'ombre de Mao, son rival de toujours, qui l'obligea à quitter la Chine pour un exil de vingt-cinq ans à Taïwan. Personnage complexe, tout en demi-teinte, Chiang est à la fois cet aventurier des bas-fonds de Shanghai qui risque sa vie en se portant au secours de Sun Yat-sen, ce jeune homme ambitieux qui répudie femme et concubines pour épouser la belle-soeur de ce dernier, l'influente et ravissante Meiling, qui lui sert de conseiller occulte auprès des Etats-Unis, ce « général rouge » au service des puissances étrangères qui massacre sans pitié ses alliés communistes en 1927, ce chef d'armée qui résiste avec courage à l'agression japonaise (1937-1945), mais sort de la guerre affaibli par les revers militaires et le délabrement de son pays, et ce président balayé par une révolution radicale, faute d'avoir entrepris à temps les réformes nécessaires, et qui s'obstine à maintenir sa dictature à Taïwan pour reconquérir une Chine continentale perdue. Une biographie monumentale qui redonne à cette figure majeure du XXe siècle la place qu'elle mérite dans l'histoire. Lire la suite

656 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 155x235

Chapeau

Citation presse

Coulisses

Alain Roux Ancien collaborateur du Monde diplomatique, Alain Roux est professeur émérite des universités à l'Inalco. Il est l'auteur d'une biographie de Mao (2009) et d'un manuel devenu un classique, La Chine contemporaine, dont la sixième édition est sortie en 2015. Il a également publié, entre autres, Le Shanghai des années trente (1993), Du chaos à la voie chinoise vers le socialisme - 1966-1984 (1984).

Haut de page