Pauline Bonaparte

Florence de Baudus

La mémoire populaire retient de Pauline Bonaparte la nudité de son corps parfait, sculpté par Canova, et ses amours que l'on se plaît à croire innombrables. Le présent ouvrage explore l'existence de Pauline au-delà des approximations ou des fantaisies, tout en déroulant l'épopée impériale à travers ses yeux. A l'inverse de ses soeurs, celle qui fut la plus proche et la plus aimée de Napoléon n'a jamais régné. Sa beauté renversante, reconnue tant par ses ennemis que par ses admirateurs, ne lui a pas offert le bonheur. Son premier mariage avec le général Leclerc aurait pu être heureux. Mais à Saint-Domingue où ils sont envoyés pour pacifier la colonie, Leclerc meurt de la fièvre jaune. Son second mariage avec le prince Borghèse ne lui apporte aucune consolation. A Rome, puis à Florence, le peu d'entente qui existait entre les époux est brisé par la mort du petit Dermide Leclerc, l'unique enfant de Pauline. Voulant être partout et ne se plaisant nulle part, souffrant de mille maux, Pauline, séparée de son mari, parcourt alors l'Empire français, la plupart du temps couchée, multipliant les cures de toute sorte sans jamais s'en trouver mieux, recherchant en vain l'amour parfait à travers plusieurs amants. Quand l'Empire s'effondre, elle est la seule de la fratrie à partager l'exil de son frère à l'île d'Elbe. Une biographie remarquable. Lire la suite

456 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x210

Florence de Baudus#xA;Romancière, essayiste et historienne française, Florence de Baudus a publié de nombreux ouvrages, notamment Le Sang du prince – Vie et mort du duc d'Enghien (2002), Le Monde de Vladimir Volkoff (2003), Amable de Baudus - Des services secrets de Talleyrand à la direction de la Censure sous Louis XVIII (2012).

Chapeau

Citation presse

Haut de page