La France républicaine

Michel Winock

Michel Winock montre dans ce livre comment la culture et la pratique politiques des Français se fondent sur ce qu'il appelle « un héritage de divisions » qui ne date pas seulement de la Révolution. Cette guerre civile latente, et parfois explosive, a pris sa source et son élan sous la monarchie, contrairement à l'idée reçue d'une « France pacifiée, d'une société harmonieuse tenue en main par le roi ». L'Etat centralisé s'est heurté dès cette époque à des antagonismes et à une contestation du pouvoir politique au sein de la société civile. Ce phénomène n'a cessé de s'accroître depuis la Révolution. « S'il faut résumer les principales lignes de faille dans la longue durée, ajoute l'historien, trois types de désaccord s'interpénètrent : guerre de religion, affrontement sur les institutions et lutte des classes. » Michel Winock décrit et décrypte les phases successives ou permanentes de ce conflit intérieur : entre tradition monarchique et peuple souverain ; République modérée ou République radicale ; cléricalisme et laïcité ; socialisme démocratique et communisme de discorde ou de divisions, qui mettent constamment à l'épreuve notre édifice républicain en contribuant à le fragiliser. Réunissant derrière une substantielle introduction inédite soixante-dix textes ordonnés en sept parties, cet ouvrage magistral met en perspective près de deux cents ans d'histoire politique et intellectuelle, rendant plus intelligible la complexité d'une nation à l'histoire tumultueuse. Lire la suite

1280 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 132x198

-30%
  • 22,40 €
  • 32,00 €
  • i-bag-small
GRATUIT
CONTRE
9 points i-bag-small
Epuisé

Michel Winock montre comment la culture et la pratique politiques des Français se fondent sur ce qu'il appelle « un héritage de divisions » qui ne date pas seulement de la Révolution. Cet ouvrage magistral met en perspective près de deux cents ans d'histoire politique et intellectuelle.

Chapeau

Citation presse

Haut de page