Les Français en guerres

François Cochet

Les Français n'aiment pas la guerre, mais la font souvent. Même quand l'ensemble de la nation se croit en paix, il y a toujours des fractions de son armée déployées quelque part dans le monde et exposant la vie de soldats. Le lien, assez particulier et souvent contradictoire, qu'entretiennent les Français avec la guerre méritait donc largement d'être creusé, sur la longue période, de la défaite fondatrice de 1870 à nos jours. L'histoire militaire a trop longtemps été tenue dans le plus grand mépris en France, soit par suffisance, soit par idéologie. Il s'agit donc ici de proposer une histoire globale du fait guerrier, appuyée sur un travail de confrontation des sources, et de montrer qu'il est possible d'en faire un récit plaisant et argumenté. Et comme pour faire la guerre, il faut des hommes pour combattre, des discours pour légitimer le combat et des techniques pour le mener, ce sont ces trois approches, de 1870 à nos jours, qu'étudie avec érudition François Cochet. Lire la suite

544 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 154x240

Chapeau

Citation presse

Coulisses

François Cochet Agrégé et docteur en histoire, François Cochet est professeur des universités (histoire contemporaine) à l'université de Lorraine-Metz. Il a notamment publié Etre soldat - De la Révolution à nos jours (2013) et, avec Rémy Porte, un Dictionnaire de la Grande Guerre (2008).

Haut de page