La Mort des démocraties

Daniel Ziblatt - Steven Levitsky

Les dictateurs parviennent rarement au pouvoir par un coup de force. Leur marche vers le sommet de l'Etat s'effectue, au contraire, le plus souvent dans le cadre des institutions démocratiques. Les auteurs montrent notamment que le dépérissement des démocraties ne commence pas avec la prise de pouvoir des dictateurs, mais bien avant, quand des comportements antidémocratiques se répandent. En s'appuyant sur de nombreux exemples puisés dans l'histoire des dictatures du XXe siècle, ainsi que celle des mouvements autoritaires apparus plus récemment en Europe, ce livre expose avec précision les étapes de ce processus : mise en cause des institutions garantes des libertés publiques, dénigrement de la presse, transformation de tout opposant politique en ennemi irréductible, préférence accordée à l'affrontement plutôt qu'à la négociation. En analysant l'exemple de Donald Trump, ce livre montre que l'arrivée au pouvoir de ce président n'a été possible qu'après des années de dégradation de la pratique de la vie démocratique américaine. Lire la suite

360 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 135x215

Les auteurs
Spécialiste des régimes autoritaires, Steven Levitsky est professeur de sciences politiques à l'université de Harvard. Spécialiste des régimes démocratiques européens, Daniel Ziblatt est également professeur de sciences politiques à Harvard.

Chapeau

L'établissement de la démocratie et son maintien sont des tâches permanentes car ses ennemis sont nombreux, tout comme les pièges qui lui sont tendus.

Haut de page