Svetlana

Claude c. Kiejman

C'est en avril 1967, à quarante et un ans, que Svetlana choisit la liberté en fuyant son pays natal dirigé alors par Brejnev. Ravissante, elle fait sensation et sa photo à la descente d'avion se retrouve à la une de la presse du monde entier (sauf en U.R.S.S. où, quelque temps plus tard, deux lignes annonceront sa désertion). La voilà loin des années tragiques qu'elle a vécues, loin de l'ombre de son père, mort treize ans plus tôt. Svetlana est la plus jeune des enfants de Staline et sa seule fille. A six ans, on lui explique que sa mère est morte d'une crise d'appendicite (en réalité, elle s'est suicidée). Très vite, sa vie amoureuse se révèle chaotique et parfois tragique. A seize ans, en 1943, elle s'éprend d'un cinéaste juif que Staline fait envoyer au goulag. Avec son premier mari, un intellectuel juif, elle donne naissance à un fils, Joseph, né en 1945. Elle divorce deux ans plus tard. Deuxième mari, Louri Jdanov, champion du réalisme soviétique, et deuxième enfant, Lekaterina. Divorce à nouveau… Un portrait érudit et sensible. Lire la suite

336 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 145x215

Chapeau

Citation presse

Haut de page