À la table des diplomates

Lorsque le jeune Louis XIV signa la paix des Pyrénées sur l'île-frontière des Faisans, les festins furent autant de moyens que les deux pays utilisèrent pour montrer leur puissance et étaler leurs richesses. Un siècle et demi plus tard, lors du Congrès de Vienne qui partagea l'Europe, Carême, le célèbre cuisinier du prince de Talleyrand, affirmait : « L'art culinaire sert d'escorte à la diplomatie européenne. » En 1869, le canal de Suez fut inauguré par un fastueux banquet dont le but était de prouver que la France était la plus grande puissance du monde. Le 1er juin 1961, Charles de Gaulle, pour séduire John et Jacqueline Kennedy, offrit un dîner de gala mémorable au château de Versailles... Vingt-deux recettes historiques revisitées par vingt-deux grands chefs étoilés. Vingt historiens racontent les grandes heures de la diplomatie française... à table ! Lire la suite

256 pages | Reliure cartonnée illustrée | Format: 175x250

Lorsque le jeune Louis XIV signa la paix des Pyrénées sur l'île-frontière des Faisans, les festins furent autant de moyens que les deux pays utilisèrent pour montrer leur puissance et étaler leurs richesses. En 1869, le canal de Suez fut inauguré par un fastueux banquet. Le 1er juin 1961, Charles de Gaulle, pour séduire John et Jacqueline Kennedy, offrit un dîner de gala mémorable au château de Versailles... Vingt historiens racontent les grandes heures de la diplomatie française... à table !

Chapeau

Citation presse

Haut de page