Les Vainqueurs

Michel Goya

Quelques jours après la signature de la paix avec l'Allemagne, le 28 juin 1919, c'est à Paris qu'est d'abord célébrée la victoire par un impressionnant défilé du 14 juillet. Une célébration de la victoire, qui est d'abord celle de la France. L'armée française de 1918 est la plus moderne du monde. L'industrie automobile et aéronautique qui la soutient est alors la plus performante. L'observateur attentif du défilé de 1919 aura également remarqué que les contingents alliés sont souvent équipés du même armement que les Français : c'est en effet la France qui le leur fournit. Si le corps expéditionnaire britannique sur le continent est une force militaire redoutable, il ne représente, à la fin de la guerre, que 40 % de l'armée française. C'est celle-ci qui le sauve, au prix de dizaines de milliers de morts, durant les semaines difficiles de mars et avril 1918. Lorsque, à leur tour, les Français sont l'objet d'attaques allemandes, les Britanniques sont incapables de faire un effort similaire… Lire la suite

352 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x205

Chapeau

Citation presse

Haut de page