Une histoire de la Résistance en Europe occidentale

Olivier Wieviorka

La Résistance en Europe occidentale a longtemps été considérée comme un phénomène national ayant offert, tant sur le plan politique que sur le plan militaire, une large contribution à la défaite nazie. Mais l'armée des ombres n'aurait jamais pu croître sans le soutien de Londres d'abord, de Washington ensuite. L'heure est venue d'appréhender de manière plus globale l'histoire de la Résistance européenne. C'est l'ambition de ce livre, qui vise à mieux comprendre l'action des forces clandestines en Norvège, au Danemark, au Pays-Bas, en Belgique, en France et en Italie, entre 1940 et 1945, en analysant leurs interactions et en insérant l'histoire des soldats de l'ombre dans la grande stratégie anglo-américaine. Dans cet ouvrage fondé sur des archives aussi bien anglaises, italiennes que belges, Olivier Wieviorka, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, renouvelle en profondeur notre perception de la place et du rôle des résistances intérieures, éclaire les politiques des gouvernements en exil et lève le voile sur l'importance des finances, de la logistique et de la planification anglo-américaine. Lire la suite

480 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 154x240

-30%
  • 17,15 €
  • 24,50 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
8 points i-bag-small
Epuisé

Chapeau

Citation presse

« L'intérêt du livre tient à la réévaluation globale du rôle des forces résistantes dans la libération des pays d'Europe occidentale. (...) Il faut souligner la grande clarté de cette synthèse, convaincante de bout en bout. » Le Monde des livres

Citation texte

« L'intérêt du livre tient à la réévaluation globale du rôle des forces résistantes dans la libération des pays d'Europe occidentale. (...) Il faut souligner la grande clarté de cette synthèse, convaincante de bout en bout. » Le Monde des livres

Haut de page