La Terreur

Jean-Clément Martin

La « terreur » est le meilleur concept politique français à l'exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste... Pourtant les historiens ne s'entendent toujours pas sur sa nature. S'il est admis que la Terreur prend fin le 10 thermidor - 28 juillet 1794, avec l'exécution de Robespierre -, de nombreuses questions demeurent. Quand a-t-elle réellement débuté ? Est-elle le produit d'une politique ou la conséquence de la vacance du pouvoir ? A-t-elle été inventée pour disqualifier Robespierre, voire toute l'oeuvre de la Révolution ? A-t-elle été plus meurtrière que les crises contemporaines en Europe et en Amérique ? C'est à toutes ces questions que répond, point par point, ce livre, écrit par un des meilleurs historiens de la période. Lire la suite

240 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 120x190

Chapeau

Citation presse

Coulisses

Jean-Clément Martin#xA;Professeur émérite à l'université Paris-I, ancien directeur de l'Institut d'histoire de la Révolution française, Jean-Clément Martin a notamment publié La Nouvelle Histoire de la Révolution française, La Guerre de Vendée et La Machine à fantasmes.

Haut de page