Encyclopédie du savoir relatif et absolu des chats

Bernard Werber

Les Egyptiens, qui vouaient un culte à la déesselionne Sekhmet, lui ont inventé une sœur, Bastet, déesse à tête de chat. Les chats se laissaient plus facilement caresser que les lions et, au lieu de dévorer les prêtres, ils chassaient les souris et les rats, protégeaient ainsi les réserves naturelles et empêchaient les habitations d'être envahies par serpents, scorpions et araignées venimeuses. On appela le chat « miou » et ce fut le début de son règne : l'homme, s'étant aperçu qu'il l'aidait à mieux vivre, décida de le loger et de le nourrir... Depuis, le chat, cet animal qui retombe toujours sur ses pattes, a vécu bien des aventures : on l'envoya dans l'espace, on l'éleva en laboratoire comme Pythagore, le chat narrateur de cette histoire fabuleuse, qui connaît tous les secrets de ses congénères... Lire la suite

160 pages | Couverture brochée avec rabats | Format: 190x240

Feuilletez le livre Encyclopédie du savoir relatif et absolu des chats Feuilletez Encyclopédie du savoir relatif et absolu des chats

Haut de page