Pièces à conviction

Emmanuel Pierrat - Jérôme Pierrat

Du Smith & Wesson qui tua Jean Jaurès au Café du Croissant le 31 juillet 1914 à la carabine de Gaston Dominici, de la cuisinière où le célèbre Landru faisait disparaître ses victimes à Gambais à la moto des assassins du juge Michel et au pull-over rouge de l’affaire Ranucci, dernier condamné à la guillotine, des objets placés sous scellé, déposés au greffe du tribunal et utilisés pour la recherche de la vérité sont nommés « pièces à conviction » et jouent pourtant un rôle parfois négligeable lors des procès d’assises... Avocat au barreau de Paris, Emmanuel Pierrat, et son frère Jérôme, journaliste spécialiste du crime organisé, abordent, par le biais de ces « pièces à conviction », trente-cinq affaires criminelles très célèbres — de l’affaire Fualdès en 1817 au procès du meurtre de Monique Lejeune, en 2003. Lire la suite

240 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 220x285

Chapeau

Citation presse

Haut de page