Le Mémorial de Sainte-Hélène

Thierry Lentz - Las cases

Le conseiller d'Etat Emmanuel de Las Cases accompagna Napoléon dans son exil en 1815, mais dut le quitter seize mois plus tard. Ce n'est qu'en 1823 que parut son Mémorial, devenu la bible des nostalgiques de l'Empire, fondé sur ses conversations avec l'Empereur, réelles ou supposées, car il apparut vite que ce document était parfois trop beau pour être tout à fait vrai. Pour en juger, il aurait fallu disposer du manuscrit original, rédigé à Sainte-Hélène presque sous la dictée de Napoléon. Or, les Anglais l'avaient confisqué en expulsant Las Cases. Les quatre historiens qui le publient aujourd'hui l'ont retrouvé récemment à la British Library, où il sommeillait incognito depuis deux siècles. Cette aventure éditoriale apporte un éclairage précieux et souvent inattendu sur ce que Napoléon a vraiment dit, et que Las Cases a enrichi et enjolivé. Ainsi la voix de l'Empereur se fait plus proche et plus authentique. Lire la suite

850 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 15x24

Les auteurs#xA;Thierry Lentz, directeur de la Fondation Napoléon et bien connu pour ses travaux sur le Premier Empire, et ses collaborateurs historiens Peter Hicks, Chantal Prévot et François Houdecek, ont établi, présenté, annoté cette version originale inédite du Mémorial, en indiquant tout au long du texte en quoi il diffère de l'édition proposée par Las Cases et partout reproduite.#xA;

Haut de page