Partisans et centurions

Elie Tenenbaum

« Guerre de l'ombre » longtemps en marge des pratiques militaires occidentales, la guerre irrégulière – subversion, guérilla, guerre psychologique ou révolutionnaire – fut réintroduite au cours du second conflit mondial sous l'impulsion de la Grande-Bretagne, avant de se diffuser en France et aux Etats-Unis. Cette génération de « partisans » va se muer en une communauté de « centurions » avec l'avènement de la guerre froide. En Europe d'abord, puis en Asie et dans l'ensemble du Tiers-Monde, ils deviennent maîtres dans l'art de combattre les irréguliers au fur et à mesure que progresse la décolonisation. Au cours des années 1960, les Etats-Unis prennent la tête de la croisade contre les guerres de libération nationale, en développant leur stratégie de « contre-insurrection »... C'est cette histoire méconnue et souvent tronquée que raconte Elie Tenenbaum. Lire la suite

528 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 154x240

Elie Tenenbaum#xA;Agrégé et docteur en histoire, diplômé de Sciences-Po, Elie Tenenbaum est chercheur au Centre des études de sécurité de l'Institut français des relations internationales (IFRI) et coordinateur du Laboratoire de recherche sur la Défense (LRD).#xA;

Chapeau

Résistance, guérilla, terrorisme… Ces mots symbolisent à jamais de nombreux conflits, mondiaux ou locaux, du XXe siècle et du début du XXIe, et définissent un certain type de combat.

Citation presse

Haut de page